BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Théâtre de Bligny / ATB

10 ans de bonheur pour la "cage de scène" du Théâtre de Bligny

À propos du projet

La FAQ est tout en bas de page

Les derniers posts sous l'onglet NEW

_____________________________________________________________________

C E     N ' E S T    P A S    F I N I  !:o)

Vous avez réussi la première phase au-delà de toutes nos espérances. Il a suffi de 45 jours pour réunir une somme que nous étions statistiquement en mesure de collecter (peut-être) en 90 jours : 7000€. Cet engagement du public pour son théâtre est exceptionnel.

7000 fois MERCI ! Vous êtes formidables !

A ce jour, les donateurs viennent de : Angervilliers, Arpajon, Avignon, Boullay-les-Troux, Briis-sous-Forges, Courson Monteloup, Dourdan, Etrechy, Fontenay-les-Briis, Forges-les-Bains, Gif-sur-Yvette, Gometz-la-Ville, Janvry, Les Molieres, Les Ulis, Lille, Limours, Longjumeau, Longwy, Marcoussis, Meudon, Montréal, Morsang-sur-Orge, Palaiseau, Paris, Pecqueuse, St Chéron, St Cyr sur Mer, Saint-Jean-de-Beauregard, Saint Maurice-Montcouronne, Tunis  et Vaugrigneuse.

Le Conseil d'Administration de l'Association du Théâtre de Bligny s'est réuni le mardi 2 février 2016 afin de considérer l'immense succès du projet "De nouveaux foulards pour la grande dame" lancé le 21 décembre 2015 sur ULULE.fr, et décider de deux choses : 

  • Que faire et comment réagir à une telle sollicitude, alors qu'il reste 45 jours de collecte au jour de la réunion ?
  •  Comment remercier le public du Théâtre de Bligny et les habitants du Pays de Limours pour l'effort consenti afin d'aider leur théâtre à conserver un haut niveau d'équipement, garantissant ainsi les meilleures conditions de confort pour les artistes et le public, quel que soit le type de spectacle accueilli ?

Nouveau projet concordant avec le premier : 4000 €

Le nouvel objectif destiné à financer la rénovation de la scène, bien dégradée après dix ans de bons et loyaux services est de 4000€. Un projet en cohérence avec le projet réussi "De nouveaux foulards pour la grande dame". Un investissement pour 10 ans. (Voir les détails du chantier de rénovation de la scène du Théâtre de Bligny plus bas)

Ainsi, avec une collection de velours de scène et un plateau scénique révové, la cage de scène du Théâtre de Bigny sera prête pour 10 nouvelles années de bonheur au bénéfice des habitants du Pays de Limours, de toute l'Essonne et de plus loin encore.  :o)

Nous saurons si nous -vous- avons réussi en regardant le compteur d'Ulule sur cette page à la date du 20 mars 2016 : 11000€

Votre engagement nous donne du courage, nous confirme que le Théâtre de Bligny est sur la bonne voie, et amplifie le sentiment de rsponsabilité qui nous anime, alors que nous avons la lourde tâche de gérer cette vénérable institution de 82 ans à la trés riche et intense vie artistique et humaine, depuis 1934.

Vous pourrez également participer par chèque libellé à l'ordre de l'Association du Théâtre de Bligny et adressé à :

ATB / Centre Hospitalier de Bligny : 61 rue Saint Didier 75116 Paris

Votre participation par voie postale se déroule dans les mêmes conditions de contreparties que si vous participez par voie numérique en utilisant votre carte bleue sur cette page, Ulule reportant le montant des chèques reçu par l'Association du Théâtre de Bligny au compteur de l'opération en haut et à droite de cette page.

Question souvent posée : Vous avez réussi à réunir 7000 € pour les nouveaux pendrillons du théâtre. C'est très bien. Les donateurs savent donc exactement à quoi va servir leur argent. Mais pour cette seconde phase -la rénovation du plateau scénique du théâtre- vous n'êtes pas encore sûr de réunir la somme de 4000 € nécessaire. Que ferez-vous si vous ne récoltez qu'une partie de la somme ?

Si cela se produit, pour diverses raisons (la date butoir est arrivée trop vite par exemple), nous prendrons contact avec les donateurs de cette seconde phase de la collecte. Nous proposerons une utilisation adaptée à la somme récoltée. Un projet d'investissement de toute façon. Il est hors de question pour nous que cet argent parte sur le compte de l'association sans objectif précis et serve à des frais de fonctionnement par exemple. Le Conseil d'Administration étudiera les réponses et prendra alors sa décision sur cette base. 

C'est pourquoi il est important de rester mobilisé, et de participer avant le 20 mars 2016. Après il sera trop tard et la collecte sera irrémédiablement terminée. C'est la loi.

