BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

La Savane des Esclaves accessible à tous

Aménager un circuit pour personnes à mobilité réduite

À propos du projet

Pouvoir accueillir les personnes à mobilité réduite à  La Savane des Esclaves, site agritouristique de Martinique monté sans subventions ouvert en 2004 , tel est le nouveau projet de Gilbert Larose , un martiniquais passionné d'histoire et des traditions de son île.                                                    

Située sur un terrain agricole, non plat, la visite guidée de La Savane des Esclaves n'est possible pour l'instant que pour des personnes valides et pouvant marcher une heure.

Durant cette visite guidée d'une heure, l'histoire de la Martinique et de l'esclavage, le mode de vie d'antan, les cases traditionnelles, les plantes médicinales sont expliqués aux visiteurs dans un cadre naturel, fleuri et ombragé.

3eme site touristique de l'île et très visité par les écoles, La Savane des Esclaves n'a à ce jour jamais touché aucune subvention, hormis le terrain mis à disposition gratuitement par la Mairie des Trois-ilets et fonctionne uniquement grâce à la contribution des visiteurs (entrée payante et boutique).

Refaire un circuit bis pour les personnes à mobilité réduite (fauteuil roulant ou personne avec canne), mais aussi aux parents avec poussette, reconstruire des cases d'esclaves à visiter sur ce circuit, aménager des toilettes aux normes handicapées, tel est le nouveau projet de Gilbert Larose pour 2016.

Un dossier de subvention a été déposé en septembre à la Région Martinique, mais nous n'avons pour l'instant aucun retour positif et nous aimons pouvoir compter sur notre plus grand soutien depuis 2004: le public !!

En 2014, Gilbert Larose a écrit une BD: Ti Gilbé présente l'histoire de la Martinique,

en autoédition et soutenu par un projet Ulule,

5000 exemplaires ont été vendus en un an,

et Gilbert souhaite réinvestir une partie de ces bénéfices dans

l'agrandissement et l'amélioration de La Savane des Esclaves.

L'aménagement du site aux normes pour les personnes à mobilité réduite, a été chiffré par les professionnels à une somme dépassant les 150 000 euros.

Gilbert  Larose, maçon de formation, est habitué à aménager La Savane des Esclaves lui même, en faisant intervenir les professionnels uniquement lorsque c'est nécessaire (bulldozer par exemple). Il a formé ses deux fils adultes pour la construction des cases traditionnelles (toitures en feuilles de canne, murs en bois tressés),  il utilise desmatériaux prélevés dans la nature, ainsi cela diminue considérablement le budget nécessaire.

Les nouvelles cases disposées sur le circuit pour les personnes à mobilité réduite présenteront des nouvelles statues réalisées par le sculpteur Narcisse, véritable artiste qui sculpte les troncs d'arbres d'une manière exceptionnelle; mais aussi des nouvelles fresques, des objets des esclaves (chaines, colliers, et outils de travail).

Des panneaux interactifs en anglais et français seront aussi rajoutés, afin de permettre aux anglophones mais aussi aux personnes malvoyantes d'entendre de nombreuses explications lors de leur visite.

La ferme pédagogique avec les animaux de la campagne sera aussi accessible aux personnes à mobilité réduite.

Gilbert vient de commencer cette semaine de début avril 2016 les premiers travaux.

Il sait qu'il peut compter sur la communauté des visiteurs ayant déja visité La Savane des Esclaves ces 10 dernières années pour le soutenir dans ce nouveau projet colossal, ainsi que sur de nombreux autres qui viendront un jour peut-être sur place visiter et le rencontrer!!

Nous espérons que des entreprises soutiendront les contributeurs particuliers dans cette démarche de financement participatif.

Une inauguration officielle avec un plan média sera réalisé lorsque tout sera terminé.

2 nouvelles cases viennent d'être construites sur le parcours, en 2 semaines , voici les photos du jour (29/04/2016):  charpentes en zo campeche (bois mort,pétrifié, récupéré dans les forêts aux alentours, toiture en feuilles de canne à sucre, murs en bois tressés à la lune descendante): cases typiques d'esclaves sur l'habitation.

un deck sera aménagé tout autour des cases afin de pouvoir circuler en fauteuil roulant facilement


À quoi va servir le financement ?

Quelques exemples de dépenses pour l'aménagement de ce circuit:

-bulldozer pour tracer le chemin et créer les emplacements pour nouvelles cases: 2000 euros

-aménagement des toilettes aux normes handicapées: 5500 euros

-aménagement du chemin en pierre, et rambarde en bois imputressible: 5000 euros

-commandes de statues du sculpteur Narcisse: 5000 euros

-réalisation de panneaux interactifs: 5500 euros

- construction de trois nouvelles cases: 15 000 euros

-aménagement de l'entrée et de la case d'accueil pour répondre aux normes d'accessibilité: 2000 euros

soit un total minimum de 40 000 euros...

Nous fixons l'objectif Ulule à 6000 euros en somme plancher à atteindre, mais nous espérons pouvoir le dépasser grâce à vous tous.

Ce qui vient d'être commencé: l'aménagement par le bulldozer, la commande de statues auprès du sculpteur Narcisse, la construction d'une case.

À propos du porteur de projet

Ti Gilbé, c’est Gilbert Larose, un martiniquais passionné par son ile, son histoire et ses traditions.

C’est le créateur d’un village dantan reconstitué en Martinique : La Savane des Esclaves où sont présentés aux visiteurs l’histoire de la Martinique (notamment l’histoire de l’esclavage sans tabou), le mode de vie d’antan, les cases traditionnelles d’habitations des esclaves libérés ou évadés, les plantes médicinales et les savoirs-faires et coutumes.

Parti de rien en 1999, ayant créé son village sur un terrain prêté par la mairie,seul, sans subventions, il est reconnu aujourd’hui comme un acteur de valorisation du patrimoine martiniquais en 2016.

Site touristique devenu incontournable en Martinique, La Savane des Esclaves est maintenant connue dans le monde entier, notamment grâce aux nombreux journalistes venus sur place.

Le projet de la BD autoéditée Ti Gilbé présente l'histoire de la Martinique sur ulule fin 2014, a été un succès.

Gilbert Larose ne veut pas attendre 2018, la date obligatoire fixée par la loi, pour rendre La Savane des Esclaves accessible aux personnes à mobilité réduite, et profite de ces travaux pour agrandir et enrichir sa visite en créant de nouvelles cases à visiter , avec statues, objets d'esclaves, tableaux...

Gilbert sait que son plus grand soutien c'est le public, et il les remercie grandement !!

https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g147329-d627903-Reviews-La_Savane_des_Esclaves-Trois_Ilets_Arrondissement_of_Le_Marin_Martinique.html

https://www.youtube.com/watch?v=4qyXySnI1O8

https://martinique.mimcity.fr/article-gilbert-larose-createur-de-la-savane-des-esclaves-5568.html

http://experience.usatoday.com/caribbean/story/best-of-caribbean/2015/09/29/tracing-roots-african-heritage-and-history-caribbean/72987904/