Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

D'un Homme à l'Autre, le livre

Regards croisés d'un collectif d'artistes du Loir-et-Cher et de personnes accueillies et bénévoles du Secours Catholique

À propos du projet

Pourquoi ce livre ?

Le livre "D'un homme à l'autre" se veut le reflet de l'exposition d'un collectif d'artistes qui ont réalisé des portraits d'hommes et de femmes accueillis au Secours Catholique. Une mise en lumière de parcours de vie cabossés, illustrée par des peintures, des photographies, des poèmes, des dessins.... Le livre reprend l'intégralité des oeuvres (environ 100) et retrace cette aventure humaine et artistique.

Comment est né ce projet ?

C'est une grande aventure au gré des uns et des autres. Au printemps 2018, une vingtaine d'artistes du Loir-et-Cher quittent la solitude de leur atelier, de leur table de travail pour se rencontrer, tisser des liens... et partir à la rencontre d'hommes et de femmes aux parcours de vie "cabossés" accueillis au Secours Catholique de Blois, des migrant·e·s ou des personnes isolées mais aussi des bénévoles.

Le 13 avril 2018, artistes et modèles sont réunis autour d'un repas convivial au Secours Catholique pour des présentations mutuelles. Il s'agit de mettre en lumière par un portrait final des parcours de vie. Chaque artiste interprète à sa manière ses ressentis, toutes techniques confondues. Il en découle des échanges respectueux et fructueux. En toute connaissance de cause, les modèles choisissent l'artiste qui va les représenter, les immortaliser... 

Et puis jusqu'au mois d'août 2018.....

Au fil des uns
Au fil des autres
Vont et viennent les rencontres
Les mains se délient
L'histoire se construit...
Les mots se délivrent
Le temps d'une autre communication
Est venu enchanter ce monde...
Et n'attend plus qu'un regard
Pour vibrer
De l'un à l'autre

Pourquoi cette exposition et ce livre ?

  • pour valoriser et mettre en lumière des personnes aux parcours de vie difficiles.
  • pour mettre le talent des artistes au service d’une aventure humaine, bénévolement. S’enrichir mutuellement grâce aux diverses rencontres, modèles et artistes. Obtenir une création artistique unique et originale à plusieurs mains.
  • pour faire connaître le Secours Catholique et ses actions.
  • pour renforcer des liens dans le milieu artistique local.

Qui sont les modèles ?

Ce sont 15 personnes qui fréquentent régulièrement le Secours Catholique de Blois : Claudine, Mamadou Lamine, Esthella, Claude, Erasme, Angélique, Nathalie, Simon-Benjamin, Hervé, Souplé, Soriba, Elisabeth, Noëlle, Claudette, Marie-Françoise. Elles vivent des situations très variées. Femmes, hommes, migrants ou non, bénévoles ou pas,... Chaque personne a choisi son peintre, souvent un coup de coeur lors de la réunion de présentation initiale.

Qui sont les artistes ?

  • 12 peintres et plasticiens : Josseline Apsit, Pierre Barnier, Pierre Beaufils, Francette Cazes-Bernardin, Edith Lanquetin, Nathalie Laureau, Mayi, Josy Moreau Peter, Wilma Van Rooijen, Svetlina Petrova-Milhem, Bruno Salaün, Elma Sanchez Lemeur.
  • 6 photographes : Claude Bouchez, Michel Bizieux, Christian Delberghe, Armelle Flahault, Bernard Mosettig, Céline Vluggens. 
  • 6 écrivains poètes : Pierre Barnier, Pierre Beaufils, Claire Bokanowski, Annie Guil, Nathalie Laureau, Nicole Lierre.

La galerie de portraits

Il en résulte une galerie de 15 portraits, peintures grands formats (92cm X 73cm) des différents modèles au style singulier de chaque peintre. Chaque grand tableau est entouré par une variation de croquis, de photographie, de poèmes ou textes. Tout cela sera immortalisé dans le livre "D'un homme à l'autre".

Des temps forts

Une galerie de portraits si saisissante qu'elle a toute sa place aux Rendez-Vous de l'Histoire dont le thème est "La puissance des images". C'est dans l'écrin de la Cathédrale Saint-Louis à Blois que l'exposition va palpiter du 10 au 14 octobre 2018. Le public est conquis par les portraits. Elle trouve aussi sa place aux Promenades Artistiques de Molineuf en septembre 2019.

Depuis octobre 2019, un groupe d'artistes se retrouvent pour avancer dans la réalisation du livre. Christian a photographié les oeuvres avec l'aide de Nicole, Mayi a travaillé sur la maquette avec l'appui d'Edith, de Claire et d'autres la relecture... Tout un travail de fourmi pour voir aboutir le livre "D'un homme à l'autre".

L'exposition "D'un Homme à l'Autre" sera présentée au Conseil départemental du Loir-et-Cher pendant 3 semaines en janvier 2020. Un vernissage est prévu avec le livre "D'un Homme à l'Autre".   

Au-delà de la qualité artistique saisissante des œuvres, cette exposition traduit une aventure humaine qui a été partagée par des personnes qui n’étaient pas destinées à se rencontrer naturellement : des artistes et des personnes vivant différentes formes de précarité. Entre elles une relation s’est construite au fil des mois : rencontre, découverte de l’autre, confiance et admiration réciproque. C’est là que les artistes avec leur talent et leur sensibilité ont trouvé leur inspiration pour mettre en lumière la face cachée de ceux qui vivent dans l’ombre de la société. Reconnaissance, valorisation, estime de soi, fierté sont les mots employés avec beaucoup d’humilité par les « portraités » pour exprimer leur ressenti face à ces productions dont ils sont les héros.

Alors si, vous aussi, vous voulez vous immerger dans cette belle histoire...

À quoi va servir le financement ?

Le financement va servir à l'édition et à l'impression de 200 livres de 96 pages, format 23*23. Ce livre regroupe les 100 oeuvres (15 portraits entourés de peintures, poèmes, photos, croquis...). 

À propos du porteur de projet

Edith au centre et les artistes et modèles réunis pour le lancement du projet

Edith, d'où est venue l'idée de ce projet collectif ?

Que faire quand on est artiste peintre ? Des années durant, on s’est répandu en démarches pour exposer son travail, on a fondé des associations pour être plus fort, en créant des événements, des week‐ends où l’on ouvre son atelier à la rencontre du passant par exemple, parfois ce sont même des villages entiers qui se font le théâtre d’exposants divers… Montrer ce qui nous fait vivre, comment le monde nous fait vibrer, chacun à notre manière, et comment chacun, grâce à son médium et à la technique qu’il s’est appropriée, s’approche au plus près de son émotion pour un rendu qui vient toujours le surprendre, parfois le combler par son adéquation au sentiment premier. C’est une aventure dans laquelle on se débat seul, trop souvent au milieu de l’indifférence publique, au mieux, du respect poli, accompagné heureusement, pour les chanceux, des encouragements de vrais amateurs.
Edith Lanquetin est de ceux‐ci. Installée depuis une vingtaine d'années en Loir‐et‐Cher, toujours active dans sa
démarche artistique (création personnelle, cours de peinture, quête de lieux d’exposition), c’est dans un moment de
recueillement, quelques jours avant Pâques, qu’elle a l’idée de mettre son talent au service d’une nouvelle démarche
donnant un autre sens à son art. Après une série de portraits forts qui témoignent de sa quête incessante de nouvelle
manière, de nouvelle matière aussi, lui vient le désir de centrer ceux‐ci sur des personnages moins favorisés, auxquels l’estime d’eux‐mêmes est plus étrangère qu’à ses modèles habituels.
L’envie aussi de mener ce projet avec d’autres…
Alors qu’elle expose à l’ALCV en Vienne en octobre 2017, entourée de ses amis, elle s’en ouvre à Marie‐Hélène, responsable de l’équipe du Secours Catholique de Blois. Ensemble, elles envisagent la possibilité de mettre en relation artistes et modèles, ces derniers étant éligibles parmi les personnes accueillies au Secours Catholique ou parmi ses bénévoles. Francette Cazes Bernardin et Nathalie Laureau, peintres et calciciennes comme Edith, sont présentes et adhèrent au projet. Le mois de février 2018 en voit le démarrage à Chouzy‐sur‐Cisse, dans l’atelier d’Edith. Autour d’elle, Marie‐Hélène, Francette et Nathalie. Edith, qui appartient à diverses associations d’artistes de Loir‐et‐Cher dont l'Odeur de la Couleur, passe en partie le mois de mars à contacter des pairs. Elle est surprise de l'accueil enthousiaste que certains lui réservent. Le 6 avril, elle réunit dans son atelier l’ensemble des artistes pressentis et leur expose son idée en présence de Marie‐Hélène.
Une semaine plus tard, artistes et modèles sont réunis autour d’un repas convivial au Secours Catholique pour des
présentations mutuelles. Chacun, qu’il soit peintre, photographe ou poète, a apporté un échantillon de son oeuvre. Les modèles ont donc choisi leur peintre en fonction de son style. Début d’une affinité élective.

 

 

Share Suivez-nous