BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

RESPIRE

Un Court Métrage de Jérôme Roumagne sur la Mucoviscidose.

À propos du projet

  1. Synopsis

« Respire », c’est l’histoire d’Antoine, un jeune homme de 18 ans atteint de la mucoviscidose qui a une passion : la course à pied.

« Respire », c'est l'histoire de Juliette, une vielle dame acariatre de 80 ans qui ne supporte pas qu'on lui dicte sa vie. 

 « Respire », c'est l'histoire de leur rencontre !

La mort, en 2007, de Gregory Lemarchal a beaucoup marqué Jérôme qui a décidé de faire un film pour sensibiliser les gens sur la mucoviscidose. La rage de vaincre et l'envie de vivre de ce dernier sont, pour Jérôme, un exemple à suivre pour chacun d'entre nous. Car c'est en allant au bout de nos rêves que l'on peut se sentir vivant.  

Jérôme souhaitait pour ce film, qui marque de manière définitive son passage à l'âge adulte, trouver le juste milieu entre sa pensée et son engagement. Engagement que vous connaissez ou découvrirez s'il vous intéresse. Mais le fait est que Jérôme est déjà, pour son jeune âge, un réalisateur engagé avec des films ayant des sujets graves comme le viol, la violence conjuguale ou encore Alzheimer récemment. Et "RESPIRE" ne déroge pas à cet engagement puisque Jérôme aborde la vie d'Antoinre atteint de la mucoviscidose et de Juliette atteinte de vieillesse. Et je ne fourche pas lorsque j'emploi le mot "atteinte", car beaucoup semble croire qu'après la retraite vient le néant.

Le message de Jérôme, puisque c'est de cela que je parle, est de dire que la vie se vit à chaque instant. On est jamais trop vieux, trop jeune, trop faible ou trop n'importe quoi pour profiter de cet étât merveilleux qu'est la vie. Et, selon moi, c'est la raison qui fait de "Respire", son projet le plus abouti. Parce qu'il a su allier son engagement et sa philosophie. Parce que, cette fois, il prend le temps de donner sa solution. 

"Respire" c'est donc un appel à vivre et à réaliser ses rêves. C'est également, pour l'équipe du projet, la fin de notre scolarité. L'année prochaine, nous allons entrer tout entier sur le marché du travail parce que, chacun, nous avons eu l'envie de vivre notre passion jusqu'au bout. 

A quoi va servir le financement ?

Un tournage, ça coute chère ! L'école est l'occasion d'avoir beaucoup de choses sans que cela ne coûte aux étudiants. Cependant, une multitude de petites choses va rapidemment s'ajouter pour permettre la réalisation du film dans de bonnes conditions :

À propos du porteur de projet

Le Réalisateur

Jérôme Roumagne, jeune réalisateur originaire de Nouvelle-Calédonie, étudie à l'Institut International de l'Image et du Son (3IS) en spécialisation réalisation. Véritable passionné de cinéma, il souhaite vivre de ses réalisations et puisque c'est en se lançant qu'on apprend le plus, il se lance à fond dans les études comme dans tout ce qu'il fait pour être sûr de ne pas avoir de regret.  




"Je suis, j'étais ... et tu resteras", le dernier film réalisé par Jérôme Roumagne. Le film s'inscrit dans le cadre du Nikon Film Festival. Jérôme aborde la maladie d'Alzheimer au travers de la relation qui unit Paul et Juliette avec comme principale question : Peut-on oublier son plus grand amour ?