BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Travel like a feminist

Un tour d'Europe féministe de mars à septembre 2019

À propos du projet

Je m'appelle Amandine, j'ai (quasi) un quart de siècle, j'habite à Lille et je suis une militante féministe.

Il y a quelques mois je me suis posée LA question (celle que tout le monde se pose un jour) : que vais-je bien pouvoir faire de ma vie ?!

L'envie de voyages, la volonté de découvertes, l'engagement militant et féministe, les rêves d'écriture. Le souhait de monter un projet plus personnel. Toutes ces idées hantaient mon esprit ...

Et voilà ! "Travel like a feminist" est né ! 

Le projet ? Parcourir les capitales européennes pendant 6 à 8 mois à la rencontre d'associations, de chercheuses, de politiques et de personnalités qui travaillent sur les questions d'égalité.

L'objectif ?  Analyser les mouvements, les contextes, les avancées et les combats féministes dans les différents pays européens.

Comment ? Avec mon appareil photo (dénommé Simone) et mon accent français à couper au couteau, je ferais des interviews écrites et vidéos; des comparatifs pays par pays sur la législation et les droits existants; ainsi que des articles sur l'actualité féministe européenne. 

J'ai déjà fait un tour à Bruxelles pour tester le projet !

Valérie Piette, Historienne à l'Université Libre de Belgique, spécialisée sur les questions d'Histoire des Femmes (Bruxelles, novembre 2018)

Sylvie Lausberg, Présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique (Bruxelles, novembre 2018)

https://www.cffb.be/interview-pour-travel-like-a-feminist-08-11-2018/

Pourquoi un tour d'Europe féministe ? Pour connaître et comprendre l'actualité (très riche) et les avancées des mouvements féministes dans nos voisins européens. Parce qu'il y a encore tellement de combats à mener pour arriver à l'égalité.

Quelques chiffres :

  • en Europe les femmes gagnent 16,3% de moins que les hommes
  • une femme sur trois (33%) a subi une forme de violence physique et/ou sexuelle depuis l'âge de 15 ans; une femme sur vingt a déclaré avoir été victime de viol après l'âge de 15 ans, soit environ 9 millions de femmes
  • un accès à l'IVG (ndlr Interruption Volontaire de Grossesse) très inégal suivant les pays européens, voir limité ou interdit
  • l'accès à la PMA (ndlr Procréation Médicale Assistée) a été ouvert dans une quinzaine de pays européens aux femmes seules et/ou aux couples lesbiens
  • 16 pays européens reconnaissent le mariage homosexuel mais la plupart des pays de l'Est (Bulgarie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Slovaquie) n'autorisent ni les unions civiles ni les mariages
  • l'émergence de nombreux partis d'extrême droite aux élections nationales remettent en question des droits fondamentaux

(Image : https://www.liberation.fr/france/2015/11/24/en-2015-une-femme-sur-cinq-victime-de-violences-physiques-en-europe_1415860 )

Quelques actualités :

  • en mars 2018 un projet de loi pour supprimer la possibilité d'avorter légalement en cas de malformation du foetus (90% des cas en Pologne) a été présenté au Parlement polonais 
  • le 8 mars 2018 plus de 5 millions de personnes ont fait grêve et manifesté en Espagne à l'ocasion de la Journée Internationale de lutte pour les droits des femmes
  • en Hongrie, le gouvernement d'extrême-droite introduit dans les programmes éducatifs le sexisme en incitant les femmes à rester au foyer et à faire des enfants
  • manifestations suite à la condamnation de "la meute" pour "abus sexuel" le 26 avril 2018 à Pampelune (Espagne) alors que les manifestant.e.s demandent une condamnation pour viol
  • le 25 mai 2018 les Irlandais.es se sont prononcé.e.s à 66,4% pour l'abrogation de l'amendement 8 de la Constitution, qui a ouvert la voie à une loi élargissant le droit à l'IVG dans le pays, votée par le Parlement le 13 décembre 2018
  • le gouvernement écossais met en place un programme destiné à fournir gratuitement des protections prériodiques aux étudiant.e.s du pays
  • le 6 novembre 2018 en Irlande, un homme a été acquitté lors d'un procès pour viol sous motif que la victime portait un string en dentelle, engendrant une vague de manifestations et de mobilisation sur les réseaux sociaux
  • le 24 novembre 2018, 50 000 personnes ont manifesté en France pour la Journée Internationale contre les violences sexistes et sexuelles #metoo #noustoutes #nousaussi
  • entrée le 2 décembre 2018 du parti d'extrême-droite VOX au parlement Andalou (Espagne) qui pose comme exigence à une alliance l'abandon des mesures contre les violences sexistes et sexuelles

