BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La qualité de l’air dans la Smart City | Station-Air

Financement des travaux pour la fabrication d'une station de mesure de la qualité de l'air économe, citoyenne et connectée

À propos du projet


Boitier de la StationAir

La Station-Air citoyenne et connectée (15 X 15 X 5 cms)

Vous habitez en ville et vous vous interrogez sur la qualité de l'air que vous respirez dans votre logement ? Vous voulez déménager en bordure d'une route et voulez vérifier, pour votre santé et celle de vos proches, le niveau de pollution dans cette zone ? Vous souhaitez alimenter le débat sur la qualité de l'air en zone urbaine ?

La start-up IIDRE propose une station de mesure de la qualité de l'air, la Station-Air, qui viendra s'intégrer dans les projets récents de ville intelligente. La ville intelligente (Smart City) est basée sur la mise à profit, en terme de qualité de vie, d'un réseau d'objets connectés qui transmettent leurs données et qui sont contrôlables à partir d'Internet (Cloud). La Station-Air mesure la concentration de CO (Monoxyde de Carbone) et de NO2 (Dioxyde d'azote) qui sont les principaux indicateurs de la pollution de l'air et des risques ménagers, ainsi que le bruit (niveau de pollution sonore) et le confort thermique (température et humidité). Dans un contexte de développement durable, ce projet a pour objectif de redonner au citoyen un contrôle sur un paramètre sanitaire essentiel, la qualité de l'air. La Station-Air est économe, citoyenne et connectée.


La Station-Air est économe. Pour limiter le gaspillage des ressources naturelles, IIDRE s'engage :

- à optimiser la station pour qu'elle consomme peu d'énergie dans son fonctionnement et n'ait pas besoin d'être branchée systématiquement au secteur ;

- à permettre le choix entre un mode performance et un mode économie d'énergie. Il suffit pour cela de brancher la station en USB à un ordinateur et de moduler la fréquence des mesures de la qualité de l'air.

La Station-Air est citoyenne. Pour limiter son impact écologique, IIDRE s’engage :

- à proscrire les capteurs chimiques, trop polluants en fin de vie : les capteurs choisis au niveau électrique sont à base de semi-conducteurs et donc nettement plus faciles à recycler ;

- à utiliser au maximum des matériaux naturels et à favoriser une production locale : le boitier est fabriqué en pin des Landes massifs (pour éviter les plastiques et les colles) par des artisans de la région de Bordeaux.

Implantation des "Station-Air" en Aquitaine

La Station-Air est connectée. Pour permettre l'accès étendu aux données et leur partage, IIDRE s'engage :

- à doter la station de la possibilité de communiquer sans fil via les réseauxLoRa. Concrètement, cela signifie que la station est mobile avec une transmission possible des données sur des distances allant jusqu'à 10 kms ;

- à permettre également de connecter la station directement sur une box (Accès à Internet par un opérateur télécom) grâce aux réseaux Wifi;

- à autoriser la liaison filaire de la station à Internet via un port USB dans le cas où le réseau Wifi est inactif.

- à permettre à chaque Français, grâce à un ordinateur, une tablette ou un smartphone, de géolocaliser sa station de mesure de la qualité de l’air et d'accéder très facilement aux données des autres stations qui adhèrent à ce partage.

Si vous êtes un particulier, une Station-Air seule comblera vos besoins pour mesurer la qualité de l'air dans votre habitat et ses environs. Vous la connecterez sans fil en Wifi à portée de votre box d'accès à Internet.

Afin de satisfaire chacun, IIDRE propose également une offre destinée aux professionnels : avec une passerelle LoRa Multi Station-Air unique vous pourrez connecter autant de Station-Air que nécessaire dans un rayon de 10 kms. C'est ainsi que vous pourrez facilement mesurer la qualité de l'air sur une ville entière (stations de métro, parkings, carrefours, grands axes...) ou au sein d'une collectivité (résidences, bureaux, établissements scolaires, administrations...).


Tags : #Station-Air,#QualitéDeLAir, #VilleIntelligente, #DéveloppementDurable#PartageDeDonnées, #EcoCitoyenneté#DonnéesLibres, #DonnéesCitoyennes, #Confort, #Prévention, #EconomieDurable, #ObjetsConnectés, #Cloud, #InnovationTechnologique, #EcoTechnologie.

Plus d’informations :Wikipedia - La ville intelligenteLoRa - Réseau d'objets connectés

A quoi va servir le financement ?

Soyez les précurseurs de la qualité de l'air dans la Smart City en nous soutenant dans ce projet pour la fabrication de la Station-Air, une station de mesure de la qualité de l'air économe, citoyenne et connectée !

Lorsque l'objectif de la levée de fond d'un montant minimum de 7 650 € sera atteint, vous recevrez votre station chez vous, avec un grand merci, sinon vous serez remboursé.

Ce montant minimum de 7 650 €, comprend la vente de 45 exemplaires de la Station-Air. Nous pourrons ainsi fabriquer la station à un prix unitaire de 180 € permettant de couvrir les frais d'achat de matériel et de main d'oeuvre.

Grâce à votre soutien, vous participerez à l'élaboration des procédés et des savoirs faire indispensables à la mise sur le marché de cette station de mesure de la qualité de l'air, notamment dans sa dimension éco-citoyenne.

À propos du porteur de projet

L'entreprise IIDRE sur iidre.com

Station-Air sur air-qualite.com

Station-Air sur Twitter

Station-Air sur Facebook

Michel SEYRAC est le dirigeant de la société IIDRE. Kévin ZAGNI est prestataire de service dans le domaine des objets connectés (Internet des Objets).

Ils se connaissent depuis presque 2 ans et ils partagent une passion commune : l’innovation et notamment les réseaux de capteurs. Très concernés par la problématique de la qualité de l’air, ils ont décidé de nouer un partenariat pour lancer la Station-Air.

Depuis 2012, IIDRE a déjà travaillé sur une station de qualité de mesure de l’air en open hardware. La startup bordelaise a d’ailleurs été labellisée dans la région Aquitaine par l’organisme CREAHd  (Construction Ressources Environnement Aménagement et Habitat durable) et a remporté le concours Open Data (premier prix entreprise 2013 CG33) pour un projet similaire.

Kévin ZAGNI est intervenu, en collaboration avec IIDRE, pour réinventer la station de mesure de la qualité de l’air. Il est en effet spécialisé dans les solutions connectées de mesure de la qualité de l’air et dans les technologies Web.

Au bout de presque deux ans de travail, ils ont réussi à concevoir un produit commercialisable et répondant aux préoccupations environnementales communes à tous les citoyens : la Station-Air.