BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

THE BLUE BUTTER POT Nouvel Album

Let Them Talk

À propos du projet

Salut à Tous,
un peu plus d'un an  après la sortie de notre vinyle, nous voilà de retour pour une nouvelle campagne de financement participatif.  Et oui, il est temps pour nous de sortir notre nouvel album et on peut déjà vous annoncer que c'est pour bientôt!
Nous sommes toujours en auto-production pour cet opus et c'est en grande partie pour ça qu'on fait appel à vous pour nous aider. Or, qui dit "Do It Yourself" dit trouver une bonne partie du financement...
Voilà, maintenant que vous avez pris connaissance de nos intentions, on va essayer de vous présenter au mieux le projet!!!


Ready, Steady, GO!!!!


crédit photo Tony Guillou: https://tonyguillou.com/ 


         They’re back.

    En effet ils sont de retour, version galette,  « bretonnitude » oblige (CD et/ou vinyle au choix). Un second album, non pardon, deuxième à n’en pas douter…
    The Blue Butter Pot s’inscrit en effet dans la lignée de ces groupes dont la présence scènique n’a d’égal que la stakhanoviste énergie déployée en amont pour creuser, encore et toujours, le sillon.
Made in « la grange » car concocté en famille dans leur antre, ce nouvel album traduit lui aussi le changement de dimension de tBBP.
    C’est en effet à un certain Jim Diamond qu’ils en ont confié la délicate étape du mix final ; et, quand au nombre des prestigieuses collaborations du mythique producteur de Détroit (désormais installé en France), on aura seulement rappelé celle qui le lia à un certain Jack White et sa nouvelle formation de l’époque « The White Stripes » dont il enregistra les deux premiers albums, on pourra se faire une bonne idée de la détermination qui anime désormais Oliv’ et Ray…

    Deuxième livraison, sur plateau d’argent donc, pour le duo morbihannais. "Let Them Talk ", douze titres qui, l’un après l’autre, enfoncent le clou : le virage est pris, foin des concessions des touts débuts, ce sera définitivement plus électrique, plus dru, plus baston.
    Et, si la couleur blues est toujours là, elle s’est très fortement teintée d’une épaisse touche rock dont la lourde puissance ne le dispute qu’ au lyrisme inspiré.

  TBBP - The Blue Butter Pot : le pot de beurre bleu aurait-il cédé la place à un « Blues Blast Powered » ?

La réponse en live, prochainement près de chez vous.


crédit photo : Tony Guillou

A quoi va servir le financement ?

  Vous suivez peut être notre histoire depuis un peu de temps, si c'est le cas vous avez remarqué que notre équipe s'est étoffée avec l'arrivée, il y a un peu plus de deux ans, de notre tourneur Tom Toutain et Olivier Moulin de la structure Les Facéties de LuluSam qui s'occupe de notre partie administrative. Depuis peu nous travaillons également avec une attachée de presse, Catherine Rué et sa structure These Days.
  Tout ça pour vous dire que nous sommes très bien accompagnés mais nous avons malgré tout souhaité garder notre indépendance, surtout en ce qui concerne la création et nos choix artistiques. C'est en grande partie pourquoi nous lançons cette campagne.

Voici donc les principaux investissements à notre charge:

Enregistrement                3500,00 €
SDRM                               500,00 €
Mixing / Mastering            3250,00 €
Photos promo                  1344,00 €
Conception graphique       840,00 €
PRESSAGE officiel:         1500,00 €
Promo Web                     2000,00 €
Affiches, tracts, stickers    500,00 €           

                     TOTAL    13 434, 00 €

 

À propos du porteur de projet

 The Blue Butter Pot, messieurs Ray et Oliv’. Le grand brun aux cheveux longs et le petit blond aux cheveux courts. Le citadin dandy et chapeauté et le campagnard rustique et casquetté.
  Tous les deux sortis du même film mais pas du même côté du flingue – en l’occurrence, non pas un six coups mais une six cordes, celle de Mister Ray, dont se prémuni derrière ses fûts son binôme, Mister Oliv’.
  Les yeux bleus au regard perçant face aux yeux marrons au regard intrigué. Rarement on aura vu jumeaux si  peu resssemblants  certes, mais la complicité atteinte sur scène par ces deux-là laisserait pourtant facilement imaginer une gestation commune…
Et c’est précisément là, sur scène, que vous explose en pleins tympans le fruit de leur fraternité musicale, tout à la fois fort rugueux et fort subtile, fort gras et fort maîtrisé, fort fusionnel et fort tout court !

  Trois ans ont passé depuis la sorti de leur premier album« If the Wind… ».  Opus fondateur puisqu’il leur aura permis de changer de dimension: des plus petits cafés-concert de la sphère locale aux clubs plus affirmés du pourtour hexagonal, des manifestations régionales aux scènes péri-parisiennes, des minis aux (de plus en plus) gros festoches.
  Bref, de la fête de la crêpe à 15 bornes de chez eux au Cognac Blues Passion (pour n’en citer qu’un parmi tant, pour l’exemple).  La barque menée à l’origine par ces seuls deux compères s’est muée en joli canot de compèt’ : toujours deux sur scène mais trois sur la route et un tourneur en coulisse.
  Le vent en poupe, des centaines de dates à travers tout le pays, et, dans le sillage du navire BBP, le souvenir de prestations live d’une densité rarement atteinte par un duo.

 

 

            

Share Suivez-nous