BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Visage. Mis à nu

Olivier Roller - Regards sur 20 ans de portraits - Sous la direction de Bruno Chibane.

À propos du projet

Visage. Mis à nu, Olivier Roller, regards sur 20 ans de portraits, sera un livre sur le travail photographique d’Olivier Roller considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs portraitistes hexagonaux. Il a notamment « rollerisé » (terme inventé par la presse pour définir son travail de portrait) : Sofia Coppola, Juliette Binoche, Xavier Dolan, Jean-Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Jean-Luc Godard, Hedi Slimane ou encore Edwy Plenel.


La couverture du livre

Ce livre réunissant 200 portraits, des propos de photographiés et de spécialistes sur les singularités d’Olivier Roller, est le projet de Bruno Chibane, directeur de publication de magazines fabriqués à Strasbourg et éditeur. Il a, il y a 20 ans, rencontré Olivier Roller qui photographiait des artistes de passage à Strasbourg "pour s'amuser" et a été le premier à lui commander des portraits de réalisateurs, écrivains et artistes, tous publiés dans la revue : LimeLight. Parti habiter Paris il y a 10 ans, Olivier Roller est très sollicité par la presse (notamment par Libération, Le Monde, Marianne, Télérama etc.) et mobilisé par son travail d’artiste (la série Figures du pouvoir), mais il continue régulièrement de fournir des portraits pour illustrer les magazines de Bruno Chibane, perpétuant là, une amitié de plusieurs années.


Exemple d'une double-page issue de la maquette en construction - Arielle Dombasle © Olivier Roller


Exemple d'une double page issue de la maquette en construction - Elodie Frégé © Olivier Roller

C’est parce que Bruno Chibane voulait sceller cette amitié, et parce qu’il souhaitait raconter quelque chose de l’histoire de la presse, qu’il a demandé à Olivier Roller si celui-ci voulait bien participer au projet. Le photographe a accepté de lui ouvrir tout son catalogue et tous les tiroirs de ses souvenirs à une seule condition : que ce livre soit celui de Bruno Chibane (et de son équipe), qu’il soit celui d’un homme – ami qui a participé à sa carrière – portant un regard forcément subjectif sur son travail.


Première séance de travail sur le livre entre Bruno Chibane et Olivier Roller

Le projet était lancé avec deux difficultés majeures. La situation de la presse étant ce qu’elle est aujourd’hui, Bruno Chibane savait que financer un tel projet – un livre qui soit bien plus qu’un livre, un objet, un livre d’art – n’irait pas forcément de soi. Guidé par son équipe sensibilisée aux nouveaux médias, il a donc pensé au crowdfunding. L’autre difficulté, en forme de challenge, est induite par le délai que Bruno Chibane a délibérément voulu serré afin de surfer sur une vague d’excitation et de travailler dans l’intensité (ce qu’il a toujours fait).
D’autre part, il apparaissait cohérent de terminer ce livre en 2014 pour clôturer cette période de 20 ans de portraits,  Olivier Roller ayant désormais décidé de se consacrer à un travail exclusivement artistique et de ne pratiquer plus qu’occasionnellement les commandes pour la presse.

Le livre devra être bouclé en un mois et partir à l’impression dans la foulée. L’idée est donc de partir sur un financement sur 30 jours. Un challenge lancé à toute son équipe déjà mobilisée sur les sorties des divers magazines mais enthousiasmée, comme toujours, par ses projets fous !


Exemple d'une double page issue de la maquette en construction - Joey Starr et Renato Berta © Olivier Roller

L’idée au-delà du financement est de faire participer les internautes à la vie du livre : début, déroulement, fin, difficultés, coulisses afin que ceux-ci s’y intéressent et puissent aussi en quelque sorte les meilleurs représentants. Dans cette visée, nous avons préparé un blog sur tumblr pour suivre l’évolution du projet au jour le jour, heure par heure.

L’idée est aussi de montrer l’envers du décor d’une séance de portraits, Olivier Roller ayant une manière bien à lui de travailler.

Si le financement n’aboutit pas, le livre sortira fin février, début mars 2015 et sera simplement financé par des souscriptions avec le risque que la structure perde de l’argent. Chic Médias étant une structure indépendante, elle a besoin du soutien d’internautes et lecteurs pour mener à bien ce projet.


Exemple d'une double page issue de la maquette en construction - Julia Kerninon © Olivier Roller

A quoi va servir le financement ?

Le financement sur Ulule participera à une partie de la fabrication du livre :
(Partant sur la base d’un livre d’environ 300 pages sur un format 21X27 imprimé à 2300 exemplaires)

Impression : chez l’imprimeur avec qui Chic Médias a l’habitude de travailler (Ott imprimeurs
17 000 € HT
Papier pages intérieures : fourni par la papeterie Lana notre partenaire
10 000 € HT
Graphisme/Mise en page : réalisé par le graphiste œuvrant déjà pour le magazine Zut ! 
3 000 € HT
Rédaction et coordination 
3 000 € HT

Promotion du livre 
2 000 € HT

À propos du porteur de projet

Tout commence il y a 20 ans à Strasbourg. Bruno Chibane, jeune étudiant passionné de cinéma et de presse organise des projections de films à la fac mais veut aller plus loin. Avec une bande de copains, il lance LimeLight, une revue de cinéma qui s’ouvrira plus tard à d’autres domaines culturels – (tout ça pour pouvoir rencontrer enfin ses idoles).
Au fil des ans, la revue prend de l’ampleur et acquiert une renommée parmi les réalisateurs et autres aficionados.

À Strasbourg, Bruno Chibane monte une équipe fiable et se lie d’amitié avec tous ses collaborateurs (c’est d’ailleurs presque obligatoire). Sur sa route, il croise Olivier Roller, jeune photographe (qui ne sait pas encore qu’il deviendra vraiment photographe), qui réalise alors des portraits en complicité avec des magasins, cinémas et structures culturelles strasbourgeoises qui lui ouvrent leurs coulisses des rencontres qu’elle organise. En recherche de jeune talent, Bruno Chibane propose à Olivier Roller de réaliser des portraits pour la revue LimeLight.


Olivier Roller et Bruno Chibane, autoportrait © Olivier Roller

Le début d’une longue collaboration qui traversera tous les magazines que Bruno Chibane éditera entouré de ses amis de toujours : Emmanuel Abela et Phillipe Schweyer avec qui il partage une passion pour le cinéma, le punk et la littérature : Polystyrène, Polystyles, Zut ! et Novo (celui-ci édité avec Médiapop, structure derrière laquelle se cache le légendaire Philippe Schweyer, auteur des éditos des deux magazines).

Aujourd’hui, Bruno Chibane est toujours à la tête de Zut ! – magazine culture, tendances et lifestyle dont la première édition fut strasbourgeoise (le trimestriel affiche 23 numéros au compteur) rapidement suivant des éditions lorraine, haut-rhinoise, bordelaise et allemande –, et Novo (magazine 100% culturel diffusé sur le Grand Est, 32e numéro), et lance régulièrement des projets fous aux échéances farfelues avec ses collaborateurs qui le suivent bille en tête avec toujours la même excitation et... toujours plus de fatigue.

L’équipe de Zut ! et Novo a déjà participé à la construction d’un hors-série Zut ! consacré à l’illustrateur Tomi Ungerer,des livres d’André S. Labarthe que Bruno Chibane édite et du dernier en date : Le Saut de l’Ange, hommage à Daniel Darc co-édité avec Médiapop éditions qui publient elles, de nombreux livres.


De gauche à droite : Marion Mendel, stagiaire communication, Bruno Chibane, éditeur et directeur de publication, Sylvia Dubost à la relecture, Cécile Becker, coordinatrice et community manager, Charles C., responsable administratif, Hugues François, directeur artistique et Emmanuel Abela, rédacteur.

Le noyau dur de l’équipe participera ici à l’édition de Visage. Mis à nu : Hugues François, le graphiste déjà en charge de la mise en page du magazine Zut !, Emmanuel Abela, rédacteur en chef des magazines Zut ! et Novo, Sylvia Dubost, responsable d’édition, Charles C., à l’administration et à la gestion, Marion Mendel, stagiaire communication et Cécile Becker, journaliste et community manager de Zut !. Chacun a ici un rôle bien précis, décrit sous la photo ci-dessus.

FAQ

Poser une question Signaler ce projet