BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Une rencontre - disque

Enregistrement d'oeuvres de Robert Schumann et Tristan Murail

À propos du projet

Le projet

Forte du succès de son premier disque Le Geste Augmenté paru en 2015, la violoncelliste Marie Ythier enregistrera en Avril 2018 sous le label Evidence Classics (Harmonia Mundi distribution) son prochain disque intitulé Une Rencontre autour des pièces pour violoncelle seul de Tristan Murail et de la musique pour violoncelle et piano de Robert Schumann. Elle sera entourée de la pianiste Marie Vermeulin et du flûtiste Samuel Bricault.

    Marie Ythier
 

Un disque original

Toujours à la recherche de cohérence entre ce qu'elle est et les projets qu'elle porte, la violoncelliste Marie Ythier a souhaité réaliser un enregistrement fidèle aux formats de concerts qu'elle propose, à mi-chemin entre le répertoire romantique et la musique plus récente. Ces deux compositeurs qu'elle aime et dont elle a rencontré la musique ont en commun un sens poétique remarquable, un son incarné, charnu, et une musique toujours surprenante et libre.

Autre spécificité, l'album contient des oeuvres inédites de Tristan Murail (entre autres Une Lettre de Vincent, pour violoncelle et flûte, créée en février 2018 à Stuttgart, et C'est un jardin secret, ma soeur, ma fiancée, une source scellée, une fontaine close... pièce pour alto à l'origine, transcrite par le compositeur lui-même pour violoncelle seul, jamais enregistrée pour cet instrument jusqu'à présent). Tristan Murail effectuera aussi une transcription revisitée des Scènes d'enfants de R. Schumann (ici dans une version pour violoncelle, flûte, et piano), réunissant ainsi les 3 instruments du disque et abolissant les frontières temporelles et stylistiques entre les époques. Une Rencontre...

 

Enfin, ce disque sera enregistré en binaural et transaural, dans la lignée du premier album de Marie Ythier qui souhaite continuer à explorer cette technique de spatialisation du son pour donner à l'auditeur l'impression d'être au concert, grâce au logiciel prototype Transpan crée par Jean-Marc Lyzwa et Alexis Baskind (production IRCAM-CNSM de Paris). La nouveauté réside aussi dans le fait d'utiliser cette technique pour des pièces du répertoire romantique pour violoncelle et piano (jamais réalisé auparavant !) 

Comme les demandes de subventions concernent soit des projets essentiellement focalisés sur la musique dite classique, soit des aides à la création qui ne comprennent pas de rencontre possible avec le répertoire, nous avons réellement besoin de votre soutien pour réaliser cet enregistrement ! Ce qui vous permettra également d'accéder à des contreparties sympathiques (disques en avant première, invitations aux concerts, à la soirée de lancement...)

A quoi va servir le financement ?

- location de la salle d'enregistrement (salle Meyer, CNSMDP) pour 4 jours

- location et accord du piano

- mixage en binaural/transaural avec le logiciel de spatialisation Transpan

... et si on arrivait à dépasser nos objectifs, on pourrait même couvrir le salaire de l'ingénieur du son !!

À propos du porteur de projet

Qui sommes-nous?

Musicienne classique, mais aussi engagée dans une démarche de création auprès des compositeurs de sa génération, la violoncelliste Marie Ythier a déjà à son actif quatre disques, dont Le Geste Augmenté, qui réunit des pièces pour violoncelle solo et électronique qui lui sont toutes dédiées (label Evidence Classics, Harmonia Mundi, Novembre 2015), très bien accueilli par la critique. Formée auprès d’Anne Gastinel, Miklos Perenyi, Philippe Muller, Gary Hoffmann et Heinrich Schiff, elle est régulièrement invitée dans des salles prestigieuses (Philharmonie de Paris, Auditorium de Dijon…) et se produit en soliste dans le monde entier (Kuhmo Festival, FIMC Lima, Suona Francese Italia, Festival Messiaen au Pays de la Meije, CMMAS de Morelia, CENART de Mexico, Luzern KKL…).

Marie Ythier travaille régulièrement avec des compositeurs tels qu’Ivo Malec, Gilbert Amy, Tristan Murail, Pierre Boulez…
Elle intègre souvent des ensembles anglais, italiens, allemands, et joue en soliste sous la direction de chefs de renom (P. Boulez, P. Csaba, C. Power…).

Passionnée par la transmission, elle est professeur de violoncelle au Conservatoire du 15ème arrondissement de Paris, professeur invitée au conservatoire national supérieur de Lima, et donne des masterclasses en France, en Asie, et en Amérique latine.

Marie Ythier, de par ses expériences musicales variées, est une artiste dont l’éclectisme et l’ouverture d’esprit se révèlent dans l’intérêt particulier qu’elle voue à la musique nouvelle. Elle aborde aussi volontiers le répertoire de toutes les époques, en musique de chambre ainsi qu’en soliste.

Lauréate de nombreux prix nationaux et internationaux (1er prix du concours de violoncelle des Zonta Clubs, lauréate Mécénat Société Générale, fondation Meyer, Adami…), Marie Ythier est diplômée des CNSM de Lyon et du CNSM de Paris où elle a effectué un 3è cycle supérieur. Marie Ythier est lauréate de la fondation Francis et Mica Salabert ainsi que de la Fondation de France pour l’année 2015, artiste associée de l’Adami et bénéficie également du soutien de Monceau Assurances depuis 2017.

www.marie-ythier.com


 

Née en 1983, Marie Vermeulin se forme auprès de personnalités musicales fortes, telles que Marie-Paule Siruguet au CRR de Boulogne, ou Hortense Cartier-Bresson au CNSMD de Lyon. Elle se perfectionne parallèlement auprès de Lazar Berman qui l’accueille chaleureusement en Italie, puis auprès de Roger Muraro, bénéficiant ainsi de la connaissance profonde du pianiste pour l’œuvre du XXème siècle français.
En 2004, elle remporte le 1er Prix du Tournoi International de Musique (Rome), en 2006, le 2ème prix au Concours International Maria Canals (Barcelone), puis en 2007 le 2ème Prix du Concours International Olivier Messiaen (Paris). Elle est également lauréate du Prix International "Pro Musicis", qui valorise des actions à destinations des publics « empêchés ».

Soutenue par plusieurs fondations (Safran pour la musique, Mécénat Musical Société Générale...) et par l'Institut Français pour des tournées à l'étranger, Marie Vermeulin a su imposer en peu de temps un jeu remarqué pour sa témérité technique, sa finesse de timbres et sa maturité.

En novembre 2014, l’ensemble de sa carrière est récompensé par le Prix d’interprétation de la Fondation Simone et Cino Del Duca, de l’Institut de France.

Invitée de nombreux festivals et salles de premier plan, en France (Cité de la Musique, Opéra de Paris, Théâtre des Champs-Élysées, Bouffes du Nord...) comme à l’étranger (Espagne, Italie, Allemagne, Lituanie, Algérie, Moldavie, Monténégro, Liban, États-Unis, Asie du Sud-Est), elle donne parallèlement diverses conférences et master-classes, notamment sur l'œuvre d'Olivier Messiaen, dont elle est une interprète reconnue.
Marie Vermeulin a interprété, entre autres, les Oiseaux Exotiques de Messiaen avec l'Ensemble Intercontemporain (dir.Pierre Boulez), le concerto de Clara Schumann avec l’Orchestre de l’Opéra de Toulon (dir.Debora Waldman), le concerto K453 de Mozart avec l'Orchestre de chambre de Wallonie (dir.Sir Paul Goodwin), le concerto en sol de Ravel avec l'orchestre Symphonique de Mâcon (dir.Eric Geneste), le 5e concerto de Beethoven et le 2ème Concerto de Brahms avec l’Orchestre Philharmonique du Liban (Wallid Moussalem),…
Passionnée par la musique des XXème et XXIème siècle, elle travaille en étroite collaboration avec des compositeurs d’aujourd’hui tels que Tristan Murail, François Meïmoun, Marco Stropppa, Jérôme Combier, Pierre Boulez ...