 

 

Pour celleux qui sont plus branché.e.s voyages, je posterais sur les réseaux sociaux et le blog des photos des villes que j'aurais traversé. #enmodetouriste

A quoi va servir le financement ?

Le financement va servir à acheter le matériel dont j'ai besoin pour fournir des interviews vidéos de qualité, ainsi que mes déplacements entre les différentes villes pendant mon voyage. Vous financez concrètement le projet !

En détails :

- Matériel : Appareil photo (Lumix DMC-G7 + objectif 14-140mm ASPH) : 699,99 euros, carte mémoire 128 GB : 59,99 euros, batterie appareil photo : 79 euros, disque dur externe : 99 euros, trépied : 150 euros, micro : 46 euros, batterie externe : 29,46 euros, logiciels ( Adobe premiere pro) : 288 euros, logo : 150 euros = 1601,44 euros

- Transports : pass Interrail : 951 euros, avion : 864 euros = 1815 euros

- Assurance : 115 euros

- Commission Ulule : 320 euros

- Contreparties : 150 euros

Le projet est au départ prévu pour 6 mois avec uniquement un passage dans les capitales européennes, mais j'ai également travaillé sur un trajet de 8 mois afin de visiter des villes plus petites mais intérressantes sur les questions féministes (par exemple Lausanne, Cracovie, Barcelone etc). C'est pourquoi j'ai réfléchi à plusieurs paliers :

1 er palier (4000 euros) : permet de partir 6 mois

2 ème palier (6000 euros) : permet de partir 8 mois

3 ème palier (8000 euros) : permet de mettre de côté pour des voyages futurs (Islande, Malte, voir hors-Europe)

Je compte sur vous ! :)

"Seul.e on va plus vite, ensemble on va plus loin ! "

 

À propos du porteur de projet

Je m'appelle Amandine, j'ai (quasi) un quart de siècle et j'habite à Lille. 

J'ai toujours eu la bougeôte : je suis née à Marseille, puis j'ai vécu à Lyon, Canet en Roussillon et Lens. J'ai des origines bretonnes et espagnoles. Ce qui explique peut être le fait que je sois une aventurière intrépide (en sac à dos); passionnée d'histoire et de cuisine. J'aime également lire, écrire, prendre des photos et pleurer devant des films émouvants. Toujours de bonne humeur, je suis la reine des blagues nulles mais avec un fort caractère. Mes ami.e.s m'appellent Mamandine ou Miss catastrophe. 

J'ai fait des études en sciences politiques à l'Université de Lille, en travaillant à coté en tant que vendeuse.

Je me suis très engagée dans la lutte féministe à différentes échelles : j'ai eu des responsabilités dans des organisations syndicales, associatives et politiques; j'ai été candidate à des élections nationales françaises; et militante active dans de nombreuses associations et collectifs féministes. J'étais également il y a peu responsable nationale des questions d'égalité entre les femmes et les hommes dans un mouvement politique français. J'aimerais à présent me consacrer à un projet plus personnel et qui me tient à cœur. 

Un exemple de mon engagement : http://www.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/47323-femmes-8-mars-video-video-travail-salaire-elles-parlent.html

 

Share Suivez-nous