BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La Grande Histoire du Dessin Sans Fin

Une fresque géante avec une histoire interactive en réalité augmentée

À propos du projet

Un projet soutenu par l'association Electroni[K] et le magazine Unidivers.


 

Salut à tou.te.s ! Si vous aimez le dessin, la bédé, les projets gigantesques, les histoires farfelues, la réalité augmentée et les nouvelles technologies, ce projet risque fort de vous intéresser !

 

 

        Je m'appelle Loona, alias Elly Oldman. Si vous voulez tout savoir sur moi, je vous invite à descendre tout en bas de cette page ! 

En avril 2017, j'ai commencé à dessiner un Dessin Sans Fin sur Instagram. Vous pouvez le voir ici : @theinfinitedrawing. Il mesure plus de 13 mètres de long et continue à grandir chaque semaine ! 

Il y a quelques mois, j'ai été sollicitée pour l'exposer lors d'un festival rennais qui aura lieu en 2019. Comme on ne sait pas encore si la campagne Ulule sera un succès, je ne peux pas citer le festival en question.

J'ai sauté de joie quand j'ai reçu leur proposition, mais je suis retombée comme une crêpe quand j'ai réalisé que le Dessin Sans Fin actuel est absolument inexposable ! 13 mètres de haut sur 63 cm de large ? Pas possible...

Après discussion avec l'équipe du festival, et deux bons gros mois de reflexion de mon côté, j'ai choisi un projet bien plus fou : une fresque interactive de 2,5 mètres de haut sur 5 mètres qui raconte une histoire en réalité augmentée et qui s'appellera : "La Grande Histoire du Dessin Sans Fin" !

 

        La fresque sera dessinée exactement dans le même style que le Dessin Sans Fin originel, mais sous un format différent et avec des personnages récurrents. Les lignes continueront d'être postées au fur et à mesure sur Instagram, il y en aura à peu près 2 ou 3 par semaine.

La fresque sera interactive et le public pourra se balader et en scanner différentes parties avec leur téléphone pour faire apparaître des vidéos en réalité augmentée. De vidéos en vidéos, les spectateurs pourront retracer l'aventure d'une petite fille et de son robot dans différents mondes imaginaires et résoudre une enquête au fur et à mesure en trouvant des indices dans la fresque.

La fresque va être imprimée sous deux formats différents
- au mur dans son intégralité, sur 5 panneaux mis bout à bout, pour pouvoir la regarder pendant des heures si on veut.
- au sol, sur des dalles de linoléum carrées de 63 cm pour faire un grand puzzle. Les spectateurs pourront marcher sur les dalles (en chaussettes !) et se balader sur la fresque pour en faire sortir les vidéos en réalité augmentée et chercher les indices nécessaires à l'enquête.

 

 

 

 

"La Grande Histoire du Dessin Sans Fin" c'est l'histoire d'une petite fille et de son robot farfelu qui partent à l'aventure.

Un jour, alors qu'ils jouent dans leur jardin, un bocal tombe du ciel et s'écrase sur la tête du robot. Dans le bocal, il y a une petite chèvre en costume qui lit un livre. La fillette ouvre le bocal et demande à la chèvre ce qu'elle fait là. La petite chèvre lui explique qu'elle s'ennuie dans ce bocal depuis qu'on l'y a enfermée. Interloquée, la petite fille lui demande plus de détails et la petite chèvre lui raconte qu'un odieux personnage, l'Infâme fils de Prince est en train de dévaster le monde dans lequel elle vit.

L'Infâme Fils de Prince règne sur un marécage, autrefois florissant et luxuriant. Après des années à ne pas en prendre soin et à profiter de ses ressources sans discernement, le marécage s'écroule sur lui-même et a de nombreuses fuites partout.

Comme l'Infâme fils de Prince n'a jamais appris à réfléchir plus loin que le bout de son nez, au lieu de réparer la source du problème, et de prendre soin de son marécage, il a envoyé ses soldats récupérer tout et n'importe quoi dans les autres mondes parallèles pour boucher les trous du marécage qui fuit. 

Depuis, c'est la catastrophe. Les soldats retirent des petits morceaux de tous les autres mondes, décors comme habitants et les enferment dans des bocaux avec lesquels ils bouchent les trous du marécage. Mais comme le marécage n'est pas fabriqué en bocaux, mais en Sel de Marécage, les bocaux ne servent à rien et le marécage continue à fuir sur le monde de la fillette. D'où le bocal tombé dans son jardin. Il est vraiment urgent de sauver le marécage pour éviter que les autres mondes parallèles ne disparaîssent à leur tour !

La petite fille et son robot décident donc de suivre la petite chèvre et de partir en mission dans tous ces autres mondes pour stopper l'Infâme Fils de Prince. Ainsi ils pourront sauver son marécage, faire revenir la paix et empêcher les autres mondes de s'écrouler.

La fresque va donc être constituée de tous les mondes et tous les personnages que les trois compagnons vont rencontrer dans leur aventure. Dans chaque monde, ils devront résoudre un problème pour continuer leur progression jusqu'à rencontrer l'Infâme Fils de Prince et sauver le marécage.

 

        Je veux que la Grande Histoire du Dessin Sans Fin soit aussi une histoire éducative, avec un message écologique et solidaire en arrière plan. Faire attention à son environnement pour ne pas le détruire et respecter les gens qui nous entourent.

Ce message est dans la continuité de mon travail avec le collectif rennais RiveRennes, pour qui j’ai illustré des campagnes de prévention contre le harcèlement de rue et les incivilités quotidiennes à Rennes (notament un travail de responsabilisation sur les mégots et les déchets dans la rue).

Le marécage en détresse que je vais dessiner dans la fresque représente les villes dans lesquelles nous vivons et le comportement de l'Infâme fils de Prince représente les incivilités quotidiennes dont nous sommes à la fois les acteurs et les victimes.

 

A quoi va servir le financement ?

Sans ces financements, le projet sera définitivement annulé.

 

Voici quelques une des contreparties que vous pouvez obtenir pendant la campagne. Les illustrations papier seront dévoilées plus tard, j'ai envie de garder la surprise :)

 

 

À propos du porteur de projet

Je m'appelle Loona, mais vous m'avez peut-être croisée sous le pseudo d'Elly Oldman, mon petit nom d'illustratrice.


Ca, c'est moi !

        J'ai commencé à dessiner  il y a deux ans après avoir fait une grosse crise d'épilepsie qui a endommagé ma motricité et m'a ruiné une cheville pendant plus de 6 mois. Le dessin a pour le coup énormément participé à ma rééducation, bien plus que les quelques "solutions" inefficaces du corps médical. Au quotidien, je travaille dans un bar dans le centre-ville de Rennes et je participe à beaucoup d'actions de prévention solidaires et citoyennes.

Je dessine énormément tous les jours et vous pouvez retrouver mon travail sur mes différents comptes Instagram@ellyoldman et @theinfinitedrawing ainsi que sur mon site internet  www.elly-oldman.fr et ma page facebook@ellyoldman

Un énorme merci à ma petite soeur qui a réalisé cette adorable vidéo pour soutenir mon projet, à Sam qui a monté toute la partie dessin de la vidéo, à Teddy pour son aide et ses idées géniales pour l’écriture de l’histoire, à Anne et Lucie d’Electroni[K], à Laura pour son soutien psychologique et à toutes mes supers copines et mes supers copains qui m'ont aidé à sortir cette campagne à temps et m'ont écouté râler et flipper à mort ces dernières semaines ! Je pense que je n'y serais pas du tout arrivée sans vous...

Et évidemment un énorme merci à vous tous de m'avoir lue jusque là !