Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Soror

La première revue indépendante de portraits et d’entretiens au féminin

  • La revue de presse de Soror



    Bonne nouvelle, l'aventure Soror a la chance d'être relayée par plusieurs médias et blogs ! En voici un joli florilège que je vous invite à consulter car c'est finalement une jolie façon de découvrir Soror sous un autre angle.

    • Marieclaire.fr qui a publié le tout premier article sur Soror ! 
    • La super - et engagée !- blogueuse Deedee qui parle de Soror à l'occasion du 8 mars.
    • La très généreuse blogueuse Gangs of mothers qui m'a laissé la parole sur son blog pour raconter la génèse du projet. 
    • Le site ActuaLitté qui m'a interviewée et a ainsi offert une très belle mise en lumière à Soror.
    • L'engagé webzine les Intelloes m'a posé des questions pour leur rubrique L'info (im)pertinente.

    Je le dis et le répète, Soror a la chance d'être bien entouré et de bénéficier de beaucoup de soutiens. Le vôtre est bien sûr le plus essentiel et le plus fondamental, celui qui permettra d'amener le projet le plus loin possible. Alors merci encore à vous tous pour vos contributions (et vos petits mots que je savoure !) Je compte sur vous pour continuer à diffuser et à faire exister Soror.

    Je vous embrasse,
    Vanina

    PS. : En photo, les notes prises lors de la retranscription de l’interview du 8ème portrait. Oui, je peux d’ores et déjà vous l’annoncer, le dernier entretien est bouclé ! ;)

  • SORTEZ LES CÔTILLONS, SABREZ LE CHAMPAGNE !!!!

    WAOUH WAOUH ! Ce texte va être truffé de mots en majuscules et en gras, non pas que je crie derrière mon écran mais il n'empêche que j'ai clairement envie de vous communiquer TOUTE ma JOIE et ma RECONNAISSANCE

    On l'a fait. C'est dingue, on l'a fait et en un temps record qui plus est. Alors, un grand et franc MERCI à vous toutes et tous qui avaient cru en ce projet et qui avait décidé de lui apporter votre soutien.

    Je suis tellement touchée par votre mobilisation, vos encouragements ! C'est une énorme chance de vous avoir avec moi pour la suite de l'aventure. MERCI !!!!!! Hâte d'achever le numéro Soror et de préparer vos envois !! 

    Alors soyons fous, puisque nous n'aurions jamais pu imaginer atteindre cet objectif si vite, voyons les choses en grand et fixons-nous un autre palier ! 
    >> Si nous atteignons les 4000 euros ce sont tous les frais de déplacement nécessaires aux interviews qui pourront être remboursés. 
    >> Si nous atteignons les 5000 euros, nous financerons une partie du numéro 2 et nous aurons donc l'assurance qu'il voie le jour !

    Alors, on le tente ???

    Merci encore, je vous embrasse, 

    Vanina 

  • Vous êtes ÉPOUSTOUFLANTS

    J’avais prévu de faire cette news pour vous annoncer joyeusement que nous avions franchi le cap des 50% et ce n’était déjà pas rien. Et puis incroyable mais vrai, en une seule journée nous l’avons plus que largement dépassé et nous sommes désormais à plus de 70% !!! Merci à tous les nouveaux venus qui nous ont découvert et qui ont décidé de nous encourager. Je dis parfois moi, je, je dis parfois nous, la vérité c’est que j’ai pleinement conscience de la confiance et du soutien que vous m’offrez et que je m’en sens extrêmement chanceuse et redevable. Je me sens très accompagnée !

    Alors pour vous remercier, j’ai décidé de vous en dire plus sur les profils des 8 Soror qui composeront ce premier volume de portraits de femmes, sans vous dévoiler leurs noms tant que le projet n’est pas entièrement finalisé. Il y a…

    – Une femme qui a repris l’entreprise familiale dans un milieu majoritairement masculin, alors qu’elle ne s’y prédestinait pas. Avec elle, on aborde le fait d’évoluer dans un milieu professionnel que l’on ne choisit pas mais aussi le déterminisme familial et l’importance de la transmission et de la mémoire.

    – Une artiste incroyable, nonagénaire, qui a côtoyé les plus grands mais qui a surtout toujours abordé l’existence avec un optimisme et une soif de vivre contagieux. Passionnée et pugnace, elle a su, au fil des époques, faire évoluer son art pour toujours travailler et s’épanouir.

    – Une youtubeuse à succès qui se revendique féministe après avoir pris conscience de sa difficulté à assumer sa passion pour les sciences. Souffrant encore de discrimination malgré sa reconnaissance, elle se confie avec beaucoup de franchise sur les difficultés rencontrées durant son enfance, sa quête du métier parfait mais aussi sur son envie d’ailleurs.

    – Une femme, directrice d’un établissement culturel de premier plan. Alors que les femmes sont largement minoritaires à ce type de fonction, cette maman de famille nombreuse a accédé à un poste convoité à seulement 40 ans. Avec elle, on parle de l’importance d’avancer étape par étape, de la nécessité de savoir ce que l’on veut vraiment et de la notion de réussite.

    – Une femme forte, très engagée dans la lutte pour la protection de l’environnement. Née en Afrique, elle parcourt désormais le monde pour faire prendre conscience lors de sommets internationaux de l’urgence pour les peuples nomades en survie. Elle nous raconte son enfance, la force de sa mère qui lui a permis, entre autre, d’être scolarisée, et ses combats quotidiens.

    – Une créatrice pleine de talent, emportée dans un tourbillon de succès, qui a pourtant eu longtemps du mal à trouver sa place. Elle se livre en toute franchise sur cette période d’errance dans le monde du travail, sur la pression ressentie et sur ses épisodes de dépression. Un joli exemple de late bloomer que l’on pourrait traduire par floraison tardive.

    – Une entrepreneuse à qui tout réussit. Avec elle, on s’interroge sur l’image que l’on renvoie aux autres, notamment par le biais des réseaux sociaux, édulcorée et forcément simpliste. Elle nous fait partager sa philosophie de vie, nous raconte son enfance au sein d’une famille nombreuse et nous explique que pour elle changer plusieurs fois de métier est une chance.

    – Pour un entretien, je n’ai pas rencontré une mais deux femmes incroyables. A seulement 23 ans, elles ont eu l’idée de créer une entreprise unique en France. Avec elles, on parle de résilience et du fait parvenir à faire quelque chose de positif, constructif, tourné vers les autres, des plus dures épreuves de la vie. On a parlé aussi d’amitié et de confiance car ces deux fondatrices partagent bien plus que le quotidien.

    Ces huit rencontres m’ont profondément marquée. Je touche du doigt ce que je préfère : écouter les autres, m’imprégner de leur vécu, de leurs expériences, de leurs forces pour enfin, le retranscrire et le partager. J’espère que ces huit profils vous inspireront et vous toucheront autant que moi.

    Merci encore pour votre soutien, continuez à diffuser et à faire exister Soror.

    Je vous embrasse,
    Vanina

  • Une semaine de campagne, ça donne quoi ?

    Une semaine de campagne et déjà 35% de l'objectif atteint ! Quelle joie !!
    Merci à vous pour votre soutien, vos contributions et vos jolis messages. Cela me fait chaud au coeur.

    Mathieu - Nicolas - Edmée - Maud - Florian - Julien - Alexandra - Isabelle - Leila - Marie - Sara - Odile - Chrysoline - Delphine - Juliette - Christophe - Céline - Bernie - Loiki - Ariane - Julie - Hortense - Marion - Gwé - Sandrine - Juliette -
    Lois - Hélène - Vanessa


    M.E.R.C.I aux contributeurs qui font exister Soror.

    Je compte sur vous pour qu'on poursuive notre ascension.

    Prochain objectif ? Atteindre le palier des 1500 euros au plus vite !

    Je vous embrasse,

    Vanina

    PS. : En petite exclu, voilà à quoi ressemblent les cartes postales Soror/Sororité que vous recevrez prochainement ;)

  • On est vendredi et on fait la fête !

    Aujourd’hui, je n’ai pas une mais DEUX bonnes nouvelles à vous annoncer !

    - La première bonne nouvelle : nous avons franchi le cap des 1000 euros et atteint les 30% de nos objectifs !!
    Tout ça, c’est grâce à vous ! Je suis soufflée par votre générosité, je me délecte de vos encouragements, je me sens tellement chanceuse de vivre cette aventure à vos côtés. Je vous avoue qu’actualiser ma page Ulule est devenue mon activité favorite et que je deviens euphorique, devant mon écran, à chaque nouvelle contribution.

    - La deuxième bonne nouvelle : c’est avec la Maison des Femmes de Saint-Denis que Soror a conclu un partenariat. Ceux qui me suivent sur Facebook ou Instagram, on dû déjà voir passer l’info. Ce lieu unique en France accueille les femmes vulnérables, victimes de violence. La structure est composée de trois grandes unités : Planning familial, Violences, Mutilations Sexuelles féminines. Je suis donc très honorée de leur confiance et j’ai hâte que leurs patientes tiennent entre leurs mains le premier exemplaire de Soror.



    Encore merci !
    Je vous embrasse,

    Vanina