BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Sadique-master festival - 4ème édition (2018)

Le 1er festival Français consacré uniquement au cinéma underground extrême

À propos du projet

CETTE CAMPAGNE DE FINANCEMENT N A RIEN A VOIR ET EST A DISSOCIER DES PREVENTES A VENIR EN FEVRIER.

Pour la 4 éme édition consécutive, le Sadique-master festival revient sur Paris et s'impose comme l'événement cinématographique le plus infâme du pays. 
Cette année encore, la débauche se déroule sur un week-end de trois jours  (le 9-10-11 mars 2018) au cinéma les 5 Caumartins, situé juste à coté de la gare Saint-Lazare.
Consacré au cinéma underground extrême sous toutes ses formes, ce festival international accueil des réalisateurs, acteurs, actrices, producteurs, exposants, et autres artistes iconiques du milieu tout en proposant des films singuliers, déviants, transgressifs, irrévérencieux...

L'esprit recherché ? Une abolition des frontières entre les spectateurs et les artistes, une ambiance intimiste, familiale, où les fans peuvent rencontrer leurs réalisateurs (venus des 4 coins du monde) préférés autour d'un verre, d'une discussion et d'un autographe.

Cet événement se présente désormais comme la 4éme édition d'un festival de cinéma international et bénéficie du soutient essentiellement promotionel d'éditeurs comme Oh My gore,Zeno Picture ou Uncut movie (qui chaque année tiennent un stand sur place), mais aussi de l'incontournable plateforme VOD "Filmo TV" ou encore de l'irrévérencieuse marque de t-shirt "Hate couture".

Lors des précédentes années depuis sa création, le festival a permis de découvrir et faire connaitre des films chocs tels que Circus of the dead, Carcinoma, Atroz, Gudsforladt, Sacrifice...Pour favoriser les interactions et permettre à cette culture une vie active, nous avons aussi accueilli dans nos invités ou notre jury, des réalisateurs de marque tels que Frederick Maheux (ANA, Théorie de la religion...), Kasper Juhl (Madness of many, Gudsforladt..), François Gaillard (Blackaria, Tokyo Grand guignol), Rafael Cherkaski, (Sorgoi Prakov : my European Dream) Cedric Dupuis (Making Off), ou encore l'incontournable Marian Dora (jusque là jamais venu dans un festival) ainsi que le maquilleur FX/gore David Scherer.

La programmation ainsi que les informations concernant les invités, le jury ou certains autres points de cette 4éme édition sont à venir prochainement et vont se dévoiler progressivement.

Liens importants :

Sites partenaires : -  http://www.uncutmovies.fr/ - http://www.zenopictures.be/ - http://www.hatecouture616.com - http://www.ohmygore.com/ - https://www.filmotv.fr/

Chaine youtube du festival : https://www.youtube.com/channel/UCJjFP81mu-8a1kUObXrAzRw

Page facebook Sadique-master https://www.facebook.com/SadiqueMaster/

Groupe facebook Sadique-master https://www.facebook.com/groups/892174444130923/?ref=bookmarks

Page web Sadique-master festival http://www.sadique-master.com/sadique-master-festival/

Merci à Joseph Bouquin pour l'illustration de cette 4éme édition.

A quoi va servir le financement ?

Un événement constamment en sursis ? Sans la campagne de financement, oui.

Le sadique-master festival est à notre connaissance le seul festival de cinéma international ne disposant d'absolument aucune subvention ni même d'aucun mécène (refus du mécénat en raison de la teneur "spécialisé"  et "subversive" de la manifestation). Autrement dit, l'événement n'assure malheureusement pas de rentabilité et doit utiliser différentes alternatives pour survivre et se renouveler. Cette campagne en est une.

Pour une totale transparence, le Sadique-master festival c'est : 4400 de location de salle, 250 de bières, 100 euros de badges et bracelets, 200 euros pour les affiches et le matériel promotionnel. 150 pour la Sacem, 300 euros pour la prise en charge des invités.

1800 euros récoltés par ullule nous permettent seulement de survivre, c'est pourquoi nous avons chiffré cette somme minimum à atteindre. Cependant, plus la somme finale s’avère conséquente, plus nous pouvons faire évoluer et vivre le festival.

Rentabiliser cette somme est actuellement pour nous impossible sans votre aide, puisque le festival ne vit que par vous.

Informations et détails sur les contreparties

DVD Oh my gore

I'll Never Die Alone (2009 (Argentine) ( Adrian Garcia Bogliano) (Rape And revenge)

Plus d'informations : http://www.sadique-master.com/ill-never-die-alone-2009-argentine/

DVD Zeno picture

Red white and blue (2010) (Américain) (Simon Rumley) (Thriller/horreur)

Plus d'informations : http://www.sadique-master.com/red-white-and-blue-2010-americain/

OU

The Thingy – confessions of a teenage placenta (2013) (Belgique) ( de Yves Sondermeier et Joël Rabijns) (Horreur/Gore/Comédie)

Plus d'informations : http://www.sadique-master.com/the-thingy-confessions-of-a-teenage-placenta-2013-belgique/

Affiche collector du film Necronos

Peinture de David Brocourt en format carte postale A5

T-shirt Sadique-master personalisé par Hate couture.

Ex-voto personalisé de Natalia Teuber-Terrones

(En attente de photo)

À propos du porteur de projet

Sadique-master est une association issue du site web http://sadique-master.com/ et fondée par Tinam Bordage aussi créateur du Sadique-master festival à seulement 20 ans. 

Pour en savoir plus sur Tinam, voici quelques interviews : 

-- http://www.luimagazine.fr/culture/cinema/sadique-master-festival/#toptitre
– http://faispasgenre.com/2017/02/tinam-bordage-lextreme-cinephile/
– http://laspirale.org/texte-527-tinam-bordage-sadique-master.html
– http://www.grimmovies.com/2017/03/24/interview-fan-de-cinema-underground-a-labordage/
– https://soundcloud.com/ruemorgueradiofrance/rue-morgue-radio-france-interview-sadique-master-avril-2017
– http://www.horreur.com/?q=nid-6178%2Finterview-tinam-bordage-tinam-bordage

Notre but est de promouvoir une culture différente dans le cadre d'un événement singulier où les spectateurs avides de ce cinéma si rare et si singulier peuvent enfin visionner des films dans les conditions optimales et la meilleure ambiance possible. Par la même occasion, l'événement sert à fédérer une communauté d'individus aux intérêts mutuels et aux passions communes tout leur permettant de rencontrer leurs artistes préférés.