BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

De Verdun à Atlanta, 1918-2018

Que reste-t-il de Meuse-Argonne ?

À propos du projet

2018 sera l'année du centenaire de l'armistice de la Grande guerre dans toute la France. En Meuse, sera aussi commémorée l'offensive américaine "Meuse-Argonne" qui contribue à amener cet armistice en 1918.

Reste à donner un sens à ces évènements 100 ans après.

C'est pourquoi le collège Maurice Barrès (Education prioritaire - REP) de Verdun s'est mis à la recherche de correspondants aux Etats-Unis. C'est un établissement d'Atlanta qui a répondu : Bunche Middle School.

Maintenant que les élèves s'écrivent, ils n'ont qu'une envie : se rencontrer. Les 30 jeunes d'Atlanta devraient venir représenter leur pays dans les commémorations de l'automne 2018.

Mais pour ce faire, c'est aux 30 Français de lancer le projet par un voyage aux Etats-Unis afin de comparer la place de la Grande Guerre dans les deux pays !

Et pour faire ce lien, les porte-bonheur "Nenette" et "Rintintin" sont devenus notre emblème, voyez pourquoi :

Voici le détail de l'ambition pédagogique :

  • Un partenariat scolaire France/États-Unis

Ce projet entre dans le cadre d'un partenariat entre deux établissements qui ont choisi de se jumeler à l'occasion du centenaire 1918-2018.

Le collège Maurice Barrès, classé en Éducation prioritaire (REP), recherchait un établissement de langue anglaise afin de « renforcer la diversité des apprentissages » et de « proposer des actions transversales en lien avec la classe » selon son projet d'établissement.

De son côté, Bunche Middle School est un collège public où le français est enseigné comme langue étrangère. Cet échange a donc pour objectif de promouvoir la langue française et d'accroître le nombre d'élèves inscrits dans le cursus.

Les deux établissements ont été mis en relation par les services internationaux du Rectorat de Nancy-Metz. Et c'est ainsi que depuis le 4 décembre 2017, ce partenariat est officiellement un appariement (n°2017-2747) dans le cadre des accords culturels conclus entre les États-Unis et la France.

  • Comparer

C'est d’abord autour de la question « Que reste-t-il ? » que les élèves vont mener leur réflexion : comparer les traces laissées dans le paysage meusien à celles, disparues, aux États-Unis comme les camps d’entraînement disséminés dans l’État de Géorgie.

C'est aussi comparer les réponses à la question « Que reste-t-il en nous ? » : avec des interviews dans les familles mais aussi sous la forme de micro-trottoirs à Atlanta comme à Verdun. Il s'agira de saisir la différence entre l'oubli naturel et la mémoire pertinente, celle des sociétés face à certains événements singuliers.

C'est également comparer les façons dont est enseignée la Première guerre mondiale de chaque côté de l’Atlantique. Comment cet enseignement est-il différent entre une nation qui a vécu une guerre totale de 1914 à 1918 et une autre éloignée des théâtres d'opération où son armée ne combat principalement qu'en 1918 ?

C'est enfin comparer les sorties de guerre autour de la notion du héros. Quelles sont les différentes formes du héros : militaire comme civil, mort comme vivant, mutilé comme prisonnier, ressortissant des colonies comme Afro-américains, en France et aux États-Unis.

  • Échanger, apprendre

Pour mener à bien ces travaux, les élèves de France et des États-Unis, nés en 2004, sont dores et déjà dans un travail scolaire de correspondance entre eux. Il s'agit de se présenter, d'entrer en contact via des présentations d'exposés interdisciplinaires (anglais-histoire) à distance avant de pouvoir se rencontrer.

En effet, suite à l'échange à distance, les élèves attendent déjà la rencontre à Atlanta et à Verdun. Cette rencontre aura lieu dans les établissements et dans les familles pour l'hébergement. L'apprentissage linguistique et la découverte culturelle sont donc au cœur de la démarche.

Les apprentissages, liés au programme d'histoire de la classe de 3e, auront lieu à l'occasion des sorties et des visites pédagogiques. A Atlanta, c'est à l'Atlanta History Center que des visites sont prévues avec, par exemple, une étude de l'exposition intitulée « Fields of Battle, Lands of Peace : The Doughboys, 1917-1918 ».

A Verdun, les visites seront organisées en partenariat avec l'équipe du Mémorial de Verdun. Ces visites comporteront une étude de l'exposition « Le nouveau visage de la guerre – 1918. Français, Allemands et Américains dans les combats de 1918 ». Mais aussi une sortie de terrain avec une visite intitulée « De Verdun à Romagne – Des Poilus aux Sammies ».