En 2008, Universal/Deutsche Grammophon demande à Marie Vermeulin de participer à son intégrale Messiaen. En 2013, elle enregistre son premier récital consacré à Olivier Messiaen (Paraty, ffff de Télérama). Il est suivi d’un opus Debussy paru en 2016 (Printemps des Arts de Monte-Carlo, **** de Classica).

Durant la saison 2018-2019, Marie Vermeulin fera ses débuts au Théâtre des Champs-Elysées (Paris) en interprétant le concerto de Clara Schumann avec l’Orchestre Lamoureux.

www.marievermeulin.com

Samuel Bricaultcommence la musique par le flageolet, avec lequel il joue des danses populaires ariégeoises. Depuis il s'est formé à la flûte traversière classique, notamment au CNSM de Paris dans la classe de Sophie Cherrier, et diplômé en 2015.

Sa carrière classique l'amène à se produire en musique de chambre, dans différents orchestres (Opéra de Paris, Orchestre National de France), ensembles de musique contemporaine (Le Balcon, ensemble Itinéraire, Multilatérale) et en soliste avec orchestre: concerto de Katchaturian à la Philharmonie de Paris, concerto de Mercadante au Teatro Mayor de Bogota, concertos de Vivaldi à la Philharmonie d'Ekaterinbourg (Russie).

Il s'est formé à la musique indienne, en tant que disciple de Patrick Moutal, puis de Rishab Prasanna, et a aujourd'hui l'occasion de se produire avec ce dernier sur différentes scènes en France et en Inde (festival Berlioz, Institut Français de Delhi, Musée Guimet, tournée en Inde du Sud en janvier prochain). Il fait partie du groupe Runai avec lequel il joue de la musique traditionnelle irlandaise. Passionné d'improvisation, il est membre actif du collectif Warning, dédié à l'improvisation libre mise en scène: spectacles à la Gaîté Lyrique, au Théâtre Gérard Philippe, au Théâtre de Vanves, à la Pop. Il se forme en ce moment au traverso,  qui démultiplie l’étendue de son répertoire avec la musique prolifique des XVIIeme et XVIIIeme siècles. Ses activités variées l'ont amené à se produire sur des scènes telles que le Royal Albert Hall, le Concertgebouw, le Shanghai Symphony Hall, la salle Pleyel et des festivals tels que les BBC Proms, les Folles Journées de Nantes, le festival Berlioz, les Détours de Babel, les journées Ravel.

Il a monté la troupe La Pieuvre, dans laquelle sont réunis dans des spectacles musiques variées, cirque, danse, théâtre et arts plastiques.

Le label

Le label Evidence Classics est né d’une rencontre entre deux passionnés, Nicolas Bartholomée (Aparté, Ambroisie, Little Tribeca), directeur artistique dont le talent n’est plus à démontrer, qui a déjà enregistré et produit plus de 2000 disques (Ophélie Gaillard, Barbara Hendricks, Jordi Savall, Martha Argerich, Nathalie Dessay, Nikolaï Lugansky…) et Emmanuel Chollet, créateur du label Fiat Lux et ex EMI/Virgin France, Timpani Records et Believe Digital.

Evidence se veut international et s’appuiera sur des musiciens parmi les plus grands virtuoses français et étrangers mais aussi sur de jeunes talents en devenir qui auront la liberté d’explorer de nombreux répertoires et différents genres musicaux.

Le label, tourné en grande partie vers le numérique, utilisera les nouvelles stratégies de communication et laissera une place importante à la vidéo par l’intermédiaire notamment de sa chaîne YouTube, où l’on pourra découvrir des documentaires sur les enregistrements, des interviews d’artistes, ainsi que des retransmissions en direct.

Evidence sera en éternel mouvement et s’attachera à suivre les évolutions technologiques, tout en gardant un son haute définition toujours plus précis, plus pur, plus fidèle, pour vous permettre la meilleure écoute possible, où que vous soyez.

                                                              

En savoir plus!

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet