BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

SOLANGE ET LES VIVANTS

Un film-expérience de Solange te parle

À propos du projet

Pour suivre la suite des développements jusqu'à la sortie du film en salles, rendez-vous par ici : http://fr.ulule.com/solangeetlesvivants/

Un énorme merci à tous ceux qui ont permis de près ou de loin que nous atteignions notre objectif en deux petites semaines ! Grâce à vous je peux rêver de porter le projet un peu plus loin et augmenter les chances que le film soit remarqué le plus tôt possible.

Voici donc de nouvelles raisons de parler de SOLANGE ET LES VIVANTS autour de vous (toujours plus original que de commenter la météo) :


Si nous atteignons 10 000 € : Nous pourrons financer le tournage d'une séquence en forêt au Québec avec les comédiens québécois qui incarnent les parents de Solange. Cette touche d'authenticité me tient fort à cœur depuis la conception du projet. Étant Canadienne, je me suis promis d'inclure des images de chez moi dans mon film. L'argent couvrira la logistique et la location du matériel sur place, le transport et les défraiements du chef-opérateur, et les défraiements de l'équipe québécoise. ATTEINT !


Si nous atteignons 12 000 € : Nous pourrons ajouter trois journées de tournage à Paris. Cette précieuse liberté supplémentaire permettra de tenter davantage de choses avec les acteurs sur les scènes-clés. Ma méthode de travail étant basée sur l'improvisation, entre documentaire et performance, la variable temps s'avère déterminante dans la réussite d'une séquence.

+CADEAU-SURPRISE : si ce palier est atteint, tous les souscripteurs de 50€ et plus recevront un magnifique torchon de cuisine collector à l'effigie du projet, en provenance de l'atelier du Potager des FéesATTEINT !


Si nous atteignons 15 000 € : Nous pourrons financer une projection presse du film pour assurer le lancement de sa promotion dans les meilleures conditions.
+CADEAU-SURPRISE : si ce palier est atteint, nous procéderons à un tirage au sort parmi tous les souscripteurs pour faire gagner deux accréditations en festival pour accompagner le film (à choisir dans une liste des plus importants festivals où le film sera sélectionné).

*********************************************************************************************************************

SOLANGE ET LES VIVANTS, c'est :
une comédie écrite et réalisée par Ina Mihalache,
construite autour de son personnage de SOLANGE,
laquelle s'est fait connaître sur les réseaux sociaux et dans la presse culturelle française et québécoise grâce aux capsules vidéo « SOLANGE TE PARLE ».


Solange, c'est :
une jeune femme de 26 ans,
chevelue et blafarde,
très célibataire,
connectée à Internet mais parlant comme dans les vieux films.
Elle vit seule dans son petit deux-pièces parquet murs blancs au cœur d’une grande ville.

Solange prend un bain

Inadaptée à la vie en société, incapable de hiérarchiser les trop multiples sollicitations de l’existence,
elle est confrontée à des décisions impossibles qui la plongent dans l’irrésolution totale (ex. : manger ou dormir ; parler ou se taire ; conserver ou jeter ; penser ou bouger, etc.)

Pour apprivoiser le quotidien et les abîmes de questionnements qu’il lui inspire, elle a mis en place une batterie de méthodes originales (comme ci-dessus : prendre un bain avec des navets suspectés de l'avoir fait vomir afin de renouer avec eux... cf. Solange te parle INDIGESTION)

SOLANGE ET LES VIVANTSouvre l'univers de Solange vers le monde extérieur.

Atteinte de ce qui semble être un grave problème de santé, Solange est contrainte de sortir de son autarcie pour interagir avec d’autres humains qui vont se relayer pour lui rendre visite et, de fait, la tenir en vie.



Un jour que Solange est à étudier les moutons de poussières d’un recoin de son appartement, on sonne à l’interphone. Un livreur prétend détenir un colis à son attention. Pourtant Solange est formelle : c’est impossible. Le livreur insiste et, le malentendu s’intensifiant, Solange s’écroule.


© Kris Maccotta

Après lui avoir posé des questions sur sa vie sociale et affective, le médecin chez qui son propriétaire l’a conduite suggère que quelqu'un veille sur elle pour la nuit. Le propriétaire se dévoue, mais rappelé à ses activités, il se doit de recruter un nouveau veilleur... Une véritable chaîne humaine va alors se mettre en place pour ne plus laisser Solange à son isolement, car il semble bien que cette thérapie relationnelle lui soit bénéfique...


Par la singularité de sa personnalité et de son mode de vie, Solange agit comme révélateur des symptômes de la vie contemporaine. Il suffit d’exposer Solange au monde « normal » pour que celui-ci prenne un relief inédit. Parce que pour elle, tout est problème. Y compris les situations les plus triviales que le commun des mortels traversent sans y penser.


© Kris Maccotta

Ce postulat s’enracine dans le ressenti personnel de l'auteure — Ina Mihalache revendique une part
autobiographique dans l'élaboration de son personnage — et celui de centaines d’autres individus qui ont trouvé en Solange une porte-parole de leur différence : nous sommes nombreux à ne pas nous sentir taillés pour cette vie. L'enjeu est de puiser dans cette détresse collective un puissant ressort de comédie.


Le film se tournera chez l'auteure, dans son appartement parisien : c’est celui de Solange. Une galerie de personnages en poussera la porte pour apporter réconfort, discorde, témoignage, danger...  


© Kris Maccotta

Casting évolutif :

- un acteur spondylarthritique
- une femme médecin aéronautique
- des patientes graveleuses
- un cunnilincteur belge
- un chasseur à l'aube
- une japonaise et son nouveau-né
- un barbu (au moins un)
- un pompier
- une poupée gonflable
- un gros chat
- un professeur de linguistique
- des Québécois
- une SDF alzheimer
- un condamné à mort
- une exilée

Composition de l'équipe :

- un chef-opérateur et son assistant
- un ingénieur du son
- un directeur de prodution
- un régisseur
- un assistant mise en scène (ou scripte)
- une coiffeuse/maquilleuse
- une costumière/accesoiriste

Aucune machinerie ne sera utilisée. La lumière et les décors naturels seront privilégiés. Une netteté du cadre, fixe, marquera la mise en scène. En contrepoint burlesque : des trucages low-fi (dédoublement, surimpression, stop-motion). L’esprit d’un « cinéma d’artisanat », doublé d'une approche quasi documentaire.

Malgré la simplicité du dispositif, un soin particulier sera apporté à l'image (caméra RED®), car le film est avant tout destiné à être projeté en salles. Sa durée finale est estimée entre 50 et 75 minutes.


• JE TU II ELLE (Chantal Akerman, 1975)

Akerman

Huit clos très solitaire dans une chambre vide. Longue escapade en camion avec un inconnu qui se raconte. Scène d’amour (lesbien) d’anthologie. Cinéma brut, voire rudimentaire. Beauté simple. Dispositifs de tournage minimaux. Mise en scène espiègle.

NO SEX LAST NIGHT (Sophie Calle, 1992)

Oeuvre hybride entre performance vidéo et cinéma documentaire auto-fictif. Le film correspond au voyage en train de se vivre. Aucun scenario préalable. La réalité construit la fiction au fur et à mesure. Les deux protagonistes commentent le récit en cours. Le montage bricole avec la matière hétérogène récoltée (images volées, voix-off, etc.) 

IRÈNE (Alain Cavalier, 2009)

Journal intime filmé. Cinéaste en complète autarcie. Natures mortes réunissant des objets banals chargés d’illustrer une réalité plus complexe. Poésie de l’infime. Enquête autobiographique. Monologues spontanés.


Et aussi...

• Wanda (B. Loden, 1970)
• Sue perdue dans Manhattan (A. Kollek, 1998)
• Vivre sa vie (J.-L. Godard, 1962)
• The Brown Bunny (V. Gallo, 2003)
• Anatomie d'un rapport (L. Moullet, 1975)
• Seul contre tous (G. Noe, 1998)
• Moi, toi et tous les autres (M. July, 2005)
• Nous, les vivants (R. Andersson, 2007)

A quoi va servir le financement ?

Le produit de la collecte couvrira les dépenses irréductibles au tournage (d'une durée de 15 jours minimum, en équipe légère).


© Aya Yabuuchi

Budget prévisionnel

Location matériel image complémentaire (lumières, objectifs, stockage des rushes) : 2 500 euros
Location matériel son complémentaire (enregistreur, micros, perche) : 1000 euros
Régie et défraiements (repas, carburant, parking) : 2200 euros
Décors, accessoires et costumes : 800 euros
Imprévus, frais divers : 500 euros
Réserve (premières finitions) : 1000 euros

À propos du porteur de projet

Je m'appelle Ina Mihalache, je suis née à Montréal le 14 mai 1985. Je suis auteure, réalisatrice et interprète.

En 2004, après des études d'arts visuels, je m'installe à Paris et intègre la Classe Libre du cours Florent. Je suis recalée quatre années consécutives au deuxième tour du concours d'entrée au conservatoire.


© Thomas Bartel

En 2007, Mathieu Amalric me repère pour jouer dans son court métrage Deux cages sans oiseaux. Mais je délaisse vite les castings et préfère gagner mon autonomie en devenant cadreuse et monteuse sur des documentaires.

En novembre 2011, je donne naisance à « SOLANGE TE PARLE ». J’écris, je réalise, j’interprète, je monte et je blogue. Mon personnage prend vie et rencontre le public.

En 2012 et 2013, invitée par les nouveaux médias de Radio France, je produis trois séries originales en partenariat avec France Inter et Le Mouv' qui feront le buzz sur les réseaux : 

  • SOLANGE LIT TOUS TES TWEETS. Exercice poétique prenant pour matériau les flux textuels générés par les usagers de Twitter. (54 épisodes)
  • SOLANGE DANS LE BUS, ET CÆTERA. Ré-interprétation de conversations volées dans les bus parisiens et autres lieux publics. (35 épisodes)
  • SOLANGE PÉNÈTRE TA VIE INTIME. Série de confidences de femmes anonymes autour de la sexualité. (50 épisodes)

Solange lit le journal

Revue de presse

« Depuis son apparition, l’appartement de cette jeune femme est devenu incontournable, l’addiction est forte » LES INROCKUPTIBLES

« Une auteure courageuse et maline comme un singe » HUFFINGTON POST

« Complètement dans l’air et hors du temps » LIBÉRATION

« Norman version fille intello » GLAMOUR

« Elle fait le tour de son lit en imitant des animaux, découpe des journaux en pyjama, et plus généralement, passe son temps à susurrer des aphorismes de sa voix étrange » TÉLÉRAMA

« Mignon, intelligent, bien écrit et finement réalisé » LA PRESSE

« Ina Mihalache a réussi la construction d'un univers séduisant, atypique et terriblement intelligent dans lequel elle questionne avec langueur et une fausse naïveté son quotidien » LE DEVOIR

« Solange te parle : l’antithèse féminine de Bref. et nouvelle sensation du Web français est Québécoise ! » BLOGUE MÉDIA TV

« Lunaire et poétique, la blogueuse s’interroge sur les problématiques du quotidien dans des vidéos hilarantes » GRAZIA

« Solange, 27 ans, la sensation du net » ELLE

« Petite-fille de Jeanne Dielman et Monsieur Cyclopède » STANDARD

« Des moments de vérité, en forme de pépites sensibles et impudiques » PALACE COSTES

WEB

FAQ