BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

SHAMMANE

Suivez votre activité physique et la qualité de votre sommeil avec la montre à aiguilles connectée SHAMMANE, dessinée à Paris.

  • Zarathoustra F

    Ce serait bien oui... Sinon le fournisseur?
    Ou suis-je le/a seul/e boycotté/e...

  • SHAMMANE ParisCréateur

    Bonjour Annie,

    Non il ne s'agit pas d'une arnaque, ni d'un acte de malveillance. Nous avons souffert d'un problème industriel et notre société n'a pas réussi à y faire face.

    Nous mettons actuellement tout en oeuvre pour dédommager au maximum les contributeurs du crowdfunding auprès des services compétents. Tout cela vous sera expliqué début de semaine prochaine dans une nouvelle news.

  • Annie Devestel

    Bonjour tout le monde il s agit d une arnaque si vous faites partie des arnaques rejoignez nous sur Facebook groupe Shammane comment récupérer notre argent

  • Zarathoustra F

    https://www.facebook.com/gr...

  • Zarathoustra F

    D'accord avec Franck Diogo.

    J'attends la fin de cette semaine pour relancer shammane qui avait indiqué avoir rencontré les dirigeants de Shammane pour notamment obtenir la liste...

    A défaut, effectivement de pouvoir nous rembourser, encore faudrait-il nous apporter des preuves: nom du liquidateur, nom du fournisseur, etc.

    Ils pensent jouer la montre... Il est fort à parier qu'ils veulent jouer la montre... En gros nous pouvons à ce stade rien pour vous, attendez que l'affaire soit traitée...En attendant,qu'est-ce qui nous le prouve?!

    Plus de preuves... Nous attendons chers dirigeants de Shammane la date de notre rendez-vous avec vous... Encore un mensonge...

  • Franck Diogo

    Bonsoir à tous,

    Merci pour commencer à celles et ceux qui maintiennent la pression pour obtenir des informations claires. Cela aurait trop facile de prendre notre argent et de nous expliquer quelques mois plus tard que le projet a capoté et merci au revoir.
    Ulule nous explique en plus qu’une fois les fonds virés (et leur commission touchée) ils ne pouvaient pas faire grand chose pour nous. Il serait temps de porter cette information à la connaissance des futurs souscripteurs. Trop facile.
    Il serait temps que shammane nous fournisse les coordonnées du liquidateur pour que nous nous fassions connaître connaître et ainsi garder une chance d’être remboursé ne serait-ce que partiellement.
    Nous devons maintenir la pression pour nous faire respecter.
    Il est peut-être temps d’utiliser nos présences sur les réseaux sociaux pour parler de tout ça.
    On ne lâchera rien.

  • Zarathoustra F

    encore aimerions-nous savoir comment ce projet est tombé à l'eau sans détour!

  • Zarathoustra F

    "comme les dirigeants de Shammane l'ont expliqué dans le déroulé de leurs derniers mois d'activité."

    Euh... Ils l'expliquent sur la base de quelles preuves?

    Je veux dire, pour l'assuré il lui est impératif de présenter des preuves ou monter un dossier pour alors justifier la demande de remboursement.

    Ici, Monsieur Rasetti, vous semblez expliqué que la seule et simple explication confuse des dirigeants de Shammane au seul motif que cela ne vous concernerait plus... Nous devons rester passifs. Vous parlez de cassation de paiement, mais rien nous l'indique... Ou alors, rien ne le justifie si ce n'est la mise en cause d'un fournisseur dont nous avons aucune information.

    Par ailleurs, les dirigeants de Shammane n'ont toujours pas fermer les différents sites ou de déclaration officielle.

    Encore une fois, que devons-nous faire? Accepter l'idée que le projet soit tombé à l'eau? Ok très bien, quitte à perdre ou voler notre argent,

  • Samuel RasettiÉquipe

    Bonjour Yannick,

    Nous avons effectivement une assurance responsabilité civile professionnelle, ce qui est très courant pour toute entreprise. Le statut d'IFP rend cela obligatoire, mais nous ne l'avions pas attendu (il date de 2014) pour en souscrire une. Ce type d'assurance est très commun, souvent obligatoire pour travailler avec certains clients ou fournisseurs professionnels ou dans certains type de métiers, et appelé par les professionnels une "RC pro"

    Je vous invite à lire par exemple cet article qui explique les principes d'une RC pro : https://www.capital.fr/votr...

    Nous sommes absolument désolés que Shammane se retrouve en cessation de paiement et du dommage qui en résulte pour les contributeurs et pour Ulule, mais au cas présent nous ne pouvons pas activer cette RC pro puisque nous avons bien réalisé notre prestation, et le dommage qui résulte de la situation de cessation paiement de Shammane n'est pas imputable à Ulule, comme les dirigeants de Shammane l'ont expliqué dans le déroulé de leurs derniers mois d'activité.

    Bien cordialement,

    Samuel

  • Zarathoustra F

    Bonjour,

    En effet, nous aimerions en savoir un peu plus sur les éléments concrets des "couacs". A commencer par le fournisseur. Pourquoi ne vous-êtes vous pas retourner contre lui.

    Aussi, une semaine après, vous nous dites que votre "destin" n'est plus entre vos mains, mais nous n'avons aucun élément prouvant votre bonne foi. Jusqu'à présent nous devons juste attendre... Mais attendre quoi? la décision de qui? Qu'en est-il des rencontres??? Pourquoi pas faire ça sur skype plus pratique pour tout un chacun.

    En d'autres termes, vous restez fidèles à vous-mêmes et n'apprenez pas de vos erreurs. Je vous cite:


    "Une de nos erreurs a peut-être été de garder cela pour nous sans vous en faire part, mais encore, dans le feu de l’action, nous pensions trouver une solution, nous ne souhaitions pas vous décevoir."

    Nous voudrions un ou des documents officiels attestant de votre liquidation. ça suffit les beaux discours, nous voulons du concret et donc des preuves concrètes!

  • Elsa Lacour

    Bonjour,
    Je rejoins Zarathoustra, pourquoi ne pas donner le nom de votre fournisseur?

  • yannick voineau

    Bonjour Ulule

    Merci pour votre retour, juste une question cette histoire mets en péril votre crédibilité et votre business à long terme, plus vous aurez ce genre d'histoire moins les contributeurs vous feront confiance et ils préféreront utiliser d'autres plateformes ou ne plus contribuer.

    En tant qu'IFP (intermédiaire en financement participatif) et depuis l’ordonnance de 2014 vous avez une assurance de responsabilité civile pour garantir la sécurité des investisseurs sur au moins 2 sinistres par an.

    Alors pourquoi ne faites vous pas fonctionner votre responsabilité civile professionnelle en remboursant tout le monde ? (vous pourrez ensuite vous retourner contre Shammane avec notre bénédiction)

    Merci à vous

    ###############

    Condition d’assurance de responsabilité civile professionnelle (source orias)
    L’article. L. 548-5-I CMF prévoit qu’un IFP doit justifier à tout moment d’un contrat de responsabilité civile professionnelle.

    Les montants de garanties sont prévues à l’article D. 548-3 CMF et ne peuvent être inférieurs à : - 250.000 euros par sinistre et 500.000 euros par année d’assurance pour les IFP proposant des opérations de crédit ;
    - 100.000 euros par sinistre et 200.000 euros par année d’assurance pour les IFP ne proposant que des opérations de dons.
    Les montants par année doivent permettre de couvrir au moins deux sinistres sur une même année.

  • Zarathoustra F

    Nom du fournisseur?

  • Zarathoustra F

    Bonjour,

    Je réitère ma question:

    Quel est votre fournisseur?
    N'avez-vous pas également des droits concernant le changement de l'accord initial?

    Merci d'apporter une réponse pour couper court à toute hypothèse saugrenue...

  • Zarathoustra F

    Je le prends personnellement, cette idée que je me sois lancé dans une chasse aux sorcières.

    Mais vous ne voyez pas que toutes vos réponses techniques et légèrement jargonneux " La gestion d’une entreprise est quelque chose de complexe.". Effectivement, à expliquer votre démarche, toute prise de risque ne garantie pas que le résultat sera au rendez-vous. Ce qui est normal, car "l’entreprenariat est un labyrinthe dans lequel personne nous dit où aller, ni comment y aller. Il faut trouver nos solutions seuls, sans jamais baisser les bras. Nous étions simplement optimistes. Après coup, face à l’échec, nous aurions pu déclencher les remboursements plus tôt, mais il était impossible de savoir en amont quelle serait l’issue de nos recherches. Une de nos erreurs a peut-être été de garder cela pour nous sans vous en faire part, mais encore, dans le feu de l’action, nous pensions trouver une solution, nous ne souhaitions pas vous décevoir."

    De qui se moque-t-on...
    Des réponses, seulement des réponses pour je le répète une communication réactive... pour s'adapter donc aux questions soulevées.

    Il n'y a eu aucune transparence. Vous avez subi "un effet boule de neige". Nous avons pris la boule de neige en pleine poire!

    Pour que cela soit constructif, encore faudrait-il respecter la confiance que nous vous avions confiée.

    J'ai une question, une seule, pour mieux comprendre du coup l'origine du problème. Quel est ce fournisseur?? Son siège? Vous nous dites ne pas comprendre ce revirement, mais n'avez-vous pas signé d'accord avec ce fournisseur, vous avez également des droits.

    Merci d'éclaircir du coup ce point

  • SHAMMANE ParisCréateur

    5. Remboursements
    • Les négociations avec notre fournisseur ont échoué pour faire baisser la quantité minimum d’achat. Courant août, la seule solution qui s’offrait à nous était de trouver une solution de financement afin de pouvoir payer les 1000 montres à notre fournisseur auprès des banques, investisseurs, en vain. Fin août nous cherchions des solutions alternatives (famille, amis, contacts personnels…) mais l’écart était trop grand.
    • Une fois que toutes nos recherches de financements étaient veines, nous avons acté notre impossibilité de faire la production des montres. Nous nous devions donc de vous rembourser. La dette, étant trop importante et supérieure à nos fonds disponibles, nous sommes de facto en cessation de paiement. A cet instant, la loi nous interdit formellement de procéder à quelque mouvement financier que ce soit. Nous avons cherché à vous rembourser, même en partie, mais c’est impossible, il s’agit du rôle du liquidateur judiciaire. Se soustraire à sa fonction est illégal.
    • Le dépôt de bilan a été effectué le lundi 10/09/2018.

    6. Pourquoi avoir annoncé le décalage des envois
    Nous avions reçu une 20aine de demandes environ. Lorsqu’on gère une entreprise, nous scrutons les indicateurs. Cette 20 aine de demandes pouvaient laisser en présager davantage du coup nous avons décalé. Cela nous arrangeait également car économiquement, les retours pour colis non réceptionnés coûtent chers à une société. Août est une mauvaise période. Nous comprenons que cela paraisse suspect après coup, mais il n’y avait aucune volonté cachée derrière nos décisions : en août, la majorité des gens sont en vacances.

    7. Production
    Le lancement d’une production est une phase complexe et longue. Elle passe par la fabrication d’outillages, de moules, de calibration de machines, d’achat de pièces auprès de fournisseurs tiers puis leur acheminement…L’assemblage en soi est assez rapide. La phase de production a bien été lancée, mais nous nous sommes heurtés à un problème concernant la quantité minimum d’achat de certaines pièces détachées indispensables et critiques. Une production pour un objet aussi complexe s’effectue de manière séquentielle, avec des éléments qui se chevauchent mutuellement.

  • SHAMMANE ParisCréateur

    3. Frais fixes de la société
    Le chiffre d’affaires de la société lié aux ventes de notre e-shop (montres à quartz Twinwatch) était décevant. Ces montres à quartz étaient notre principale source de revenus mais il s’est avéré qu’il ne s’agissait pas d’un très bon choix stratégique. Nous avons lancé cette campagne de crowdfunding en étant persuadés que ce nouveau produit, la montre hybride, était la meilleure chose à faire pour SHAMMANE (retour aux montres connectées). Nous voulions simplement tester l’intérêt de la montre hybride en vue d’une commercialisation à plus grande échelle. Oui, une partie des fonds a été utilisée dans les frais fixes. Les retards dans la production ont créé un effet boule de neige (peu de chiffre d’affaire contre l’accumulation de ces mêmes frais fixes). Sans gros retard dans la production, il n’y aurait eu aucun problème. La gestion d’une entreprise est quelque chose de complexe.

    4. Pourquoi avons-nous tardé à annoncer que la production était impossible ?
    Nous nous sommes battus pour trouver des solutions. Nous refusions l’échec, et avons cherché tous azimuts d’autres prestataires (il faut trouver les prestataires, et les devis sont longs à réaliser…). Nous avions déjà connu des problèmes mais que nous avons réussi à résoudre. L’entreprenariat est un labyrinthe dans lequel personne nous dit où aller, ni comment y aller. Il faut trouver nos solutions seuls, sans jamais baisser les bras. Nous étions simplement optimistes. Après coup, face à l’échec, nous aurions pu déclencher les remboursements plus tôt, mais il était impossible de savoir en amont quelle serait l’issue de nos recherches. Une de nos erreurs a peut-être été de garder cela pour nous sans vous en faire part, mais encore, dans le feu de l’action, nous pensions trouver une solution, nous ne souhaitions pas vous décevoir.

  • SHAMMANE ParisCréateur

    Bonjour Julie,

    Voici quelques réponses à vos questions. Nous vous remercions pour votre démarche constructive, et non basée sur une chasse aux sorcières abjecte de la part de certains. Nous apprécions vos messages, et nous avons pris le temps d’y répondre.

    Voici donc des réponses franches.

    1. Objectif de 200 à 500 montres
    L’objectif initial de 200 montres a été fixé pour nous permettre d’atteindre plus rapidement l’objectif « 100% financé avec succès » afin augmenter notre visibilité auprès de la plateforme Ulule (technique utilisée par quasiment tous les crowdfunders). Notre objectif initial et minimum a toujours été de 500 préventes. Si nous avions réalisé moins de 500 précommandes nous aurions annulé la campagne dès le départ.

    2. Les campagnes de crowdfunding
    Les campagnes de crowdfunding ont deux avantages : elles nous permettent de « tester » nos nouveaux produits et voir si des clients sont prêts à acheter de nouvelles créations en vue d’une potentielle mise sur le marché. L’autre avantage, c’est que ces campagnes permettent de nous aider à financer la fabrication des stocks. Le financement d’une production pour une petite société est très complexe. Cela nous oblige à réaliser de grosses avances en trésorerie (entre le versement d’acomptes pour une production, la fabrication, l’envoi et la mise sur le marché il se passe entre 4 et 6 mois sans le moindre euro rentré). Les fonds collectés nous aident à financer les stocks, là où les banques ne financent en aucun cas l’achat de stock.

    Pourquoi plusieurs plateformes ?
    Il n’y a pas de raisons particulières, juste des choix stratégiques.

    • Indiegogo : c’était la plus mode
    • Kickstarter : c’était la plus grosse
    • Ulule : c’était la plus française.

  • Julie Roudot

    5bis. L'email en question est du 25 juin, excusez-moi.
    Dans ce même email on nous annonce d'ailleurs de façon claire : "La production des montres a bien été lancée, et nous sommes dans le temps que nous nous étions fixés dans notre calendrier."
    Production lancée mais montres non produites ?

  • Julie Roudot

    5. Si la boutique a été fermée mi-aout, pourquoi ne pas nous avertir des mi-aout ? Pourquoi fermer votre boutique mais nous annoncer le 28 aout que vos recherches continuent ?
    Entre mi-aout et la date (quelle est-elle ?) de votre mise en liquidation judiciaire, pourquoi ne pas nous rembourser en partie comme tel vous était obligatoire (cf. point précédent et conditions générales d’Ulule) ?

    Également, dans votre email du 4 juillet, vous nous dites avoir changé la date de livraison des montres à début septembre suite à des demandes de contributeurs étant absents de leur domicile pour vacances.. Combien de demandes exactement avez-vous reçues ?

  • Voir plus