BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Tout en vélo Marseille

Une SCOP pour des livraisons zéro pollution à vélo. Le vélo, véhicule du futur

À propos du projet

Qui sommes nous?

Marguerite et Thomas, deux jeunes ingénieurs utilisateurs quotidien du vélo en ville et souhaitant s'engager pour transformer la ville de l'intérieur.

Le projet:

Après avoir réfléchi à la meilleure manière d'intégrer le vélo dans notre métier, nous nous lançons dans l'aventure de l'entrepreneuriat avec un projet de livraison du dernier kilomètre à vélo dans le centre-ville de Marseille. 

Le dernier kilomètre est une expression pour désigner le transport des colis entre les plateformes logistiques et le client final. C'est en général le plus coûteux et le plus difficile à gérer par les transporteurs car la mutualisation des trajets devient compliquée. La livraison du dernier kilomètre est ainsi une problématique récurrente dans la logistique. Il s’agit :

  • d’une activité polluante qui représente, en proportion, la part la plus défavorable d’émissions de gaz à effet de serre de la chaîne de distribution. Sur Marseille, le transport de marchandise représente 25% des émissions de CO2, un tiers des émissions de SO2 et des Nox, 44% des particules.
  • d’une activité soumise aux contraintes de circulation et de congestion. Les transporteurs doivent respecter des plages horaires de livraison, des règles de stationnement strictes et des plans de circulation non adaptés à des véhicules utilitaires.
  • d’une activité qui augmente les problèmes de congestion et d’asphyxie des centres-villes. On considère aujourd’hui qu’environ 30% du trafic motorisé en ville répond aux besoins de la logistique.
  • d’une activité qui génère de nombreuses nuisances sonores et dégrade la qualité de vie des habitants.

Les véhicules de type vélo cargo à assistance électrique sont adaptés au contexte de la livraison du dernier kilomètre.

  • Fiables, ils permettent au transporteur de livrer ses marchandises sans avoir à se soucier des contraintes de circulation (congestion et plan de circulation).
  • Non polluants, ils ne sont pas soumis aux normes d’émissions des véhicules thermiques.
  • Faciles à stationner et occupant moins d’espace sur la voirie, ils sont plus maniables et flexibles qu’un véhicule de livraison classique.
  • Pouvant transporter jusqu’à 300kg de charge utile, ils sont adaptés à la livraison de petites et moyennes charges.

Nous souhaitons également étendre notre activité à des services de déménagement et de transport d'encombrant. En effet, le vélo est un moyen de déplacement qui est loin d'être uniquement adapté aux loisirs et peut tout à fait devenir un outil de transport efficace et polyvalent dans nos centres villes pollués et encombrés de voitures.

Pourquoi une SCOP?

Notre entreprise Toutenvélo Marseille sera une SCOP permettant de livrer des colis à vélo dans Marseille.

A la fois écologique et moderne , dans une optique de développement durable, nous voulons montrer que l'on peut entreprendre autrement avec des valeurs de l'économie sociale et solidaire. Nous voulons aider à démontrer la pertinence du vélo en ville, qui pour nous a toute sa place à Marseille et doit continuer à se développer, aussi dans des services et sous la forme d'entreprise !

Nous voulons aussi véhiculer des valeurs humaines fortes et pour cela nous avons choisi de monter l'entreprise sous la forme d'une SCOP, un format de société qui prône la démocratie interne et aussi les valeurs de l'ESS. Nous voulons nous développer rapidement et augmenter notre activité année après année pour créer des emplois supplémentaires dans la livraison et le déménagement sans émissions de CO2. 

Où en sommes-nous ?

Nous avons approché un réseau de Sociétés Coopératives (SCOP) qui a pour nom Tout En Vélo et qui exerce cette activité dans d'autres villes. La maison mère est originaire de Rennes et celle-ci a accompagné la création de structures Tout en Vélo dans les villes de Caen, Rouen, Grenoble et Besançon. Ces structures plutôt jeunes sont dynamiques et pérennes (les Rennais sont aujourd'hui 7 à travailler à temps plein, les Caennais 5). Notre désir de créer cette activité est donc basé sur des expériences solides et qui ont réussi!

Nous cherchons activement un local de 30 à 50 m² situé entre Arenc et Saint Charles pour pouvoir recevoir les colis de nos clients, préparer nos livraisons, ranger et recharger nos vélos.

Nous nous lancerons en novembre prochain et pour cela, nous avons besoin de vous!

 

À quoi va servir le financement ?

Le financement participatif nous permettra d'acheter le 1er vélo et sa remorque :) 

Nos vélos seront électriques parce que Marseille ça grimpe bieng et qu'avec une remorque chargée jusqu'à 300 kg, on ne tiendrait pas longtemps à l'unique force de nos mollets.

Les remorques sont fabriquées par la SCOP Toutenvélo Rennes. Nous avons pu les tester et avons hâte de les utiliser au quotidien.

Coût prévisionnel:

Un vélo électrique: 1 200 €

Une remorque toutenvélo: 2 200 €

Notre premier palier nous permettra donc d'équiper l'un de nous pour la livraison des colis.

Un plateau de transport: 1 600 €

Le prix des contreparties et de leur envoi: 300€

Une commission de 8% d'Ulule: 400 €

Notre deuxième palier à 5 700 € nous permettra de réaliser nos premiers déménagements ou transport d'encombrant.

Si nous arrivons à récolter plus, nous pourrons équiper petit à petit le deuxième fondateur de l'entreprise !

À propos du porteur de projet

Marguerite PIERSON - 28 ans : Ingénieure de l’école Centrale Marseille, urbaniste de formation, Marguerite s’est spécialisée dans les mobilités douces au cours de son expérience au sein d’un bureau d’études axé transport. Elle a notamment accompagné le département du Var pour un projet de création d’itinéraires cyclables sur son territoire.  Elle a à cœur d’accompagner le changement des mentalités et des usages à travers son métier et ses pratiques. Elle utilise le vélo au quotidien que ce soit pour les déplacements utilitaires ou ses loisirs. Elle souhaite promouvoir ce moyen de transport du futur au sein de la logistique urbaine.

Thomas CROIZE - 27 ans : Ingénieur AgroParisTech et spécialisé dans l’économie de l’environnement et des transports, il a travaillé sur les thématiques de la socio-économie des transports et de la rédaction des plans stratégiques pour l’organisation des mobilités au sein des territoires. Désirant avoir un impact plus direct sur les politiques de mobilité et adepte du vélo en ville, la thématique de la logistique urbaine à vélo lui semble être un domaine porteur d’avenir.

Share Suivez-nous