Permettez nous de vous rappeler que 66 % du montant de votre participation sera remboursée par l'état à travers un crédit d'impôt établi sur la base des reçus fiscaux édités par l’Association du Théâtre de Bligny, à partir des données fournies par Ulule à la fin de la collecte (et des chèques reçus par l'ATB à son siège social).

À quoi va servir le financement ?

Qu'est-ce que cela veut dire : "Rénover le plateau" ? Il s'écroule ?

Non, la charpente est solide, mais la surface est en mauvais état, gondolée et présentant des discontinuités qui posent problème. Un plateau scénique doit -comme des pendrillons- se faire le plus discret possible.

Or, le plateau scénique du Théâtre de Bligny se "montre" d'une façon qui ne va pas dans le sens de sa vocation. En effet, les raccords entre les plaques d'aggloméré ont bougé, se sont boursouflés avec le temps, et "accrochent" la lumière, créant un rainurage inadéquat qui "pollue" l'image du spectacle, générant des "scories visuelles" qui attirent l'œil inutilement.

Il faut poncer, lisser, ré-enduire, réajuster la surface des plaques d'aggloméré qui ont bougé et se sont affaissées avec le temps à certains endroits, puis passer deux couches d'une peinture spécifique extrêmement résistante et très chère (2 couches de 120m²). En effet, ce revêtement (cette peinture) doit pouvoir supporter un piétinement intensif, des chocs répétés, des déplacements de décors et les montages/démontages des spectacles sans laisser de traces. Une peinture ordinaire ne supporterait pas le traitement et au bout de trois mois d'utilisation, tout serait à refaire. 

Ce travail délicat et très spécialisé sera effectué -si vous voulez bien donner vie à ce projet- par une entreprise spécialisée dans ce genre de travaux. Il demande une immobilisation du plateau de dix jours environ et un savoir-faire de haute technicité qui dépasse le champ d'action d'un menuisier ou d'un peintre traditionnel.

Par ailleurs, et rajoutant à la difficulté, la surface du plateau n'est pas en bois plein mais en aggloméré qui interdit plus de 1mm de ponçage sous peine de faire apparaitre l'âme de la plaque, produisant un résultat diamétralement opposé à l'effet recherché.

D'où un coût : 4000 € qui peut apparaitre relativement élevé, mais qui est justifié par le savoir-faire, la précision, l’équipement de chantier nécessaire et la minutie pointilleuse mise en œuvre. Pour se faire une idée : Chaque mètre carré de plateau coutera 34€ à rénover. Si l'on reporte l'amortissement de l'investissement sur dix ans : Chaque m² de rénovation du plateau coûtera 3,40 € par an.

Comme pour les pendrillons, nous avons fait effectuer plusieurs devis, mettant les entreprises en concurrence, et nous avons retenu celle qui présente le meilleur rapport Qualité/Prix/Services. Il se trouve qu'il s'agit là encore du leader sur ce marché : "La boite noire".

Pour mieux comprendre le mode de fonctionnement d'une campagne de financement participatif, voyez la FAQ en bas de page

Combien cela va-t-il me coûter finalement ?

Y a t'il des contreparties à ma participation à ce projet ?

Oui !

Les contreparties sont symboliques et sincères. Elles représentent (au-delà d’objets ou de cadeaux qui auraient grevé d’autant le budget) la réalité objective du geste et de l’effort que vous avez consentis pour soutenir le Théâtre de Bligny, pour lui permettre de continuer à briller au bénéfice du public et des artistes.

Oui, la réalité d’un geste. Volontaire, bienveillant et sachant pourquoi.

L' A.T.B. est reconnue d'intérêt générale, vos dons permettent une réduction fiscale sur vos impôts. Le calcul de la part de votre don qui restera à votre charge en tenant compte du crédit d’impôt est effectué de la manière suivante :

  • 66 % du montant de votre participation sont déduits de vos impôtssur la base des reçus fiscaux établis par l’Association du Théâtre de Bligny à partir des données fournies par Ulule.
  • C’est-à-dire que 34 % de votre participation à cet appel de financement participatif va effectivement sortir de votre poche, in-fine.

Ainsi, si vous choisissez de participer à hauteur de 1m² de rénovation du plateau scénique, vous donnerez 34 € et votre participation vous coûtera 11,56 € au bout du compte.

10 m² de renovation du plateau scènique ? Vous participez à hauteur de 340 € et votre don vous coûtera 115,60 € en tenant compte du crédit d'impôt.

En règle générale :

Une participation réelle de 17 € vous permet de participer à hauteur de 50 € grâce à la déduction fiscale.

Les contreparties :

  • A partir de 5 €:

Merci beaucoup. C'est le symbole qui compte.

Vous êtes invité (e) à la soirée d'inauguration des nouveaux pendrillons au Théâtre de Bligny, avec des surprises. Unique.

  • A partir de 25 € : Invitation à la soirée / une place de spectacle.

Merci beaucoup.  C'est avec les petits ruisseaux qu'on fait les grandes rivières. 

