BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

AUX AMIS DE LA POLOGNE ET DES LETTRES...

TRADUCTION D'UN ROMAN DE JÓZEF KRASZEWSKI, "SZALONA"

À propos du projet

Notre projet

Publier, à l'enseigne de notre Association Les Editions du Bug, une traduction du roman de Józef Kraszewski, Szalona.
Titre français : Une Folle
Ce roman n'a jamais été traduit en langue française.
Nous envisagerions la sortie du livre en janvier/février 2016

Józef Kraszewski

Qui était Jòzef Kraszewski ?
Si vous avez suivi le lien ci-dessus, vous voyez maintenant un peu de qui il en retourne...Je vous donne néanmoins quelques précisions supplémentaires en m'efforçant de n'être pas trop bavard. Arrêtez-moi si je suis trop long !:))

Photographie de J. I. Kraszewski de 1886, avec autographe de l’écrivain et une dédicace : „à Mme Olimpia de San Remo”

Jòzef Kraszewski, la France et Bismark

Jòzef Kraszewski était né, en fait, à Varsovie, son père ayant préféré rejoindre la capitale au moment où tout le pays était traversé par l’armée napoléonienne en route vers sa déroute, cap sur Moscou. C’était en 1812.
La famille de l’écrivain reviendra à Romanów l’année suivante.
Des liens profonds unissaient Kraszewski à la France. Ces liens lui avaient d’ailleurs valu de tâter de la paille humide des cachots de Bismark qui le soupçonnait d’être un espion au service des Français, alors que sourdait le conflit qui éclata en 1870. L’ouverture récente des archives permet de certifier que les soupçons de l’austère et moustachu Prussien étaient absolument fondés : Jòzef Kraszewski, comme de nombreux Polonais, misait sur la victoire française pour desserrer l’étau prussien sur toute la Poméranie et tout le nord du pays. La fameuse Prusse orientale. Qui n'était autre qu'un bout de Pologne annexée, le reste ayant été dévoré par la Russie et l'empire Austro-Hongrois..
On sait ce qu’il advint de ces espoirs des Polonais avec la chute de Napoléon III...

Lettre de Kraszewski à Adam Pług du 12 avril 1884, avec une vignette dessinée en crayon de papier

Jòzef Kraszewski et la littérature française

J'avais appris aussi par l’excellente revue de critique, Polityka, l’existence d’autres complicités de l’écrivain polonais avec des écrivains français, et non des moindres.
Jòzef Kraszewski avait en effet été rédacteur en chef de la revue, Gazeta Polska. Il s’efforçait ainsi de démontrer que la Pologne, quoique rayée de la carte géopolitique, existait bel et bien. Il voulait aussi ouvrir les Polonais à l’esprit de la littérature en Europe et il signa donc avec Victor Hugo une convention pour la publication en feuilleton des Misérables.
A ceux de ces compatriotes qui ne manquèrent pas de lui faire alors le reproche de travailler pour une revue juive, Kraszewski avait déclaré en substance :
«Pour moi, il n’y a pas les juifs d’un côté et les Polonais de l’autre. Il n’y a que des citoyens polonais épris de liberté. »

Kraszewski entretenait aussi une correspondance assidue avec un certain Henri Beyle et, bien avant que ses compatriotes ne s’en persuadent, assurait que celui qui signait sous le nom de Stendhal ferait date dans l’histoire de la littérature.

Il avait donc du flair littéraire, Stendhal ayant lui même assuré, peut-être dans un moment de découragement hautain : je serai célèbre vers 1935 !
Kraszewski appréciait et connaissait aussi Tourgueniev, qui vivait alors en France.
Son importance est telle que, par-delà la qualité de son œuvre abondante, jugée inégale, certains le considèrent aujourd’hui comme le père du roman polonais.
C'est donc un roman de Kraszewski que les éditions du Bug, association que nous avons créée en octobre 2014, se propose de traduire. Szalona, "Une folle", une pièce maitresse de l'oeuvre, à notre connaissance jamais traduite en français.

Autographe de l'écrivain

      ”Oulana” – édition hongroise 1890 et française de 1887.

Carnet de voyage „Images de vie et de voyage”, 1ère édition (à Paris) de 1842, avec ilustrations de l’auteur

Huile de J. I. Kraszewski „Paysage de Volhynie” de 1854

Huile de l’écrivain „Chaumière au bord de l’eau”.

In cauda venenum, pour finir, un truc marrant : Jouet ayant appartenu au jeune Kraszewski :))

Tous ces documents sont des documents originaux gracieusement mis à notre disposition par le Musée Kraszewski de Romanów, et nous en remercions bien sincèrement le conservateur

À quoi va servir le financement ?

Pourquoi faisons-nous appel à votre soutien ?

C'est donc pour cette traduction que nous sollicitons aujourd'hui vos dons.
Car nous ne disposons évidemment pas d'une trésorerie assez resplendissante pour honorer la totalité d'une facture de traducteur.
Oyez, oyez plutôt, ici, les tarifs en vigueur et considérez dès lors que le Szalona de Kraszewski compte envion 400 000 cacatrères... Miladiou !
Vos participations serviront donc exclusivement à nous aider à couvrir une partie de ces frais de traduction.

Monsieur Pierre Bulher, Ambassadeur de France à Varsovie

Nous avons reçu, par courrier postal, les encouragements de Monsieur Pierre Bulher, Ambassadeur de France à Varsovie, qui "a salué notre initiative de nature à renforcer encore les liens d'amitié qui unissent la Pologne et la France".

*
Monsieur Frédéric Constant, Directeur de la Médiathèque de l'Institut français de Varsovie nous écrit, spécialement pour notre page Ulule :

"Une jeune maison d’édition française qui porte le nom d’une des principales et plus belles rivières polonaises… Voilà qui n’est pas courant ! Les précédents livres de Bertrand Redonnet, l’un de ses fondateurs, nous ont tour à tour instruits, ravis, fait rire, émus. Chargé du livre français à l’Institut Français de Pologne, je lui souhaite autant de talent dans son activité d’éditeur. Je ne doute pas que, grand et bon lecteur, il sache repérer les textes qui valent le coup d’être partagés. Bon vent aux Editions du Bug !"

À propos du porteur de projet

Qui sommes-nous donc, qui portons ce projet ?

Roland Thévenet et moi-même, Bertrand Redonnet, sommes tous les deux écrivains.
Nous avons fondé Les Editions du Bug en octobre 2014 et y avons fait paraître deux de nos ouvrages, Le Silence des Chrysanthèmes et La Queue.

La bibliographie de Roland Thévenet :

Roland a 60 ans, il est agrégé de lettres et enseigne la communication aux classes de BTS, dans un lycée de  Lyon.

Essais :
Lyon légendaire et imaginaire ( Currandera 1982)
L'Ecole vendue ( L'Harmattan 2000)
Béraud de Lyon  (Arahb 2010)

Roman :
La Queue ( Editions du Bug 2015)

Théâtre :
L'Ecorche muse
Le Prince et le bourreau ( Cie Persona, 1985/1986 Lyon)
Le Moine d'après MG Lewis ( Cie La paragraphe, 1998)
La Colline aux canuts ( Cie Le Gardian Lyon)

Son blog, Solko

La bibliographie de Bertrand Redonnet :

Je vis en Pologne orientale, sur la frontière biélorusse. J'ai 64 ans. Je  me consacre, comme on dit, à l'écriture.
Je dis "comme on dit" car on n'écrit pas seulement quand on est devant un clavier. C'est un état quasi-permanent. Une façon de vivre son monde. Surtout en exil volontaire.

Essai
Brassens, poète érudit (Editions Arthémus - 2001 et 2003 - )

Romans  :
Zozo, chômeur éperdu (Editions le Temps qu’il fait - 2009 - ) - Finaliste du prix Poitou-Charentes -
Le Diable et le berger (Editions du Petit véhicule) 2014
Le Silence des chrysanthèmes, (Editions du Bug 2015)

 Récits :
Polska B dzisiaj (Editions Publie.net - 2009 - )
Chez Bonclou et autres toponymes (Editions Publie.net - 2008 -)
Géographiques (Editions le Temps qu’il fait-2010-)

Recueil de nouvelles :
Le Théâtre des choses - recueil de nouvelles - (Éditions Antidata - 2011 -)

Mon blog, L'Exil des mots

Voilà, vous savez à peu près tout.
A bientôt, nous espérons...