BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Vivre et Mourir

Conte cinématographique

À propos du projet

« Le suicide ! Mais c'est la force de ceux qui n'en ont plus, c'est l'espoir de ceux qui ne croient plus, c'est le sublime courage des vaincus. » - Guy de Maupassant


Dans un futur plus ou moins proche, un monde plus ou moins alternatif, la mort n'est plus deuil, mais un événement social banalisé ou fêté joyeusement. Le suicide assisté est autorisé depuis longtemps et ne se met plus seulement en place dans des lieux médicalisés, il est devenu un commerce à part entière, les lieux publics mettant en place des moyens de se suicider et d'être accompagné.
Aurore est une jeune fille pauvre et naïve qui survit, Pierre un vieil homme aigri et riche qui souhaite se donner la mort. Ils se rencontrent dans un hôtel : Aurore s'y cache, fuyant une menace invisible et Pierre est venu y mourir dans une des nombreuses chambres à suicide...

Dans ce conte générationnel, réflexion sur la vie, le suicide, la transmission et l'héritage, la jeune et l'ancienne génération apprennent et évoluent en construisant ensemble un dialogue. Ils s'ouvrent, se découvrent se confient et mûrissent simultanément.

Inspiration esthétique : Photographie de Richard Tuschman

A travers Vivre et Mourir, j'ai voulu évoquer un sujet encore sensible, voire tabou : le suicide assisté.
Je pense que la mort fait partie intégrante de notre vie et ne devrait pas être écartée, ignorée, crainte. D'ailleurs, je crois sincèrement que nous devrions posséder le droit de mourir, qui n'est autre qu'un droit naturel. J'ai donc voulu mettre en lumière la mort sous différents angles, en adoptant plusieurs points de vue. Que se passerait-il si nous ne la considérerions plus comme une fatalité, une fin mais comme un début, un renouveau ? (comme c’est déjà le cas dans certaines cultures). C’est la question que je me suis posée avant d’en arriver au sujet de l’euthanasie.

Déculpabiliser le suicide assisté et offrir une mort douce et libératrice à l’écran en attendant que nous en obtenions la possibilité dans la réalité fut mon objectif.

  

Inspiration esthétique : "Léon"

Les happy ends ne sont pas forcément ceux que vous aviez imaginé.

 

Inspiration esthétique : "Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain"

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Quelques inspirations pour les lieux principaux ; la cuisine, les loges, la chambre...

         

Les castings viennent de terminer ; l'équipe travaille à fond, le tournage est dans un mois...

Nos comédiens principaux 

    

        GEOFFREY DE LA TAILLE - Pierre                            HELENA ROSENSTEIN - Aurore                                             

A quoi va servir le financement ?

                            

À propos du porteur de projet

Moi c’est Lucie, j’ai 20ans et je viens de Bretagne, du Finistère pour être plus précise, de Carhaix si vous voulez vraiment tout savoir. J’ai toujours été très curieuse vis-à-vis de l’art, de la danse en passant par l’écriture. J’écris des débuts de roman depuis mon plus jeune âge ! Aujourd’hui j’aspire à devenir auteure-réalisatrice. Pourquoi le cinéma ? Peut-être parce qu’il me permet de donner vie à mes histoires, tout simplement ! Les débuts de romans plus tôt abandonnés sont aujourd’hui des scénarios terminés qui ne demandent qu’à être réalisés.

Conception graphique Coline Cabon © 2019