BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

URGENCE CYCLONE VANUATU

Imaginez-vous 24h sans ressources... AUJOURD'HUI, C'EST LEUR QUOTIDIEN : AIDONS-LES.. Objectif 250% SANS VOUS ON NE PEUX PAS Y ARRIVER

À propos du projet

"Beaucoup d'enfants fouillent à travers les débris quelques fruits susceptibles d’être encore comestibles mais, malgré cette solution d’instinct de survie, dans quelques jours les stocks alimentaires seront épuisés…" (Sources Unicef Vanuatu)


Le vendredi 13 mars, c'est un cyclone comme beaucoup d'autres qui a été annoncé. Peut-être un peu plus violent.

Et c'est Pam qui a foncé droit sur le Vanuatu, modifiant sa trajectoire en dernière minute pour traverser les 81 îles du Vanuatu.

RESULTAT: des vents à 350km/h qui n'ont laissé aucune chance aux habitants. 

PROJET:

Nous souhaitons apporter notre contribution...

Ils n'ont PLUS D'ELECTRICITE, PLUS D'EAU POTABLE, PLUS D'ABRIS,avec des îles comme Tanna à 100% détruites. 

Et comme si ce n'était pas suffisant, la population dépend de l'agriculture, donc on entre dans une PENURIE ALIMENTAIRE (que même les ONG n'arrivent pas à combler tellement il y à faire!). Au 07/04/2015, il a encore très peu d'amélioration.. Du riz a été distribué, pas d'eau potable, pas de lampes, pas d'outils ... A par ce que nous leur avons envoyé grâce à vous ... Sans commentaires ...

Nous avons lancé une collecte à la Réunion qui nous a permis de rassembler des vêtements, des médicaments et du paramédical, divers outils utiles et nourriture. Nous avons à ce jour près de 90kg à envoyer en direct dans les tribus. Etant en contact avec plusieurs personnes sur place, nous savons en direct quels sont leurs besoins (outre les 1ères nécessités: des tentes et de la quincaillerie en urgence..).

NOTRE PROBLEME: Négociation impossible avec les transporteurs et les transitaires malgré nos contacts.. Les tarifs sont tout simplement insurmontable pour nous.

Nous avons gardé toutes les factures si vous avez besoin de justificatifs, et vous pouvez également nous envoyer un chèque si vous préférez..

L'IMPORTANT C'EST QUE VOUS ÊTES ESSENTIELS 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS.

À quoi va servir le financement ?

Les dons vont permettre l'envois de plusieurs colis par la poste comprenant l'essentiel de tout ce que nous avons collecté à ce jour.

Frais postaux : à partir de 175 euros (il n'y a évidemment pas de limites car plus nous avons de moyens, plus nous pourrons envoyer de vêtements, de nourriture, de médicaments, de matériels etc..)

Achats divers(en plus de la collecte) : médicaments (doliprane, bétadine, pansements, smecta), nourriture (riz, pâtes, sucres et sucreries, conserves), quincaillerie (vis, clous etc), outils (tournevis, scie, couteaux), et des tentes. Tout cela nous a été demandé par les villages sur place. Valeur: 173 euros (pour le minimum)

Vous l'aurez compris, il n'y a pas un budget réel mais un minimum de 348 euros nous permettra l'envois du premier colis... Donc même 5 euros c'est beaucoup 

Au 28/03/2015, nous avons dépensé 490euros soit 264 euros de dépenses en matériel, pharmacie, tentes et quincailleire, et 226euros pour les deux colis..

Au 30/03/2015, nous avons dépensé 665 euros (avec le troisièmre colis à 175euros qui part le 31/03) ... Vraiment chaque geste compte pour nous aider.. POUR LES AIDER..

Au 07/04/2015, nous en sommes à 870 euros de dépenses avec les derniers achats (riz, pâtes, nouilles, boulghour, quinoa, conserves, sucre, sel, brosse à dents, dentifrice, savons, crayons, feutres, jeux enfants, outils, bâches ...).

Au 09/04/2015, le budget est bien lourd avec 920 euros de dépenses, sans compter les deux prochains colis que l'on aimerait faire partir cette semaine, soit un total de 1270 euros.

NOUS COMPTONS SUR VOTRE GENEROSITE

ILS COMPTENT SUR VOTRE GENEROSITE 

PRE

PREMIER COLIS ENVOYE LE 23/03/2015

DEUXIEME COLIS ENVOYE LE 28/03/2015

TROISIEME COLIS ENVOYE LE 03/04/2015

À propos du porteur de projet

Il y a quelques années, Delphine et moi avons vécu dans plusieurs tribus dans les îles du Vanuatu. Nous avons été accueillis les bras grand ouverts par des gens formidables.

Malgré nos différents voyages, c'est au Vanuatu que nous avons été véritablement touché en plein coeur par la sincérité et la générosité des habitants.

Nous sommes un couple de globetrotteurs (27 ans pour Delph et 25 ans pour Alex) originaire du sud de la France. Après avoir beaucoup voyagé chacun de notre côté en Afrique, Russie, Etats-Unis, et Océanie, nos chemins ont fini par se croiser en Nouvelle-Calédonie. Notre passion pour le voyage nous a permis de toujours repousser nos limites et partir hors des sentiers battus, à la recherche de toujours plus d'authenticité. C'est comme ça que nous avons eu l'envie de partir à la découverte des îles du Vanuatu. Et c'est à l'aéroport de Port-Vila (Vanuatu), que Rema, une femme merveilleuse, nous a accueillis et fait découvrir son quotidien. Ce fut pour nous LE voyage, dans toute la simplicité dont on peut rêver.

Après quelques temps, nous sommes rentrés en métropole histoire de serrer nos proches dans nos bras et se ressourcer pendant une année et ..... Ensuite c'était reparti! Après un petit tour de France (ba oui quand même!) et quelques économies plus tard... Nous avons pris deux billets aller simple pour l'ïle de la Réunion.

Depuis 2012, la gentillesse des habitants et l'ambiance melting pot nous a totalement séduits et on a posé nos sacs à dos! Pas de quoi s'ennuyer c'est un véritable terrain de jeux! Entre randonnées et sports en eaux vives, c'est le pied!! 

Et depuis 4 ans que nous avons quitté le Vanuatu, nous avons pu garder contact avec notre belle tribu par courrier et, depuis peu, par téléphone également.. Ce qui nous a d'autant plus impacté après le cyclone, c'est d'avoir pu les entendre quelques minutes avant que les téléphones ne coupent, et de sentir leur détresse .. 

Si vous avez des questions sur notre projet, n'hésitez pas à nous contacter sur [email protected]

Surtout pensez-y, même quelques euros peuvent TOUT CHANGER LA-BAS ...