BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse

Souscription pour la 3e édition enrichie et augmentée

Interview d'un Rocketteur

Bonjour à tous,

Aujourd'hui je vous propose de lire le témoignage d'un rocketteur. Il s'agit de Manu, "rencontré" sur le net quelques semaines avant cette campagne de financement, et qui a accepté gentiment de répondre à quelques unes de nos questions. Le témoignage de Manu est similaire à beaucoup d'autres que nous avons pu collecter, et qui nous conforte dans le projet que nous avons ici initié : il est nécessaire de pouvoir trouver, dans un ouvrage complet et synthétique, l'ensemble des informations théoriques et pratiques, issues de retours d'expérience multiples, avant de se lancer dans une telle réalisation. C'est vraiment l'objectif qui nous anime aujourd'hui. Manu en témoigne ici de manière très franche, un grand merci à toi !

Salut Manu, tu es possesseur d’un Rocket depuis quelques années déjà. Peux-tu nous en faire la fiche signalétique ?

C’est un Rocket de type « J », conçu sur une dizaine de mois. Il chauffe une maison de 95 m2 environ. Son diamètre est de 200 mm (NDLR : on identifie très souvent les dimensions des Rockets, « J » ou « batch », en évoquant leur « diamètre », qui correspond finalement au diamètre de la cheminée interne, et qui conditionne l’ensemble des mesures utiles). La longueur du banc est de 9 mêtres linéaires, avant la sortie vers l’extérieur.

Pourquoi es-tu parti sur l’idée de te doter d’un poêle Rocket ?

Nous avons découvert le « Rocket stove » sur le net, et nous nous sommes inscrits à un stage dans les Landes. Durant cette session, la partie théorie, très bien présentée pour des gens comme nous qui ne connaissons rien aux histoires de feu en cheminée ou en poêle, nous a convaincus de l’utilité de réfléchir à une solution de chauffe différente des systèmes qu’on trouve partout et notamment en Grande Surface de Bricolage. On a pris conscience que ces systèmes ne sont pas du tout satisfaisants sur un plan écologique notamment.

De plus nous étions engagés dans des travaux de rénovation d’une vieille batisse, et ne dispositions que d’un budget assez restreint. Enfin, tant qu’à refaire notre maison, autant aller jusqu’au système de chauffe ! Ca nous paraissait cohérent dans la démarche globale de notre projet familial, même si ça peut parfois faire un peu peur de s'attaquer seul au système de chauffage, la vieille peur ancestrale du feu je pense !

Quelles ont été les difficultés rencontrées dans la conception et réalisation de ton Rocket ?

La principale tient à ma non-maitrise de l’anglais. Beaucoup d’informations circulent sur le net, mais beaucoup sont en anglais, et je ne maitrise pas du tout cette langue. Malgré tout, on arrive à force de patience à trouver les informations pratiques utiles à la construction, mais ça demande un investissement dans une phase de traduction pure, on demande à des amis par exemple...

Au niveau de la conception, on avait pas mal d’info, mais parfois on peinait sur des questions très pratiques et un peu délicates à mettre au point. Tu sais que ton Rocket doit avoir un diamètre de 200 mm par exemple, mais comment tu fais avec des briques rectangulaires pour réaliser un diamètre de 200 mm ? C’est au final tout bête, mais quand tu ne sais pas comment procéder, une information pratique t’aide à avancer.

On souhaitait aussi pouvoir construire le système de chauffe à partir de matériaux de récupération au maximum. Je ne me doutais pas que ça pouvait prendre autant de temps de trouver tout cela, mais même si ça a été long, c’était très plaisant d’enfin trouver à l’occasion d’un vide-grenier ou d’une rencontre la pièce que tu cherchais depuis plusieurs semaines.

Quels sont à ce jour, après quelques années d’usage, les avantages que tu en tires ?

Depuis la construction, on a fait quelques modifications, esthétiques, mais pas uniquement. C’est le gros avantage du système : si tu veux modifier un point, ça se fait très facilement. Par exemple : on avait construit la cheminée interne avec des briques, et recouvert avec un vieux baril qui n’était pas suffisamment adapté. Après le premier hiver, on a remplacé ce baril par une « cloche » maçonnée qui correspondait mieux au système et donnait un résultat plus en accord avec ce qu’on voulait sur la forme. Les performances n’ont pas changé, mais le Rocket nous correspondait mieux alors.

Le budget qu’on consacre au bois par hiver est ridicule. Comme on a une petite foret dans le terrain qu’on occupe, on récupère toutes les branches qu’on trouve. Le "glanage" du bois et la récupération à droite à gauche suffisent à nous approvisionner, je n’ai pas acheté de bois depuis qu’on a le Rocket !

Peux-t'on dire que tu es un « heureux » possesseur de Rocket ?

Franchement oui ! Je ne veux pas d’un autre système qui consommerait plus, que je ne saurai pas entretenir. La chauffe procurée par le Rocket est agréable, subtile, rien à voir avec un chauffage électrique ! C’est notre chat qui nous le confirme : il squatte le banc dès que le Rocket est allumé ! Le Rocket est fini désormais, et nous sommes vraiment satisfaits du résultat. Notre petit bébé qui naitra en plein hiver, dans quelques semaines, en sera, j’en suis convaincu, super content aussi !