BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Un puits pour la vie

L'eau qui dort à besoin de courir, donnons l'eau courante à tous.

À propos du projet

« Ce qui embellit le désert c’est qu’il cache un puits quelque part…  »
                                                                                 Antoine de Saint-Exupéry
                                                                                  Extrait du Le petit prince

                                               

Pouiwindin est le nom d'une école se trouvant au Burkina Faso.
En 2008, L'association Pouiwindin va être créée pour permettre d'aider cette école.
Aujourd'hui, nous avons besoin de vous pour rendre l'école Pouiwindin autonome et solide dans l'avenir !

                                               

 

Le projet :


 

Plusieurs actions ont été menées jusqu’à ce jour : parrainages d’enfants permettant de financer la scolarité des plus démunis, réfection de salles de classe, de tables-bancs, financement de matériel pédagogiques, plantations d'arbres
Mais, un des problèmes majeurs de l’école Pouiwindin est l’accès à l’eau.

En 2008, un premiers puits à été réalisé. Malheureusement, les moyens financiers n’étant pas suffisants ce puits n’est pas assez profond et il est souvent tari. De plus, l’extraction de l’eau se faisant de façon manuelle avec un seau, cela est très insuffisant. Les enfants ne peuvent donc pas toujours boire au cours de la journée, notamment en période sèche et la pérennité du potager créée en 2009 n’est pas assurée. Il faudrait parvenir à financer un véritable forage d’une profondeur suffisante et équiper le puits d’une pompe.

Notre association souhaite mettre en place un véritable forage assez profond pour offrir de l’eau toute l’année et en quantité suffisante. Un tel projet apporterait beaucoup à l’école Pouiwindin et au quartier de Zongo dans lequel elle se trouve : possibilité de boire pour les enfants, mise en place d’un véritable potager à finalité pédagogique et pour pérenniser la cantine que nous avons financé pendant deux ans , source de revenus pour l’école à l’origine d’activités génératrices de revenus…

 

Voici les différentes étapes de ce projet.

Le forage est le plus coûteux car il faut transpercer la couche de granit et creuser à plus de 60 mètres de profondeur afin d’atteindre la nappe phréatique. Nous disposons à ce jour de plusieurs devis très détaillés.

Etape n° 1 : l’implantation géophysique

L’implantation géophysique consiste pour le service technique à localiser et à identifier avec exactitude la nappe phréatique. Cette première étape est très importante. Le coût de cette opération varie de 381 € (250 000 francs CFA) à 609 € (400 000 francs CFA) selon les devis.

L’implantation géophysique a été réalisée en juillet 2010.

Les résultats de l’implantation géophysique sont tout à fait satisfaisants. Deux sites d’implantation sont envisageables. La nappe d’eau est profonde, abondante et de bonne qualité.

Etape n° 2 : le forage proprement dit

Le forage proprement dit consiste à perforer le sol à l’aide d’une machine jusqu’à atteindre la nappe phréatique identifiée lors de l’implantation géophysique, à placer un tuyau pour ramener l’eau à la surface et à plomber jusqu’à la pose de la pompe. Cette étape est la plus onéreuse et ne pourra être financée que grâce aux dons des internautes d'Ulule.

Etape n° 3 : Le placement de la pompe

Le placement de la pompe sert à ramener l’eau avec des va et vient des mains ou des pieds. Nos recherches nous ont conduit à privilégier une pompe manuelle proposée par l’entreprise Vergnet : la pompe HPV 60-2000, dite pompe « tous terrains ».

 

   

L’entretien du forage et la création d’une activité génératrice de revenus

Une fois réalisé le puits sera géré par une personne chargée de sa gestion. Elle aura pour mission de gérer la distribution et la vente d’eau à un prix social aux habitants du quartier, de veiller à l’entretien et au bon fonctionnement du puits et de la pompe, de gérer l’extraction de l’eau en comptabilisant la répartition de l’eau au potager ou à toute autre affectation décidée collégialement… Le forage permettra donc la création d’une activité génératrice de revenus.