Vous êtes invité(e) à la soirée d'inauguration + 1 invitation au spectacle pour deux personnes au théâtre de Bligny. 

  • A partir de 50 € : Invitation / spectacle / mur numérique.

Vous offrez plus d’un mètre carré de velours. On progresse bien. Merci.

Vous êtes invité(e) à la soirée, + 2 invitations au spectacle pour deux personnes au Théâtre de Bligny + Votre nom (ou votre pseudonyme) est inscrit sur le mur numérique de la page du site du Théâtre de Bligny dédié à cette belle aventure.

  • A partir de 100 € : Invitation / Mur numérique / "Bligny et son histoire".

Vous vous engagez aux cotés du Théâtre de Bligny. Votre geste représente un franc soutien. Merci.

Vous êtes invité(e) à la soirée + 2 invitations pour deux personnes + Vous entrez sur le mur numérique, +  l’ATB vous offre "Bligny et son histoire", ouvrage retraçant la fascinante épopée médicale et humaine des Sanatoriums de Bligny, et de son théâtre bien sûr.

  • A partir de 500 €:  Invitation / Mur numérique / "Bligny et son histoire"/ Mur des donateurs.

Vous entrez dans l’Histoire. Vous êtes notre mécène. Merci.

Soirée, mur numérique + 2 invitations pour deux personnes +  "Bligny et son histoire" + Une plaque à votre nom (ou votre pseudonyme) sur le mur des donateurs au Théâtre de Bligny

Votre intérêt à soutenir notre association et son théâtre nous touche et nous honore. Il rehausse le sentiment de responsabilité qui nous habite, au service de notre public et des artistes qui se produisent dans les murs de cette institution culturelle bientôt centenaire, et dont nous avons la charge : la Grande Dame de Bligny.

En offrant de " nouveaux foulards " à ce théâtre mythique, vous n’effectuez pas un geste vain ou sans avenir.

Au contraire,vous donnez dix ans ou quinze ans de vie à l’un des équipements du théâtre le moins visible, mais sans doute le plus important, ou plutôt celui dont l’absence ou la déficience est paradoxalement la plus visible : ses velours.

Et que le spectacle commence !

Vous pouvez également participer par chèque libellé à l'ordre de l'Association du Théâtre de Bligny et adressé à :

ATB / Centre Hospitalier de Bligny : 61 rue Saint Didier 75116 Paris

Votre participation par voie postale se déroule dans les mêmes conditions de contreparties que si vous participez par voie numérique en utilisant votre carte bleue sur cette page, Ulule reportant le montant des chèques reçu par l'Association du Théâtre de Bligny au compteur de l'opération en haut et à droite de cette page.

À propos du porteur de projet

Le Théâtre de Bligny ?

Le Théâtre de Bligny est un lieu mythique à plusieurs titres.

C’est le dernier bâtiment-théâtre encore en activité au sein d’une institution hospitalière en France.

Dès 1903, les Sanatoriums de Bligny vont révolutionner la prise en charge des malades de la tuberculose.

Le Centre Hospitalier de Bligny d’aujourd’hui est l’héritier direct des anciens sanatoriums de Bligny, et perpétue cette particularité qui a fait entrer Bligny dans l’histoire au début du 20ème siècle : son activité culturelle et artistique au service de son action thérapeutique.

Le Théâtre de Bligny après la restauration de la façade par le Centre Hospitalier de Bligny en 2014, à l'occasion des célébrations des 80 ans du dernier bâtiment-théâtre encore en activité au sein d'une institution hopitalière en France.

Le théâtre a été construit en 1934, au sein du grand parc des « Sanatoriums Populaires de Paris » (1903) installés sur la colline de l’ancien fief médiéval de Bligny, à cheval sur les communes de Briis-sous-Forges et Fontenay-les-Briis dans l’Essonne rurale.

Le bâtiment est original, très Années Folles. L’architecte de cette salle de spectacle a déclaré à l’époque avoir pastiché l’architecture mexicaine. On le croit. (600 places à l’origine avec balcon, équipée alors d’un plateau cabaret et plus tard d’une fosse d’orchestre). Il a orné le fronton d’une cloche. Posée en 1934, descendue en 1995 et considée comme perdue, puis retrouvée dans un rebut en 2014, juste avant les célébrations des 80 ans du théâtre.

Un signe que les artistes du théâtre ont interprété comme un auspice heureux. (Ci-dessous la bande annonce des célébration des 80 ans du Théâtre de Bligny en septembre 2014)

La colline de Bligny était dans l'Oise autrefois, aujourd'ui dans l'Essone rurale. L’agglomération parisienne est presque loin déjà, on est à la campagne : 14 villages et petites villes entourent Bligny et forment aujourd’hui la Communauté de Communes du Pays de Limours.

