BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

La Maison des femmes de Madibou

Créer un lieu de formation pour les vendeuses de Madibou

À propos du projet

LE PROJET ?
Une maison à disposition des femmes de Madibou, à Brazzaville, Congo, un lieu dans lequel elles trouveront du soutien, de la formation, des informations, des événements.

En 2019, une petite communauté de femmes du quartier de Madibou est venue nous rencontrer à Bacongo.  

Comme les femmes de Bacongo, elles travaillent beaucoup pour des revenus faibles et instables, sur le marché de Madibou ou, à même le sol, dans les ruelles aux alentours. Elles ont bien du mal à assurer leur quotidien et celui de leur famille.

Mais ce sont des femmes "debout" : elles se sont organisées pour s'entraider et sont venues nous voir - ensemble - car elles veulent être formées, elles veulent des ressources et des outils pour développer leurs activités.

Leur détermination et leur courage nous ont mobilisés : il fallait vraiment que nous les aidions.

Et c'est ainsi qu'est né le projet de la Maison des Femmes de Madibou, un espace dédié à ces femmes et à toutes les femmes vendeuses de Madibou, un lieu pour répondre à leurs besoins et une équipe pour les accompagner dans leurs projets.



Nous avons besoin de 4000 € pour ouvrir les portes de la Maison en février 2020 !


Dès le premier jour, la Maison accueillera quotidiennement les femmes de Madibou. Elles y trouveront des informations et un dispositif de professionnalisation : 6 mois de formation pour acquérir les bases de la gestion d'une activité de commerce ; 3 mois supplémentaires pour les femmes qui voudront créer une micro-entreprise. Et un accompagnement  personnalisé pour toutes pendant toute la durée du dispositif (et même après).
 

Avec l'ouverture de la Maison, c'est la vie de toute une communauté qui va changer à Madibou !

 


Madibou est un nouveau quartier de Brazzaville est la capitale de la République du Congo, un pays très peu développé et très instable politiquement et économiquement. 

Les femmes y sont plus pauvres, moins scolarisées que les hommes.
Leur accès
 à des ressources financières est très difficile, voire impossible. 

Le quartier de Madibou ne fait pas exception :  les femmes auxquelles s'adresse ce projet vivent toutes en dessous du seuil de pauvreté.


Acquérir des compétences sera pour ces femmes la manière la plus durable d'améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs enfants et de leurs proches (logement, santé, école...). 
C'est le projet de la Maison des Femmes de Madibou. 

À quoi va servir le financement ?

Avec les 4000 €, nous pourrons aménager la Maison en un confortable espace de formation et d'accueil. 
Nous pourrons préparer le matériel de la première formation. 


Votre aide est indispensable. Et elle est attendue par toute la communauté des femmes de Madibou avec tellement d'impatience. 

Un grand merci d'avance pour elles ! 

À propos du porteur de projet

Devant la Maison de Bacongo, un groupe de femme avec la directrice (Françoise Batantou, premier plan, à gauche en rouge. Le projet est porté par l'association Femmes d'Afrique, Femmes d'Avenir (FAFA).  
En 2014, nous avons ouvert un premier espace dédié aux femmes des marchés de Bacongo. Cette maison a permis à un grand nombre de femmes de reprendre confiance en elles, de s'approprier les outils indispensables à la gestion de leurs activités. C'est un lieu de rencontres et d'animations, un lieu de formation qui a vu plusieurs réussites comme celle de Doriane qui est passée de la vente de divers à même le trottoir à une petite épicerie. Portés par ce succès, nous avons décidé de créer la Maison des femmes de Madibou.
 

L'équipe à Paris et à BrazzavilleFemmes d'Afrique, Femmes d'Avenir ("FAFA") est une association Loi 1901, à but non lucratif créée en 2008. Elle vise à améliorer les conditions de vie et à promouvoir l'autonomie économique des femmes par la formation et la professionnalisation. Elle travaille en collaboration directe avec l'UAFM, son partenaire local. 


 

N'hésitez à contacter la responsable du projet par mail pour poser vos questions sur le projet: [email protected] ou [email protected]

Share Suivez-nous