BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

ressac

Une deuxième vie (bien remplie) pour nos t-shirts

À propos du projet

1er palier atteint!!!

C'est officiel et c'est une première mondiale : en 2020 Emmaüs Côte d'Azur sera équipé pour fabriquer des ressacs par milliers!

Et après?

Pour donner une portée nationale et internationale à ce projet vertueux et progressiste, aidez-nous à financer un site internet pour fédérer, enrichir et multiplier les initiatives qui ont commencées à apparaitre autour du ressac!

Vos contributions serviront également à établir un label garantissant les standards environementaux et sociaux des ressacs du monde entier.

Bonus: Si nous atteignons 200% de l'objectif, tous les contributeurs de 20€ et plus recevrons un dérouleur de scotch minimaliste et ultra efficace inventé par François.

Le ressac, c'est quoi ?

C’est un sac cabas extensible, solide, léger et pratique, fabriqué localement à partir de t-shirts récupérés localement. Et stylé!

Et c'est surtout un projet open source de diffusion de savoir-faire.

Je suis François, artisan ingénieur et créateur du Clin. Ce projet, le ressac, a été co-fondé avec ma compagne Julie en partenariat avec Emmaüs Côte d’Azur et soutenu par la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nice Côte d'Azur.

Lorsque l'idée de transformer les t-shirts récupérés en cabas nous est apparu, nous avons rapidement trouvé de nombreux tutoriels sur la toile. Nous avons décidé de donner un coup de pouce à cette excellente idée. Pas question ici de monter le business modèle qui nous mènerait sur une île déserte, mais bien de se faire plaisir sur un projet libre et utile!

Nous avons contacté la communauté Emmaüs Côte d'Azur pour leur proposer le projet. Lorsqu'ils nous ont mis en garde sur le fait qu'il était hors de question d'acheter une machine neuve et qu'il faudrait utiliser les machines données, on a compris qu'on était sur la même longueur d'onde.

Nous faisons appel à votre soutien pour financer notre travail de mise en place du 1er poste de confection du ressac à l'usage de la communauté Emmaüs Côte d'Azur.

Le ressac, c’est pourquoi ?

Loin des dispositifs traditionnels de charité et d’assistanat, Emmaüs place la dignité au cœur de son modèle pour permettre aux personnes en situation de grande détresse sociale de (re)prendre confiance en leur capacité et de (re)devenir pleinement actrices de leur vie. Une approche qui repose sur l’autonomie économique par l’activité et sur le principe de passer du statut d’aidé à celui d’aidant en devenant à son tour un maillon de la chaîne de solidarité. Précurseur en matière d’économie circulaire sociale et solidaire, Emmaüs a fait de la collecte, du réemploi et de la revente d’objets usagés la base de l’activité de ses communautés et chantiers d’insertion. La philosophie de son action pourrait se résumer en une formule : donner une seconde vie aux objets pour offrir une nouvelle chance aux Hommes.

Emmaüs récolte un très grand nombre de t-shirts. Les plus chanceux sont sélectionnés pour être vendus dans leur boutique (environ 10%), les autres sont vendus à la tonne pour être recyclés en chiffons ou en broyat. C'est ici que nous intervenons!

On entend souvent parler du coût social et environemental (bien réel) de nos t-shirts. Ils sont parfois ce qui se fait de pire dans l'industrie textile et le fast fashion. Mais nos t-shirts sont aussi peut-être ce que cette industrie nous offre de meilleur : une fibre 100% coton naturellement confortable, une maille jersey fine, extensible et solide!

Les t-shirts tombés en désamour, mais encore solides et de belle apparence vont être sauvés de la benne, transformés en ressac entre les mains de nos compagnes et compagnons, et vendus dans la boutique Emmaüs! On a transformé un tas de t-shirts un peu tristes en une activité gratifiante et génératrice de revenus pour la communauté et un tas de sacs vraiment pratiques!

Et pour que cette solution locale à nos problèmes globaux fasse des émules, nous voulons faire profiter les organisation de récupération textiles du monde entier de cette expérience en la documentant et en la partageant en accès libre!

Le ressac, comment ça marche ?

Le ressac, c'est pour quand ?

La phase de conception et de prototypage du process est terminée, et nous avons fait un test "grand public" à Nice, à l'occasion de la dernière édition de la Fête des possibles du jardin du Petit Pessicart. Pendant cette journée, j'ai eu le plaisir de couper et coudre sur une machine à pédale tout en donnant des explications à nos visiteurs enthousiastes  : 50 ressacs ont été fabriquées, et une bonne moitié ont été vendues pour financer le projet!

La production au quotidien et par centaines dans les locaux de Emmaüs 06 implique bien sûr d'autres enjeux et il nous reste de nombreux défis à relever. Voici les prochaines étapes pour lesquelles j'ai besoin de votre soutien :

Etape 1 : Installer une unité de production au sein d’Emmaüs 06 à Nice. L’unité de production sera composée principalement d'un poste de découpe et d'un poste de couture; les postes devront être ergonomiques, plaisants à opérer, et favoriser la créativité et le travail en groupe.

Etape 2 : Former les compagnes, les compagnons et les bénévoles à la fabrication, et les accompagner jusqu'à ce qu'ils soient non seulement autonomes mais également capables de former les nouveaux arrivants. Suivre la production et éventuellement adapter les postes de travail.

Une fois l'outil de production en place, Emmaüs 06 en sera entièrement et totalement propriétaire et nous estimons queles ressacs seront vendus entre 2 et 4 euros dans la boutique Emmaüs Côte d'Azur.

Le projet, la conception, les designs, les supports pédagogiques seront libres de droit (license Créative Common). Emmaüs 06 sera entièrement et totalement propriétaire de l'outil de production livré et des produits générés. 

Vous pourrez suivre au fur et à mesure l'avancement du projet sur une page dédiée.

En attendant, voici déjà un tutoriel pour la confection du ressac :

 

À quoi va servir le financement ?

  • 1er palier à 3500€ : ce montant me permettra de financer la mise en place et l'aménagement du poste de production, ainsi que la formation et l'accompagnement des compagnes et compagnons jusqu'à leur complète autonomie.
  • 2ème palier à 9500€ : avec 6000€ de plus, il nous sera possible de créer et mettre en ligne le matériel pédagogique et la documentation nécessaire à la diffusion du poste de production au sein d'autres structures (création d'un site internet avec tutoriels, vidéos,  posters pédagogiques imprimables, un wiki et une documentation technique. Le tout sera diffusé sous license libre Créative Common Attribution). 

Ressac ambitionne de promouvoir l’économie circulaire et la relocalisation des métiers manuels. Si la campagne atteint ses objectifs, les retombées seront positives localement, et au-delà. Le modèle sera transférable et réplicable dans d’autres régions, et adaptable en fonction des exigences de chaque projet.

Tout fond supplémentaire récolté sera exclusivement utilisé sur ce projet, en temps ou en investissement, en fonction des besoins ou des perspectives pour la diffusion dans d'autres sites.

Emmaüs Côte d’Azur ne sollicite aucun financement, d’aucune sorte, en lien avec la réalisation du projet ressac. L’ensemble des fonds récoltés seront destinés à Monsieur François GARCIN, en son nom et pour son usage. L’Association Emmaüs Côte d’Azur ne sera associée à aucune question financière dans le cadre de ce projet. 

Le projet, la conception, les designs, les supports pédagogiques seront libres de droit (license Créative Common Attribution). Emmaüs Côte d'Azur sera entièrement et totalement propriétaire de l'outil de production livré et des produits générés.

Ressac est une marque déposée. L'utilisation de la marque ressac pourra être accordée sur demande écrite à la stricte condition que les sacs désignés soient issus de récupérations et transformés localement.

À propos du porteur de projet

François GARCIN, artisan ingénieur, est un acteur engagé pour la relocalisation de l'artisanat et de la petite industrie. 

Dans cette mission, les leviers qu'il promeut et met en oeuvre sont le travail manuel et ses vertues, l'économie coopérative, l'économie circulaire, et des méthodologies de conception et de production innovantes inspirées notamment des fondements de la permaculture: "Prendre soin de la terre, prendre soin des humains, partager équitablement".

C'est un artisan indépendant qui privilégie les relations de partenariat plutôt que les rapports de subordination, et propose ses compétences d'ingénieur Arts et Métier aux forces vives désireuses de produire localement.

Partenaires

 

 

Share Suivez-nous