Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Les filles n'ont pas peur du Loup !

Campagne de soutien du Tour du Loup pour l'association Vahine Orama

À propos du projet

"Il y a 5 ans, je suis tombé amoureux d’un Loup et j’ai tout quitté pour faire le tour du monde avec lui." Josselin

LE TOUR DU LOUP - Historique et enjeux actuels

Le Loup est le dernier voilier de course-croisière conçu par Georges Auzepy-Brenneur. Il y a mis toutes ses tripes et ses 40 années d’expérience dans la construction navale. Ce canot a été présenté au salon du nautisme de Paris en 1993. Il a maintenant 25 ans et une vie riche de superbes souvenirs à raconter. Il a navigué et régaté en IRC durant des années en Méditerranée sous le nom de Loup-Cervier.

En 2012, Le Loup reprend le large et se prépare pour un grand voyage de plus de 3 ans. Il  quitte sa zone de confort méditerranéenne pour rejoindre la Polynésie, traversant la Méditerranée, l’Atlantique, la mer des Caraïbes, Panama, et le Pacifique, et parcourant ainsi la moitié d’un tour du monde.

« Le  Tour du Loup » était donc à l’origine le nom donné à la page Facebook, sorte de blog photographique, à destination de ma famille et de mes amis... 4 ans plus tard, le voyage a pris fin. Je suis arrivé en Polynésie Française le 20 Juillet 2016 sur l’ile de Tahuata dans les Marquises.

Découvrez 3 ans de voyage autour du monde dans les albums photos du Tour du Loup :

https://www.facebook.com/letourduloup/

Aujourd’hui « Le Tour du Loup » est une petite entreprise basée à Tahiti qui propose à ses clients des stages de voile habitable et des croisières à la carte. Cela fait donc un peu moins d’un an que je développe cette activité, et cela fonctionne.

Parmi les projets en cours de réalisation, le plus ambitieux est celui de monter un équipage féminin pour les régates locales dont la désormais célèbre Tahiti Pearl Régata.

LA TAHITI PEARL REGATTA

Une régate en plein Pacifique, véritable fête de la voile pendant 4 jours aux îles Sous-le-Vent de Polynésie française : telle était l’idée initiale de la Tahiti Pearl Regatta.

Créée en 2004, la Tahiti Pearl Regatta continue chaque année d’enflammer les plus beaux plan d’eau du monde.

Au fil des années, la « TPR », comme l’appelle les marins, est devenu la plus belle régate du Pacifique insulaire, et s’est hissée au rang d’événement nautique international. Elle attire chaque année des équipages locaux et internationaux en quête d’une expérience hors du commun.

Dans une ambiance chaleureuse et authentique, la « TPR » se déroule au son des percussions polynésiennes. Elle est un savant mélange d’étapes hauturières en plein Pacifique Sud, dans des lagons aux couleurs envoûtantes, et d’escales festives sur les îles ou les motu (îlots le long de la barrière de corail).

Le parcours change à chaque édition. Il permet de découvrir les îles de Raiatea, Tahaa, Bora Bora ou Huahine. Un voyage inoubliable dans les dégradés de bleu du Pacifique Sud.

C’est cette préparation et cette participation à la prochaine TPR que vous suivrez de près en nous soutenant. L’équipage des filles du Loup est au complet, les week-ends d’entrainement ont commencés...

LES FILLES DU LOUP - Portfolio

Avec les stages de voile, je cherchais un enjeu à relever avec mes élèves. La TPR, à laquelle j'ai déjà participé en 2017 sur un autre voilier, me semblait toute indiquée. Le Loup sera le plus grand voilier au départ cette année.

Violetta Amaru Paradot, la présidente de la TPR, tente de mettre en place un équipage féminin depuis des années. De mon coté, j'avais remarqué la très médiatique Team SCA de la dernière Volvo Ocean Race. Nous nous sommes alliés afin de monter ce projet un peu hors du commun.

Le recrutement des filles a été fait lors des différents stages de voile proposé par le Tour du Loup. Quelques unes ont déjà navigué mais la plupart débutent. Leur motivation est sans faille !

LES ENJEUX DU CROWFOUNDING

Les voiles sont le moteur du Loup mais elles sont fatiguées de ces trois dernières années de voyage. Malgré l’entretien et le soin apportés, leur espérance de vie et leur efficacité sont limitées... Afin de relever le défi qu’est la TPR et assurer la pérénité du Tour du Loup, il faut changer les voiles. Le renouvellement de sa garde robe assurera aussi au Loup de meilleures performances sur le plan d'eau.

Financièrement cela représente le plus gros poste de dépense d’un bateau. Bien que le Tour du Loup compte de plus en plus de clients, le renouvellement des voiles est un coût financier trop important pour être absorbé dès la premiere année de l'activité. Sur un voilier de la taille du Loup, le plus grand de la flotte engagée, un jeu de voile complet, soit 160 m2 de voilure, représente un budget de 35 000 €.

Vahine Orama aura son logo sur la nouvelle Gran' Voile.

Alors, depuis quelques mois, la recherche de fonds s’organise ; teaser, montage d’un dossier de sponsoring, démarchage des entreprises, crowfounding. Les filles de l’équipage et moi-même remuons ciel et terre afin de trouver ces financements.

Cf lien pour télécharger le dossier de sponsoring :

https://www.dropbox.com/s/a040z1qb0vbiev4/TDL_DossierSponsoring.pdf?dl=0

L'ASSOCIATION "VAHINE ORAMA"

L'équipage a souhaité un partenariat qui leur tenait à cœur : la lutte contre les violences faites aux femmes en Polynésie, par l’intermédiaire de l’association Vahine Orama. Nous souhaitons leur offrir une visibilité et un support de communication via les nouvelles voiles sur lesquelles leur logo sera placé.

Il est aussi important de préciser qu’une partie de vos dons ira à l’association.


Vahiné Orama œuvre depuis 2003 en Polynésie française pour permettre aux femmes d'exercer leurs droits, et d'être accompagnées face à leurs difficultés quotidiennes.

Ses membres apportent écoute et soutien au quotidien pour aider les victimes, femmes ou hommes, touchées par la violence au sein du couple. Les fonds collectés servent à mettre à disposition un numéro d'urgence, à proposer des hébergements, et à financer le suivi psychologique des victimes.

L'association propose plusieurs campagnes de prévention : la sensibilisation de la population à la problématique de la violence à l’égard des femmes en tant que violation de leurs droits fondamentaux, par des interventions lors d'événements , et dans les écoles.

Un équipage féminin à bord du plus grand voilier sur la ligne de départ de la prochaine grande régate du Pacifique Sud pour défendre les droits des femmes, voilà le défi à relever !

Nous aiderez vous ?

À quoi va servir le financement ?

Le financement servira à renouveller tout ou partie d'un jeu de voile complet c'est à dire Gran' Voile, Solent, Trinquette. Les autre voiles comme le génois léger ainsi que les spi symétriques sont en état de naviguer.

Cela représente le plus gros poste de dépense d’un bateau. Sur un voilier de la taille du Loup, 15,80m, un jeu de voile complet, soit 160 m2 de voilure, représente un budget de 35 000 €.

Les sponsors et Vahine Orama auront leur logo sur la Gran' Voile. Le Loup est un voilier qui navigue environ 150 jours par an en Polyénésie Française.

Lien vers le dossier de sponsoring complet à télécharger :

https://www.dropbox.com/s/a040z1qb0vbiev4/TDL_DossierSponsoring.pdf?dl=0


ut

À propos du porteur de projet

Je m'appelle Josselin Dautel, j'ai 35 ans et je suis un véritable passionné de la mer ! Il y a 5 ans, je suis tombé amoureux d’un Loup et j’ai tout quitté pour faire le tour du monde avec lui. Depuis tout jeune je pratique la voile légère. Le projet de tour du monde a germé à mes 30 ans. J'avais 25 jours d'expérience de voile habitable derrière moi lorsque j'ai acheté l'ex Loup-Cervier. Je savais à peu près comment fonctionnait un voilier, mais surtout je savais que la vie terrestre m'ennuyait, qu'il était temps pour moi de changer de vie. Je rêvais d'horizons plus lointains, de quarts de nuit, et de poissons volants. 5 ans et 30 000 milles plus tard, j'ai toujours autant de plaisir à naviguer. À chaque étape de mon voyage, j'ai formé des équipages qui m'accompagnaient dans l'aventure. Proposer des stages de voiles n'est que la continuité de la manière dont j'ai appris à naviguer et du savoir-faire acquis au fil de mon voyage. Mon Loup est désormais le prolongement de moi même, je le connais par cœur, dans ses moindres vibrations, dans ses moindres bruits. La Polynésie est un bon terrain de jeu pour lui et pour moi, nous avons décidé de rester là...

En 2017, j'ai participé pour la première fois à la TPR sur un autre bateau. Une expérience riche avec un bon classement à la clé puisque nous avons fini 2ème sur Teï Teï.