BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Santa Sangria Film

Notre super court métrage "Santa Sangria" est né ! À présent, nous allons tout faire pour qu'il rencontre le succès qu'il mérite.

À propos du projet

Le pitch

Dans un bar espagnol, une jeune serveuse prend la commande de trois hommes d’une quarantaine d’années. Deux d’entre eux commandent des bières. Le troisième homme lui demande quelque chose de spécial.

 

Un court féministe vient de naître

3 minutes chrono en main pour raconter une petite histoire féministe, percutante et amusante, c’est le défi que nous nous sommes lancé en janvier 2018.

Après un peu plus d’un an de travail, "Santa Sangria" est enfin né et nous sommes très fiers de ce que nous avons réussi à accomplir.

À présent, une nouvelle aventure commence dans l’histoire du film, celle de sa distribution et de sa diffusion. C’est pour cette étape cruciale que nous faisons appel à vous, pour nous aider à porter ce court métrage sur le devant de la scène !

 

MAKING-OF

Le printemps a été la saison de la préparation, des repérages et du casting. L’été a vu le tournage se dérouler sur deux jours. L’automne, nous avons monté, étalonné et mixé le film. L’hiver, nous avons réalisé le générique de fin et achevé la postproduction.

Le casting

Printemps 2018, nous fouillons le web et postons des dizaines d’annonces de casting un peu partout pour trouver les deux acteurs principaux. Eva Alonso et Carlos Valentín Nadal retiennent particulièrement notre attention, ça y est nous avons nos deux stars !

Un bar espagnol en Aveyron

Le film a été tourné les deux derniers jours de juillet 2018 à Villefranche-de-Rouergue, en Aveyron. Nous avons transformé Les Hauts Parleurs, un bar associatif super chouette de Villefranche, en véritable bar populaire d’Espagne. Affiches, tapas, nappes rouges à pois, chaque petit détail à compter pour créer un décor crédible.

L’image

Notre talentueux directeur de photo Wilhelm Kuhn a filmé "Santa Sangria" en Canon C200 et objectifs de la série L de Canon. Assisté d’Ilhan Palayret qu’il a rencontré à la London Film School, Wilhelm a relevé le défi d’accomplir une photographie qui s’inspire des films de Pedro Almodóvar et de Wes Anderson.

Le son

Audrey Lardière a été notre perchwoman. Une fois le tournage terminé, nous avons profité avec elle du temps qu’il nous restait pour chercher des bons sons : la bière qui mousse, les bruits de glaçons, de déglutitions… Au cours de l’automne, notre ami Dembo Ziavoula a pris le relais en postproduction pour effectuer le montage son et le mixage, en allant chatouiller les codes du western.

Le générique

Pour clôturer le film, nous avons réalisé un super générique sur une composition originale du compositeur Baptiste Cathelin et une animation ciné graphique du collectif Toulousain Superfruit.

 

ET MAINTENANT ?

La production s'est parfaitement déroulée et nous avons réussi à créer un film à la hauteur de nos espérances. Mais le travail est loin d’être fini, bien au contraire ! À présent, "Santa Sangria" n'attend plus que d’être vu et de vivre le plus loin possible. Nous rentrons donc en phase de distribution et nous comptons sur vous pour participer à cette nouvelle étape !

Conquérir les festivals

La partie principale de ce travail de distribution va consister à inscrire notre film dans des centaines de festivals de courts métrages. Nous allons cibler à la fois les festivals généralistes et les festivals à sensibilité féministe. Pour cela, nous allons travailler avec Banatu Filmak, une agence de distribution basque spécialisée dans le court métrage et qui connaît bien les festivals féministes.

Gagner le web

Dans un ou deux ans, selon notre parcours en festivals, nous allons diffuser le court métrage sur Internet. Dans un premier temps, nous candidaterons à des sites comme Short Of The Week, NoBudge ou FilmShortage. Ces sites sont reconnus internationalement pour leurs sélections de courts métrages. Puis, nous chercherons à le montrer partout où il aura sa place : sites d’actualités, médias d’infodivertissement, blogs féministes… Avec votre soutien, nous ferons tout pour bouger notre film et trouver son public !

 

¡MUCHAS GRACIAS!
À NOTRE ÉQUIPE

Eva Alonso, actrice

Carlos Valentín Nadal, acteur

Wilhelm Kuhn, directeur de photographie et étalonneur

Ilhan Palayret, assistant caméra / gaffer

Audrey Lardière, perchwoman

Dembo Ziavoula, monteur son et mixeur

Baptiste Cathelin, compositeur de musique

Léa Rivalland, graphiste

Matthieu Gadin, motion designer

Igor Boyer, plasticien

Sara Fougère, régisseuse

Oscar Castellet, figurant

Jules Maingault, figurant

À NOS SPONSORS

Comptoir des Saveurs

Intermarché La Fouillade

La boulangerie Delmur

La ferme du Marigot

À NOS PARTENAIRES

Pixel Interactive

Les Hauts Parleurs

Studios H2G

Superfruit

A quoi va servir le financement ?

Nous avons cassé notre tirelire pour autoproduire ce court métrage. Au total nous avons déboursé 2000€ pour l’ensemble de la production et nous avons à présent besoin de la même somme pour mener à bien la distribution du film.

En effet, notre investissement et notre motivation ne suffiront pas pour porter seuls la distribution de « Santa Sangria ». Tous vos dons nous permettront de travailler avec l'agence de distribution Banatu Filmak et de donner ainsi au film toutes les chances d’être sélectionné en festival. Vos dons serviront également à payer les frais des festivals payants.

Une fois la distribution en festival achevée, vos dons nous permettront de candidater à des plateformes de courts-métrages (Short Of The Week, NoBudge, FilmShortage…), de couvrir les différents frais en marketing (publicité Facebook, visuel IMDb…) et de réaliser les goodies, contreparties et tout le matériel nécessaire à la communication (affiches, stickers, cartes postales, plaquettes et dossiers de presse…).

L’argent dont nous avons besoin sera réparti de la manière suivante :

Agence de distribution : 1 200€

Frais festivals : 300€

Candidatures plateformes internet : 300€

Marketing / Goodies : 200€

Si nous arrivons à lever encore plus de fonds, nous pourrons couvrir une partie des frais de production que nous avons payés de notre poche.

À propos du porteur de projet

Nous portons ce projet avec "Sacré Films", notre association qui a pour but de produire et distribuer des courts métrages.

Nous sommes un couple de trentenaires. Roser Martínez Garcia est originaire de Barcelone et Baptiste Grandin de Cholet. Nous vivons actuellement à mi-chemin entre ces deux villes, en Aveyron dans le petit village de La Fouillade, à côté de Najac et Villefranche-de-Rouergue.

Roser est artisane créatrice, elle crée des tampons encreurs et a lancé sa boutique en ligne Les Tampons de Roser. En parallèle, Roser fait de la photographie sous le nom d’artiste Roser Tananbum, pseudo qu’elle utilise également pour le cinéma.

Baptiste est quant à lui passionné de cinéma depuis toujours. Ces dernières années, il a réalisé plusieurs courts métrages en autoproduction : Conquête spatiale (2011), Sauce barbecue (2011), Face D (2013), Sauce Barbare (2015) et Hasta la Vista Baby! (2018).

Share Suivez-nous