Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Tout ça manque de proute

au Théâtre Aux Écuries - du 18 au 28 mars 2020

À propos du projet

Comme première étape d’un projet à long terme sur l’oeuvre d’Hervé Bouchard, « Tout ça manque de proute » porte sur des extraits de Mailloux – paru aux éditions Le Quartanier en 2002 – et sort le personnage de sa forme romanesque. 

Jacques Mailloux raconte des moments marquants de son enfance dans le désordre. Il témoigne des mises en scène ordinaires de la vie: celle de soi, de la famille, du jeu, du mensonge, du « faire semblant » et de la mort. Mailloux parle, toujours en rythme, parfois boiteux, parfois théâtral, toujours  en quête d’authenticité. Il est partagé entre son envie de s’exprimer et son incapacité à le faire. Lorsqu’il prend la parole, les mots se déversent, tels un fleuve ou une diarrhée. La vulnérabilité existe dans la prise de parole, le soulagement aussi. 

Accaparé par son enfance, Mailloux trouve sur la scène un espace de jeu et de libération. Ses explorations langagière deviennent concrètes, habitées.

  • Auteur Hervé Bouchard
  • Production Théâtre des Trompes
  • Adaptation Charlotte Gagné-Dumais et Maxime Brillon
  • Mise en scène Charlotte Gagné-Dumais
  • Assistance mise en scène Laurence Clavet
  • Dramaturgie Charlotte Moffet
  • Conception artistique Charlotte Gagné-Dumais et Maxime Brillon
  • Distribution Maxime Brillon

DATES DE REPRÉSENTATION : 18 – 19 – 21 – 25 – 26 – 28 mars 2020

DÉTAILS & BILLETS :  https://auxecuries.com/projet/constellations/

Constellations, c’est quatre spectacles qui sont réunis du 18 au 28 mars 2020 au Théâtre Aux Écuries. Chacune de ces créations dure entre 40 minutes et une heure et se consomme en programme double (en semaine) ou quadruple (les samedis).

Voici donc, en bref, les trois autres productions qui profitent de ce format de diffusion au Théâtre Aux Écuries :

COMMENT ÉPOUSER UN MILLIARDAIRE? 

Ils étaient 470 en 2000, 1011 en 2010. Ils sont maintenant 2153, sur 7 milliards d’êtres humains. Et ils possèdent ensemble 7 fois le capital qui permettrait de mettre fin à la pauvreté dans le monde. 

Pour ceux et celles qui doutent de la poésie des pages du  magazine Fortune et pour ceux qui la goûtent, pour ceux qui ont compris qu’il y a davantage de bénéfices à épouser un milliardaire plutôt qu’à travailler pour lui ou acheter ses produits, pour tous ceux-là, Michelle Parent détaille, lors de son enterrement de vie de jeune fille, la mécanique du monde mondialisé. 

Un one woman show économique sur la liste Forbes des milliardaires, sur les riches et sur les pauvres.

  • Production Pirata Théâtre

STABAT PATER

Stabat Pater : Le père se tenait debout

Il s’agit d’une ode au père, d’un récit tantôt fantastique, tantôt réaliste d’un quotidien bouleversé par la maladie de Parkinson.

La pièce met en scène Jeff Tracy, la figure paternelle des célèbres Thunderbirds et chef de l’organisation International Rescue. Pour servir le propos, il s’agit d’un Jeff retraité, atteint de la maladie de Parkinson. C’est tout le spectacle qui en subira les effets, via une mise en scène inspirée des troubles liés à cette maladie dégénérative.

  • Production Pleurer Dans’ Douche

SUN SETS

Si le coucher de soleil était musique, serait-ce une piste de drone ambiante ou le grand numéro d’une comédie musicale? D’une chaise de jardin surplombant le panorama, sun sets contemple les relations entre le réel et l’artificiel, le temps et l’environnement bâti. Un collage ludique et poétique de couchers de soleil construits, assemblés par des moyens théâtraux, virtuels et imaginaires. Une performance pour ceux-celles qui ont récemment observé le coucher de soleil… ou pas.

  • Production sun sets 

ÉVÈNEMENT FACEBOOK : https://www.facebook.com/events/881272598921436/

À quoi va servir le financement ?

Le théâtre, ça coûte cher. C'est beaucoup de milliers de dollars. Même pour un spectacle aussi dry, aussi minimaliste que « Tout ça manque de proute ». Même si le Théâtre des Trompes fait preuve de beaucoup de mesure dans ses dépenses.

Malgré la diversification des sources de financement, le Théâtre des Trompes doit amasser 5000$ en commandites et dons afin de pouvoir réaliser son projet.

Déjà, près de 3000$ ont été obtenus en commandites de biens et de service. Ceci comprend entre autres les diverses contributions du diffuseur le Théâtre Aux Écuries ainsi qu'une résidence de création au Café Reine Garçon.

L'objectif de cette campagne de sociofinancement est d'amasser les 2000$ manquant. Les dons serviront à absorber une partie des cachets des collaborateur·rice·s, des droits d'auteur, puis des frais de salle et de billetterie.

Vous pouvez choisir de faire un don avec ou sans contrepartie. Tous les dons viennent avec la reconnaissance éternelle du Théâtre des Trompes.

Les contreparties offertes par le Théâtre des Trompes ont surtout une valeur symbolique. Généralement, chaque pallier reprend le précédent (ou une partie du précédent) avec un ajout. Voici les formules offertes :

  • LE MERCI PROGRAMMÉ / 7€ = 10$ ;
  • LE MERCI SOCIAL / 14€ = 25$ ;
  • LE SHOW OFF / 34€ = 50$ ;
  • LE SHOW OFF DÉDICACÉ / 52€ = 75$ ;
  • LA PETITE SORTIE EN SOLO / 69€ = 100$ ; 
  • LE PETIT PACKAGE EN SOLO / 86€ = 125$ ; 
  • LA GRANDE SORTIE EN SOLO / 103€ = 150$ ; 
  • LE GRAND PACKAGE EN SOLO / 121€ = 175$ ; 
  • LA PETITE SORTIE EN DUO / 138€ = 200$ ; 
  • LE PETIT PACKAGE EN DUO / 155€ = 225$ ;
  • LA GRANDE SORTIE EN DUO / 172 € = 250$ ;
  • LE GRAND PACKAGE EN DUO / 190€ = 275$ ;

À propos du porteur de projet

QUI SONT LES TROMPES ?

Fondée en 2015 par Laurence Clavet (direction de production, communications et assistance à la mise en scène) et Charlotte Gagné-Dumais (direction artistique et mise en scène), la compagnie de création le Théâtre des Trompes se dote d’ores et déjà d’un mandat féministe, une valeur fondamentale à sa démarche. Peu après, Antoine Amnotte-Dupuis se joint à l’équipe en tant que concepteur technique et allié administratif. 

On compte également parmi nos rangs depuis l’automne 2018 Clara Bich, experte en médias audiovisuels, et, depuis le printemps 2019, Charlotte Moffet au conseil dramaturgique. 

QUE FONT LES TROMPES ?

Historique des productions (en ordre chronologique croissant) :

  • Détrompe-toi, collectif d’autrices, présenté à l’Espace la Risée en mai 2016.
  • Poupées de Chiffon, Véronique Grondines, présenté à l’Espace la Risée en décembre 2016.
  • Persona, une adaptation du film d’Ingmar Bergman, présenté au Centre d’Essai de l’Université de Montréal en mai 2017.
  • REP, exploration scénique et filmique sur le rap québécois et son sexisme ordinaire, lors de Vous êtes ici/You Are Here (LA SERRE – arts vivants) à l’automne 2018. 
  • Cabaret Neiges noires, en collaboration avec le Théâtre de l’Université de Montréal, mars 2019. 

Tout ça manque de proute, une première étape de travail autour de Mailloux d’Hervé Bouchard, lecture publique présentée d’abord au Café Reine Garçon en juillet 2018, puis mise en scène présentée en mars 2020 aux Écuries, avec Maxime Brillon à l’interprétation.

Parallèlement, suite à un accueil-éclair aux Écuries (2018-2019), sous le parrainage de Navet Confit et le Théâtre du Futur, nous travaillons sur Le faux pas de l’actrice dans sa traîne d’Hervé Bouchard (répétitions et tournage), tout en poursuivant les répétitions avec Maxime Brillon pour l’élaboration de la mise en scène de Tout ça manque de proute. 

QUEL EST LE MANDAT DES TROMPES ?

La démarche du Théâtre des Trompes est toujours ancrée dans un concept, celui de l’hybridité. Une hybridité entre les médias; entre la présence scénique et filmique de l’acteur·rice; entre l'intellectualisation et l’instinct; entre la théorie et la pratique; entre le théâtre et la performance.

Nous nous destinons aussi à faire un théâtre féministe. Ce féminisme peut prendre plusieurs formes, que ce soit dans le propos des œuvres sur lesquelles nous décidons de travailler, dans la création de représentations féministes à partir de différents matériaux ou encore dans la formation de nos équipes, lesquelles proposent tout naturellement une composition paritaire ou même majoritairement féminine. 

Situé au coeur du quartier VIlleray à Montréal, le Théâtre Aux Écuries est un incubateur théâtral. Un centre de création à l’écoute des rythmes, des besoins et des rêves des créateurs. Un espace où l’on cherche, où l’on prend son temps. Le théâtre soutient les compagnies théâtrales, les artistes indépendants et les auteurs en les accompagnant dans leur démarche pour leur permettre de créer dans les meilleures conditions possibles.

Share Suivez-nous