BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Projet Solidaire au Pérou SSF-Munay 2014

Un projet solidaire au Pérou, avec cinq étudiants motivés, aidés par les associations Munay et Stagiaires Sans Frontières SciencesPo !

À propos du projet

Nous avons besoin d’aide pour financer le projet solidaire que nous menons cet été au Pérou. Conjointement avec l’association Munay et l’association Stagiaires Sans Frontières, nous sommes cinq étudiants en première année à SciencesPo Paris à aller dans la ville péruvienne d’Andahuaylas, dans la région d’Apurimac, au coeur du Pérou.  

Là-bas, nous allons travailler pour l’association locale Munay. Munay Wasi («la maison qui t'aime» en Quechua) est une association d'aide au développement rural. Son objectif est d'aider les populations les plus démunies tout en les responsabilisant afin de ne pas tomber dans un système de dépendance à l'aide humanitaire. L'association a fait ses début en 1990 dans la ville de Maras où elle s'est engagée dans la lutte contre la malnutrition infantile (distibution de bols de lait et création de cantines scolaires). Elle est, depuis les années 2000, implantée près d'Andahuaylas où elle mène de nombreuses actions dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la protection de l'environnement.  Les locaux de Munay Wasi comprennent une permanence médicale (présence d'un dentiste quelques jours par semaine), une bibliothèque pour enfants et un jardin potager (distribution de légumes aux familles pauvres et aux cantines des écoles voisines).  L'association developpe aussi des projets dans les villages des alentours : campagne de sensibilisation sanitaire et écologique, construction de points d'eau potable, d'écoles, de maisons, de serres (l'alimentation en altitude est peu variée), de douches solaires,...   Tout au long de notre séjour, et profitant des opportunités offertes par un travail complémentaire dans une entreprise locale, nous allons essayer de faire rencontrer l’association avec les entreprises sur place dans le but de créer un dynamisme de plus long terme qui dépassera le strict cadre de notre séjour, avec la volonté de voir l’année prochaine de nouveaux stagiaires de SciencesPo, ou d’autres écoles, continuer le travail commencé sur place. L'idée est de favoriser l'entraide entre l'association et les entreprises, dans un système d'entraide mutuelle. Il ne s’agit donc pas d’un simple séjour humanitaire d’un mois mais bien un projet solidaire de plus longue haleine.  

Nous sommes aidés et soutenus par l’association Stagiaires Sans Frontières qui a mené, avec succès, l’été dernier un projet similaire au Cameroun, avec l'association Educ'action. L'association est désormais soutenue par plusieurs entreprises locales et accueille cet été une dizaine d'autres stagiaires de SciencesPo et d'autres écoles françaises. 

Cette initiative est ambitieuse, nous en avons conscience, c’est pourquoi nous faisons appel à votre aide !   

A quoi va servir le financement ?

Les fonds récoltes serviront à la construction de différentes infrastrucures telles que :  

- Des douches solaires

La première a été installée en décembre 2004, construite avec des panneaux solaire. Elle possède un réservoir de 150 litres. Ce type de douche ne peut être installée directement par les habitants, vu son prix élevé. Plusieurs douches communes ont déjà été construites, pour permettre aux habitants de se laver à l’eau chaude. Le coût de construction est entre 230 et 500 euros (soit entre 700 et 1500 soles).  

- Cuisines améliorées

La cuisine améliorée consiste à adapter un tuyau en métal ou en terre partant du foyer vers l’extérieur. Elle offre plusieurs avantages : il n’y a plus de fumée à l’intérieur de la maison ce qui évite les maladies respiratoires ; elles permettent d’économiser du bois ; la chaleur reste plus longtemps dans la maison. Déjà plus de 200 cuisines améliorées ont été construites, bénéficiant à plus de 1000 personnes.   


La construction d’une cuisine coûte environ 100 euros, soit 300 soles. Cela inclut l’achat de briques, de barres de fer, de toles ondulées, d’une cheminée, de ciment, de grillages, de clous, de même que le coût de la main d’œuvre et l’essence des voitures pour le transport des matériaux.  

Enfin, les dons serviront à meubler l’orphelinat et la bibliothèque sachant que meubler entièrement une école coûte environ 215 euros, soit 650 soles.Les contributions serviront également à fournir du matériel scolaire aux enfants tel que des stylos, des cahiers, etc. Du matériel nécessaire qui manque fréquemment !   

À propos du porteur de projet

Qui sommes nous ? :  

Simon, étudiant en première année au campus de Poitiers 


Léonie, étudiante en première année au campus de Paris 


Antoine, étudiant en première année au campus de Paris 


Margaux, étudiante en première année au campus de Paris


Flora, étudiante en première année au campus de Paris

Cinq étudiants motivés pour mener à bien ce projet !