BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

ViSAGES & VÉRiTÉS

Contribuer à l’échange entre l’intra- et l’extra-muros d’Avignon avec les mots et les images dans l’espace public

À propos du projet

For English : https://www.ulule.com/visages-verites/

Le projet Visages & Vérités voudrait faire tomber les préjugés et construire des ponts en relevant des paroles et portraits d’avignonnais de part et d’autre des remparts, puis les mettre en commun en les affichant dans l’espace public.

Il n’y a pas qu’une seule « vérité ». Chacun a la sienne. Le 21e Siècle connaît une diversité d’identités et de perspectives au sein des mêmes espaces sociaux. Cependant nous nous efforçons de créer et reproduire des systèmes sociaux sans reconnaître qu’il y a mille façons de voir, mille façons de savoir. Nous nous efforçons de vivre nos vies sans laisser l’inconnu nous transmettre « sa » vérité. Cependant c’est en nous ouvrant à autrui que nous pouvons assurer un futur créatif et inclusif pour nos sociétés.

Le Contrat de Ville 2015-2020 du Grand Avignon identifie cinq quartiers extra-muros comme « prioritaires », regroupant plus de 30 000 habitants dont 14 000 en Zone Urbaine Sensible. Lieu de culture, le centre-ville charme les touristes mais en oublie parfois sa périphérie. En effet, nos remparts coupent la ville en plusieurs vérités, dont deux: l’intra et l’extra. Des vérités qui n’ont que trop rarement l’occasion de se côtoyer, d’échanger et de s’apprécier. Nous avons besoin de nous exprimer et d’échanger avec autrui pour construire une citoyenneté urbaine. Alors, le projet Visages & Vérités a pour but de rendre visible à tous les visages de ces vérités. 

Depuis Janvier des paroles et des photos d’avignonnais sont relevées au cours d’ateliers d’expression artistique dans les centres sociaux autour de la ville, dans le cadre de la Ligne 14 -  Mises en Scène (regroupant des participants de toutes les communautés périurbaines d’Avignon), de micros-trottoirs indépendants dans des marchés et places publiques et d’autres évènements associatifs/municipaux, dans l’objectif de les afficher dans l’espace public et dans des lieux clés du patrimoine Avignonais.

Le projet s’inspire de la photographie sociale de JR (ci-dessous), notamment le projet Face 2 Face où des portraits d’Israéliens et de Palestiniens collés côte à côte sur le mur de séparation a encouragé une réflexion sociale sur le conflit et sur les « vérités » de chacun. Le projet s’inspire également des collages d’Ernest Pignon-Ernest et des collages photographe avignonnais Thomas Bohl (ci-dessous).

Je porte ce projet dans le cadre de mon volontariat en Service Civique. C'est donc un projet porté bénévolement à but non-lucratif et entierement solidaire. Il ne reste qu'un mois de service civique et je n'ai toujours pas trouvé de fondation qui veuille bien soutenir le projet. C'est pour cela que je fais appel à votre aide, famille solidaire !!

Je discute en ce moment avec l'adjointe au Maire d'Avignon, le directeur délégué du Festival d'Avignon, et aussi avec des associations culturelles locales (Art'up et le Tri Postal) pour établir des espaces d'affichages accésibles. Votre aide permettra non seuelement à un rêve de se réaliser mais aussi de contribuer à l'entente et à l'ouverture d'esprit des avignonnais, extra-muros comme intra-muros, afin que nous nous réapproprions tous une citoyenneté dans la reconnaissance d’autrui.

A quoi va servir le financement ?

Le projet Visages & Vérités se reconnaît dans un modèle économique solidaire et non-lucratif, cependant il sera difficilement réalisable sans argent. Des démarches ont déjà été faites auprès de fondations et bourses (Fondation de France, Concours Déclic Jeunes, Concours de l'AG2R La Mondiale, Fondation DeLoitte, Fonds Initiatives Jeunes, etc.), mais nous n'avons pas reçu l'aide financière qui permettrait de mener à bien le projet.

Les dépenses prévues sont les tirages photos sur banderolles, affiches et totems d'exposition, quelques albums avec les photos, ainsi que le matériel pour mettre tout ca en place. L'objectif, en fonction des possibilités encore à voir, serait de tirer

  • 20 banderolles sur toile (100*160cm),
  • 10 affiches papier (150*300cm),
  • 4 totems d'exposition éxtérieure à trois faces (220*125cm) pour les installations plus formelles.
  • Nous voulons aussi éditer au moins 5 albums photos à donner aux grands contributeurs du projet. 
    • ​Soit environ 750 Euros sur devis de vistaprint.fr et easyflyer.fr.

Les contributions permettront de soutenir le projet qui est de créer de l’échange entre l’intra- et l’extra-muros d’Avignon a travers des jeux de mots et d'images dans l'espace public. Un grand, GRAND merci à eux, et une invitation aux lieux d'affichage est proposé aux contributeurs, et évidement que leurs noms figureront dans les contributions du projet. A savoir que ce projet n'est pas une fantaisie personnelle mais une création collective des visages et des vérités qui animent l'espace urbain avignonnais. Voici des exemples préliminaires des photos (sans le texte). M E R C I !

© Christian Milord

© Gauthier Séfériadis

À propos du porteur de projet

Je porte ce projet dans le cadre de mon volontariat en Service Civique à Unis-Cité Méditerranée, dans la mission Rêve et Réalise. Avant de m’engager, j’ai étudié les Sciences Humaines (titulaire d’un Master en Philosophie : culture et communication), en étudiant le cas du Festival d’Avignon, où je travaille en tant que responsable d'accueil saisonnier.

Je suis aussi « français » que je suis « étranger ». Jamais d’ici, toujours d’ailleurs, j’ai réalisé en voyageant que les mots et les apparences sont les éléments constructeurs d’une vérité qui est propre à chacun. De part notre socialisation, « notre » vérité parfois s’avère incompatible avec celle d’autrui. Je monte ce projet sur le pari que « c'est notre regard qui enferme souvent les autres dans leurs plus étroites appartenances, et c'est ce même regard aussi qui peut les libérer. » (Amin Maalouf)