Fermé pour trente ans en 70, le Théâtre de Bligny se réveille à l’initiative du Centre Hospitalier de Bligny en 2004 avec l’aide du département de l’Essonne, de l’Etat, et des deux communes partenaires historiques de Bligny : Fontenay-les-Briis et Briis-sous-Forges.

Entièrement reconstruit de l’intérieur, il est bien doté équipements techniques performants.

La salle en gradins comporte 206 sièges rouges. Le plateau a été considérablement agrandi à 120m², la machinerie mécanisée, une régie moderne aménagée. Onze ans plus tard, on peut constater que ce lourd investissement n’a pas été vain.

La salle de spectacle du Théâtre de Bligny aujourd'hui

La construction du Théâtre de Bligny dans les années trente est l’aboutissement d’un projet thérapeutique unique au sortir du XIXème siècle, une première mondiale à cette échelle, mise en œuvre dès 1903.

Sa mise en application à Bligny a changé à jamais la vie des "pensionnaires" de long séjour des sanatoriums en France, mais également le degré d’efficacité des soins, et leur image auprès du public avant l’arrivée des traitements curatifs qui ont éradiqué la maladie à partir des années 50.

A contre-courant de ce qui se pratiquait à leur époque (1900), les mécènes et médecins fondateurs des « Œuvres des Sanatoriums Populaires de Paris », à Bligny, ont compris que s’occuper du psychisme et du moral de leurs patients était aussi important que de soigner leur corps. Au début du XXème siècle, un tel postulat a doucement fait rigoler certains milieux médicaux, au début tout du moins.

Ainsi, au lieu de faire garder les "frontières" du sanatorium par des gardes armés la nuit comme cela se faisait à certains endroits, de peur que les gens ne s’enfuient de ces enclos perçus comme des lieux de morts, on a développé toute sortes d’activité artistiques et culturelle afin de « permettre aux pensionnaires de développer un esprit optimiste et joyeux », autorisant un positionnement positif et constructif face à la maladie.

Femmes costumées pour des opérettes. Bligny Années 20

Dès 1903, il y aura progressivement : musique, peinture, poésie, cinéma, dessin, théâtre, gravure, chant, photographie, sculpture et modelage, artisanat d’art, vannerie, broderie et tapisserie, mots croisés, échecs, couture, tampons encreurs, jeux de société, concours de blagues et d'éloquence, chorales et chant lyrique, et exercices physiques adaptés, matchs, compétitions, formations d’équipes, saines émulations, récompenses, médailles, et alphabétisation si nécessaire. Et construction de "projets de sortie".

Les années étaient rythmées par les concours et autres remises de prix ; de créations théâtrales en costume, de concerts et d'opérettes, et puis il y avait la St-Louis. Du prénom du Dr Louis Guinard, premier médecin-directeur des Sanatoriums de Bligny, Un homme charismatique celui qui a su mettre en œuvre -dès 1903- la vision altruiste des pères fondateurs de ces sanatoriums révolutionnaires dans leur mode de fonctionnement et leur approche thérapeutique. Son fils Urbain Guinard lui succèdera alors que la seconde guerre mondiale commence. On préparait la St-Louis quasiment d’une année sur l’autre…

Le Théâtre de Bligny. 1945. Le parvis du théâtre est une esplanade de graviers. Le bâtiment n'a pas changé. Seulement, les grands arbres ne sont plus à la même place aujourd'hui.

Le Théâtre de Bligny est arrivé au milieu des années trente comme une apothéose "artistico-thérapeutique" : Emblème visible de la réussite d’un projet thérapeutique humaniste et bienveillant, à l’œuvre depuis trente ans déjà à l’ouverture du théâtre.

Une méthode que de très nombreux sanatoriums auront finalement adoptée entre les deux guerres, entraînant progressivement la fermeture de structures obsolètes ou rétrogrades, alors que la population demande plus de considération au sortir de la première guerre mondiale.

On sait que pendant la seconde guerre mondiale des gens se sont cachés à Bligny, des médecins et d’autres personnes. On dit que l’un d’entre eux, faux pensionnaire des sanatoriums était affecté comme assistant projectionniste au théâtre.

Une sonnerie de chasse à l'occasion de la fête de la Sainte Catherine dans l'ancien Théâtre de Bligny en 1958. Au fond de la scène, on voit l'une des toiles peintes d'origine du théâtre, perdues à la fin du XXème siècle. Sur la gauche, au bord du plateau et au dessus de la fosse d'orchestre : le Dr Urbain Guinard. Nommé directeur des Sanatoriums de Bligny  (et donc du théâtre) à la mort de son père, le célèbre Louis Guinard aux premiers jours de la seconde guerre mondiale. C'est lui qui, après guerre, fera venir les artistes de l'écurie Canetti et donnera un nouveau nom au Théâtre de Bligny : "Cabaret Longue Chaise".

