BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

SINGLE

une mini-série 100% faite par des meufs

À propos du projet

Une mini-série qui parle de survivance, réalisée à 100 % et auto-produite par une équipe de meufs badass. Un financement participatif pour nous défrayer et nous permettre de tourner la suite ! 

Lyon. Hiver 2017. Une colocation de trois femmes. Charlotte, violoniste; Camille, sa grande sœur prof d'Histoire et bientôt pacsée à Mathilde, institutrice.

Lorsqu'elle se fait alpaguer par un collègue qui l'embrasse, Charlotte, choquée, commence un chemin vers la redécouverte d'anciens souvenirs d'une relation abusive et traumatique.

Bienvenue à tous∙tes sur le crowdfunding de la mini-série SINGLE !

Envie de voir des projets qui parlent de femmes, et qui en plus de ça, sont portés par des femmes? Vous aimez les séries? Eh bien vous êtes tombé∙e au bon endroit.

Pourquoi une mini-série? Et puis d'abord c'est quoi une "mini-série"?

Eh bien comme son nom l'indique, une mini-série c'est comme une série mais en plus court (moins d'épisodes, et moins longs). Là, nous sommes parties sur une courte histoire, qui se raconte en 4 épisodes (ensuite, c'est fini) ! Et on a déjà eu l'occasion de tourner le premier épisode, il n'en reste plus que trois...

Nous avons choisi ce format parce qu'il est très efficace lorsqu'on a un objectif narratif comme le notre : traiter de sujets sérieux comme le consentement, la survivance au viol, les violences conjuguales, en un temps réduit et en s'attardant sur des vécus spécifiques et des ressentis.

(Une partie de notre super équipe technique que tu retrouveras un peu plus bas. De gauche à droite : Tallulah Farquhar, Elitsa Marielle, Anaïs Paunovitch, Louna Radakovitch. Photo par Emeline Tissandier)

SINGLE est une mini-série sur le ton du drame, qui parle avant tout de famille, de liens sororels et de féminité. C'est une courte histoire qui parle de relations humaines, et de la manière dont les forces alliées des femmes peuvent les aider dans leur parcours de survivance.

Le premier épisode sera diffusé dans une salle à l'issue du financement participatif, et ensuite diffusé sur internet. Pour l'instant, il nous reste trois épisodes (qui sont déjà écrits) à tourner afin d'avoir la mini-série au complet.

Nous espérons organiser des projections du premier épisode courant Août et Septembre 2019, tout en organisant la suite du tournage pour avoir fini de tourner la série en Décembre 2019, et tout sortir en début d'année 2020.

(Ariane, la réalisatrice, en flagrant-délit de gratitude et de niaiserie le premier jour de tournage. Photo par Emeline Tissandier)

Voici les six personnages que vous rencontrerez dans SINGLE :

Il y aura aussi un personnage mystérieux dont on ne connaît pas le nom. Mais chut !

(ou : pourquoi SINGLE est un projet super-chouette auquel vous allez adhérer direct)

SINGLE est en route depuis maintenant quelques mois, officiellement (mais un an et demi sur le papier !), et nous avons déjà dans la boîte un premier épisode qui se monte, et tout un tas de personnages que vous avez rencontré∙es un peu plus haut, et d'acteur∙rices à faire jouer encore pendant quelques temps.

Comme vous l'avez sûrement remarqué, beaucoup de femmes sont mises en avant dans cette série... (nan, ah bon? pas vu ça nan...) Et c'est vraiment important pour nous que ces vécus diversifiés de femmes toutes différentes, certaines fluides dans leur genre, d'autre dans leur sexualité, soient mis en avant et racontés par des personnes concernées.

C'est dans cette optique-là que nous avons fait appel à des femmes un peu partout à Lyon, pour monter d'abord bénévolement ce premier épisode, et tenter de sortir du lot en alliant nos #ForcesFéminines (oui, c'est un truc qui existe, c'est super puissant).

Si SINGLE est une mini-série qui se veut accrocheuse et singulière, elle a aussi une vocation pédagogique et altruiste : nous voulons avec ces quatre épisodes parler de consentement, de dépression, de stress post-traumatique, mais pas seulement - nous voulons apporter du soutien et une vision portée sur les solutions autant que sur le problème central.

Du coup, nous nous sommes allié∙es avec plusieurs marques et personnes chouettes afin de créer du contenu qui sensibilise aux causes importantes, comme la visibilisation des femmes (toutes les femmes ! et tous les corps de femmes qui existent !) et des personnes qui subissent des violences sexuelles, mais ça on en parlera encore un peu plus loin...

 

Bon, cette partie est un peu longue et personnelle, alors je vais me permettre de parler à la première personne du singulier. Tout d'abord bonjour à tous∙tes, je m'appelle Ariane Arghyris, et je suis votre narratrice depuis tout à l'heure ! :) C'est aussi moi qui ai écrit et qui réalise la série.

Autant vous dire qu'avec mon super bagage de chercheuse en musicologie, et mon diplôme de comédienne, je ne serais pas allée hyper loin si je n'avais pas rencontré grâce à plusieurs hasards bienheureux les femmes incroyables qui m'ont permis de monter ce projet, ma première mini-série...

Tout d'abord, la première à avoir entendu parler de ce projet : Tallulah Farquhar, mon incroyable directrice de la photographie.

(ci-dessus, un super-polaroïd datant d'Octobre 2018, pour une spooky soirée Halloween où j'étais déguisée en non-binary Harry/Hairy Potteur, et à ma gauche, Tallulah !)

En octobre 2017, j'ai rencontré Tallulah qui était à l'époque en première année de réalisation à l'école Factory, afin de jouer un rôle de silhouette dans un court-métrage qu'elle avait créé. Deux mois plus tard, Tallulah m'envoyait un scénario de moyen-métrage, en me demandant d'avoir le rôle principal... Et c'est ainsi que j'ai pu apprendre à découvrir son univers artistique incroyable, et tomber en amour de son talent, de sa créativité, et de sa bienveillance.

C'est grâce à cette confiance établie entre nous que j'ai eu le courage d'aller vers elle, au printemps 2017, pour lui parler de mon projet de série et lui demander son aide...

Mais à l'époque, SINGLE était encore un projet bien différent : je voulais en faire une sitcom, avec une première saison de 20 épisodes, une comédie. En développant le personnage de Charlotte, j'ai petit à petit réalisé que l'histoire que j'essayais de raconter était plus sombre que ça, moins facile, et que je me cachais derrière des punchlines et des gags pour essayer d'aborder un sujet plus précis que les relations en général : les relations abusives.

Bref, je te passe le moment où j'ai eu une crise existentielle du type : "mais si j'ai pas envie de faire rire les gens, comment je vais faire pour les intéresser? personne n'a envie de regarder un truc aussi déprimant que ce que j'ai vraiment envie d'écrire au fond !"...

Avec Tallulah, on a lancé le projet une première fois en Mars 2017. On a calé des réunions toutes les semaines, on a revu le scénario ensemble, et on a commencé à monter une équipe. Je lui ai dit que je lui faisais confiance pour choisir les technicien∙nes, mais que j'aimerais travailler avec une grande majorité de femmes. Et finalement, on s'est retrouvées à stagner. Pour plusieurs raisons : je n'étais pas contente de mon scénario, et je n'osais pas dire à voix haute que je voulais bosser essentiellement, uniquement avec des femmes pour ce projet. Et puis surtout, il me manquait une première assistante réalisatrice...

* ENTRE MARIE, NOTRE SAUVEUSE *

Reine de l'organisation, Marie Féréol a sauvé mes espoirs lorsqu'elle a accepté en Janvier 2019 d'entrer sur ce projet, et de nous faire part de son expérience et sa sagesse. Marie, c'est un ange, et surtout une professionnelle dans le milieu ! Je l'avais rencontrée à l'occasion d'un super tournage avec son équipe de copains de Spline Studios. Et pour faire court, c'est elle qui m'a présentée à toutes les personnes que je connais aujourd'hui et qui m'ont aidée à aller jusqu'ici ! De Claire, notre décoratrice qui est aussi une paper-artist de génie, à Inès qui nous a prêté son appart pour le tournage, en passant par Yolanda qui joue Mathilde....

Pour conclure, et sans m'attarder plus, l'équipe est un superbe méli-mélo de mes connaissances de la fac de musicologie, de mes amies comédiennes, des connaissances de Marie un peu partout dans le milieu et d'étudiantes motivées de l'école Factory à Villeurbanne. Ensemble, on a décidé de tourner ce premier épisode, et on a plein de motivation pour porter le projet jusqu'au bout, pour boucler ces quatre épisodes et les envoyer dans l'univers. Ensemble ! :)

 

#teamdemeufsbadass💜

À quoi va servir le financement ?

Pourquoi avons-nous choisi un financement participatif?

Si SINGLE a été entièrement auto-produite et le premier épisode a été tourné bénévolement, le tournage nous a tout de même coûté de l'argent : les dépenses principales étant liées à la nourriture des 25 membres de l'équipe pendant les 3 jours de tournage, les déplacements en voiture du matériel de tournage, ainsi que l'achat de déco pour le plateau. Nous aimerions dans un premier temps rembourser toutes ces dépenses !

Beaucoup de biens matériels nous ont été grâcieusement prêtés lors de ce tournage, notamment des lieux de tournage gratuits, du matériel technique (lumière, son, appareils photos, caméras...), et chacune des membres de l'équipe a fourni un travail incroyable et gratuitement. C'est pour leur permettre de continuer sur les trois prochains épisodes que nous avons monté cette campagne Ulule... Et que nous avons fait appel à d'autres personnes pour concocter ensemble des contreparties super cool. Mais cela a aussi un coût !

Nous tenons enfin à défrayer toutes les membres de l'équipe qui ont participé au projet, pour ce tournage terminé et pour ceux à venir. C'est-à-dire, au minimum rembourser leurs déplacements. Mais dans l'idéal, et si l'objectif premier est dépassé, dépasser ce seuil et faire de ce projet bénévole un projet défrayé afin de soutenir la cause principale qui nous tient à coeur : favoriser la création d'emploi dans le milieu de l'audiovisuel et parmi les femmes lyonnaises.

Pour vous remercier de vos contributions, nous avons préparé tout un tas de contreparties uniques et ultra-cool.

Des contreparties dématérialisées qui vont d'un remerciement, une illustration originale de logo de la série faite par BipoCie, un accès anticipé à l'épisode via un lien de téléchargement et des fonds d'écran colorés du logos, designés par BipoCie...

Des contreparties matérielles toutes belles et artistiques ! Des porte-clés vulves, un super sac à dos/tote-bag designé par BipoCie... Nous vous proposons aussi des linogravures originales en format A4, sur papier, imprimées spécialement pour vous sur demande (faites par Ariane Arghyris). Et bien sûr une invitation à la projection du premier épisode !

Et pour finir, des contreparties super spéciales pour celle∙ux d'entre vous qui seront les plus généreux∙ses. A la clé, une session skype de 30 minutes avec la réal (ou d'autres membres de l'équipe sur demande), et un repas au resto après la projection !

Quoi qu'il arrive, et quoi que tu choisisses, sache que nous sommes déjà reconnaissantes que tu aies lu tout ça. 💜

Des packs au prix et à l'empreinte carbone tous∙tes doux∙ces, parfaits pour les budgets serrés et les sympathisant∙es du low-waste !

Des créations originales et variées faites par des artistes femmes de la scène lyonnaise spécialement pour vous !

*le prix des packs inclut les frais de port pour la France Métropolitaine.

Des packs ultra-complets pour celle∙ux d'entre vous qui ont les moyens de nous soutenir à fond !!

*le prix des packs inclut les frais de port pour la France Métropolitaine.

Si tu as envie de sauver le monde avec un∙e ami∙e, toutes les récompenses physiques sont en double !

* On fait une projection dans une salle Lyonnaise du premier épisode

* On défraie le tournage du premier épisode

* On fait un tirage au sort parmi les packs cuddles pour vous donner une chance de gagner des estampes du pack artsy !

* On commence à organiser le tournage de la suite !

* On vous donne cinq chances de gagner des estampes pour les packs cuddles !

* On aura assez d'argent pour défrayer totalement les tournages des quatre épisodes !

* On sort une vidéo de bloopers !

* On offre tous les fonds d'écran à tous les packs !

* On envoie une estampe secrète à tous les packs avec envoi !

* On vous remercie chaleureusement parce qu'on se rapproche d'un tournage pro - plus on aura d'argent, et plus on pourra donner de l'argent à toute l'équipe technique, ce qui est notre objectif principal 💜

* On peut payer un cachet à chaque membre de l'équipe - et se lancer dans la production des épisodes suivants l'esprit tranquille !

* On fait une vidéo d'interview de l'équipe juste pour Ulule !

* On envoie à celle∙ux qui en veulent des tonnes de cyber-câlins et bisous !!!!!

***Ariane, la réal, twerke sur un live Facebook tout en pleurant des larmes de bonheur***

🎉

À propos du porteur de projet

Au total, 25 bénévoles se sont réuni∙es autour de ce projet afin de monter le premier épisode. Présent∙es ou non sur le tournage, en prod ou en post-prod, parfois (souvent) les deux, voici notre équipe choc !

La porteuse du projet :

Ariane Arghyris (moi !), auteure, réalisatrice, responsable de la communication sur la série, des graphismes, productrice et parfois aussi elle cuisine pour l'équipe.

Ses bras droits (elle en a trois !) :

Marie Féréol, et sa fidèle successeuse Chloé François, qui ont fait un super boulot de premières assistantes réalisatrice - aide à monter les dossiers de demande de financement, orga, planning, mailing list... Un travail gargantuesque et bien trop difficile à détailler, mais sachez que sans elle, SINGLE n'aurait pas pris vie ! Et Tallulah Farquhar, directrice de la photographie, qui a aussi relu le scénario, fait le découpage technique, et donné d'inombrables conseils à la réal pour qu'elle survive...

Mais ce n'est pas tout, l'équipe au complet se trouve sur ce trombinoscope du futur :

 

Et pour finir, nos super-partenaires d'amour :

Share Suivez-nous