BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

WallStreet, in money we trust

Un jeu de société qui se moque de la finance (ou l'inverse)

À propos du projet

*** Objectif 200% Si on atteint les 200%, on contacte nos potes Colombiens, on fait péter la cagnotte et on vous glisse à tous un sachet de poudre blanche pour jouer jusqu'au bout de la nuit ***

*** Objectif 180%, atteint, on glisse au hasard 10 vrais dollars dans l'une des boîtes de nos contributeurs***

*** Ohlàlà objectif 150% atteint = tirage au sort et 2 jeux offerts à l'un des contributeurs ***

*** Objectif 130% atteint = carte postale pour tout le monde***

Drôle et furieusement dans l’air du temps, découvrez WallStreet, in money we trust, un nouveau board game sur la finance, imaginé et créé par la maison d’auto-édition Publishroom.

Vous prenez les rênes d'un fond d'investissement, et vous oubliez la notion même de morale... On vous confie 50 millions de dollars (normal) et un petit portefeuille d’entreprises. A votre charge de les faire fructifier, pour devenir un géant de la finance et de l’industrie. Tant pis si vous devez exploiter des enfants de moins de 8 ans pour cela, ou massacrer des ours blancs...

WallStreet, in money we trust, c'est la crème des board games avec des conglomérats véreux, des trusts big brother et bien sûr la bourse qui s’emballe ou décroche sur fond de délits d’initiés. Il se joue de 2 à 6 joueurs, à partir de 14 ans. Les parties durent entre 45 minutes et 1h30 en fonction du nombre de joueurs, du mode choisi (simple ou expert).

 

Bien loin des Monopoly et autres Bonne paye de notre jeunesse, WallStreet, in money we trust est un jeu de société pour adultes. Lassés de voir l'ultra capitalisme célébré, nous avons décidé de mettre la finance au cœur de notre jeu, comme elle est tristement au cœur du monde actuel. Un jeu qui dénonce ? Plutôt un jeu qui tourne en dérision le monde de la finance et ses codes, qui se moque mais toujours avec humour et ironie

À l’image de l’Humour de droite ou du Gorafi, Publishroom a choisi de détourner pour mieux s’amuser. Au programme, un jeu de société bien ficelé avec un objectif simple, devenir le plus riche et écraser ses adversaires. WallStreet, in money we trust, c’est l’assurance d’un bon moment entre amis.

WallStreet, in money we trust, le nouveau world company game

L'idée d'origine :

Chez Publishroom, nous ne savions pas que c'était impossible donc... nous avons créé notre jeu de société ! Ça aurait dû être un jeu culturel, mais on avait peur de s’ennuyer (déjà qu’on lutte toute la journée dans le milieu de l’édition), alors on s’est dit : et la finance ? Parce que c’est quand même eux les plus drôles : les traders, les analystes, les courtiers, les gestionnaires de fonds…

Bon, on a un (tout petit) peu forcé le trait.

                      

Découvrir le jeu en vrai : 

Il est possible de venir tester le jeu en vrai. Nous organisons de nombreuses soirées test au cours de la campagne. Pour connaître toutes les dates c'est sur Facebook : https://www.facebook.com/wallstreetinmoneywetrust/ et sur les news du jeu.

Les prochaines dates sont :

- le 20 juilet à la summer party d'Ulule ! https://www.facebook.com/events/177192806149294/

Venez tester WallStreet, in money we trust et nous rencontrer !

Principe du jeu : 

WallStreet est un jeu de plateau compétitif où les joueurs doivent gagner leur premier milliard avant les autres. Tous les joueurs ont pour objectif d’écraser les autres pour triompher, quoi qu’il en coûte à la planète, à leur amour propre ou à l’humanité. 

Pour cela, vous achèterez sur le marché des entreprises pour les faire fructifier au sein de grands groupes. Mais vous n’êtes pas seuls. La concurrence est rude, et rarement amicale. Dans un milieu où les coups tordus sont la règle, votre conseil d’administration n’aura que faire de vos excuses, si vous dilapidez son capital.

Parviendrez-vous à tirer votre épingle du jeu, pour devenir l’as des as de WallStreet ?

      

Mécanique du jeu :

Le jeu est axé sur l’achat de cartes entreprises. Il y a 5 types d’entreprises, de 5 couleurs différentes : bleu (nouvelles technologies), vert (développement durable), noir (énergie/industrie), rouge (finance), jaune (immobilier).

Chaque entreprise a un prix fixe indiqué au bas de sa carte, et un nombre en haut à droite de la carte (de 0 à 7). Ce nombre indique le niveau de l’entreprise et permet de savoir combien une entreprise rapporte au moment de l’évolution des cours.

Les entreprises sont généralement achetées par le joueur parmi 5 entreprises disponibles à la vente, posées face visible au centre de la table. Il est également possible d’acheter des entreprises à ses concurrents, ou à l’aveugle.

Le joueur dispose d’entreprises indépendantes (dans sa main) qui ne sont pas côtées en bourse. Pour gagner de l’argent, il doit constituer des groupes d’entreprises côtés en bourse, qui seront posés sur la table.

Ces groupes sont de deux types : les conglomérats ou les trusts. Par conglomérat, on entend un groupe d’entreprises de types différents mais de niveau équivalent, et par trust un groupe d’entreprises du même type.

Pour gagner : 

Au cours de la partie, vous tenterez de réaliser les objectifs donnés par votre board (conseil d’administration). Attention, choisissez bien vos priorités, pour ne pas vous faire doubler par vos concurrents.

La partie est gagnée immédiatement si un joueur parvient à avoir 1 milliard de dollars en réserve

La partie se termine lorsqu’une des conditions suivantes est remplie :

Les joueurs n’ont plus de carte “Objectif du board”

La dernière carte « À la Une » est tirée.

Il reste 5 entreprises ou moins à l’achat (défausse incluse)

Dans tous les cas, on finit le tour en cours s’il n’est pas fini, et c'est le joueur qui compte le plus de points de victoire remporte la partie. Si plusieurs joueurs obtiennent le même nombre de points de victoire, un duel de regards décide du vainqueur.

Ils nous soutiennent : 

- Unicorners http://www.unicorners.fr/

- SENLUD à Sénart http://senlud.info/

- Espace ludique Marcel Aymé à Issy les Moulineaux https://www.facebook.com/IssyEspaceludique/

 

- Association Arpèjeux à Montrouge : https://www.facebook.com/arpejeux/

- Association Asialudie à Montrouge https://asialudie.jimdo.com/

- Association Ludoludik à Bordeaux http://www.ludoludik.com/

- Le dernier bar avant la fin du monde : https://www.dernierbar.com/

- le Cocon ludique http://lenid-coconludique.com/

- Le Café Meisia http://www.cafemeisia.com/fr

Ils parlent de nous : 

- Vin d'jeu http://www.vindjeu.eu/2017/07/19/wall-street-in-money-we-trust/

- Le Petit Bleu d'Agen http://www.petitbleu.fr/article/2017/07/17/73774-jeu-amoral-finance-imagination-agenais.html

- ActuaLitté https://www.actualitte.com/article/interviews/wall-street-un-jeu-de-societe-edite-par-la-plateforme-d-autoedition-publishroom/83998

- BibiTM https://twitter.com/bibilamoustache?lang=fr

- Socialter https://twitter.com/socialter?lang=fr

- Dés en mousse http://des-en-mousse.com/wall-street-in-money-we-trust/

- Mr Mondialisation https://mrmondialisation.org/wall-street-le-jeu-de-societe-delirant/

- Thalwind : http://www.thalwind.com/wall-street-in-money-we-trust-un-jeu-de-societe-qui-se-moque-de-la-finance-ou-linverse/

- Zemag : http://ze-mag.info/wallstreet-in-money-we-trust-jeu-societe-promet/

- Fastframe : https://www.facebook.com/fastframeTV/

Le prototype du jeu complet : 

 

A quoi va servir le financement ?

Le financement va servir à nous enrichir... Non, on déconne, on va évidemment réaliser le jeu, les contreparties, payer les frais d'envois et les frais Ulule. 

À propos du porteur de projet

Depuis plusieurs années, Publishroom accompagne des auteurs indépendants dans la publication de leur(s) ouvrage(s). Nous proposons aux auteurs de prendre le relais avec notre savoir-faire de professionnels pour la conception, la fabrication, l'impression, la publication et la diffusion de leur livre. Ceci nous a permis d'appliquer les règles nouvelles de la publication de nos ouvrages au lancement d'un jeu. 

Le jeu a été imaginé par l'équipe de Publishroom. Sabrina Grimaldi, la fondatrice de Publishroom, en a écrit le pitch au moment de la crise des subprimes. Le docteur Adrien Georges, qui n'a pas raté Normale Sup lui, s'est associé au projet pour en concevoir les règles entre deux manip sur de l'ADN. Anaelle Alvarez Novoa, responsable communication et Claire Abrieux, responsable éditoriale, ont co-écrit les cartes du jeu et soutiennent très fort la communication et les partenariats. Quentin Lathière et Nicolas Faucheron ont créé le design et l'univers graphique. Léa a énormément clarifié les règles du jeu.

Nous remercions d'ores et déjà tous ceux qui ont bien voulu nous servir de cobayes durant la conception du jeu, merci à vous aussi qui nous avez soufflé de bonnes idées de modification et de design. Merci à Nicolas, Maxime, François, Christelle, Audrey, Loïc, Benjamin, Sylvie, Yohann, le Centre National du Jeu, Pierre, Benjamin et Sébastien.

Voici nos réseaux sociaux :

- WallStreet https://www.facebook.com/wallstreetinmoneywetrust/?ref=br_rs

- le site communautaire http://www.publishroom.com/fr

- la page Facebook https://www.facebook.com/PUBLISHROOM/

- le compte Twitter https://twitter.com/Publishroom

- le compte Instagram https://www.instagram.com/publishroom/

FAQ

Poser une question Signaler ce projet