Après-guerre, le théâtre est le lieu de symposiums et de congrès scientifiques importants, alors que l’on était en train de vaincre la maladie, et que les Sanatoriums de Bligny entamaient leur lente transformation en Centre Hospitalier à vocation généraliste.

Et puis y a eu la période Jacques Canetti, puissant producteur parisien, où les pensionnaires de Bligny remplissent les 635 places du théâtre pour voir les plus grandes vedettes de Paris dans leur petit coin de campagne perdu. Et toutes les étoiles montantes de l'époque, devenus artistes mythiques aujourd’hui.

La Grande Dame de Bligny, théâtre à la longue histoire et à la vie généreuse vient de fêter son 81ème anniversaire le samedi 19 septembre 2015.

Le Théâtre de Bligny et l’Association du Théâtre de Bligny (ATB) aujourd’hui ?

Autrefois, le Théâtre de Bligny était un établissement à la vie riche et intense, plein à chaque représentation, ou les gens du public étaient bien souvent acteurs, chanteurs ou musiciens, mais seulement au bénéfice des pensionnaires des Sanatoriums de Bligny.

Dans les années 60, on guérit enfin la maladie. Les sanatoriums ont pu s’ouvrir sur l’extérieur et quelques habitants des environs ont pu profiter de certaines séances de cinéma ou des spectacles de vedettes. Rarement cependant et irrégulièrement.

Dans l’ensemble, les quarante premières années de vie du théâtre se sont déroulées à huis clos, mis à part peut-être dans l’après-guerre avec le passage des vedettes justement.

Il se trouve -l’histoire se construit comme ça- que le grand producteur Jacques Canetti, découvreur des nouveaux talents des années 50 à 70 comme Brel, Gréco ou Brassens était le frère du professeur Georges Canetti de l’Institut Pasteur : l’inventeur des premières trithérapies curatives de la tuberculose : l’un des partenaires majeurs des sanatoriums de Bligny à l’époque.

Cette connexion fraternelle a permis au Théâtre de Bligny de devenir un lieu important pour un certain nombre d’artistes du cabaret et de la chanson de l’après-guerre. Non pas par la hauteur de leurs cachets loin de là -ils jouaient la plupart du temps gratuitement, mais le producteur Jacques Canetti avait réussi à leur faire intégrer l’idée selon laquelle : « Si Bligny aime, Paris aimera ! Si Bligny rit, Paris rira ! ».

Un public nombreux et demandeur, avant d’affronter les crocs de Paris.

André Dassary (g.) devant le théâtre. 1958.

Ils sont tous venus à un moment ou un autre, de 1949 à 1965 environ. Les inconnus, les débutants, les futurs géants, entraînant avec eux des vedettes établies. Tout cela se passait de manière informelle, comme un don des artistes aux pensionnaires des sanatoriums, pas de contrat, pas de cachet généralement.

Les voilà : Jean-Louis Barrault, Bourvil, Noël-Noël, Jacques Brel, Maurice Bacquet, Jean Nohain, Fernandel, Georges Brassens, Louis de Funès, Jean Poiret, Michel Serrault, Pierre Dac. Mais aussi Jean Amadou, Pierre-Jean Vaillard, Raymond Soupleix, Jean Breton, Anne-Marie Carrière, et tous les autres dont on se souvient aujourd'hui, ou pas.

Ils étaient pour une bonne part envoyés par Jacques Canetti, le producteur qui propulsait leur carrière. Ils venaient avec leurs auteurs et leur équipe pour tester leur nouveau spectacle devant les pensionnaires de Bligny.

Le Théâtre de Bligny du XXIème siècle perpétue cette tradition de "fabrique de théâtre", devant le public du Pays de Limours et d'ailleurs, et les patients de l’hôpital, à travers des résidences d'artistes issus du théâtre, de la danse, des musiques et du chant.

En 2004, la présidence du Centre Hospitalier de Bligny a fait un choix stratégique novateur en décidant de confier le théâtre à un artiste afin d'en faire un théâtre de création de bonne renommée, ouvert sur toute la région et au-delà ; tout en reprenant et approfondissant la collaboration historique entre les médecins de Bligny et les artistes de leur théâtre.

Aujourd’hui, les conditions sont totalement différentes. Le théâtre a rouvert il y a douze ans après de profondes transformations. Il connaît une riche et belle vie artistique, il est ouvert sur sa région, et le public vient.

On pourrait comparer le Théâtre de Bligny du XXIème siècle à une fusée à trois étages :

Le premier étage, c’est le propriétaire du théâtre :l’Association du Centre Hospitalier de Bligny : C.H.B., garanti l’intégrité du bâtiment et préside à sa destinée sur le long terme. En 2010, l’hôpital a construit une extension au théâtre afin de permettre l’utilisation du piano historique Grand-concert Pleyel AL 1928 du théâtre (offert par Pleyel en 1930) dans des conditions de sécurité garantissant la protection de l’instrument au bénéfice des générations futures.

La façade du théâtre donnant sur le parvis a été restaurée en 2014 à l’occasion des célébrations des 80 ans du bâtiment.

L’hôpital fournit les fluides consommés par le théâtre : c’est-à-dire l’eau et le chauffage, un poste important.

Le Centre Hospitalier de Bligny a reçu le label "Culture & Santé 2013-2015 et 2015-2018" des Ministères de la Santé et de la Culture.

Le second étage, c’est l’exploitant du théâtre : l’A.T.B. Association du Théâtre de Bligny est une association reconnue d'intérêt général, composée sur un mode paritaire de représentants du Centre Hospitalier de Bligny et des salariés de l’hôpital, et d’élus des communes partenaires de Briis-sous-Forges et Fontenay-les-Briis sous la présidence de Geneviève Dichamp, co-directrice du Théâtre Montansier de Versailles et ancienne secrétaire générale de la cérémonie des Molières. La Communauté de Commune du Pays de Limours  est représentée par un élu avec le statut d’observateur, et participe aux discussions.

L’A.T.B. dispose des licences d’exploitation du théâtre.

L’une de ses missions est d’agir afin que le théâtre reste en état d’exploitation et l’association porte la responsabilité des mises aux normes successives, mises à niveau et remplacement d’équipements obsolètes ou dégradés par le temps, dont les velours.

Les revenus de l’association sont limités. Ils résultent de dons et donations, et du soutien de l’hôpital établi de manière conventionnelle.

Le troisième étage, c’est l’artiste à qui l’A.T.B. a confié le théâtre. L’A.T.B. lui a donné " délégation " de gérer la vie quotidienne du théâtre en son nom et d'y créer des spectacles avec sa troupe. On l’appelle :le délégataire.

Nicolas Hocquenghem, directeur du Théâtre de Bligny est également le directeur artistique de la Compagnie Théâtrale de la Cité qui anime le théâtre et où il crée ses spectacles.

Le délégataire dirige l’administration du théâtre et son suivi technique quotidien. Il décide de la programmation du théâtre et sélectionne les artistes qui y viennent en résidence de création. Il maintient les conditions d’accueil des artistes et du public à leur plus haut niveau. Il travaille avec sa troupe d’artistes et techniciens et présente au public les spectacles de la Compagnie Théâtrale de la Cité qu’il met en scène, participant à la notoriété et au rayonnement de l’institution.

Le Théâtre de Bligny propose au public des spectacles variés: théâtre, danse, musiques, spectacles jeunes public à un tarif accessible et participe à des ateliers d’expression artistiques dans les villages. Le théâtre accueille ou participe aux principaux festivals et certains grands rendez-vous culturels annuels dans le Pays de Limours.

Le Théâtre de Bligny a rejoint le Collectif Essonne Danse en 2011.

Les artistes du Théâtre de Bligny et certains des artistes en résidence participent au programme interministériel " Culture à l’hôpital ", au théâtre et dans les services de l’hôpital, au travers d'ateliers d’expression artistique adaptés que les médecins de Bligny ont intégré au parcours thérapeutique de certains de leurs patients.

Pour en savoir plus sur ce qui se passe au Théâtre de Bligny en ce moment : www.theatre-de-bligny.fr

Le hall d'accueil du Théâtre de Bligny. Le sol de tomettes est d'origine, ainsi que les portes extérieures. Les stucs du plafond ont été restaurés en 2004. Autrefois, il n'y avait pas de comptoir et les portes intérieures n'étaient pas rouges. Probablement vertes si l'on en croit les traces de peinture des années 50/60 retrouvées à divers endroits de la salle de spectacle.

  • De nouveaux foulards pour la Grande Dame ? 
  • En quoi consiste précisément le projet de financement participatif des pendrillons du Théâtre de Bligny, à remplacer pour dix ans ? 
  • Vous dites que les pendrillons du théâtre sont "morts" et vous prévoyez de les remplacer. Que faites-vous des autres velours ? 
  • Le Théâtre de Bligny depuis 1934 
  • Le Théâtre de Bligny et l’ATB aujourd’hui.
  • Combien cela va-t-il me coûter et y a-t-il des contreparties ?

FAQ

  • C'est quoi un projet de financement participatif sur Internet ? Et le "crowdfunding" ? et les "plateformes de crowdfunding" comme Ulule ?

    Le "financement participatif" ou Crowdfunding (que l’on pourrait traduire par le "financement par la foule"), est une autre façon pour les associations, les entreprises et les particuliers de récolter des fonds pour leur projets. Bien souvent, c’est l’association d’un grand nombre de personnes investissant un petit montant qui permettent aux porteurs de projets de trouver les fonds demandés. Un projet de financement participatif peut concerner un village, une région, un pays, ou le monde entier. Ce mode de financement est également un moyen de fédérer le plus grand nombre de personnes autour d'un projet.