  • Créer

Afin de donner sens à ces échanges, à ces comparaisons, à ces apprentissages, les élèves vont être amenés à créer ensemble.
Tout d'abord, il s'agira de créer des cérémonies de commémoration franco-américaine. Pour ce faire, ils seront amenés à s'interroger sur ce qu'est une cérémonie d'hommage en France et aux États-Unis à travers les discours, les gestes, les musiques utilisées etc. Puis il s'agira de créer une cérémonie franco-américaine. Cet atelier sera animé avec nos partenaires que sont l'Office National des anciens combattants et Victimes de Guerre (ONAC-VG) Meuse, du Souvenir français et de l'American Battle Monuments Commission (ABMC). Les élèves auront ensuite l'occasion de réaliser leurs cérémonies dans une nécropole nationale (Brieulles-sur-Meuse ou Faubourg Pavé à Verdun, par exemple) et au cimetière américain de Romagne-sous-Montfaucon. Une cérémonie à l'Arc de Triomphe sur la tombe du Soldat Inconnu à Paris est également envisageable.

Enfin, si l’opportunité d'une rencontre avec des élèves Allemands se présente à l'occasion de ce centenaire, un travail tri-national de commémoration aura tout son sens et sera envisagé.

L'autre ambition de l'échange est de diffuser les fruits de cet échange international via un « web-documentaire » sur Internet. Ce « web-documentaire » sera pensé comme un carnet de voyage mémoriel présentant l'ensemble des problématiques étudiées et des actions réalisées dans le cadre de l'échange. Ce « web-documentaire » sera réalisé en partenariat avec le Réseau CANOPé Atelier Canopé 55 – Verdun.

Cadre événementiel et mémoriel
Ce projet a été labellisé par la Mission centenaire 14-18. Il pourrait donc être intégré dans le cadre du programme Meuse Grande Guerre « 1918 - Finir la guerre ».
Plus particulièrement, les élèves pourraient participer à la « Cérémonie du centenaire » du samedi 23 septembre 2018 au cimetièrede Romagne-sous-Montfaucon.
L'objectif étant de terminer le « webdocumentaire» pour le 11 novembre 2018, l'échange devrait également avoir toute sa place dans le cadre des commémorations du centenaire de l'armistice de 1918.
Les 57 élèves de tout le niveau 4e sont impliqués dans les échanges épistolaires et le seront aussi pour les commémorations en Meuse et pour le « web-doc ». Par contre, une trentaine de familles a répondu favorablement au projet de voyage.

Dates et organisation prévisionnelle de l'échange

Mise en place de l'échange : dès novembre 2017

Participation à des Commémorations en Meuse :

11 novembre 2017 : participation au Luminaire au cimetière américain de Romagne-sous-Montfaucon et partage de l'expérience avec les correspondants.

27 mai 2018 : participation au Memorial Day au cimetière de Romagne-sous-Montfaucon et partage de l'expérience avec les correspondants.

Voyage scolaire des Français à Atlanta : du 23 au 30 mai 2018 (ou en septembre selon les contraintes financières)

Voyage scolaire des États-uniens en Meuse : septembre ou novembre 2018

23 Septembre 2018 : participation à la Cérémonie du Centenaire au cimetière américain de Romagne-sous-Montfaucon).

11 novembre 2018 : participation au Luminaire au cimetière américain de Romagne-sous-Montfaucon)

A quoi va servir le financement ?

Le financement va servir à boucler le budget de cet échange franco-américain.

Le collège Maurice Barrès a le soutien de l'ONAC-VG Meuse, de la DPMA, du Souvenir français de Verdun, de la Fédération Maginot, du Département de la Meuse, de la Daréic du Rectorat de Nancy-Metz et du REP de Verdun mais aussi de la Mission centenaire 14-18 qui a retenu et labellisé le projet.

Les élèves se sont lancés dans des actions avec des enseignes de Verdun : Cora, McDonald's, Nocibé ...

Mais notre objectif que les 30 élèves de 4e intéressés puissent partir sans que le prix du billet ne soit un obstacle voire provoque une sélection entre les familles de notre collège classé en Education prioritaire (REP).

Nous avons donc besoin de 2000 euros pour proposer un prix de vol à 450 euros. Et ce prix baissera d'autant plus que nous dépasserons cet objectif des 2000 euros !

Et n'oubliez pas : sur Ulule, c'est quitte ou double. Nous ne toucherons rien si l'objectif n'est pas atteint.

À propos du porteur de projet

Ce compte sera géré par les profs d'anglais et d'H-G porteurs du projet via le FSE (foyer socio-éducatif) du collège Maurice Barrès de Verdun.

Le FSE est une association à but non lucratif.