BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

PROJET TERANGA

Un troc des pratiques entre les coopératives Sénégalaises et Françaises.

À propos du projet

Bonjour à toutes et à tous! 

Nous sommes SeytaEtaliChantal et Fenda, 4 étudiants en Master 2 Management des Entreprises de l'Economie Sociale (MEES) à l'Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA).

En tant que futurs responsables des organismes de l’Economie Sociale et Solidaire, nous nous sentons impliqués dans le développement de cette économie comme un modèle éthique tant au niveau local qu'international. 

C'est pourquoi, nous avons décidé d'approfondir nos connaissances sur l'une des composantes de cette économie : les coopératives. 

La nature du projet

  • Effectuer un voyage d’étude au Sénégal du 9 au 22 avril 2017, afin de visiter et d'observer différentes coopératives à travers le pays (Dakar, Thiès et la Casamance).
  • Editer un livre dans lequel nous recueillerons différents témoignages de coopérateurs et coopératrices français et sénégalais et partagerons différentes photos de notre périple. 
  • Créer un partenariat entre la Chaire de l'ESS de Reims et celle de Dakar, afin de tisser des liens de confiance et durables entre la France et le Sénégal.

Mission et objectif

Le projet consiste à aller explorer, découvrir et étudier les systèmes coopératifs au Sénégal qui sont très courants dans les zones reculées de ce pays et qui offrent une indépendance tant alimentaire que financière aux villages, et qui permettent ainsi aux villageois de s'épanouir, tout en vivant indépendamment de toute autre économie.

L'objectif est ensuite de rapporter les techniques utilisées dans ces systèmes coopératifs, via différents outils (livre sonore...)

Que veut dire TERANGA ?

A l’unanimité, ce projet a été baptisé TERANGA, terme Wolof faisant référence à l'hospitalité sénégalaise. On parle souvent du Sénégal comme étant "le pays de la Teranga". 

A quoi va servir le financement ?

Cette somme n'est qu'une partie de notre budget pour ce voyage. Pour réduire notre autofinancement, nous faisons appel à la générosité de tous. On espère pouvoir mobiliser quelques donateurs afin de pouvoir concrétiser notre projet.

Avril approche à grands pas, nous comptons sur vous!

À propos du porteur de projet

  • Seyta: Originaire de Mauritanie, fille de coopératrice, j'ai acquis depuis ma plus tendre jeunesse que les coopératives, comme celles du Sénégal qui sont majoritairement au féminin, sont les réponses aux graves problèmes de pauvreté des milieux ruraux. J'ai proposé d'utiliser cette forme d'entreprise afin de fédérer les différentes ethnies qui constituent ma nation. Coopérer est un moyen fort de s'émanciper ensemble.  Mon projet consiste à créer une union nationale de coopératrices en Mauritanie. Ma devise : "Les humains doivent se reconnaitre dans leur humanité commune, en même temps que reconnaitre leur diversité tant individuelle que culturelle." (Edgar Morin)

 

  • Etali: Originaire de Madagascar, j'ambitionne de créer des coopératives agricoles innovantes dans le sud de mon pays d’origine, partie de l'île malheureusement connue pour ses problèmes majeurs de sécheresse et de famine, afin de donner la chance aux personnes les plus démunies de subvenir à leurs propres besoins en entreprenant différemment. Je suis convaincu que l'ESS à un rôle à jouer dans l'émancipation des ces populations. Par ce voyage, je cherche à enrichir mon expérience et ma connaissance de la culture sénégalaise et de ses coopératives. Ma devise : "Je posséderais tout ce que l'on peut désirer au monde pour être heureux, il me manquerait tout : le bonheur d'autrui."  (André-Marie Ampère)

 

  • Chantal: Je défends la différence, la réciprocité, la concertation, le partage de savoirs, la recherche de l'autonomie, la liberté d'entreprendre, la gouvernance démocratique mais aussi le respect de la terre, la santé dans l'assiette, la biodiversité, l'éducation et la richesse pour tous. Aussi, cette aventure au cœur des cultures traditionnelles est plus qu'une opportunité: c'est une véritable école de la vie, authentique, en complément des apports théoriques dispensés à l'université et qui constitue l'occasion d'offrir un éclairage sur les pratiques coopératives dans le monde. Ma devise : "Le monde est ce qu’il est car nous sommes ce que nous sommes ; le monde sera différent si nous sommes différents ; nous sommes le monde." (Tishan)

 

  • Fenda: Les coopératives sénégalaises étant majoritairement des coopératives de femmes, je souhaite découvrir, à travers ce projet, les éléments qui motivent les femmes sénégalaises à se regrouper sous cette forme d'organisation. Qu'est-ce que ce modèle économique permet d'accomplir et quel est son objectif et intérêt général pour leur village? Je souhaite ainsi promouvoir la force économique de ces femmes et de l'ESS. Ma devise: "Avec un doigt, on ne peut nettoyer son visage. Il est nécessaire de s’aider de tous les doigts de sa main pour y arriver." (expression africaine)

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet