BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

A l'uni son, United people festival

Festival de solidarité aux sans papiers de Calais... Faire du lien, rassembler, soutenir et sensibiliser par la musique !

À propos du projet

Photo : Sandra Calligaro

English version : http://unitedpeoplefestival.wordpress.com/

Nous organisons un festival de solidarité avec les sans papiers de Calais en octobre prochain, "A l'uni son, united people festival".
L'idée du festival est de faire du lien entre les exilés et la population calaisienne, partager, échanger, se rencontrer, abandonner ses préjugés, ... En clair rassembler, soutenir et sensibiliser par la musique !

En effet, présents dans les différents recoins de la ville, vivant dans des lieux insalubres, les exilés ne sont pourtant pas intégrés à la vie de la cité. Bien qu’habitant le même territoire et fréquentant les mêmes lieux, exilés et calaisiens n’ont pas l’occasion de se rencontrer et donc d’apprendre à se connaître l’autre.

Le festival aura lieu la semaine du 14 au 20 octobre à la Maison pour Tous de Calais. Une salle d'exposition sera ouverte toute la semaine, et des oeuvres réalisées par les exilés (des ateliers graffs auront lieu la semaine précédente au lieu de distribution alimentaire et dans les squats) seront exposées, en plus d'une partie d'exposition sur Calais ainsi que sur les camps de Choucha et du Maroc (pour montrer que Calais n'est pas le bout du monde, mais un bout du monde !).

Un « cabaret du peuple », échange débat sur le thème des migrations, avec un sociologue militant aura lieu le jeudi soir.

Les vendredi et samedi soir auront lieu les concerts. Au programme : 

  • Lyricson

https://www.facebook.com/pages/LYRICSON-Officiel

  • Alee

http://www.alee.fr/

  • Unité Maü Maü  

http://www.unitemaumau.com/

  • La Jonction

https://www.facebook.com/LaJonction/

  • Djeli Moussa Condé

http://djelimoussaconde.com

  • Mc Métis

https://www.facebook.com/pages/MC-Metis/

Et d'autres qui sont "presque-surs" de venir, mais dont on attend la confirmation pour vous le dire !!

Des breakeurs de la team calaisienne KLA Districthttp://kladistrict.wix.com/kladistrict feront également une démonstration le vendredi soir !

Les artistes viennent de Calais, Paris, Rennes, etc. Ils chantent en Français, en Anglais, en Arabe, etc. Et ils se produisent tous bénévolement, nous ne prenons en charge que les frais de déplacement et d'hébergement (et c'est le pourquoi de la collecte !).

Tous les évènements de cette semaine seront à prix libres. En effet, parmi les calaisiens comme parmi les exilés installés ou de passage à Calais, l’argent est un obstacle à la participation culturelle. Nous ne voulons pas que l’argent puisse être un frein, mais que ce festival soit ouvert à tous et toutes. Les gens seront donc invités à donner ce qu’ils souhaitent, au niveau financier ou matériel (tentes, duvets, vélos, vêtements, etc. pour les exilés).

C'est la première année, première édition, nous n'espérons pas gagner des sous, et ce n'est pas le but, mais plutôt engager une démarche de partage et d'échanges... Nous avons discuté avec les exilés de ce qu'ils voudraient faire de l'argent récolté durant le festival (si jamais on rentre dans nos frais !), et ce qui ressort est l'envie de l'utiliser pour des projets culturels plutôt que pour du matériel qui est à chaque fois détruit rapidement par la police... Donc pour développer les projets en cours, comme la bibliothèque multi langues à vélo, les sorties culturelles, etc. et pouvoir continuer à en imaginer et à faire vivre ces beaux projets ! Sur tout le projet du festival, et sur le reste, on travaille avec des exilés, la démarche étant toujours de "faire avec" et pas "faire pour" ou "à la place de"...        

Photo Nikolaj Larsen

À quoi va servir le financement ?

Les dons seront affectés au défraiement des artistes (frais de transport, de restauration et d’hébergement de ceux qui viennent de loin) qui ont tous acceptés de se produire gratuitement pour ces concerts de solidarité.

Si la collecte dépasse nos attentes, l’argent récolté en plus sera affecté au développement de projets culturels. En ce moment par exemple plusieurs belles idées se mettent en place : Une biblio-vélo multi-langues, un atelier réparation de vélo, des ateliers de rencontres au Channel, etc. Cela permettra de pouvoir continuer à développer ces projets, et de continuer à en imaginer !

Comment nous finançons le festival ?

Pour cette première édition, nous n’avons pas fait de demandes de subventions. Nous avons souhaité tenté le « financement populaire », pour un festival totalement indépendant. Nous avons tenu des stands dans différents festivals cet été (Festival reggae de Bergerac, Festival Ecaussysteme, Festival des Vers Solidaires, et bientôt la Grande braderie de Lille, la Fête de la jeunesse de Lillers, etc.) ce qui nous a permis d’expliquer la situation à Calais, d’avoir des discussions et débats avec plein de gens très intéressants, de sensibiliser, etc. et de récolter une part du financement par la vente de gâteaux et d’autocollants (Oui oui, on est motivés !). Ces stands ont permis d’échanger des idées, de récolter les avis divers et variés sur le festival en devenir, les groupes, les contacts, etc.

Nous comptons également sur la vente de t-shirts, d’autocollants, la recette du bar, les dons associatifs et Ulule pour rentrer dans les frais !

À propos du porteur de projet

Nous sommes des acteurs de différentes associations et groupes de soutien aux exilés de Calais et des environs ainsi que des exilés à travailler sur l'organisation de ce super festival !

Pour plus d'informations sur la situation à Calais :

Malgré la fermeture du camp de Sangatte il y a maintenant 10 ans, environ 250 migrants de diverses nationalités (afghans, érythréens, égyptiens, maliens, soudanais, tchadiens, albanais, etc.) sont présents sur Calais, dont la grande majorité qui tente de passer en Angleterre (en entrant dans les camions), une petite minorité souhaite rester en France.
Le harcèlement policier est toujours d'actualité, le défenseur des droits a d'ailleurs reconnu cela dans un rapport (http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Mauvais-traitements/Actualites/Calais-la-police-epinglee-par-le-Defenseur-des-droits-6878) . Les expulsions de squats se suivent, les conditions de vie pour les migrants sont très difficiles.

Plusieurs associations agissent sur le terrain, à différents niveaux : distribution alimentaire, distribution de vêtements, accueil de jour, accompagnement juridique, visites au Centre de Rétention Administrative, recueil de témoignages sur les violences policières, accompagnement dans l'accès aux droits, cours de français et d'anglais dans les squats, football, etc.


Photos : Un cours de français dans un squat, L'équipe de foot des exilés, Une silhouette réalisée pour une action de sensibilisation


Un extrait de web doc ici, pour se rendre compte de la situation (webdoc complet sur http://jo2012.medecinsdumonde.org/) :



Il y a pas mal d'informations et d'actualités sur les sites des différentes associations :
http://vibrations0migratoires.wordpress.com/
http://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/
http://www.psmigrants.org/
http://www.associationsalam.org/
http://terreerrance.wordpress.com/
http://www.secours-catholique.org/
http://www.medecinsdumonde.org/
https://www.facebook.com/Sangatte10AnsQucaSeGateFautQucaChange

Voilà, et puis on espère vous voir en octobre à Calais !! Merci de nous aider à développer cette première édition "A l'uni son, United people festival" !