BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Série documentaire - "Sur le terrain !"

"Sur le terrain !" - La web-série qui donne envie de s'engager pour l'environnement

À propos du projet

CONCEPT/INTENTION

Dans chaque épisode, le globe-trotter TOLT embarque un.e YouTubeur.se avec lui pour un voyage qui s’annonce riche en rencontres, découvertes et questionnements ! Les documentaires étant diffusés sur YouTube, nous reprendrons certains codes propres au web : incarnation en face caméra avec de vraies prises de position, réactions à chaud, interaction, rythme dynamique, mèmes...
Tout au long de l’aventure, TOLT et le.a YouTubeur.se seront immergés dans le quotidien de bénévoles d’associations environnementales afin de mieux comprendre leur engagement et l’impact concret de leur action. Cette approche “terrain” sera complétée par des séquences plus cinématographiques qui permettront au spectateur de découvrir la région visitée et des interviews d’experts, qui permettront de prendre un peu de recul sur la problématique traitée.
Notre objectif : faire découvrir une région ou un pays à travers le prisme de ceux qui se battent pour la/le préserver.

Episode 1 : Ils nettoient les océans - avec Léa Camilleri

Episode 2 : Ils font la guerre aux braconiers de tortues marines

Pour ce second épisode, nous sommes en contact avec la célèbre association Sea Shepherd connue pour ses actions choc sur le terrain. Tolt emmènera donc un YouTubeur à Mayotte où des tortues marines sont régulièrement braconnées pour leur chair.

Objectifs : sensibiliser le public sur cette question pour faire pression sur l'Etat et le forcer à mettre en place de vraies mesures de protection des tortues marines.

Episode 3 : Ils nettoient l'Algérie

Dans ce troisème opus, Tolt embarquera un YouTubeur dans l'Est de l'Algérie. Nous irons à la rencontre de cette jeunesse algérienne qui se bat pour préserver la beauté et la nature de leur pays.

Objectifs : Mettre en lumière un maximum de personnes engagées (collectifs de dépollution, entreprises innovantes, média et créateurs qui sensibilisent le public...) pour offrir des solutions aux citoyens pour s'engager efficacement et simplement.

A quoi va servir le financement ?

L'avantage, c'est que le premier épisode a déjà été réalisé. Nous avons donc une très bonne idée des coûts qu'implique le tournage des prochains épisodes de "Sur le terrain !". Ces derniers concernent trois postes principaux :

  • La rémunération des techniciens (ingénieur son, monteur, cadreur...)
  • Les frais de tournage (transport, location de matériel, hébergement...)
  • La compensation carbone de nos déplacements

Comment nous avons financé ce premier épisode ?

Pour ce projet, nous avons déjà obtenu une aide du CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) de 15 000 €.

C'est d'ailleurs cette aide qui nous a permis de financer le premier épisode dont voici les coûts détaillés.

Comme vous pouvez le voir, le réalisateur, la YouTubeuse et le monteur n'ont pas du tout été rémunérés pour ce premier opus qui a demandé une semaine de tournage, trois semaines de montage et de nombreuses heures de préparation (échanges avec l'association, recherches de partenaires, préproduction...). Cela ne pose pas forcément de problème pour un seul épisode, mais cette situation n'est évidemment pas viable sur le long-terme.

Pourquoi le budget restant de l'aide du CNC ne suffit pas ?

Tout d'abord, le tournage du second épisode est prévu à Mayotte. Les coûts de transport sont donc plus importants et sans un budget supplémentaire, il nous sera donc impossible de faire venir un ingénieur son et un cadreur supplémentaire.
En outre, comme montré plus haut, un budget de 5 000 € par épisode ne suffit pas à rémunérer le réalisateur et le monteur. L'idée n'est pas de récolter une somme pharamineuse, simplement de quoi leur permettre de payer leur loyer, se nourrir etc. pendant la durée du projet (environ 1 mois par épisode).

Pour que cette campagne soit un succès, nous avons fixé 3 paliers :

  • 6 000 € : avec cette somme, nous pourrons assurer la production de l'épisode 2 à Mayotte
  • 12 000 € : avec cette somme, nous pourrons assurer la production de l'épisode 2 (Mayotte) et 3 (Algérie)
  • 20 000 € : avec cette somme, nous pourrons assurer la production des deux épisodes sans être obligés de travailler bénévolement pendant presque 2 mois

À propos du porteur de projet

Benjamin Martinie alias Tolt - Réalisateur

Après un master en marketing digital et une expérience au sein du groupe CANAL+, Benjamin décide de faire de sa passion son gagne-pain. Il commence par réaliser des vidéos institutionnelles pour son réseau proche, ce qui lui permettra de financer une formation en école de cinéma et ses premiers voyages, afin de construire son portfolio.

En Mars 2016, il part en Iran pour un voyage qui changera sa vie. Subjugué par la gentillesse de son peuple, sa richesse culturelle et la beauté de ses paysages, Tolt décide de déconstruire les idées reçues sur ce pays à travers sa vidéo Don't go to Iran. Le film est partagé par des milliers d'internautes, repris sur les sites du PointKonbini... et cumule aujourd'hui plus de 3 millions de vues.

Depuis ce jour, le jeune homme se consacre uniquement au voyage et travaille pour des professionnels du tourisme. Sa web-série Don't go to... compte désormais 10 épisodes (dont deux en phase de post-production).

Cependant, depuis plusieurs mois, Tolt est souhaite également réaliser des programmes engagés sur le plan environnemental. Petit à petit, l'idée d'une série-documentaire mêlant évasion et militantisme fait son chemin. Il décide de pitcher son projet Sur le terrain ! au CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) et reçoit une aide de 15 000 €. Il part dans la foulée tourner le premier épisode à Madère.

Mehdi M'Hamdi - Monteur

Mehdi M’Hamdi, alias Théo Carmin, est auteur et youtubeur. Après des études de scénario à 3IS (Institut International de l’Image et du Son), il conclut sa scolarité par un stage chez Tolt Productions, ce qui lui permet d'affiner ses compétences techniques. Après ses études, il se consacre entièrement à son activité d’écriture pour sa chaine Youtube, qui propose des chroniques hebdomadaires se focalisant sur un contenu fantastique et horreur.

En parallèle, il continue à travailler avec Tolt, avec qui il réalise même des collaborations mêlant voyage et curiosités.

Le 3 janvier 2018, il publie Bleu Méthylène, un roman thriller/fantastique, sous son nom d’auteur Théo Carmin, qui aura un petit succès de niche.
En avril 2018, son projet de Série TV Anathème est en compétition dans la catégorie « Bible de Séries TV – Workshop » du Festival International des Scénaristes de Valence.
En octobre 2018, il travaille un mois au Maroc sur un projet de série TV en tant que script-doctor.

Share Suivez-nous