Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

La Geste des Braves - II. Le Serment des Cinq

Plongez dans une brillante saga de médiéval-fantasy !

  • Accroche Tome 3

    Pour satisfaire les plus curieux ce weekend, voici un aperçu de la quatrième de couverture, avec le texte d'accroche !

    Garanti sans divulgâchi ! ;)

    Alors, ça vous tente ?!

  • Tome III - L'Ire des Dieux

    Bonjour à tous !

    En ce début d'été, pas mal de nouvelles à vous annoncer concernant le tome 3 de La Geste, dont la rédaction vient tout juste de s'achever vendredi dernier !!!!

    Oui oui oui, alors que le tome 2 avait nécéssité près d'un an et demi d'écriture, ce troisième volume a été rédigé en tout juste six mois ! Bon, en même temps, la situation était un peu exceptionnelle, un confinement de presque trois mois, ça n'arrive pas tous les ans (enfin... on espère). Il a bien fallu tirer parti de ce marasme sanitaire comme économique, et profiter des rares aspects prositifs... Du coup, puisqu'il n'y avait pas grand chose d'autre à faire, l'écriture a eu la part belle de cette première moitié d'année 2020.

    Oh... un caillou !

    Et je dois dire que je me suis particulièrement éclatée à rédiger ce tome 3 !

    Peut-être par contradiction avec la sombritude de la période ; peut-être simplement parce que je ne m'attendais pas à prendre un tel pied avec ce troisième opus !^^ J'ai pu tester un nouveau style, plus réaliste encore, pour un univers plus sombre, plus intrigant, rempli de retournements de situations, de joutes intellectuelles, de luttes curiales, et de complots bien tordus où tout le monde tente de se poignarder dans le dos. - NIARK NIARK - Les personnages évoluent, certains voient leur histoire approfondie, on en apprend davantage sur chacun, et les caractères changent ; la nature et l'architecture prennent une nouvelle place à travers les expéditions de tout poil ; le mystique et la sorcellerie pointent le bout de leur nez ; la révolte gronde...

    Bref, à tome 3 très différent, processus de publication différent !

    Enfin... Disons qu'il va y avoir du changement, et un bon coup de balais parmi les inconvénients précédents ! Pour le tome 2, il y eut un souci de correction, un problème de couverture, et pour finir d'impression. De nombreuses coquilles sont passées, j'ai eu un sentiment très mitigé sur l'illustration, et la publication a été un véritable calvaire, pour finir avec des livres de mauvaises qualité ! Car en plus des exemplaires arrivés en mauvais état, voilà que le pelliculage de couverture se détache en moins de quelques semaines... Non, là, faut pas pousser mémé dans les orties quand même !

    (J'aurais pu mettre aussi un bon "ON EN A GROS !")

    Du coup, pour remédier à tout ça : nouveaux correcteurs et processus plus long ; graphiste très à l'écoute qui a mitonné une superbe couverture, et a relevé le défi d'entremêler nature/architecture/mystère tout en conservant l'unité visuelle des précédentes couv ; et déménagement de plateforme fortement envisagé, vers un autoéditeur possédant sa propre imprimerie française certifiée PEFC et Imprim'Vert, et non sous-traitant (en espérant que la qualité soit meilleure).

    Qu'en dites-vous?!

    Avec tout ça, la nouvelle campagne ulule de publication du tome 3 sera lancée à la rentrée, afin de vous permettre de profiter de l'été pour terminer la lecture du tome 2 ! 

    Bon courage à tous, et à très bientôt !

  • Bonne et heureuse nouvelle année lantienne !

    Hein?! Mais... mais qu'est-ce que c'est qu'ce biiiiiiiiiinz???

    Pas de panique, amis lecteurs, vous ne venez pas de vous réveiller après quatre mois d'hibernation (quoi que, sait-on jamais...) !

    Eh oui, en cette deuxième pleine lune après le solstice de printemps, le royaume d'Enselant s'apprête à fêter ce soir la Nuit des Grands Feux, plus connue sous le nom de ✨Fête de la Lumière✨ ! Or cette nuit marque le début de la nouvelle année dans l'univers de la Geste.
    Pour l'occasion, voici donc un mini extrait qui vous donnera un avant-goût de ces festivités ! (toujours sans divulgâchi)

    Voyages et traditions seront au programme du tome 3, où l'on découvrira grandes cités légendaires, nouveaux paysages, sorcellerie et festivités, entremêlés de terribles complots. ☠️ 

    À suivre !

  • Journée du Livre

    Salut amis lecteurs !

    📖 Saviez-vous que nous fêtons aujourd'hui la journée mondiale du Livre et du droit d'auteur, créée par l'UNESCO en 1995, en hommage aux dates de disparition de Shakespeare et Cervantès ?

    Aujourd’hui plus que jamais, alors que le confinement se poursuit, le pouvoir des livres doit permettre de combattre l’isolement, renforcer les liens entre les personnes et élargir nos horizons, tout en stimulant notre esprit et notre créativité!
    Durant ce mois d’avril ainsi que tout au long de l’année, il est essentiel de prendre le temps de lire, seul ou avec ses proches. C’est le bon moment pour célébrer l’importance de la lecture, faire grandir son expérience de lecteur et transmettre l’amour de la littérature, qui durera la vie entière !

    Grâce à la lecture, nous nous ouvrons aux autres malgré la distance, et nous voyageons grâce à notre imagination !

    Et vous, en cette belle journée marquée sous le signe du livre, dites nous, quel est votre auteur ou votre genre préféré? Où en êtes-vous de vos lectures, votre pile à lire est-elle toujours aussi haute, ou désespérément vide? 📚 Que lisez-vous en ce moment?

    Vous êtes-vous attaqués au T2 de la Geste?

    Attention... le T3 est en approche ✍️ 😁


     

    Bonne journée à tous !

  • Nouvelles de 2020 !

    Bonjour à tous, bien chers amis lecteurs !


    Au détour d’une petite sortie en pleine hibernation, je viens de me rendre compte que le message que j’avais programmé pour la nouvelle année… ne s’est tout simplement pas publié !

    Bon, presque à la mi-mars, il est un peu tard pour vous souhaiter une bonne et heureuse nouvelle année 2020, quoique j’espère que vous l’ayez commencée en beauté, malgré le spectre viral qui plane actuellement au-dessus de nos têtes !
    De mon côté, ce début d’année est en demi-teinte ; les premières semaines de janvier ont commencé avec les derniers restes méphitiques de 2019 qui ne se sont pas résolus par magie aux douze coups de minuit (perte de colis par la poste, livres endommagés fournis par mon imprimeur, problème d’assurance professionnelle…), bref, la nouvelle année ne s’annonçait pas des plus chatoyantes ! :/


    Cependant au bout de trois semaines, deux petites surprises sont venues illuminer ce marasme : les premiers retours de lecture du tome 2, et la sélection pour un super salon.
    Je remercie d’ailleurs encore ceux qui ont pris le temps de me faire ces merveilleux retours, vous ne pouvez imaginer à quel point ils ont été appréciés, et quelle énergie ils m’ont donnée après cette baisse de régime !
    Tant et si bien que, la motivation gonflée à bloc, je me suis immédiatement plongée dans la rédaction du tome 3 !

    J’ai donc passé les deux derniers mois en mode ermite, et L’Ire des Dieux est ainsi d’ores et déjà rédigée aux deux tiers. La surprise a d’ailleurs été bien grande de voir quel enthousiasme me maintenait en haleine dans ce travail d’écriture : moi qui n’était pas bien motivée pour ce tome 3 après les aventures et la bataille flamboyantes du 2, je me suis rendue compte que c’était finalement le pied d’écrire un univers plus sombre, rempli de joutes intellectuelles, de luttes curiales, et de complots bien tordus où tout le monde tente de se poignarder dans le dos ! XD Ce qui me plaît beaucoup surtout, c’est que le style du récit, ainsi que les personnages, continuent d’évoluer par rapport aux tomes précédents, et cela me ravit, j’ai hâte de vous le faire découvrir !


    J’ai bon espoir que la rédaction, si elle continue d’aussi bon train, soit terminée pour fin avril, ce qui me permettrait de lancer la campagne ulule comme l’an dernier entre mai et juin ; mais surtout, cela me permettrait d’avoir une période de post-production plus longue que pour le tome 2, afin de vous proposer un livre aux petits oignons ! C’est d’ailleurs l’une des mauvaises surprises liées à la publication du Serment des Cinq, je me suis rendue compte, après une ultime relecture au calme en janvier, que de très nombreuses coquilles avaient passé la maille ! :( Il est apparu aussi, grâce au premier retour d’une lectrice, que j’étais fâchée avec l’accord du participe avoir, l’une des grandes joyeusetés de la langue française !😁 Mais elle m’a donné un truc infaillible pour y remédier, afin que les prochains textes soient les plus propres possible, au cas où, comme pour le 2, il ne pourrait pas y avoir de correction professionnelle. Si vous avez donc des commentaires à faire sur le tome 2, n’hésitez pas, mais sachez que niveau grammaire, c’est désormais réglé ;)


    Grosso modo donc, une bonne première partie d’année du côté de la Geste… jusqu’à la semaine dernière. Je devais vous annoncer ma présence à deux salons pour ce printemps, dont l’excellent Salon du livre de l’imaginaire au Festival Echos et Merveilles de Bruguières (31), qui devait fêter son cinquième anniversaire en grandes pompes avec groupes et auteurs internationaux.

    Je me faisais une joie d’y participer à nouveau, avec quelques nouveautés dont la sortie était prévue à cette occasion, et d’y retrouver peut-être certains d’entre vous pour échanger sur le tome 2… Mais la nature a décidé de s’en mêler ! 😷 Le Village des Légendes (festival de jour), qui devait se tenir du 10 au 13 avril a été annulé comme de nombreux événements à cause des risques liés au covid-19… Une décision tristement logique, mais un véritable crève-cœur, notamment pour le festival, dont l’existence même est menacée dans les années à venir après une précédente édition victime d’un vol de fonds à grande échelle. On croise les doigts pour que cette crise ne dure pas, et que les conséquences sanitaires comme économiques soient limitées (faisant partie du monde du tourisme dans le civil, la saison à venir m’inquiète… vive 2020 !).😢
    Bref tout cela est bien triste, d’autant que j’avais prévu de vous présenter à cette occasion deux nouveaux ouvrages : une version collector des tomes 1 & 2, en grand format avec douze illustrations internes, une belle couverture dorée à chaud, et cinq passages inédits dont un chapitre entier pour la première partie ; ainsi qu’un essai, une étude sur les personnages de guerrières en fantasy⚔️📖, qui devait traiter de leurs inspirations historiques, leur réalisme, et leur signification actuelles. Deux ouvrages que j’avais donc hâte de vous faire découvrir, qui seront du coup peut-être disponibles en contreparties au cours de la prochaine campagne ulule… à voir !

     

    ça vous dirait ?...


    En résumé cette année 2020 commence sur des œufs, aussi sombrement positive que l’intrigue du futur tome 3 - L’Ire des Dieux. L’avenir s’annonce très incertain, et les mondes de l’imaginaire apparaissent comme une échappatoire tristement vaine. Cependant, pour ma part, c’est ce qui me permet pour l’instant de tenir, et de garder un semblant de moral ; mes personnages sont combatifs et pleins de ressources, surpassent leurs malheur avec abnégation et courage, et tentent toujours de voir au-delà d’aujourd’hui, et plus loin qu’eux-mêmes. La force que je leur insuffle m’anime davantage, et j’ai vraiment hâte de vous faire découvrir la suite de leurs aventures ! ;) 

    Je vous souhaite à tous une excellente semaine, et vous dis à bientôt pour de nouvelles données sur les événements à venir. Si vous souhaitez me faire parvenir vos impressions ou encouragements à propos du tome 2, n’hésitez surtout pas, tout commentaire positif ou constructif est le bienvenu pour garder la motivation au maximum !

    Estampe à partir d'une gravure sur bois, l'une des rares réussites de ce début 2020 avec la rédac du tome 3 !

    Et pour les plus impatients, on se quitte sur un extrait du futur tome 3, sans divulgâchis assuré ! Une simple description de la plus célèbre cité d’Enselant, que certains de nos héros vont découvrir au cours de cette nouvelle aventure. Enjoy !

    "[...] On arriva en vue de Meriden au soir du quatrième jour.

    Meriden la Victorieuse, Meriden la Digne, une flamboyante ville de briques ceinte dans ses remparts, une éblouissante fleur de corail que le soleil arrose, un cœur généreux et grandiose battant au centre de la Royne.

    Dans la légère déclivité du terrain, au détour d’un méandre qui la dissimulait à la vue, elle apparut enfin dans toute sa splendeur, et les jeunes passagers, précipités sur le bastingage, en restèrent suffoqués d’émerveillement.

    La cité, à l’origine bâtie sur les hauteurs de la rive nord dans une large boucle du fleuve qui la protégeait sur trois fronts, s’était étendue hors de ses murailles au fil du temps, et notamment de l’autre côté de la Royne. Depuis la première place fortifiée des Cantes, cinq remparts successifs étaient venus enserrer la ville ; le dernier, le plus vaste, construit sous la direction des descendants des Préfets à cheval sur les deux rives, faisait aujourd’hui près de trois lieues de longueur, et comptait plus d’une centaine de tours de garde. Quatre immenses porteries de plus de dix toises de large, flanquées de tours en fer à cheval et fortifiées comme des châteaux miniatures, ouvraient la muraille aux quatre points cardinaux. Quatre autres tours jumelles, monstres carrés de briques, surveillaient les mouvements sur le fleuve, et en fermaient le passage la nuit tombée par une énorme chaîne aux maillons épais comme des bras.

    Enfin, au centre de la cité, barrant l’horizon des navigateurs, le pont de Meriden enjambait gracieusement la Royne de ses sept arches de pierres de taille et de briques rouilles. Sept arches asymétriques, et huit piliers renforcés de crêtes et percés de dégueuloirs, qui avaient rendu ce pont insensible à tout assaut de la nature depuis plus de huit siècles. C’était cet édifice qui faisait la fierté de Meriden, ainsi qu’une bonne partie de sa richesse, car son tablier, large de sept toises, supportait un trafic de chariots insensé, puisque la quasi-totalité du commerce terrestre qui traversait l’ouest du continent entre le nord et le sud passait par cette unique construction sur la Royne. Les consuls, élus à la tête de la cité, avaient donc fait installer deux châtelets fortifiés, un à chaque extrémité du pont, afin d’en pouvoir fermer le passage en temps de guerre, mais surtout, en temps de paix, d’en contrôler l’accès par une barrière à péage. C’était de cet octroi, ainsi que de ceux des quatre porteries des remparts, que la cité tirait ses principaux revenus, qui s’avéraient colossaux.

    Et de fait, Meriden avait attiré au fil des siècles de nombreuses corporations marchandes qui y avaient fait fortune et largement engraissé, ainsi que la première communauté intellectuelle d’Enselant. À l’origine simple noyau hérité des lettrés calcares attachés au service des Préfets, cette société savante avait servi de fondations à la première université lantienne instaurée par la double volonté de la Reine Astia et du Chancelier trois lustres plus tôt. C’était d’ailleurs la tour de l’université, le plus haut de tous les monuments de Meriden, construite en un temps record, qui élevait sa majestueuse silhouette sur l’unique escarpement rocheux de la rive sud [...]."