Les autres apports

Les apports du forage sont très nombreux dans un pays où l’eau manque cruellement et où chaque famille doit acheter l’eau qui est vendue à un prix très élevé en bidons. Le forage apportera de nombreux bienfaits au quartier de Zongo et à l’école Pouiwindin :

  • Les enfants de l’école seront assurés de pouvoir boire en cours de journée tout au long de l’année ce qui est indispensable à une bonne attention en cours dans un pays où la température dépasse souvent les 40° et où des enfants effectuent parfois plusieurs kilomètres de marche pour se rendre à l’école.
  • La pérennité et le développement du potager sera assurée : le potager aura une finalité pédagogique en apprenant la culture maraîchère aux enfants, il servira à alimenter la cantine, il pourra permettre de créer des activités génératrices de revenus, la vente de légumes générera des ressources financières permettant de financer la scolarité des plus pauvres et bien d’autres dépenses nécessaires au bon fonctionnement de l’école (achat de matériel pédagogique, aide au paiement des salaires des instituteurs en période difficile…)

 

 

LA PARTICIPATION DES FAMILLES DU QUARTIER DE ZONGO A OUAGADOUGOU

Les familles du quartier de Zongo où se situe l’école Pouiwindin vont également participer au financement du forage. Une participation financière est demandée à chaque famille qui pourra ensuite bénéficier de l’eau à un prix « social ». Compte tenu de l’extrême pauvreté du quartier, la participation a été fixée à 2 000 francs CFA par famille (soit 3 €). Cette somme, qui pourrait paraître peu importante en France, demande un effort particulier aux familles dans un pays où les habitants vivent avec moins de 2 € par jour. Pour les plus pauvres, une participation en nature (nourriture…) est acceptée. Un trésorier des parents d’élèves, en collaboration avec la direction de l’école Pouiwindin, a été désigné pour comptabiliser les sommes et les conserver. A la date du 1er octobre 2010, 44 familles avaient déjà enregistré et versé leur cotisation. Le trésorier nous informera au fur et à mesure des avancées de cette collecte, mais un véritablement engouement autour ce ce projet est né.

NB : Les devis sont exprimés en francs CFA. Pour la conversion : 1 € = 655,957 francs CFA

A quoi va servir le financement ?

                                             

Notre objectif est de financer le tiers de la deuxième étape du projet.

  • Objectif Ulule à 100% : Nous aurons 1 311 914 franc CFA (2 000€) le tiers du forage est financé
  • Objectif Ulule à 200% : Nous aurons 2 623 828 franc CFA (4 000€) les deux tiers du forage est financé
  • Objectif Ulule à 300% : Nous aurons 3 935 742 franc CFA (6 000€) le forage est totalement financé
  • Objectif Ulule à 350% : Nous aurons 4 591 699 franc CFA (7 000€) le projet complet est entierement réalisable et sera fait dans l'année !

                                              

À propos du porteur de projet

Depuis 2008, l’association a financé des travaux de rénovation de l’école, la fabrication de tables et de bancs, la construction d’un puits qui s’avère ne pas être assez profond pour fournir de l’eau toute l’année, l’envoi de matériel pédagogique, le parrainage de 30 élèves, le fonctionnement d’une cantine scolaire que nous n’avons pas pu continuer faute de moyens et une correspondance scolaire active entre plusieurs classes du département de la Charente Maritime et les classes de cette école.

L'association réunit 33 adhérents dont 26 parrains et marraines. Elle organise des concerts, participe à des évènements comme le Festival Plein Sud de Cozes (17), organise des collectes de livres, de matériel scolaire, envoie du matériel par container, participe à des expositions dans des lieux publics, bibliothèques, salle des fêtes, écoles et collecte des dons pour financer les projets en cours. Le projet Plantation d'arbres a été subventionné par la Région Poitou Charente.

L’association Pouiwindin a été créée suite à un voyage solidaire du lycée Jean Monnet de Cognac en avril 2008 dont l’objectif était d’aider une école défavorisée du Burkina Faso. Ce voyage a été financé par la région Poitou-Charentes avec le Budget Participatif des lycéens  (BPL - http://bpl.poitou-charentes.fr/).

L’association Pouiwindin bénéficie de la qualification d’association d’intérêt général qui lui a été accordée par les services fiscaux. Elle peut à ce titre délivrer des reçus permettant aux donataires, particuliers et entreprises, de bénéficier des déductions fiscales prévues aux articles 200 et 238 bis du Code général des impôts. Les particuliers peuvent donc déduire 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % de leurs revenus imposable, et les entreprises éligibles à la loi sur le mécénat peuvent déduire 60 % de leurs dons dans la limite de 5 °/°° de leurs revenus.

http://www.pouiwindin.fr

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet