BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Redonnons vie au tank Sherman "Fury" de 1944

Héros des combats de la Libération

À propos du projet

MOBILISATION GÉNÉRALE !

Débarqué sur les côtes normandes en 1944, j'ai participé à la libération de la France et de l'Europe.

Après le coup de force du débarquement, la bataille de Normandie permit de créer une tête de pont alliée sur le continent...

Regroupées dans la région de Carentan, nos forces se sont alors mises en marche afin de libérer la Bretagne et enfoncer les lignes de défense allemande vers Paris. C'était l'opération "Cobra" qui commençait... la reconquête était en marche.

 

Avec mon équipage, de jeunes soldats anonymes dont le souvenir m'habitera éternellement, nous avons pris part à ces terribles combats contre les forces nazies, et servi jusqu'à la fin.

Mais notre parcours s'arrêta.
Et tandis que nos frères d'armes poursuivaient les combats en direction de Berlin, je fus assigné à d'autres missions, puis oublié... Pendant 30 ans, j'ai reposé au fond d’un champ de tirs des écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan. 

Aujourd'hui, à l'heure du 70ème anniversaire de la Victoire de 1945, c'est une renaissance qui s'offre à moi !

Le Normandy Tank Museum a réussi à m'arracher à cette retraite forcée pour me donner une nouvelle chance de servir en transmettant notre mémoire...

 

ÉCRIVEZ LA SUITE DE MON HISTOIRE EN PERMETTANT DE ME RESTAURER COMPLÈTEMENT, À COMMENCER PAR L'EXTÉRIEUR POUR ME FAIRE PEAU NEUVE.

 

"Lors des premières rencontres entre les alliés à peine débarqués et les blindés Panther et Tigre allemands, les chars d'alors n'étaient pas suffisamment armés. Ce modèle de char Sherman M4A1(76)W a été réclamé par toutes les unités blindées américaines durant la bataille de Normandie. Il s’est avéré particulièrement utile pendant l’opération Cobra. 3 426 exemplaires ont été fabriqués entre janvier 1944 et juillet 1945. Certains équipèrent la 2ème DB du Général Leclerc, débarquée à Utah Beach, et l'accompagnèrent jusqu'à Paris", précise Patrick Nerrant, mon nouveau Commandant, premier collectionneur français à avoir restauré un char pour le remettre en état de fonctionner, et fondateur du Normandy Tank Museum.

 

 

 

Le Normandy Tank Museum est le seul endroit au monde où vous pourrez faire un tour de char et survoler les plages du D DAY.

Découvrez ces expériences inoubliables dans les contreparties qui vous sont réservées pour votre don.

 

De RÉSERVISTE (dès 9 €), à MARÉCHAL, en passant par PILOTE DE CHAR, CHEF DE SECTION - ou encore <<GARDIEN(NE) DE LA MÉMOIRE>> (vous serez alors en possession d'un bout d'Histoire) - chacun(e) pourra participer à l'effort de mémoire. Les contreparties vous seront envoyées en octobre au plus tard (les frais d'expédition en France sont inclus dans votre don). Vous pourrez profiter des visites prévues entre le 1er août et le 30 octobre.

 

Familles, amis, vacanciers, touristes, collectionneurs, gamers en tout genre, mais aussi amateurs d'Histoire, vétérans et entreprises, pour qui le monde libre signifie quelque chose, vous avez l'occasion de l'éprouver. Sonnez la mobilisation générale et enrôlez-vous tous ensemble dans la campagnie du Normandy Tank Museum !

Si je roulais, comme mon jeune camarade anglais de type FV432 MK2, je pourrais aussi vous emmener et faire votre bonheur...

A quoi va servir le financement ?

 Ma restauration extérieure, et plus ?...

Selon mon Commandant, le Président du Normandy Tank Museum« Il faut tout refaire : extérieur, intérieur, motorisation. C'est un travail de longue haleine qui va nécessiter des milliers d'heures d'ouvriers spécialisés et l'achat de nombreuses pièces détachées dont certaines sont très onéreuses. Rien qu'une paire de chenilles neuves représente à elle seule plusieurs dizaines de milliers d'euros !... C'est tout un régiment de crowdfunders qu'il faudrait constituer pour y arriver. » Et pour cause, voici à quoi je ressemble aujourd'hui, après 30 années d'abandon...

Vieille carcasse rouillée (je faisais quand-même à l'époque 32 tonnes de masse au combat), j'aurais besoin d'une bonne restauration extérieure pour me montrer sous mon meilleur jour.

L'objet de cette campagne est de réunir la somme de 39.000 € pour m'exposer dans une scénographie adaptée à mon état immobile.  

Voici l'allure que je pourrais retrouver :

Concrètement, les fonds que vous voudrez bien mobiliser pour l'effort de mémoire serviront à financer :

  • Mon rapatriement du fond du champ de tirs... Profitant d'une pause entre deux exercices de l'Armée Française, le Normandy Tank Museum a pu saisir in extremis l'occasion pour me ramener au musée fin mars. C'est déjà une 1ère étape. Comme ça, au moins, on n'arrêtera de me tirer dessus ! Mais si on ne fait rien, je finirai en pot de fleurs géant rouillé dans un coin :(
     
  • Mon sablage. Pour me dérouiller après tout ce temps, il faut me sabler entièrement en ayant recours à des spécialistes de la restauration. Ces experts à la peau dure auront besoin d'une bonne semaine de travail pour aller me chatouiller dans tous les recoins.
     
  • L'achat d'antirouille, de peinture et de petites fournitures diverses auprès de spécialistes.
     
  • L'achat de pièces d'occasion. Du fait d'avoir encaissé quelques mauvais coups ces dernières années, j'ai le flanc endommagé. Il faut en plus me procurer une chenille mécanique à chevrons (difficile à trouver seule, il faudra peut-être acheter une paire d'occasion), un "bogie" et 6 roues d'occasion. Ce devrait être suffisant si je n'ai pas à rouler. Dommage toutefois, j'aurais bien participé aux commémorations du D DAY et de la Victoire au cours des années à venir.
     
  • Me peindre, pour me redonner mon brillot !
     
  • Prendre en charge les frais de campagne. Dans toute bataille, il faut une logistique de haute précision, grâce à quoi je peux me présenter à vous aujourd'hui. Une partie de l'effort de mémoire servira donc à couvrir le recours aux experts (commission de la plateforme Ulule de 8% et accompagnement par Mister Crowdfunding, spécialiste en financement participatif). Mais c'est aussi la partie qui vous concerne : les contreparties exclusives et inédites qui vous attendent quand nous aurons réussi.

Même si j'ai bien maigri depuis 70 ans, il faut quand même pour me manipuler un certain nombre d'outils de levage et de techniques adaptées...

Mais je peux aussi faire preuve d'un peu de réconfort...

Être remis à neuf extérieurement serait déjà pour moi une chance inespérée de vous transmettre mon histoire, qui est aussi un peu la vôtre, quand il fallut payer "le prix de la Liberté".

Vous pouvez contribuer à cette nouvelle et pacifique aventure en vous enrôlant dans notre compagnie !

Et si nous allions encore plus loin...

Vous l'aurez compris, ces 39.000 € sont un objectif de campagne déjà très ambitieux, mais seulement une 1ère étape dans ma restauration complète.

Un grand objectif mérite une bonne tactique. Si nous menions une campagne éclair, à savoir que l'objectif de restauration extérieure était atteint très rapidement, il nous resterait peut-être encore assez de temps sur les 3 mois prévus pour aller plus loin. Beaucoup plus loin...

Les opérations pourraient s'envisager ainsi selon un plan de bataille idéal :

  1. Restauration de mon extérieur. L'objectif premier de cette campagne est de réunir 39.000 €, à conquérir le plus rapidement possible, et surtout à réussir, sinon, tout sera perdu (selon la règle du tout au rien du crowdfunding sur Ulule)...
     
  2. Restauration de mon extérieur et de mon intérieur. Là, c'est du très gros oeuvre, car il faut me démonter entièrement. Ce sont des mois de travail, de tolerie, de scellerie, d'électricité... de réfection et d'achats de pièces diverses, pour un coup total de l'ordre de 120.000 €.
     
  3. Restauration totale avec motorisationIl faudrait alors me trouver un moteur d'occasion et des chenilles neuves (à la place de celles d'occasion), indispensables pour que je puisse me déplacer, participer à des commémorations, honorer notre mémoire et les valeurs de liberté, de tolérance et de respect pour lesquelles nous avons combattu, encore trop souvent malmenées... Et peut-être même, vous emmener faire un tour ? On friserait alors les 205.000 € de collecte totale.
    Alors ne perdons pas de temps car la campagne est en cours !

Un rêve ? Rien n'est impossible quand on y croit. Nous le fîmes à l'époque. Nous pouvons le faire aujourd'hui grâce à vous :

Alors, soldats, à vos rangs.

MOBILISATION GÉNÉRALE !

Commençons par le début : ma restauration extérieure est le 1er objectif tactique à très court terme pour réussir une grande campagne. Ainsi, je pourrai au moins être exposé aux côtés de mes frères d'armes au Normandy Tank Museum. Un endroit que vous devez absolument découvrir.

À propos du porteur de projet

L'association du Normandy Tank Museum

Ma nouvelle compagnie est composée de bénévoles, emmenés par un Commandant hors du commun : Patrick Nerrant. Pilote retraité, il a depuis 35 ans, avec ses fils Stéphane et Olivier, consacré toute son énergie, son temps et ses moyens, à préserver, partager et honorer la mémoire et les valeurs de notre combat et du sacrifice de nos vies.

Ils furent les premiers à participer à des commémorations, à des hommages ou encore à des tournages de films avec des chars d'époque entièrement restaurés, dont l'un de mes frères d'armes, un char Sherman qui gagna, lui aussi, ses galons au combat. Cela leur a pris des années, mais voyez le résultat.

Leur engagement pacifique pour les engins mécaniques de la 2ème Guerre Mondiale est né au début des années 1980. Il se décline depuis 2013 au Normandy Tank Museum, qu'ils ont créé pour partager leur passion et transmettre la mémoire de cette époque.

Un musée exceptionnel dont Monsieur Pascal Garino, chauffeur personnel du Général Leclerc, du Débarquement à la Libération de Paris en 1944, est aujourd'hui le parrain.

Actuellement, le Normandy Tank Museum emploie deux jeunes recrues qui vous accueilleront tous les jours de l'année. Mais il n'a pas les moyens de me restaurer. C'est pourquoi je me présente à vous.

Car des chars comme moi, il en reste très peu. Nous fûmes deux modèles, les M4A1 (76)W et les M4A1 E8 (76)W, que vous aurez peut-être vus au cinématographe récemment, a avoir été baptisés "FURY" par nos équipages. C'est qu'il en fallait face aux blindés ennemis !

 

 

Et parce que, eux non plus, ne font pas les choses à moitié, bravant l'adversité, Patrick Nerrant et ses fils ont implanté cette formidable collection là même où nous nous regroupâmes jadis, à Carentan-Catz sur l'emplacement du A10 Airfield, l'un des aérodrômes construits par les alliés dès le 15 juin 1944. Un lieu historique.

 

Plus qu’un lieu de mémoire organisé autour d'une scénographie très complète, le Normandy Tank Museum est aussi le seul endroit au monde où vous pourrez vivre une expérience unique : un parcours en char sur un terrain spécialement aménagé...

...suivi d'un vol au-dessus des plages du D DAY (dont vous repartirez avec le film).

Vous pourrez vous-même piloter un (mini) char individuel.

 

Venez découvrir le Normandy Tank Museum !

Ce sera l'occasion de passer une journée, un week-end ou des vacances en Normandie ;) Vous pourrez venir me voir au musée.

Il me tarde de pouvoir faire pleinement partie de cette nouvelle compagnie et de vous rencontrer. 

Je compte sur vous pour vous mobiliser, vous et votre entourage, afin d'aider l'association du Normandy Tank Museum à me redonner vie.

VIVE LA LIBERTÉ !

... end of transmission ... stop.

* * *

Le Normandy Tank Museum est une association loi 1901 à but non lucratif. Président : Patrick Nerrant. La campagne Sherman a été conçue et réalisée par Mister Crowdfunding. Chef de projet : Marc Frachet. Stratégie réseaux sociaux : Fadnyl. Crédit photos : site internet du Normandy Tank Museum & Stéphane Gassin. Réalisation vidéo : Stéphane Gassin. Sons et bruitages : Jean-Marie Philibert (tous les bruitages sont d'époque). Contribution à la communication internationale : Paola Moreschi. Et l'équipe du Normandy Tank Museum : Armelle, Angélique, Olivier, Stéphane, et Patrick. We need you !

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet