BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Ogresse a un polichinelle dans le tiroir !

Soutenez un restaurant-théâtre associatif dans le 20ème à Paris, un lieu d'expression artistique ouvert à tous

  • Bravo!

    BRAVO! est le mot qui revient depuis 23h pratiquement dans tout les messages, je tiens personnelement à vous remercier, la première boucle est bouclée.

    je remercie, vous qui étiez là à côté,  à Pekin, à Oslo, à l'ogresse ou à Montreuil...

    Cela fait 24h j'étais aux fourneaux, au bar, à la billetterie, avec les guappés et le public...

    entre 22h et Minuit mes ami(e)s était avec leurs portables comme si c'était les élections ou la finale de la coupe du monde...

    Pendant ce temps je préparai les plats et je prenai du vin. Y'avait beaucoup de monde.

    Audrey et Manon l'équipe de choc du polichinelle sont arrivées heureuses et heureuses, fin de parcours.

    je remercie ceux qui étaient là pour le lancement, pour les soutiens par leurs spectacles, les bénévoles, les non bénévoles, actes-if...

    Je remercie ceux qui ont eu une belle pensée pour l'ogresse car c'est aussi une participation. 

    Je remercie toutes les personnes qui ont financé cette campagne, je remercie toutes les personnes qui ont transmis l'information oralement, par mail, sms, fb ...

    Je pense donner mon premier spectacle dans le polichinelle de l'ogresse au 1er étage début février, je ne vous dis pas pour l'instant quel spectacle car il y aura 2, un pour les petits à partir 2 ans en aprèm, un en début de soirée vers 19h.

    Youpi !!!!!

  • Charles Kely Zana-Rotsy JAZZ-WORLD (MADAGASCAR) Vendredi 03 Novembre (20 H ENTRÉE LIBRE )

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • CINEMA - EN AVANT-PREMIERE - "PARENTS A PART ENTIERE" - Jeudi 2 novembre (19H)

    Réalisation : Anne-Sarah Kertudo production : BKM production images : Marc Aderghal / Ilouka Billy son : Irène Ismaïloff

    Lorsque Anne-Sarah Kertudo, la réalisatrice, a perdu la vue il y a 2 ans, elle a su qu'elle s'adapterait, mais saurait-elle aussi rester mère pour ses enfants? Les rôles ne risquaient-ils pas de s'inverser ? Pour trouver une réponse, elle est allée à la rencontre de parents élevant seul leur enfant. Cette question la ramenait à son métier : et face à la justice, quelle chance a le parent aveugle qui veut la garde de son enfant ?

  • POESIE URBAINE - DGIZ Samedi 28 octobre (20H, ENTREE LIBRE)

    Dgiz est un poète du monde moderne, un diseur urbain, ce rêveur du langage réutilise les sensations du quotidien comme matière sonore, un slameur improvisateur, et contrebassiste polymorphe, il associe, mots, sons et idées à un rythme effréné et ravi de son effet en l'occurence.

  • SOIREE DE SOUTIEN ET CABARET "Carte blanche à Jean Dubois" Jeudi 26 octobre (20H, ENTREE LIBRE)


    Un cabaret d'automne et quelques fioritures, comme j'adore de temps en temps, pour l'Ogresse, les chansons, la musique et la compagnie. Venez, on sera entre amis !