BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

LE TEMPS, LA TERRE & NOUS

Film documentaire

À propos du projet

Face aux changements climatiques, à la crise écologique, aux conflits actuels et à venir, aux frustrations engendrées par la société du toujours plus, vivre avec simplicité, se réapproprier les savoir-faire et se réconcilier avec la nature sont des voies qui semblent nous promettre un meilleur avenir. Entre ville et campagne, terre et mer, posons un regard sensible sur ces hommes et ces femmes qui privilégient un mode de vie simple en contradiction avec la course à la croissance contemporaine.

Langues parlées 

Français, Allemand, Suisse-Allemand et Italien

Sous-Titres

Français, Allemand et Anglais

Les adeptes de la simplicité volontaire suivent une démarche personnelle ou collective basée sur la réduction de la consommation totale de matières, énergies, espaces, et des produits et services qui créent cette demande. Cette démarche implique une croissance des relations sociales désintéressées, de la convivialité, du temps pour soi et pour les autres, de l'équité, de la santé, de la chaleur humaine, de la nature, de la sécurité, de l'art, de la culture, de la perception de ce qui nous entoure, de la poésie, de l’empathie et ceci dans la plus grande variété. Il s’agit d’une remise en cause du présent, d'une prise de conscience radicale, pour un futur basé sur une moindre consommation des ressources, sur la qualité des rapports humains, sur la maitrise des savoir-faire et sur une agriculture respectueuse de l'homme et de la nature. Ils nous montrent que des choses sont possibles pour changer, profondément. Que des projets peuvent naître et semer, petit à petit, les graines d'un changement global.

Prendre soin de la terre est souvent un point commun. Retrouver le chemin de la source de la vie, que la terre est nourricière, vivante et abondante si on la respecte. Trouver les bons usages qui permettent de cultiver la terre sans la détruire, parfois même en la régénérant. Chacun avec son approche ils prennent soin de ce bien commun.

Beaucoup ont constaté que leur entourage manifestait de l’indifférence ou du scepticisme à l’égard de leur nouveau mode de vie. Quand on ne travaille pas autant que les autres, ou que l'on fait les choses différemment, la pression sociale est très forte, les collègues, les amis ne comprennent pas. Il faut pourtant une volonté de fer et un engagement mental et physique fort.

Le temps à une importance particulière. C'est d'ailleurs la première prise de conscience des adeptes de la simplicité volontaire : prendre le temps, se donner le temps même, simplement. Sentir le temps à travers son corps et non plus s'en avertir au travers d'une montre. C'est une composante essentielle de nos vies, inexorable.

Les contradictions entre idées, envies et actes ne sont pas toujours en adéquation, malgré leur engagement ils se heurtent souvent à une impossibilité de mettre en pratiques leurs idéaux. Le changement de voie ou simplement vivre sa vie différemment peut être effrayant. C’est en cherchant dans notre part de manque que nous pouvons évoluer, nous transformer. Bien entendu ce lieu c’est aussi celui qui nous fait le plus peur.

C’est un chemin. Il n’y a rien de parfait, rien d’abouti, au fond c’est presque quelque chose de métaphysique. Toutes les sagesses le confirment : on est plus heureux en possédant moins. Certains ne croient plus en l’impact d'une quelconque action sur le plan planétaire. Ils vivent simplement parce que cela leur fait du bien, et tente d'être plus en accord avec leur humanité.

Qu'ils soient solitaires, en communauté ou en famille nous découvrirons leur vie, aussi bien dans les moments de bonheur que les moments les plus rudes, et ce qui les pousse à continuer. Nous tenterons de recueillir leur secret de réussite de cette vie frugale et de capter leurs points de vue, leurs philosophies, leurs énergies.

Nous irons à la rencontre des ces personnes qui ont osé changer de vie radicalement. Nous ne parlerons pas de mouvement politique, d'économie, de futur, de passé. Juste une bulle qui met en lumière une autre manière de vivre. Montrer que certains modes de vie, qui prennent en compte l'humain et la nature comme valeurs centrales sont des modes de vie tout à fait vivables, et sont d’ailleurs la source d'une vie heureuse et enrichissante.

Nous réaliserons des portraits sensibles, uniques et objectifs de chacune de nos rencontres. Au total cinq à sept portraits seront ainsi proposés. Ils seront montés de manière à ce que l'ensemble nous conte et nous décrive de manière cohérente leur vie quotidienne. Nous tournerons dans 4 pays différents, la France, la Suisse, l'Allemagne et l'Italie. Cela permet de donner au film un caractère plus universel. Nous voulons montrer que ces initiatives ne sont pas la caractéristique d'un pays mais que la prise de conscience est plus globale.

Nous développerons l'aspect bien-être personnel, face à la fabrique du manque attisée par la société de consommation, à la sobriété, qui privilégie l’être sur l’avoir et qui est source de bien-être profond : bien- être avec soi et avec les autres, travailler à la croissance des liens sociaux durables. On ne sait plus rien faire de nos dix doigts. Cette perte de savoir faire peut être effrayante. Notre génération a été élevée pour avoir, éventuellement pour penser, mais pas pour faire. Or c’est le plus important. Ne sommes-nous pas des humains ?

Le but de la démarche est de comprendre pourquoi ces personnes ont décidé de vivre en décalage avec ce que notre société leur propose. Avec leurs témoignages sensible et objectif, dresser un portrait de ce qui pourrait être une alternative.