    Ce mode de financement se fait sans l'aide des acteurs traditionnels du financement, il est dit désintermédié. L'essort du financement participatif a été permis grâce à internet et aux réseaux sociaux, complétant ou remplaçant la traditionnelle souscription.

    Cette rencontre entre des projets utiles et généraux et d'éventuels donateurs se fait sur des sites Internet sécurisés d'un type particulier que l'on appelle "Plateforme de financement participatif" ou "plateforme de crowfunding". 

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 11 mois

  • Pourquoi Ulule et pas un autre ?

    La majorité des plateformes de financement participatif sur Internet sont américaines. Or, pour pouvoir fonctionner (au-delà de mettre en relation des projets utiles et des donateurs éventuels) ce type de structure a besoin d'une banque. Qui assure la sécurité des transactions et garantit les fonds recueillis. Ulule est l'une des structures de financement participatif sur internet les plus réputées et des plus fiables, elle est européenne et sa banque est française : C'est BNP-Paribas.

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 11 mois

  • J'aime bien le Théâtre de Bligny (ou bien j'ai pris l'habitude d'utliser une partie de mes impôts à financer des projets associatifs honorables et fiables). Qu’attend-on de moi exactement ?

    Nous espérons que vous pourrez consacrer un moment à la consultation notre projet sur le site de l'Association du Théâtre de Bligny chez Ulule, et que vous puissiez éventuellement participer par un don personnel, même trés réduit (crédit d'impôt de 66% de la somme à partir de 25 €).

    L'Association du Théâtre de Bligny est une association d'intérêt général régie par la loi de 1901. L'exploitation du Théâtre de Bligny ne génère pas de bénéfices en fin d'année malgré le succès populaire et artistique de toutes ces dernières années. Le spectacle vivant coûte cher et rapporte peu. Or, le Théâtre de Bligny a su conserver un haut niveau de programmation en conservant des prix modestes.

    Vous n'intervenez donc pas pour soutenir une entreprise qui lance une bouteille à la mer, mais une institution vivante à but non lucratif de 81 ans maintenant, qui présente à son public un projet concret et important. Aujourd’hui.

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 11 mois

  • 7000 € ? Combien cela va t'il me coûter à moi ? et pour quel résultat ? Quels sont les avantages fiscaux ?

    Cela vous coûtera -in fine- 34% du montant de votre participation au projet. Quel que soit votre participation (à partir de 25 €). Vous recevrez un reçu fiscal de l'Association du Théâtre de Bligny qui vous permettra de récupérer 66 % de votre don sous la forme d'un crédit d'impôt.

    Ainsi, si vous choisissez par exemple de participer à hauteur de 1m² de velours (sur un total de 155 m²), vous donnerez 40 € et votre don vous coûtera 13,60 € au bout du compte. Un pendrillon ? : vous participez à hauteur de 520 € et votre don vous coûtera 176,80 € in-fine.

    En règle générale, une participation de 100 € vous coûtera 34 € en prenant compte du crédit d'impôt.

    Le résultat ? : A partir de 10 ans de vie pour les pendrillons de Bligny. Une charge en moins pour l'Association du Théâtre de Bligny dont les capacités d'investissement sont saturées (pour les trois années qui viennent) par une série d'investissements décennaux de mise à niveau, mise aux normes et remplacement d'équipements obsolètes ou dépassés. Le soutien du public lui est indispensable en ce moment, alors que le projet en cours répond à une urgence.

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 11 mois

  • Quelle garantie avec ma carte bleue ? Est-ce que je peux envoyer un chèque par la poste ?

    Vous pouvez participer avec votre carte bleue sur les pages de banque sécurisées de Ulule, accessible depuis le site du Théâtre de Bligny chez Ulule, ou bien envoyer un chèque du montant de votre choix à l'ordre de l’Association du Théâtre de Bligny et adressée à : ATB / Centre Hospitalier de Bligny, 61 rue Saint Didier 75116 Paris.

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 10 mois

  • Que se passe-t-il si l'objectif du projet n'est pas atteint en 90 jours ?

    La question ne se pose plus puisque l'objectif initial (7000€) a été atteint en 45 jours.

    Ainsi, la somme est d'ores et déjà acquise à l'Association du Théâtre de Bligny.

    Par ailleurs, l'intégralité du dépassement (la seconde phase de la collecte) sera reversé par Ulule à l'ATB, même si nous n'arrivons pas à réunir le budget de 4000€ nécessaire à la rénovation du plateau scénique du théâtre.

    Dans le cas contraire, si les 7000 € n'avaient pas pu être réunis d'ici au 20 mars 2016, Ulule et sa banque aurait immédiatement remboursé l'intégralité des dons (par Carte Bleue) aux donateurs sans aucune intervention de la part du porteur du projet à la fin du temps de la collecte : le 20 mars 2016. Les chèques adressés par voie postale à l'ATB auraient également été retournés aux donateurs, sans délais à la même date.

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 10 mois

  • Que se passe t-il si l'objectif est dépassé avant 90 jours ?

    On continue.

    L'objectif initial annoncé (7000€) n'est pas un plafond. Il se trouve que nous avons atteint l'objectif avant les 90 jours qui nous sont donnés. C'est pourquoi nous soumettons au public le projet complémentaire de rénovation du plateau scénique dégradé du théâtre : 4000€.

     

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 10 mois

  • Qu'est-ce que je vais avoir en contrepartie de mon don, à part un crédit d'impôts qui en réduira l'impact de 66% ?

    Des contreparties symboliques et sincères qui vont de la place de théâtre pour deux à la plaque nominative sur le mur des donateurs du théâtre. Des marques de distinction qui honorent l'effort généreux que vous aurez consenti en participant à ce projet. Un projet d'investissement dans le remplacement d'un équipement indispensable mais dégradé par le temps. Pour dix ans minimum.

    Tous les donateurs seront invités à la soirée d'inauguration des nouveaux pendrillons du Théâtre de Bligny, avec de belles surprises artistiques. Une soirée unique. A l'image de la mémorable soirée des "80 ans" le 19 septembre 2014.

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 11 mois

  • Combien de temps mon don servira t-il ?

    10 ans, 15 ans, plus peut être. A minima : La durée de garantie du fabriquant : 10 ans.

    Les textiles ignifuges de nouvelle génération sont plus solides et dureront plus longtemps que ceux d'ancienne génération en coton ignifugé.

    Par ailleurs, on peut les nettoyer si d'aventure on y fait une tache quelque part. Avec les pendrillons anciens ignifugés au sel, on ne peut intervenir sur aucune tâche sous peine de laisser à jamais une auréole blanche très visible, qui ne pourra que s'agrandir si l'on essaye de la laver à nouveau.

    Le velours noir synthétique et ignifuge qui a été choisi possède une trame plus solide que le coton sans coûter vraiment plus cher. Il est plus "lourd" et tombe mieux. Il est d'un noir plus profond et réagit mieux à la lumière.

    Si ces pendrillons achetés grâce à tous les donateurs (de décembre 2015 à mars 2016) ne subissent pas d'accident, ils vivront 15 ans, peut-être 20.

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 11 mois

  • Mieux comprendre les termes de théâtre employés ?

    La Cage de scène

    La cage de scène peut comporter trois parties :

    • La scène et son plancher sur lequel évoluent les artistes et où les décors sont plantés. C'est la seule partie visible par les spectateurs pendant les représentations. Elle est bordée latéralement par les coulisses.
    • Les dessous, plusieurs étages sous le plancher de scène, sont constitués d'une charpente complexe entièrement mobile pour s'adapter à toutes les manœuvres d'éléments de décor. En général, la hauteur totale des dessous est identique à celle du cadre de scène. Les charpentes constitutives peuvent être en bois ou en métal. Il n'y a pas de "dessous" au Théâtre de Bligny.
    • Les cintres, ou encore -le cintre- est un vaste espace surplombant la scène au-dessus des décors, il se termine par le gril (un plancher à claire-voie ou un ensemble de poutrelles) au travers duquel passent les fils de manœuvre des décors et les équipements d'éclairage. La hauteur des cintres est sensiblement supérieure à celle du cadre de scène. Certains grands théâtres ont deux grils. L'Opéra de Paris -Palais Garnier- comprend trois grils. Le Théâtre de Bligny possède un seul gril.
    • La cage de scène comporte sur les murs latéraux (cour et jardin), deux espaces verticaux qui sont les cheminées de contrepoids, s'élevant du plateau jusqu'au gril. La dénomination de "cheminée à contrepoids" est restée, même si la technologie a évolué. Aujourd'hui, tout est mécanisé et ce ne sont plus des gros bras qui tournent les roues dans les dessous pour faire circuler les éléments mobiles.

    Les velours de théâtre

    Les velours de théâtre comportent tous les rideaux, toiles, drapés, découvertes et pendrillons servant à séparer la scène et la salle, à cacher les coulisses, dissimuler des projecteurs ou permettre de cacher les changements de décors.

    Les rideaux sont généralement des toiles plissée ou tendue, peinte ou non. On distingue le rideau de fond qui fait partie du décor, et le rideau de scène ou d'avant-scène, installé de manière permanente, et traditionnellement en velours rouge ou noir.

    Les pendrillons, eux, sont des draperies hautes et étroites qui cachent les coulisses à Cour et à Jardin. Ce sont ces fameux pendrillons (au nombre de 12 au Théâtre de Bligny (pour 120 m² de plateau) qui viennent d'être financés par le public en première partie de ce projet de financement participatif sur ULULE.FR 

     

     

     

    Dernière mise à jour : il y a 3 ans, 10 mois