BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Sac d'Augustine

...Laissez nous vous conter l'histoire d'un sac...

À propos du projet

De l'observation à l'idée

           Tout commence dans un service d’Unité de Soins de Longue Durée

            Augustine souffre de la maladie d'Alzheimer et perd ses repères. Elle s'agite beaucoup.
            Blandine, infirmière du service va chercher et proposer une idée ingénieuse:

Ainsi est née l'idée du Sac d'Augustine, vaste "fourre-tout" thérapeutique qui, à travers le toucher, favorise l'apaisement en phase de tensions.En faisant appel à la mémoire sensorielle, cet objet transitionnel calme l'agitation et les angoisses.

L’objectif recherché est d’être dans une approche non médicamenteuse de la maladie, tout en ne surchargeant pas le travail des aidants.

De l'idée à la conception

Le concept repose sur l'adaptation d'un sac en tissu contenant différentes matières, évocatrices du vécu et des habitudes de la personne qui le manipule.

Le sac renferme ainsi des éléments de tissus, accrochés entre eux et fixés à l'intérieur pour éviter que le contenu ne s'éparpille.

Les éléments textiles sont issus de récupération, respectant ainsi les objectifs de développement durable.

De la conception à l'utilisation

Les premiers essais d'utilisation ont été très positifs. Les retours sont multiples, sur l'apaisement des angoisses nocturnes, la diminution des phases de déambulation et la régression de l'agitation en fin de journée.


Des études complémentaires sont envisagées pour mesurer l'effet de cet outil.

La fabrication sera française et artisanale et répondra à un cahier des charges, pour respecter les aspects réglementaires et opérationnels du projet.

Les premiers test d'utilisation ont permis de faire les réajustements nécessaires en terme de sécurité et de fonctionnalités.

A quoi va servir le financement ?

Déposer le nom du sac.

  • Réaliser les démarches nécessaires
  • Financer le dépot du nom "Sac d'Augustine" pour protéger le travail réalisé 

Lancer la production artisanale du "Sac d'Augustine"

  • Participer au financement d'une machine à coudre adaptée à ce projet
  • Acquérir les matières premières indispensables
  • Réaliser une plaquette de présentation du produit à destination des établissements d'hébergement

Participer à l'amélioration du quotidien des personnes fragilisées.

  • Financer la création de sacs de démonstration pour les aidants, qu'ils soient professionnels ou familiaux

À propos du porteur de projet

L'initiatrice du projet, c'est elle

Infirmière auprès de personnes âgées atteinte de pathologies neuro-dégénératives

Porte un grand intérêt au bien être quotidien des résidents, dans les mille détails de leur vie.

Soucieuse du travail en équipe et des approches non-médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer

Talents personnels : créativité au service de sa profession, en particulier travaux de fil et d'aiguilles

Blandine est soutenue par Camille Rivière, l'animatrice, Delphine Brajeul, la psychologue du service, et Marie-Christine Chareyre, cadre de santé. qui ont constitué un groupe de travail pour porter le projet. Elle bénéficie également de l'appui de toute l'équipe de l'unité de soins longue durée.