BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Travaïe !? Des regards croisés.

Du théâtre, des arts plastiques, de la musique, du cinéma, des tables rondes et débats...

À propos du projet

OBJECTIF ATTEINT ET MEME DEPASSE ! C'EST FORMIDABLE ! MAIS IL NOUS RESTE ENCORE DE BELLES TRACES DE TRAVAÏE !? A  OFFRIR . CONTINUEZ A NOUS SOUTENIR !!

La Cie Omnibus souhaite vous questionner, vous surprendre, vous amuser et pourquoi pas vous amener à réfléchir sur un sujet qui délie bien des langues: Le TRAVAIL ! Un thème qui alimente les conversations au café, dans la presse et jusque dans les Universités.

Le travail fait-il mal ? Un peu, beaucoup, passionnément ? Plus aujourd'hui qu'hier ? Est-ce un mal nécessaire, porteur de sens, de valeur, de richesses, de contraintes, fertiles ou destructrices...? 
Comment l'art peut-il se saisir de cette question, en quoi peut-il nous éclairer ?

La vision de l'artiste est forcément décalée, sensible, de biais ou en creux, mais parfois visonnaire. Elle touche à nos sens et à notre insconscient.

Rejoint-elle la réflexion intellectuelle et rationnelle des scientifiques, des analystes ? Et si toutes ces approches vues en complémentarité, frottements ou échos nous étaient nécessaires pour toucher du doigt la complexité du phénomène ?

Du 10 au 22 Septembre 2013, à NANCY,  le théâtre de Mon Désert, la galerie d'Art contemporain et la Mjc Lillebonne seront les lieux du TRAVaïe !? Non ici, pas de dossier à remplir, ni de coup de fil à passer, pas de planning à tenir, ni de cadence à respecter ! Du théâtre, des performances, des expositions, des tables rondes, des projections...Voilà le programme de travail...pardon...des réjouissances !

Mais pour cela il va falloir nous aider parce qu'on a beau regarder dans tous les sens, malgré les soutiens réels que nous avons déjà réunis, nous n'avons pas obtenu les subventions escomptées et il nous manque quelques deniers sonnants et trébuchants...c'est la crise...

Voici le détail de ce qui vous attend :  

Le Canard Bleu-Mélodrame Bural  
de Hervé Blutsch

«  Je ne veux pas que le théâtre soit le lieu du réel,  
c'est plutôt un lieu de transgression où tout peut arriver. » Hervé Blutsch.  
 

Au Theâtre de Mon Désert de la ville de Nancy du 18 au 22 septembre 2013

Résumer la fable de la pièce de Blutsch n’est pas une mince affaire. En apparence elle est simple et si on en reste à une lecture superficielle, il ne s’y passe pas grand-chose. Masch et Flitz respectivement directeur et contremaître du bureau 49, département 12, section 123, bi-secteur 37, accueillent un nouveau secrétaire, Plock, qui va devoir s’intégrer et travailler selon la règle établie. Rien de très exceptionnel à ce stade du récit. Mais ce serait sans compter sur la capacité de l’auteur à transcender le quotidien et à brouiller les pistes. Le titre énigmatique « Le canard bleu – mélodrame bural » en est une première illustration immédiate.

Les gags  dominés par l’absurde et le non-sens nous conduisent vers l’univers burlesque, cependant que la présence de scènes empreintes d’onirisme  nous transportent dans un monde poétique où enfance et cruauté font bon ménage. Tout bon mélodrame se joue avec de la musique, mais  celle-ci sera espiègle et nous réserve bien des surprises...
 

 

 

 

 

 

 

 

Des plasticiens  s'emparent du thème, réalisent des installations, des vidéos et films, des formes plastiques de leur choix exposés du 10 au 22 septembre 2013 :

J

Jean-Jacques Dumont: Comment recycler son bulletin de salaire vierge ?, 2013

Julien Prévieux. Lettres de non-motivation. Editions La Découverte 2007


 

  • Claire Chevalier et Christine Hall avec des installations et des vidéos.

  • Natalie Pressager, plasticienne, proposera une performance nommée « Tentative d'évitement »  ou comment échapper à la surveillance en open space. Dispositif mobile et six personnes en jeu.

Pour surprendre  vos yeux et vos oreilles, pour vous faire rire et sourire, vous faire fredonner...

                                     Compagnie Brouniak

Les musiciens : Sébastien Coste, Camille Perrin, Michel Deltruc de la compagnie Brouniak , Loris Binot, Emilie Skrijelj et Stéphanie Bertrand nous proposeront des prestations sensibles, iconoclastes et décalées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lionel Jacquot sociologue et Yannick Hoffert spécialiste de théâtre contemporain, tous deux de l'Université de Lorraine, José Rose sociologue de l'Université d'Aix en Provence, Jean-Paul Gehin sociologue de l'Université de Poitiers et directeur du festival "Filmer le travail" se sont réunis pour vous proposer trois tables rondes et débats (17/19/21 septembre 2013) sur ce sujet brulant pour les intellectuels:

  • L’évaluation au travail : on en redemande ? 
  • Les formes contemporaines du travail : vous avez dit tensions ?
  • L’art pour dire le travail : quel regard singulier ? Quelle révélation ?

avec Bénédicte Vidaillet, psychanaliste et maître de conférences en sciences des organisations à Lille, Sylvie Monchatre maître de conférence en sociologie à Strasbourg, Michel Lallement sociologue au CNAM, Matéo Alaluf sociologue à l'Université de Bruxelles

Une carte blanche au festival "Filmer le travail" de Poitiers avec la projection d'un des films primés en 2013 "l'âge adulte" en présence de la réalisatrice Eve Duchemin


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documentaire:
“Travailleuses” documentaire du collectif “Images en Transit” suivi d’une discussion animée par ”les yeux de l’ouïe” http://www.images-en-transit.org/fr/

Des interventions musicales , des lectures, des performances ... vont ponctuer toutes ces rencontres.

A quoi va servir le financement ?

Pourquoi donner ?

Théâtre:

Pour donner vie à l'univers iconoclaste de l'auteur nous avons besoin de tulle gobelin, tenture de scène ( donc conforme aux normes de sécurité ...) capable de transformer l'espace, de bureaux , d'accessoires sur mesure...etc qui nourriront  la pièce par une scénographie simple mais magique.

Nous avons encore besoin d'au minimum 850 euros pour cette scénographie

Les objets sont rebelles dans cette pièce, et bien que nous ayons fait le choix de l'astuce et de la débrouille (merci Dynamo pour les roues de vélo...) nous devons investir dans du petit matériel électrique.

Nous avons encore besoin d'au minimum 250 euros.

Arts plastiques:

Pour fournir la matière première nécessaire à l'élaboration des oeuvres et pour payer les défraiements (déplacements/repas/hébergement) des artistes nous avons encore besoin de 800 euros au minimum.  
 

Cinéma et tables rondes:

Pour payer les défraiements des intervenants nous avons encore besoin de 500 euros. 

Pour résumer voici à quoi vos dons vont nous servir: 
Scénographie  850
Petit matériel électrique    250
Frais pour les arts plastiques : 800
Frais conférenciers : 500
TOTAL pour Omnibus 2300
Contribution Ulule 200
TOTAL collecte 2500

 

N'hésitez pas à être généreux ! Si nous dépassons 2500 € de don, nous pourrons investir davantage dans la communication par exemple acheter un bel encart publicitaire dans Nancy Spectacles, avoir d'autres interventions musicales et théâtrales, un vidéaste professionnel pour créer un webdocumentaire qui prolongera l'évènement etc.

 

À propos du porteur de projet

La Cie Omnibus est née en 2009 du désir de mettre la création artistique à la portée de tous, comme le suggère son nom ( omnibus en latin veut dire "pour tous"...). Son activité ne se résume donc pas à la création de spectacles vivants, mais englobe la création de laboratoire de recherche pour alimenter les créations professionnelles, la formation artistique destinée aux amateurs qui passe par la réalisation de projet artistique, tout ceci envisagé dans un cadre artistique pluridisciplinaire sans chapelle particulière. La volonté est également de fédérer des artistes de toute discipline artistique autour de projet commun, pour aborder des problématiques sociétales et artistiques particulières.

TRAVaïe !? est notre premier évènement qui concrétise cette axe qui nous tient à coeur. L'art ne doit pas être une histoire d'égo, l'alliance entre toutes ses formes amplifie son impact et rompt l'isolement des artistes. En le confrontant à la pensée intellectuelle, on ouvre l'art à toute la société en en faisant un acteur majeur de la co(m)-préhension du monde.

Retrouvez-nous sur   Omnibus et notre blog  cie-omnibus.fr

 

Équipe du projet

L'équipe dynamique et motivée du projet “TRAVaïe !?”

Chantal Puccio, Metteur en scène → Coordination et direction artistique du projet global

Karen Larcher, comédienne → Co-Direction artistique

Natalie Pressager → Coordination/direction artistique des Arts plastiques et commissaire de l’exposition à la galerie Lillebonne

Jocelyne Clément → Coordination et relation avec les lycées

Marie-Sophie Dubois, graphiste  → Chargé de la communication

Rémi Illig, étudiant à l'ENSA de Nancy, plasticien → Réalisation Vidéo

Juliette Dubois, étudiante en culture et communication → Chargé de la relation presse 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet