BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

365 JOURS SOUS LES GLACES

Découvrez une des plus grandes aventures scientifiques et humaines jamais entreprises sur le continent Antarctique

À propos du projet

To see the English version please click on this link https://www.ulule.com/sous-les-glaces/ (or click on the Menu button >> Changer la langue >> English)

UNE AVENTURE SCIENTIFIQUE ET HUMAINE HORS DU COMMUN

Fin des années 50. Le monde scientifique décide d’explorer l’Antarctique. Douze pays, dont la France, entreprennent un programme de recherche destiné à percer les mystères du Continent Blanc. L’Année Géophysique Internationale est née.

En décembre 1956, après 70 jours de mer pour rallier la France à l’Antarctique, une poignée d’hommes accompagnés par l'explorateur polaire Paul Emile Victor débarque en terre Adélie pour implanter deux bases françaises. La base principale, baptisée Dumont d’Urville, est installée à la côte. La seconde, une petite station baptisée du nom de Charcot, est implantée à 320kms à l’intérieur du continent. Trois hommes, Jacques Dubois, Claude Lorius et Roland Schlich, vont hiverner une année entière au cœur de l’Antarctique. Ils occuperont pendant 365 jours la station Charcot, une baraque en aluminium de 24 m², enterrée sous la glace pour la protéger du froid et du vent polaire.


Seuls, isolés du monde durant une année entière, confrontés à des températures allant jusqu’à -60°C pendant les longs mois de nuit polaire, ces trois hommes vont vivre une aventure inoubliable.

La mission Charcot a été sans conteste la plus risquée, la plus courageuse de toutes celles entreprises sur le continent blanc au cours de L’Année Géophysique Internationale (AGI).

Mais la première mission de nos trois volontaires aura été avant tout, de survivre.

UN VOYAGE A L'EXTRÊME SUD DU MONDE

Le projet de film documentaire que nous vous présentons et pour lequel nous sollcitons votre soutien, est destiné à une sortie au cinéma, en 2018.

Véritable odyssée des temps modernes, ce récit filmé va nous faire revivre cette aventure à travers les témoignages des hommes qui ont pris part à cette odyssée blanche, et grâce aux images qu’ils ont rapportées du continent antarctique… il y a soixante ans.

Le film est une rencontre avec l'Antarctique. Une rencontre avec la faune extraordinaire de ce continent. Et bien sûr, une rencontre avec des hommes, des explorateurs, des chercheurs, affrontant les rigueurs  de ces régions inhospitalières, là où personne ne s’est aventuré avant eux, afin de faire progresser les connaissances sur notre planète.

LES HOMMES DE L'ANNEE GEOPHYSIQUE INTERNATIONALE

Trois expéditions se sont succédées en terre Adélie durant l'A.G.I. Les hommes de la 1ère équipe ont eu pour mission d'implanter les deux bases françaises; la 2ème et la 3ème équipe ont mené les programmes scientifiques dans les domaines de recherche suivants: magnétisme, météorologie, exploration géographique, circulation atmosphérique et océanographique, et glaciologie.

POURQUOI CE FILM

Ce projet de film est né à la suite de la publication du livre "365 jours sous les glaces de l'Antarctique" (Ed Glénat-2008). Dans cet ouvrage, les auteurs, Claude Lorius, Roland Schlich et Djamel Tahi, racontent l'aventure polaire que fut l'AGI.

Depuis la parution du livre, nous collectons les archives sur cette aventure ; nous recueillons les témoignages des principaux protagonistes. Ce travail de recherche nous a permis de mettre à jour des archives filmées et photographiques exceptionnelles et inédites. Un véritable trésor jalousement gardé par leurs propriétaires depuis des décennies. Pour ce film, ils ont accepté de nous les confier et nous ont assurés de leur concours le plus total à ce projet.

Raconter cette aventure, l’aventure  de leur vie, est aujourd’hui leur vœu le plus cher.

TEMOINS D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

Les principaux protagonistes des miisions de l'AGI vont se succéder dans ce film pour nous faire revivre cette aventure polaire. Leurs récits et témoignages, illustrés par des archives exceptionnelles et inédites, permettront de raconter cette histoire. Claude Lorius, Roland Schlich, Bertrand Imbert, Robert Guillard, Sidney Emery, Maurice Sebbah, Georges Couly, tous acteurs de premier plan au cours des expéditions de l'AGI, nous ont accordé leurs témoignages.

D’autres personnalités, chercheurs, explorateurs et aventuriers d’aujourd’hui, apporteront leur témoignage sur cette aventure qui constitue une inspiration à leur engagement dans la recherche et l’aventure polaires. Ainsi, Jean Jouzel, membre permanent du GIEC ; Yvon Le Maho, Académicien ; Yves Frenot, Directeur de l’Institut Polaire Paul Emile Victor ; Jean-Louis Etienne, Explorateur polaire; François Grosvalet, Chef de district de la terre Adélie, témoigneront de leur admiration envers ces hommes, leurs aînés.

Leur témoignage rendra compte de cet héritage qui a permis par la suite de faire des découvertes fondamentales sur l'évolution du climat de notre planète.

L'IMAGERIE NUMERIQUE AU SERVICE DE L'AVENTURE POLAIRE

Certains épisodes ayant marqué le cours de l'hivernage, mais dont aucune image ne témoigne, seront  reconstitués en image de synthèse et en 3D. 

Ces reconstitutions, que nous voulons très réalistes, permettront de restituer ces moments importants, qui ont parfois mis en danger la vie de ces hommes. Leur récit accompagnera ces épisodes dont ils gardent un souvenir intact.

Ces séquences animées permettront également une meilleure compréhension des phénomènes naturels liées aux régions polaires et une meilleure appréhesion des conditions de vie et des dangers rencontrés en raid et en hivernage.

____________________________________________

UN FILM SOUTENU PAR LA RECHERCHE POLAIRE FRANCAISE ET INTERNATIONALE

L’Année Géophysique Internationale a été l‘acte de naissance de la coopération scientifique internationale sur le continent antarctique. Depuis, celle-ci n’a jamais cessé et permet aujourd’hui des avancées considérables sur la connaissance et l’évolution du climat de notre planète.

C’est pourquoi,  de nombreuses organisations et institutions nous apportent leur soutien dans cette formidable aventure cinématographique. Ce sont les organismes suivants:

Les E.P.F. (Expéditions Polaires Françaises) ; L’I.P.E.V. (Institut Polaire Paul Emile Victor) ;  L’Institut de Physique du Globe ; E.O.S.T. (Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre) ; L’Académie des Sciences ;  Les T.A.A.F. (Terres Australes et Antarctiques Françaises); I.G.E. (Institut des Géosciences de l'Environnement); le CNFGG (Comité National Français de Géodésie et Géophysique); C.N.F.R.A. (Comité National Français des Recherches Arctiques et Antarctiques); L’E.G.U. (European Union of Geoscience, Autriche) ; Copernicus Institut (Allemagne); Le S.C.A.R. ( Scientific Comity of Antarctic Research, USA)

____________________________________________

HOMMAGE

Roland Schlich a fait partie de l'équipe de la mission Charcot aux côtés de ses deux camarades d'hivernage, Claude Lorius et Jacques Dubois. Au delà du fait que cette mission fut la grande aventure de  sa vie, Roland souhaitait ardemment faire connaitre cette histoire au grand public pour témoigner de l'importance, pour tout un chacun, de vivre une véritable aventure. Cette aventure à l'extrême sud du monde lui a permis de prendre part à un projet ambitieux, de nouer des amitiés fortes et indéfectibles et de mesurer l'importance de l'entraide face à l'adversité. L'hivernage à la station Charcot a forgé l'homme qu'il est devenu par la suite et a guidé sa carrière scientifique. 

Roland Schlich

Ce projet de film nous l'avons initié avec Roland. C'est à lui que nous devons le soutien des partenaires scientifiques présentés ci-dessus, pour ce projet qui lui tenait tellement à coeur.

Roland Schlich nous a quittés au mois d'avril 2016.

CE FILM LUI RENDRA HOMMAGE, AINSI QU'A TOUS LES HOMMES AYANT PRIS PART AUX MISSIONS DE L'ANNEE GEOPHYSIQUE INTERNATIONALE.

A quoi va servir le financement ?

COMMENT ALLONS NOUS UTILISER VOTRE DON ?

Chers contributeurs,

Le film pour lequel nous vous sollcitons est financé majoritairement par notre société de production, Terra Incognita. Toute l'équipe: producteur, réalisateur, techniciens, collaborateurs de création, se dévoue à cette aventure cinématographqiue et a accepté d'être en participation sur cette production pour faire en sorte que les financements obtenus servent  à la réalisation du film.

Votre soutien à notre projet de film nous est donc précieux. A ce titre, nous vous détaillons ci-dessous comment nous souhaitons utiliser vos dons.

Auparavant, quelques informations sur le fonctionnement du financement participatif :

Le 1er palier financier indiqué doit être atteint pour permettre au porteur du projet de percevoir les dons collectés.

Si ce 1er palier n'est pas atteint au terme de la durée de la campagne de financement, ULULE restitue les dons aux contributeurs dans leur intégralité.

Les sommes récoltées sont assujetties à une TVA de 20%; le coût de fonctionnement de la plateforme de financement participatif est de 5%, et de 3%  de frais financier pour l'organisme chargé de la gestion des dons jusqu'au terme de la campagne.

Après déduction de la TVA et des frais de fonctionnement, les dons sont versés au porteur du projet.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

 

  • le 1er palier fixé à 13 000€ permettra de réaliser les travaux de laboratoire et la bande sonore des archives filmées

Les images d'archives, films 16mm et  8mm, constituent les élements les plus importants pour la narration de cette aventure. Ces documents ont été réalisés il y a 60 ans. Leur qualité en a été altérée. Ils nécessitent une numérisation en haute définition et un traitement de restauration image par image, pour leur redonner toute leur qualité. Ces films ayant été réalisés sans aucune bande sonore, un travail de sonorisation important est nécessaire afin de restituer toute la valeur et l'intensité de ces moments gravés sur la pellicule.

  • Pour financer une partie de la conception des séquences en images de synthèse, nous devons collecter 12 000€ supplémentaire.

Les séquences en images de synthèse et en 3D que nous avons imaginées, serviront à mettre en image certains épisodes de cette aventure pour lesquels nous n'avons aucun document filmé, mais nécessaires à la narration et la dramaturgie de l'aventure.

  • Deux grands acteurs français sont pressentis pour prêter leur voix au film, leur participation est évalué à 10 000€.

Pour raconter cette aventure, nous souhaitons faire appel à deux grandes voix du cinéma français, un homme et une femme. La voix masculine incarnera les héros de cette aventure, et la voix féminine apportera les repères et informations historiques et scientifiques.

  • Pour la version internationale, deux grands acteurs anglais sont pressentis pour prêter leur voix au film, leur participation est évalué à 10 000€.

Pour la version du film destinée à une exploitation intenationale (version anglaise), nous solliciterons deux grands acteurs anglo-saxons pour raconter cette aventure. La voix masculine incarnera les héros de cette aventure, et la voix féminine apportera les répères et informations historiques et scientifiques.

  • Nous souhaitons confier la bande originale du film à un compositeur renommé. La création et l'enregistrement en studio avec orchestre sont évalués à 15 000€.

Pour accompagner et rythmer les séquences du film, nous souhaitons faire composer une musique symphonique originale, afin de magnifier l'aventure de ces hommes sur grand écran.

  • Le film finalisé, nous souhaitons organiser des projections/débats en France. La location de salle de projection, et les invitations des intervenants représentent un budget de 10 000€.

L'aide que vous nous apporterez ainsi que celle d'autres sources de financement, nous permettra d'organiser gracieusement des projections / conférences dans les collèges et lycées de plusieurs villes de France. Le but étant de sensibiler les jeunes, à l'Aventure, à la recherche scientifique et à la connaissance et la protection de l'environnement. Ces projections/débats se feront en présence de scientifiques, d'explorateurs et d'aventuriers polaires.

À propos du porteur de projet

Djamel Tahi: REALISATEUR, ECRIVAIN... PASSIONNÉ  PAR L'AVENTURE POLAIRE

Je réalise des films documentaire depuis de nombreuses années, et auteur de plusieurs livres traitant de l'exploration polaire. Le projet pour lequel je vous sollicite est né à la suite de la publication d'un livre, 365 jours sous les glaces de l'Antarctique, Ed Glénat, 2008,  dans lequel je raconte l'aventure que nous souhaitons porter à l'écran. Plus récemment, j'ai écrit la biographie du célèbre glaciologue Claude Lorius (Mémoires sauvées des glaces, Ed Arthaud, 2016).

Ce travail en tant que réalisateur et écrivain, m'a permis de me forger une grande connaissance de certains épisodes de l'histoire de la recherche en milieu polaire. J'ai noué des amitiés fortes avec de nombreuses personnalités de la recherche polaire française. Grâce à ce travail j'ai acquis leur confiance. Certaines de ces personnalités apportent leur soutien et leur concours enthousiastes à ce projet.

Ce film est pour moi un véritable challenge.

C'est mon premier documentaire long métrage destiné à une sortie en salle. C'est un choix audacieux car, le cinéma exige de grandes qualités techniques et donc des moyens importants; et avant tout une histoire forte, fédératrice, capable d'inciter les amateurs du grand écran à venir voir le film en salle.

L'histoire de notre film est exceptionnelle. L'Aventure digne des grands explorateurs du début du 20ème siècle. Les images rapportées de cette odyssée et les témoignages des hommes qui l'ont vécue, nous ont convaincus, la productrice Nathalie Defossez et moi-même, de tout mettre en oeuvre pour porter cette histoire à l'écran.

Nous nous y employons. Et avec votre aide, nous y arriverons.

Ci dessous, les liens de la page facebook consacrée au projet :

https://www.facebook.com/TahiDjamel/videos/

https://www.facebook.com/TahiDjamel/events/

 

Nathalie Defossez: PRODUCTRICE

Productrice de films documentaires et de magazines, je collabore avec diverses sociétés de production depuis de nombreuses années. J’ai également travaillé au sein de la chaîne ARTE, à la direction de l’information et des magazines ainsi qu’aux unités Spectacles et Cinéma.
Le projet documentaire que nous vous présentons, nous y travaillons avec Djamel Tahi depuis de nombreuses années. L’histoire des missions de l’Année Géophysique Internationale et plus particulièrement de l’hivernage à la station Charcot, dans des conditions et avec des moyens bien différents de ceux d’aujourd’hui, m’a tout de suite passionnée. Si le continent Antarctique est aujourd’hui sujet de toutes les attentions, en tant que sentinelle de l’évolution du climat de notre planète, c’est en grande partie grâce à ces pionniers de l’AGI qui ont les premiers, mené de véritables programmes scientifiques sur ce territoire de glace. Ces hommes, au cours de ces missions, ont posé les jalons d’une science qui nous permet aujourd’hui de comprendre les causes du réchauffement climatique.

Produire ce film, faire en sorte qu’il existe pour que le grand public découvre au cinéma cette grande aventure polaire, est pour moi une évidence depuis le début. C’est aussi une formidable aventure cinématographique qui nous a donné la chance de rencontrer ces pionniers de l’exploration polaire et tous ceux qui ont suivi leurs traces. Porter à l’écran leur histoire c’est sauvegarder la mémoire de cette aventure, qui appartient au patrimoine de la recherche polaire française.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet