BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Solar-OSE

Concentrez l'Energie du Soleil avec Open Source Ecologie!

L'histoire de Solar-OSE

Retrouvez les principales étapes qui nous conduit jusqu'ici et la méthode que nous avons mise en oeuvre ! 

Conception ouverte

Comme nos activités ont tout autant une vocation pédagogique et éducative que économique, nous essayons à toutes les étapes de conception d'impliquer le maximum de personnes : des spécialistes mais aussi des enthousiastes et des curieux. C'est ce que nous appelons l’appropriation citoyenne des techniques : une compréhension partagée des technologies pour plus de résilience, de démocratie, et de co-responsabilité dans leurs usages économiques.

La conception du concentrateur a eu lieu de Janvier à Septembre 2015. Il s’agissait de réunions complètement ouvertes où nous appelions les personnes extérieures à participer. Le but était à la fois de progresser sur le projet mais aussi d’impliquer le plus grand monde dans le processus. L’idée étant d’agrandir l’équipe mais aussi de sensibiliser des personnes plus éloignées, d’offrir un aperçu du travail de conception et d’ingénierie, de démystifier certaines idées à propos du solaire, de comprendre les atouts et les limites de la technologie en question, etc. L’ensemble dans une ambiance la plus agréable possible, toutes les semaines, les samedis après-midi, les jeudis soirs, à La Paillasse et au Carrefour Numérique entre autres. 
De cette manière, à la fois l’équipe impliquée spécifiquement sur Solar-OSE et l’équipe associative qui développe Open Source Ecologie ont pu s’agrandir de manière continue. Nous étions 7 à la création de l’asso, dont 3 dédiés au Solar-OSE. Nous sommes actuellement plus de 25 membres et une cinquantaine de personnes ont pris part à la co-conception du concentrateur de près ou de loin (liste en fin d'article). Nous tenons aujourd’hui à les remercier chaleureusement !

Les différentes étapes

État de l’art :
Nous avons tout d’abord étudié les différentes technologies existantes, et cherché à cibler la plus propice aux usages que nous voulions lui faire faire. Il s’agit d’une étude bibliographique sur l’état de l’art de cette technologie : les modèles existant sur le marché, les publications scientifiques, les études de performances, etc. Nous avons conclu cette étude par le choix du concentrateur linéaire de Fresnel. 

Cahier des Charges :
La deuxième étape fut de préparer un cahier des charges de notre concentrateur pour guider la conception proprement dite et permettre d’arbitrer les futurs choix techniques. Quelle température maximale voulons-nous atteindre ? Quel coût maximal ? Quels matériaux ? Doit-on pouvoir l’utiliser en tout point du globe ? Doit-on pouvoir le démonter et le déplacer? Une des principale contrainte que nous nous sommes fixées cependant est le calendrier : le démonstrateur devait impérativement être prêt pour une démonstration publique en Septembre à Alternatiba. Ceci pour profiter de l'émulation autour de la négociation climatique, COP21, à Paris en Décembre.   

Modélisation :
Ensuite nous avons préparé une séquence de conception collaborative. Le but de cette période était de modéliser le démonstrateur sous la forme d’une maquette numérique. Nous avons « massivement » (avec nos moyens de l’époque) appelé à l’extérieur pour recevoir le support de personnes compétentes dans le domaine et nous avons été entendu par plusieurs ingénieurs mécaniques. 

Prototype : 
La période de construction du prototype a ensuite démarré par une phase dite « de maquettes ». Il ne s’agissait pas vraiment de maquettes mais plutôt de morceaux du concentrateur en taille réelle. Le but était de valider ou invalider certains choix cruciaux qui avaient été faits de manière théorique. Nous avons là encore appelé à l’extérieur et reçu de nouveaux renforts pour cette étape. A la fin de cette première période, la majeure partie des orientations techniques semblait tenir la route, après éventuellement quelques modifications, mais nous n’avions pas non plus véritablement tout couvert (et notamment pas l’assemblage des pièces entre elles). 


Le prototypage complet a eu lieu pendant le programme POC21. Cela s’est révélé très fructueux car nous avons pu venir à bout de la construction avec tout le soutien nécessaire. Nous y avons rencontré, encore une fois, de nouvelles personnes de grand secours ! Solar-OSE a vu le jour sous le ciel des Yvelines malgré une météo capricieuse et des plans nécessairement remaniés en cours de route face aux réalités de l’atelier, des problèmes de fournisseurs, et de l’urgence de finir à temps. 

Documentation :
La dernière étape, et la plus importante dans le cadre de l’open source, est celle de la documentation. C’est aussi la plus fragile car, face aux inévitables imprévus qui surgissent à chaque étape de construction, il est parfois tentant de la mettre de côté. Tout le long de la conception, nous avons pris en note les raisons pour lesquelles nous préférions telle ou telle solution. Et au cours de la fabrication, nous avons pris en photo et décrit l’ensemble des étapes de construction… en tachant de n’en oublier aucune ! Ceci pour produire le manuel de fabrication. Nous n’avons pas terminé cette étape nous avons encore beaucoup de documents et informations que nous devons toujours mettre en forme et publier… 

Liste des contributeurs:

Conception, Fabrication et Documentation :
Andrea Sannuto, Hugo Frederich, Cyril Libert, François Veynandt, Oriane Mollet, Alain Tabutaud, Philippe Gattegno, Jean Walter, Jean Boubour, Simon d'Hénin, Fabien Berthome, Clément Zion, Chloé Lequette, Amandine Hacquebart, Thomas Lemaire, Chérif Belacel, Remi Rodrigues, Timm Wille, Armenia Siladi, Manuella Cunha, Pierre Lebon, Manuella Yamada, Gaétan Barbe, Isabelle , Alex Shure, Marc Fournier, Julien Petitjean, Nour Laledj, Nounja Jamil, Jonathan Estassy, Myriam Van Haaren, José Diaz

Soutien associatif, Financement, Communication:
Maud Foresti, Yann Giang, Michaël Jeanjean, Haja Leca, Claude Dos Reiss, Jean-Jacques Valette, Yoan Rihouay, Manon Larchevêque, Guillaume Forcier, Nouria Kal, Manon Piazza, Pierre-Alexandre Maizière, Jinghui Yang, Michèle hauteville, Léo Bénichou, Alise Ponsero, Charlotte Pellefigue, Camille Jan, Thibaut Brousse, Eric Libre, Thomas Savey