BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

TREE9 - Sekna, le clip

Lancement de l'EP de Tree9 : CD + vinyle + clip en animation 2D

À propos du projet

Tree9 sort Wra hdoud al saed ("Beyond Usual's Limits"), son premier EP entièrement autoproduit ! Pour l’occasion, nous souhaitons collaborer avec le réalisateur Hugo de Faucompret afin de faire vivre en images l’univers musical du groupe.

Nous avons déjà commencé cette collaboration à compte d’auteur, mais on a besoin de vous pour poursuivre le projet ! Rassembler 5000€ grâce à cette campagne Ulule, ce sera le coup de pouce qui va nous aider à monter un budget. Hugo a réalisé un premier clip pour le morceau Maydoum Haal que vous pourrez voir très prochainement.

L’argent collecté permettra la réalisation d’un second clip en 2018 pour le morceau Wra hdoud al saed qui a donné son nom à l'EP ainsi que le pressage des CDs et vinyles et la création des éléments qui vont constituer toute l’identité visuelle de Tree9.

Présentation du clip Sekna (morceau Wra hdoud al saed)

Dans une cité cubique et froide, des personnages évoluent selon des parcours pré-établis par le décor. Ils suivent des chorégraphies absurdes, les actions des uns annulent celles des autres dans une vanité perpétuelle. Les arbres et plantes sont des moulages en béton, l’eau des pans de miroir… Le décor bouge via des mécaniques étranges, tout semble bien huilé. Il a l’air plus vivant que les personnages qu’il trimbale de gauche à droite. Le décor les aspire d’un lieu pour les propulser dans un autre sans ménagement. Si un habitant s’égare de sa ligne, instantanément, un pan de sol se soulève et le remet en place. Si un habitant n’a plus le moral, le décor lui tamponne un sourire, et c’est reparti. Il n’y a pas de place à la volonté personnelle, à l’audace ou à l’initiative. Jusqu’à ce qu’un personnage, Sekna, séduit par la vision d’une forme vivante aux mouvement lascifs et libres, sorte des rangs. L’organisation se désorganise, les règles se dérèglent. Le "visionnaire" est propulsé en dehors de la cité et découvre une Nature libre composée d’habitants qui n’ont pas de forme et qui s’en foutent pas mal. L’équilibre de la cité est menacé.

Wra hdoud al saed est une chanson originale composée par Nébil Mannai, musicien tunisien autodidacte aux influences folk, rock, gnawa, afrobeat et modern jazz. L’idée est de faire un clip narratif et muet, au moyen de jeux de rythmes, de formes et de contrastes de couleurs.

Le cadre du film commence petit et carré, à l’image de l’univers qui enferme les personnages et finit par s’ouvrir, au format cinémascope, accompagnant l’émancipation du personnage principal : Sekna.

Sekna = Celle qui habite

Sekna fi alwen ellil = celle qui habite les couleurs de la nuit

Le texte de la chanson est assez volatile et symbolique. Nébil n’a pas souhaité en faire de traduction littérale car il repose sur des images poétiques. Avec ce film Hugo aimerait en proposer une traduction libre, inspirée des discussions qu’ils ont eu ensemble sur sa démarche de musicien, ce qui l’a amené à écrire cette chanson et ce qui les pousse tous les deux à créer. Ce sont les sensations, les ressentis et les évocations qui prévalent. La musique et l’image sont des langages universels qui nous touchent, quelles que soient nos origines, nos croyances ou notre culture. Nébil joue de la musique, Hugo joue de l’image. Le clip en est la synthèse et donc la meilleure manière pour eux de collaborer. Il sera réalisé en animation 2D traditionnelle, un médium idéal pour représenter les pérégrinations de l’esprit et audaces créatrices. Avec le dessin, tout est possible. C’est ce qu’il faut pour imager et imaginer un univers onirique musical tel que celui créé par Nebil. Univers qui répond à bien des niveaux à ce que Hugo aime développer de son côté. Les échanges avec Nébil ont autant porté sur sa vie en Tunisie, dont découle ses textes, que sur cette question de traduction et de transmission entre les langues et les gens. Les cinq chansons de l’EP Wra hdoud al saed sont écrites en tunisien. Elles décrivent des situations, des états d’âme, une remise en question des standards comportementaux à l’échelle individuelle ou collective, une introspection à travers un parcours de vie, un voyage, un chemin. Un peu de philosophie tunisienne sur une musique jouée par quatre amis musiciens passionnés. 

Tree9 x Hudf

Un soir, Hugo rentre chez lui en métro, il est proche de minuit. Il entend un guitariste qui chante dans une langue qu’il ne comprend pas. Une jeune femme à la voix discrète l’accompagne. C’est beau, planant, assez surréaliste dans ce contexte nocturne. Il ne peut pas s’empêcher de chantonner à voix basse, il les aborde pour leur dire qu’ils font de la superbe musique. Ils échangent leurs contacts et se quittent sur un sourire. En règle générale, ce genre de parenthèse de vie se referme avec les portes du métro, mais pas cette fois. Le courant est bien passé entre Hugo et Nébil, ils se sont même découverts des amis musiciens en commun. Comme quoi…

De cette rencontre est née ce projet de collaboration musique / image pour accompagner la sortie du premier EP de Tree9. Hugo est en train de terminer le clip de Maydoum Haal et il a commencé à réaliser des visuels pour accompagner la sortie de l’EP. Nous allons sortir l’EP sur Bandcamp et faire presser des CDs et des vinyles. Si cette campagne Ulule est un succès, nous pourrons déposer un dossier auprès d’une institution pour compléter notre budget. Hugo pourra ensuite se consacrer à plein temps à la réalisation du clip et à la création d’images pour Tree9.

A quoi va servir le financement ?

Tout d’abord, 2500€ vont servir à nous rembourser de toutes les dépenses effectuées pour mettre en place cette campagne Ulule : le pressage des CDs et des vinyles, le tirage des affiches, les gravures… Les contreparties qu'on a choisi de proposer représentent une grosse partie du montant qu'on demande mais on y tient vraiment. Ce crowdfounding, c'est l'occasion pour nous de faire presser le premier EP de Tree9 pour son lancement et de l'accompagner de belles images.

Le montant restant permettra de rémunérer Hugo pour la réalisation du clip, le temps qu’il va pouvoir passer dessus dépend donc de ce que vous pourrez nous aider à rassembler !

Il est essentiel pour nous de payer Hugo correctement et de façon légale pour la réalisation de ce clip et la création d’une identité visuelle pour Tree9. Il sera payé en salaire et en droits d’auteurs par un prestataire audiovisuel qui versera les charges sociales nécessaires, s’occupera des déclarations sociales et juridiques et l’accueillera dans son studio pour qu’il puisse travailler sur place. Il faut donc également payer ce prestataire, ainsi que les éventuelles personnes qui aimeraient prêter main forte à Hugo pour la fabrication du film. À ce propos, si vous êtes intéressés, manifestez-vous, vous êtes les bienvenus !

L’EP de Tree9 est entièrement autoproduit, le groupe l’a réalisé à compte d’auteur. De même, Hugo a réalisé le clip Maydoum Haal sans aucun apport financier. Cette campagne Ulule est donc le tout premier apport financier de notre projet, nous le compléterons en demandant une aide au FCM ou à la SACEM.

Soutenir ce projet, c’est soutenir un projet de collaboration artistique ambitieux mené par deux auteurs indépendants.

À propos du porteur de projet


Retrouvez-nous sur Facebook et Instagram

Tree9

Le groupe Tree9, (طريق en arabe) veut dire un chemin, une route, une voie. Une parmi d'autres, qui te mène, qui a un début et une fin.

C'est sur un chemin, au bord des quais de Seine, que Nébil Mannai a entendu pour la première fois le son rond de la contrebasse de Mathieu Schmitt pendant qu'il jouait avec un ami à la trompette au bord des quais. Nébil avait sa guitare sur lui, il s’est approché, il a écouté avec plaisir leur belle musique. Ensuite, au bout d'un silence, il a commencé à jouer le début de Wra hdoud al saed. Mathieu a instinctivement joué la basse sur sa contre. Ils se sont ensuite échangés leurs contacts et Nébil l'a rappelé un an après, une fois qu’il avait terminé quelques textes et mélodies de ce qui allait être notre EP.

Mathieu lui a présenté Tanguy Jouanjan, le trompettiste du groupe. Celui qui peint en couleur nos dessins musicaux, qui habille de mélodies nos structures rythmiques et harmoniques.

Taha Ennouri était notre premier batteur. Nébil a en quelque sorte commencé à jouer de la musique avec lui à Tunis. Ils ont écouté ensemble, joué ensemble et Nébil s’est imprégné de cette vision rythmique qu’il voyait s'exprimer dans son jeu. Il l'a beaucoup inspiré et lui a beaucoup appris et l'inspire encore. C'est une très belle personne et un alchimiste de la musique.

Après le départ de Taha de Paris, Tarek Maaroufi, un ami de longue date, excellent batteur et membre de plusieurs projets phares de la scène musicale nord Africaine s'installe en région Parisienne et rejoint le groupe. Les répétitions s'enchaînent, le son du groupe prend forme petit à petit et quelques chansons naissent...

Aujourd'hui, nous sommes fiers de vous présenter notre premier EP Wra hdoud al saed ("Beyond Usual's Limits") que nous nous apprêtons à défendre sur scène.


Coucou ! Le Tumblr d'Hugo est par ici

Hugo de Faucompret

Hugo a 27 ans, toujours un crayon et un carnet en poche, et des idées qui flottent au-dessus de sa tête. Curieux par nature, il aime se diversifier et expérimenter : il écrit et réalise des films, peint et fait de la bande dessinée. À ses heures perdues, il est batteur dans un groupe de Funk-Soul, pianote dans son coin des mélodies étranges, ou joue dans une troupe de théâtre d’improvisation.

Après un DMA de gravure à Estienne, il entre à Gobelins en 2012. En 2013, alors qu’il est encore étudiant, il co-réalise le film Racines à Kawanimation. Après avoir passé son diplôme de Concepteur et Réalisateur de Films d’Animation en 2015, il travaille essentiellement au sein du collectif STZ (Souviens-Ten-Zan) avec 11 autres réalisateurs et réalisatrices issus de la même promotion de Gobelins. Il réalise le film Automne pour la troisième saison de la collection de courts métrages En sortant de l’école consacrée à Guillaume Apollinaire (Tant mieux prod). Depuis, il alterne les productions indépendantes avec ses amis du STZ, des commandes de concept, de storyboard ou de réalisation et ses projets personnels de clips et de série animée.

Passionné de musique, sa collaboration avec Nébil et son groupe Tree9 a sonné comme une évidence.

 Tree9 - Maydoum Haal (2017)
Clip en cours de réalisation pour le musicien Nebil Mannai et son groupe Tree9

Hezad - Drum&Grass(2017)
Clip-loop réalisé et autoproduit pour la sortie prochaine de l’EP du musicien Hezad (format vinyle)

Eastward (2017, Pixpil)
Trailer pour un jeu vidéo indépendant chinois

Automne (2016, Tant Mieux Prod)
Adaptation du poème éponyme d’Apollinaire en court métrage

Réanimation(2015, Kawanimation)
Réalisation d’un bumper. Habillage TV de l’émission éponyme pour France 4 réalisé par le collectif STZ

Que Dalle (2015 à Gobelins // film de fin d’études)
Co-réalisé avec Caroline Cherrier, Arthus Pilorget, Éva Lusbaronian et Johan Ravit

Hors Champ (2014 à Gobelins // générique d’ouverture du festival d'Annecy)
Co-réalisé avec Pierre Pinon, Arthus Pilorget, Valentin Stoll, Johan Ravit

Sweatness (2013 à Gobelins)
Co-réalisé avec Arnaud Tribout, Pierre Pinon, Vincent Tsui et Pierre Bassil

Racines (2013, Kawanimation)
Co-réalisé avec Pierre Bassil, Éva Lusbaronian et Hugo Weiss

Marie de Lapparent

Marie est réalisatrice de films d’animation. Après avoir suivi le cursus de l’EMCA à Angoulême, elle entre à Gobelins en LGPA (Licence professionnelle Gestion de la Production Audiovisuelle). Cette année en apprentissage la passionne et lui permet de découvrir comment produire des films d’animation. À présent, elle fait ce qu’elle aime en variant les plaisirs : réaliser des films, animer sur ceux des autres et les accompagner dans le développement de leurs projets.

Quand Hugo et Nébil lui ont présenté leur projet de collaboration, elle leur a tout de suite proposé de se joindre à eux dans l’aventure pour leur donner un coup de main dans leurs démarches.

Merci de nous avoir lus !
On espère avoir réussi à vous transmettre l'envie qu'on a de voir cette belle collaboration continuer et ce nouveau clip exister en 2018 !!!