Nous voulons rester le plus objectifs possible pour conter ces histoires mais nous voulons sortir grandis, éclairés, éveillés de cette expérience et nous voulons que chaque personne qui visionne le film puisse aussi en ressortir différente, avec la conscience éclairée que d’autres modes de vie sont possibles. Faire un film qui inspire sans pour autant omettre les difficultés, les incohérences et les non sens.

Autant le fond que la forme devront être traités de manière aboutie et respectueuse. La relation entre la nature, le temps et les hommes est une belle histoire qu'il serait préférable de ne pas oublier. Le sujet n'a jamais été autant d'actualité et le mode de vie jamais autant en danger. Nous pensons qu'il est urgent de mettre en lumière ce « vivre autrement ». Etre capable de construire, de ne pas rester figé dans l’attente d’un monde meilleur, mais explorer des pistes.

Voici quelques'uns de nos protagonistes: 

Nicoletta et son fils, Allemagne

Roberto, Italie

Tobias et Julia, Allemagne

Famille Röthlisberger, Suisse

Toti et Tiziana, Italie

Keveen, France

Aureliano et Ivan, Italie

Julien, France

Carlo, Italie

Birgit, Allemagne

(Quelques protagonistes français suisses manquent ici)

Un mot de Birgit:

A quoi va servir le financement ?

Le financement participatif est une aubaine pour les cinéastes, parce qu'il s'agit d'un système d'économie parallèle, une véritable chance de créer des projets intéressants en impliquant le futur spectateur au cœur de la création du film. En investissant 5, 10, 30 euros ou plus…, le contributeur se sent investi. Il donne naissance au projet qu'il souhaite voir à l'écran. Ce système permet aussi au porteur de projet de se sentir libre, de donner au projet une chance d'exister sans les contraintes d'une production classique.

Nous sommes dans la deuxième phase du film qui est aussi la plus fragile et difficile. Après la rédaction d’un dossier de présentation du film et d’une note d’intention nous entamons une série de rencontres avec nos protagonistes pour approfondir nos connaissances et établir des relations durables. Nous souhaitons avoir un rapport privilégié avec nos personnages. Le respect, l’humilité, la simplicité, l’humanisme sont des valeurs que nous voulons absolument conserver. Cela demande plus de temps et donc aussi plus de ressources. Jusqu’à ce jour, nous avons développé ce projet avec nos propres moyens. Nous avons besoin d’un minimum pour pouvoir avancer le projet et qu’il devienne réalisable.

Nous n’avons à ce jour aucune autre source de financement.

Le financement participatif va nous permettre de réaliser des repérages, de rencontrer chacun de nos protagonistes en prenant le temps de la rencontre, avancer la production, comme par exemple la réalisation d’un teaser pour montrer l’essence du film et notre vision de la réalisation et commencer les premiers tournages.

Il nous semble que le sujet est important pour préparer la société de demain. Le financement participatif nous semblait une belle manière de pouvoir lancer ce projet. Rassembler une petite part d’énergie et de ressource de chacun permet la réalisation de belles choses.

Votre aide, quelque soit son montant, peut permettre de faire aboutir ce beau projet. 

Répartition du Budget Ulule

Chaque soutien est le bienvenu !

Si vous nous soutenez financièrement sur Ulule ou si vous partagez, parlez de notre projet à votre entourage, c'est une grande aide pour nous et pour le projet !

Il est possible de soutenir le projet avec n'importe quel montant, pas seulement ceux que nous vous proposons, et vous avez aussi le choix de renoncer à votre contrepartie.

Quelques contreparties :

Remerciement (Email), être mentionné sur notre site internet, DVD,'s, un dessin original du film, lettre ou carte postale personnelle d'un des lieux de tournage, organiser des soirées de débat avec projection du film, invitation à la la première du film...

Vous trouvez tous les contreparties en haut a la coté droite de cette page Ulule.

À propos du porteur de projet

34 ans - France / Lyon

Musicien, ingénieur du son, régisseur, puis créateur d’une structure de Production et d’Edition Musicale. Son parcours est riche d’expériences variées. La réalisation de clips vidéos qu'il débute avant l'age de 20 ans le mène petit à petit à s'ouvrir sur d'autres formats. Il aiguise ses armes en tant que chef opérateur, monteur et même compositeur sur plusieurs courts-métrage. Autodidacte, il maitrise les techniques de prises de vues, de montage et de mise en lumière autant que la mise en scène. Du clip au documentaire en passant par la fiction, ses réalisations sont sincères, belles et contemporaines. (voir les références en bas)

29 ans – Suisse / Berne

Dans sa formation initiale de commerce elle met l'accent sur l'apprentissage des langues. Elle parle couramment l'allemand, le suisse-allemand, l'anglais, l'italien et le français. Elle a de bonnes notions en espagnol et en indonésien. Ce qui lui permet de pouvoir échanger facilement avec un grand nombre de personnes, ce qu'elle affectionne particulièrement. En complément de sa formation initiale, elle suit le cours préparatoire de l'Ecole d'Arts Visuels de Bienne. Artiste dessinatrice, elle développe son imaginaire dans des collages, peintures et croquis de toutes tailles. Toujours en questionnement sur son environnement, elle aime comprendre. Ayant déjà fait l'expérience d'une vie proche de la nature et des besoins essentiels, c'est naturellement qu'elle porte ce projet.

______________________

Teaser du film "Le Prince de la Valiha"

Teaser du film "DU RUGBY DANS UN FAUTEUIL"

Vidéo pour l'Association FOP

__________________________________