BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Santé & solidarité au Togo

5 étudiants en soins infirmiers ont la chance de partir en stage 4 semaines au Togo et de réaliser des missions humanitaires sur place

À propos du projet

☀☀☀

Bienvenue sur notre cagnotte ! 😊

Nous sommes 5 étudiants en soins infirmiers à l'IFSI Croix-Rouge de Rezé qui partons durant 4 semaines au Togo du 26 mars au 25 avril 2018 dans le cadre d'un stage à l'international. ✈

Né de l’imagination et des désirs de chacun, ce projet nous a fait nous rendre compte que nous partagions tous cette envie de découvrir un système de santé autre que le modèle français et de vivre aux rythmes de cultures et de coutumes différentes. 🌍

Chacun de nous a cet attrait pour le continent africain.

Nous avons donc décidé de monter ce dossier afin d’effectuer un stage au Togo et de vivre cette expérience unique tous les 5.

☀☀☀

Nous aurons l’opportunité d’acquérir des savoirs, un jugement et une maturité professionnelle et de développer nos compétences en échangeant avec les professionnels locaux, mais également entre nous, en partageant et analysant nos expériences journalières en groupe. 😷

Le système de santé togolais est précaire et vraiment différent du modèle français, et nous nous attendons à ce que nos représentations actuelles évoluent de par ce voyage.

☀☀☀

Des cliniques de Lomé en passant par l’hôpital de Kpalimé jusqu’aux dispensaires de villages reculés, nous allons vivre un stage riche professionnellement et personnellement.

Malgré nos différences d’âge et nos parcours de vie variés, nous connaissons les enjeux et l’importance d’un tel projet.

Nous le portons par une confiance mutuelle les uns envers les autres et savons que nous pouvons apprendre de chacun d’entre nous.

Nous pourrons nous soutenir quotidiennement et en sortir tous enrichis.

☀☀☀

Nous aurons la chance de vivre cette grande expérience en santé & humanitaire, par le biais de l'association ASAVI (Association d’Alphabétisation Volontariat International) aussi appelée Splendeurs d’Afrique.

Avec ASAVI, nous réaliserons de nombreuses actions (en complément de nos missions dans les cliniques et dispensaires pour notre stage) :

* Sensibilisation et promotion auprès des populations locales dans les domaines de la santé et de l'environnement 🍃

* Cours et soutiens aux élèves de diverses écoles dans les villages 🚸

* Animation auprès des enfants des villages

* Manifestations diverses

☀☀☀

N’hésitez pas à consulter notre page Facebook où vous pourrez suivre notre voyage, nos aventures et découvrir le Togo à nos côtés : https://www.facebook.com/santesolidaritetogo/

☀☀☀

Nous ne manquerons pas de vous communiquer ici également l’avancée de nos travaux et nos aventures une fois sur place.

☀☀☀

Merci de votre visite,

Merci pour votre geste,

Merci de partager cette cagnotte autour de vous,

Tout simplement merci !

☀☀☀

Claire, Camille, Alexandra, Aurélie & Stéphane

A quoi va servir le financement ?

☀☀☀

Mais votre grande question est : A quoi va servir cette cagnotte ?

Elle va nous permettre de récolter des fonds afin de financer :

- l’apport de matériel médical dans les dispensaires avec qui nous travaillerons

- l’achat sur place de matériel scolaire qui sera distribuer aux écoles où nous donnerons des cours

- nos déplacements dans les différents villages où nous aurons l'opportunité d'aller afin de réaliser nos missions humanitaires (Kpalimé, Bagbé, Danyi et Kpélé Adéta)

☀☀☀

À propos du porteur de projet

Stéphane :

Je m’appelle Stéphane, j’ai 36 ans. Ce stage de perfectionnement professionnel à l’étranger est une occasion unique de pouvoir développer ma posture professionnelle, d’élargir encore plus mes représentations et d’apprendre toujours plus des différentes pratiques et cultures que le TOGO regroupe.

J’ai exercé pendant 10 ans dans l’Armée Française en tant que militaire de carrière avec une période de 4 ans comme « brancardier secouriste », cela signifie que j’ai été formé par les médecins et infirmiers militaires à la médecine de guerre pour pouvoir accompagner des sections de combats en milieux reculés ou hostile.

De ce fait j’ai eu l’opportunité de pouvoir explorer de nombreux pays (Liban, Bulgarie…) et régions outre-mer (Guyane Française, Réunion, Polynésie Française…). Ces voyages étaient dans un cadre professionnel bien spécifique (déminage, traque des orpailleurs illégaux, aide à la population…) et aujourd’hui je recherche un épanouissement personnel et professionnel en accord avec la déontologie infirmier au niveau international.

Mes expériences à l’étranger m’ont enrichies et de ce fait, je mesure aujourd’hui l’importance d’un tel projet.  L’immersion dans le système de santé Togolais me permettrait de comparer leur prise en soins des patients avec la nôtre et ainsi faire évoluer mes représentations sociales, culturelles et religieuses. Apprendre les normes sociales locales et les différentes façons que les professionnels de santé mettent en œuvre pour gérer ceci dans un contexte de soin.

Les conditions différentes de notre pays occidentale comme l’hygiène, l’eau, l’électricité, le climat ainsi que les moyens financiers me questionnent énormément. Les réponses apportées lors de l’élaboration de notre dossier à l’international sont très intéressantes et répondent à la plupart de mes questions.

Cependant, je sais que le terrain est souvent différent des écrits. En effet, lors de mes différentes expériences passées, j’ai eu à plusieurs reprises le plaisir de constater des « manières de faire les choses ou méthodes » avec peu de moyens tout en essayant au mieux de respecter les consignes, « le système D » (débrouilles-toi !).

Ces méthodes ont développé ma capacité d’adaptation et d’anticipation, des qualités utiles en de nombreuses circonstances. Je suis impatient de pouvoir apprendre du professionnalisme des soignants ainsi que de pouvoir constater leurs débrouillardises et ainsi je devrais accommoder mes gestes aux techniques, aux milieux, aux conditions d'hygiène et d'asepsie et aux matériels utilisés.

☀☀☀

Claire :

Je m’appelle Claire, j’ai 31 ans. Forte de mes expériences personnelles de par mes voyages à l’international, et principalement en Afrique par le biais d’associations à but non lucratif dont je suis membre depuis mes 18 ans, j’ai eu la chance, à maintes reprises, de découvrir et vivre plusieurs mois dans de nombreux pays d’Afrique noire tels que le Burkina Faso, le Cameroun, le Ghana, Madagascar, etc.

Tout cela afin d’y mené à bien de nombreux projets sur des thèmes aussi intéressants que variés : éducation, adduction d’eau, santé, prévention… 

A la fois fascinée, émerveillée voire parfois contrariée par les cultures, les coutumes et surtout les conditions de vie des populations, j’ai eu la possibilité de résider dans des dispensaires et hôpitaux de brousse et d’y apercevoir le quotidien des soignants mais également des soignés ; contraintes financières, manques de moyens, de lieux de soins, de personnels, de matériels, de formation, d’hygiène, d’eau, d’électricité… impossibles à imaginer dans un pays comme le nôtre, mais générosité, patience, soutien, soins et tant d’autres choses rencontrées dans l’adversité.

Ces expériences m’ont enrichies et fait grandir, et n’ont fait que confirmer mon attrait pour ce continent, mais également pour les métiers du soin, et surtout celui d’infirmière, étant l’une des raisons de ma reconversion professionnelle. 

Nos apports théoriques mais également l'ensemble de mes stages effectués jusqu’ici m’ayant appris technicité, autonomie, travail en équipe et tellement plus encore... Tout n’a fait que confirmer mes choix et mon envie de sauter sur l’occasion offerte par l’IFSI de pouvoir réaliser un stage à l’international, et ainsi découvrir en profondeur les rouages d’un établissement médical africain, et plus particulièrement ici togolais. 

Développer mes capacités d’adaptation, découvrir et participer à d’un système de santé aux antipodes du notre, appréhender de nouvelles pathologies et approches des maladies, observer et participer à la prise en soins des patients dans tous les domaines (douleur, maladie, gestion des dossiers, aspects financiers et matériels, éducation thérapeutique, etc.), acquérir une posture professionnelle et une autonomie plus ferme…

Mes envies sont nombreuses et fortes à la vue de tout ce que ce stage à l’international peut m’offrir.  Ce stage s’ajoutera également pour me permettre de confirmer ou non mon projet professionnel dans la santé publique, auprès de populations défavorisées et dans le domaine de la prévention.

☀☀☀

Camille :

Je m’appelle Camille, j’ai 20 ans. L’opportunité que nous offre l’école de partir en stage à l'étranger est un projet que j'ai commencé à mûrir et préparer avant même d’entamer mes études.

Etant curieuse, dynamique et impliquée de nature, ma soif de découverte n’a fait que s’accroître au fur et à mesure des années et des différents voyages déjà effectués (au sein de nombreux pays d’Europe mais aussi en Asie). Par ailleurs, mon investissement dans cette passion du voyage a également été un moteur dans mes apprentissages de langues étrangères. Je maîtrise actuellement l’anglais, l’allemand, le russe et l’italien et je continue d’en apprendre d’autres en parallèle de mes études. Cela me fascine et m’aide à comprendre la culture et les usages d’un pays car je peux communiquer plus aisément avec les personnes que je rencontre.

Les différents lieux de stage (EHPAD, crèche, Unité fermée de psychiatrie, service de chirurgie digestive) dans lesquels j’ai eu l’occasion d’appréhender le métier infirmier m’ont confortée dans ce désir de partir à l’international, et qui plus est, de poser mes valises le temps d’un stage sur le sol d’un continent dont je ne connais que très peu de choses. Je pourrais en effet mettre en pratique, et bien sûr améliorer, ce que j'ai pu apprendre lors de ces deux premières années de formation, et ce, dans un contexte totalement opposé à celui que je connais.

Je suis persuadée de pouvoir apprendre beaucoup des pathologies, nouvelles pour moi, et de leur prise en charge adaptée aux conditions de vie du pays (financières, économiques, sociales et culturelles). Je pourrais notamment améliorer mes capacités d'adaptation et d'autonomie mais aussi ma posture professionnelle avec les patients et leur famille. 

J’ai également à cœur de pouvoir utiliser à bon escient ce que j’ai pu apprendre de ma formation, sur les bancs de l’école ou sur le terrain, afin de venir en aide, à mon échelle à des personnes qui en auraient besoin. Le métier d’infirmier permet de mobiliser énormément de connaissances en sciences biologiques voire médicales, mais aussi et surtout en sciences humaines. Or, la notion d’accompagnement, principalement, est une de celles qui ont le plus de valeur à mes yeux dans cette profession. Je serais donc ravie de pouvoir participer à la prise en soins de personnes issue d’une population évoluant avec un mode de vie et des normes sociales presque à l’opposé des nôtres.

Tout au long de ce stage à l’international, j’envisage de me baser tant sur les cours théoriques dispensés à l’IFSI que sur les compétences validées en stage et que j’aimerais développer. Si cela est possible, je souhaiterais consacrer une majeure partie du stage au Togo au domaine de la prévention auprès des populations.  J’espère ainsi pouvoir sortir grandie de cette expérience qui bousculera certainement mes représentations et qui m’aidera à construire la future professionnelle de santé que je serai.

De surcroît, ce stage me permettra également de confirmer, ou non, mon projet de partir pour m’investir dans des missions humanitaires à long terme dans différents pays d’Afrique notamment, car c’est un continent qui me fascine, après avoir été diplômée en 2019.

Cela sera une expérience très enrichissante aussi bien humainement que pour tout ce qui relève de ma future carrière professionnelle.

☀☀☀

Alexandra :

Je m’appelle Alexandra, j’ai 24 ans. Comme tout le monde, j’avais une perception de la profession différente de la réalité avant d’avoir une expérience professionnelle dans le milieu médical.  A travers ces expériences j’ai pu côtoyer différentes équipes et partager avec les professionnels avec lesquels je collaborais.

Avant d’arriver en formation, j’ai pu voir de moi-même certaines qualités requises pour effectuer ce métier, telles que la persévérance, l’organisation, et la réactivité.  Mais j’ai rapidement compris que la passion devait en faire partie, ce qui est mon cas.

A ce jour, j’ai parcouru la moitié de la formation, et à travers les différentes unités d’enseignements, j’ai appris que la soif d’apprendre nourrissait ce métier.  Durant cette partie de scolarité j’ai pu acquérir des savoirs sur les réactions physiques, et psychiques de l’homme. Grâce à ces connaissances j’ai pu perfectionner mes démarches de soins, afin d’aboutir à un diagnostic infirmier et j’ai assimilé des connaissances sur les différents modes de communication, les soins relationnels, mais aussi en santé.  
C’est pour cette raison que je pense que ce voyage est en adéquation avec le référentiel, mais aussi avec les valeurs que notre institut de formation veut nous promulguer. 

Ces valeurs sont basées sur le fait qu’une infirmière doit s’adapter à toute situation, afin de répondre au mieux aux besoins des personnes qu’elle prend en soin.  En effet, la découverte fait partie de l’adaptation, et dans cette dynamique, un stage à l’étranger est le moment idéal pour effectuer des liens entre nos connaissances.

Et, grâce aux compétences acquises (ou en cours d’acquisition), il est possible d’installer un climat de partage sur le lieu de stage. Le but étant d’apprendre sur la technique professionnelle des praticiens qui nous accompagnent tout au long de cette expérience.

Ce partage sera aussi riche sur le point de vue intellectuel qu’humain.  Je me permets de terminer en précisant qu’en 2016, lorsque j’ai passé le concours d’entrée de la croix rouge, j’avais connaissance de votre investissement dans ce type de projet. Me rendre au Togo serait pour moi une chance d’apprendre sur les autres, mais aussi sur moi-même. Mes choix de services pour ce projet sont en adéquation avec mon futur projet professionnel qui serait d’envisager une formation pour devenir sage-femme.

☀☀☀

Aurélie :

Je m’appelle Aurélie, j’ai 38 ans, 2 enfants de 13 et 9 ans. J’ai exercé la profession d’esthéticienne de 1998 à 2003 spécialisée dans les soins du corps et les massages (californien, ayurvédique, shiatsu du visage).

Je souhaitais m’orienter vers une formation de socio-esthéticienne mais suite à des allergies aux huiles essentielles et aux produit cosmétique j’ai dû envisager une reconversion professionnelle. Mon attrait pour le soin et le bien-être des personnes m’ont tout naturellement dirigé vers une formation d’aide-soignante. Métier que j’ai exercé avec passion de 2005 à 2016.  Tout d’abord en maison d’accueil spécialisée pour polyhandicapée, puis en centre de soins de suite, ou j’ai pris en charge des patients polypathologiques en rééducation et réadaptation fonctionnelle ainsi qu’un service spécialisé pour des patients en état Végétatifs chronique et Pauci-relationnelle. Dans cette structure j’ai pu bénéficier de diverse formation telles que : La prise en charge des patient EVC/EPR, les soins d’urgences ainsi que la formation toucher/massage.

Fortes de ses expériences professionnelles j’ai pu développer une aisance relationnelle, une technicité dans les soins d’hygiènes hospitalières, des qualités d’observation physiques et psychologiques des patients.  Ma soif d’apprendre m’a poussé à entreprendre des études d’infirmières dans lesquelles je m’épanouie pleinement.

Depuis toujours, je désire découvrir ce magnifique continent qu’est l’Afrique. Mes contraintes familiales ont fait que je n’ai pas pu réaliser ce rêve jusqu’ici, c’est pourquoi je souhaite bénéficier de l’opportunité que nous offre l’IFSI de faire un stage à l’étranger afin de découvrir un système de santé différent du nôtre, une culture et des prises en charges différentes.

A travers ce stage au Togo, Je souhaite mettre en pratique, approfondir mes compétences, pouvoir renforcer mes qualités d’adaptation et me confronter à mes représentations.
 

☀☀☀

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet