Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Leur première fois

Changez la vie des jeunes éthiopiennes de Keyit !

À propos du projet

En Ethiopie, un problème spécifiquement féminin constitue un obstacle à l'assiduité des jeunes filles à l'école : LES RÈGLES ! Les jeunes éthiopiennes n'ayant pas accès aux serviettes hygiéniques, trop chères, et les latrines et les points d'eau manquant dans les écoles ; la période des règles représente un moment d'inconfort et de gêne pendant laquelle les adolescentes ne vont pas à l'école. C'est un problème considérable puisque les jeunes filles ratent ainsi l'école pendant une semaine, tous les mois. Au delà de l'inconfort et du manque de confiance en soi que cette période peut générer, l'utilisation de morceaux de tissu ou de papiers journaux pour stopper le flux est risqué pour la santé et peut provoquer des infections.

UN ENFANT PAR LA MAIN AGIT POUR PERMETTRE AUX ADOLESCENTES SCOLARISEES
D'AVOIR ACCES A DES SERVIETTES HYGIENIQUES ET LEUR EVITER D'ABANDONNER L'ECOLE

Le projet se situe dans la région Amhara dans les villages de Keyit, Bakelo, Abomote, Mush et Gudobert ; et vise plusieurs objectifs :

  1. Permettre à au moins 50% des adolescentes scolarisées dans chaque école, d'avoir accès à des serviettes hygiéniques
  2. Réduire le taux d'abandon de l'école des filles à 5.5% (7% actuellement)
  3. Réduire le taux de redoublement des filles à 4.5% (5.7% actuellement)
  4. Permettre aux jeunes filles de développer leur assurance et leur confiance en elles

Pour atteindre ces objectifs, le projet se divise en deux parties complémentaires :

  • La fabrication et la vente à un faible coût de serviettes hygiéniques : suite à une formation pratique en couture, de 3 à 6 semaines, une autre formation sera dispensée pour apprendra à coudre les serviettes hygiéniques. La première production de 250 serviettes hygiéniques minimum, sera distribuée gratuitement aux jeunes filles âgées de 12 à 17 ans, afin de leur faire découvrir les bienfaits de l'utilisation de serviettes pendant leurs règles. Avant d'être distribuées, les serviettes hygiéniques seront contrôlées par des professionnels de la santé afin de s'assurer qu'elles sont conformes. Les productions suivantes seront vendue à moindre coût, aux alentours de 10 Birr (0.38 €), puis le prix augmentera jusqu'à atteindre le prix de vente maximum de 15 Birr (0.57€), seuil en dessous duquel la vente de serviettes ne permettrait pas de couvrir les coûts de production. (A titre de comparaison, un paquet de serviettes hygiéniques importées coûte 15 Birr et ne dure qu'un mois ; et le salaire mensuel moyen des habitants de la région est de 600 Birr).
  • La sensibilisation aux questions de genre et à la puberté : tout d'abord, les élèves seront sensibilisés sur les inégalités hommes - femmes par des fonctionnaires specialisés sur le sujet. Cette sensibilisation sera diffusé pendant 3 jours, sous forme de message transmis par haut-parleur pendant la cérémonie de lever du drapeau ou pendant les récréations. Une autre sensibilisation de 5 jours sur le thème de la santé reproductive, les maladies sexuellement transmissibles, et seront encouragées à parler des difficultés qu'elles rencontrent dans la vie de tous les jours. Ces discussions entre pairs leur permettront d'accompagner la transition de l'enfance à la puberté, et de renforcer leur confiance en elles.

À quoi va servir le financement ?

Le projet complet nécessite un budget total de 22 293 €, financé par plusieurs bailleurs.
La collecte Ulule financera toute la partie formation des jeunes filles à la fabrication des serviettes hygiéniques dans le village de Keyit.

À propos du porteur de projet

Un Enfant par la Main est une association de solidarité internationale, membre du réseau international ChildFund Alliance. Pour mener à bien sa mission qui est celle de permettre aux enfants démunis de devenir des adultes autonomes et responsables, Un Enfant par la Main propose de parrainer des enfants et de réaliser des projets dans leurs communautés. Aujourd’hui, grâce à 7500 parrains et donateurs fidèles, Un Enfant par la Main contribue à soutenir près de 40 000 enfants et familles dans le cadre de programmes de développement en Afrique, en Amérique Latine et en Asie.

Pour ce projet, notre super bénévole Frédéric Burdy, parapentiste et passionné de l'Ethiopie ; se rendra sur le terrain durant le premier trimestre 2015. Ce sera l'occasion pour lui de vous envoyer des nouvelles des jeunes filles éthiopiennes bénéficiaires du projet.

Découvrez les actions d'Un Enfant par la Main http://www.unenfantparlamain.org/
Suivez nous sur facebook https://www.facebook.com/UnEnfantParLaMain
Suivez nous sur twitter https://twitter.com/EnfantparlaMain