BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

René Vietto, la légende de l'homme de Bronze

documentaire singulier sur une légende française, avec de la musique pop, des dessins, des archives et des vélos !

  • Des nouvelles et une conférence sur René Vietto

    Bonjour à tous,

    l'été est chaud et le Tour de France va bientôt commencer. N'oubliez pas de vous hydrater.

    C'est l'anniversaire du Maillot Jaune cette année, 100 ans. René Vietto l'a porté pendant 26 jours, c'est un des Français qui l'a porté le plus longtemps... En tout cas, c'est le Français qui l'a porté le plus longtemps sans gagner le Tour. Sacré record.

    Concernant le documentaire, j'ai fini une version du montage (la quatrième) qui se rapporche de la version définitive. Le film devrait durer aux alentours d'une heure. Nous allons rentrer maintenant dans la dernière phase ; post production sonore et image et récupération des images d'archives.

    Si votre générosité me permet encore de financer une partie de la post-prod sonore et image, je vais avoir besoin de financements supplémentaires pour les droits des archives et photos. Nous allons donc chercher quelques mécènes et mettre en place des partenariats.

    Mon objectif est de finaliser le film pour octobre/novembre prochain. Vous en serez bientôt informés et aurez dans pas longtemps des extraits en exclusivité.

    En attendant et pour patienter, je vais tenir une conférence au Musée Nationtal du Sport à Nice sur René Vietto. C'est le 11 juillet à 18h. Parking et entrée gratuite.

    http://www.museedusport.fr/fr/actualites_du_musee/conf%C3%A9rence-sur-ren%C3%A9-vietto

    A très vite,

    Julien

     

  • René Vietto dans les derniers kilomètres !

    Bonjour à tous,

    tout d'abord, toutes mes excuses de ce silence ! Mais c'était pour la bonne cause.

    Voici rapidemment ce qu'il s'est passé depuis octobre sur le projet.

    • En novembre, je suis allé à Sully-sur-Loire, là où étaient situées les anciennes usines Helyett d'où René s'est échappé en 1941 à vélo !

    • Entre décembre et février, j'ai continué à réaliser quelques interviews dont Philippe Brunel (Le journaliste vélo de l'Equipe), Olivier Haralambon (écrivain, philosophe et ancien cycliste professionnel), François Paoletti (écrivain et cycliste longue distance). 


    Et leurs interventions éclairent l'histoire de René Vietto sous un autre angle.

    • J'ai aussi récupéré les dessins réalisés par Lax pour les traiter en Haute Définition (merci Florent !) et les intégrer au film en ouverture des chapitres. L'objectif est de les animer un petit peu ensuite. En voici deux nouveaux à découvrir :

    • Enfin, depuis fin décembre, je me suis lancé dans le montage du documentaire afin d'avoir un premier bout-à-bout pour ce premier trimestre. Ce travail est très chronophage mais c'est chose faîte et nous pouvons travailler maintenant avec celui-ci. Je ne vais pas le diffuser car c'est pour l'instant un outil de travail et il reste beaucoup de choses à améliorer.

    Tout cela va nous permettre de démarcher des diffuseurs (tout est ouvert FranceTV, Arte, Netflix...) afin de boucler le budget des droits d'utilisations des images d'archives. D'ailleurs, nous sommes également preneur de tous les coups de pouce possibles.

    Autre nouvelle, le film va sans doute changer de titre pour : "IL ETAIT UN ROI" avec un sous-titre ; afin de donner un peu plus la sensation d'être dans un conte.

    Nous sommes donc dans les derniers kilomètres du col mais souvent, ce sont ceux-là les plus diificiles à négocier.


    Je n'oublie pas l'aide inéstimable que vous m'avez apporté et vais m'atteler à vous envoyer d'ici juin les petits goodies auxquels votre contribution vous a donné droit.

    Encore merci et à très vite,

    Julien

    PS : en bonus une nouvelle bande-annonce que certains ont peut-être déjà vu :

     

  • René Vietto sur la bonne route

    Bonjour à tous,

    voilà quelques nouvelles de l'avancée du documentaire. Comme annoncé, je suis allé sur les routes pyrénéenes et alpines, sur les lieux de ses exploits et de ses grandes défaillances. Là où s'est écrite sa légende. Un road trip de plusieurs jours à travers les plus beaux cols : Izoard, Galibier, Tourmalet, Allos, Puymorens...

    Malheureusement, le col de Puymorens où il donne sa roue à Antonin Magne est devenu la route pour monter à Andorre et donc le petit muret où il pleure en 1934 a été remplacé par une trois voies avec camions !

    Cela dit, j'ai pu faire de splendides images dans les Alpes et les Pyrénées, voici un avant goût de ce que donnera ce travail.

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai pu également retrouver la maison où il a habité pendant quelques temps à Sarriac-Bigorre et même bu un verre avec ses anciens voisins.

    Lax a pris le crayon et commencé les dessins. Voici en exclusivité le premier des six qu'il doit créer pour les six chapitres qui composeront le film.

    J'ai encore quelques entretiens à tourner dans la région de Cannes et à Paris avec de beaux et passionnants intervenants qui apporteront un regard singulier et mythologique encore plus fort sur le personnage.
    Je dois encore me déplacer à Sully-sur-Loire et Nice en novembre et ce sera la fin du tournage. Mais cela ne m'empêche pas de commencer le montage dès ce mois d'octobre avec comme objectif de finaliser un premier montage au début de l'année prochaine.

    Je vous remercie encore beaucoup pour votre soutien et à très bientôt,

    Julien

     

  • Lax aux crayons, la légende Vietto se dessine aussi !

    Bonjour à tous,

    Quelques nouvelles ! En juillet, je suis monté à Villefranche sur Saône pour rencontrer Christian Lacroix, alias Lax, et commencer le travail dessiné pour le documentaire. Les dessins de Lax viendront structurer le récit, ouvrant les chapitres de la légende de René Vietto.

    Lax est un des plus intéressants auteur de bande-dessinée français actuel (sériesLe Choucas, Azrayen...) et un maître dans l’art de peindre les exploits et les épopées cyclistes. Il l’a déjà montré dans L’Aigle sans orteil, Pain d’alouette ou L’Ecureuil du Vel d’Hiv.  

    Nous avons discuté dans son atelier pendant quelques heures des différentes planches à réaliser mais aussi de René Vietto et de tous ces héros à vélo qui continuent de nous faire rêver.

    Sinon, le tournage avance. Après quelques jours dans l’Esterel mi-juillet, je repars dans les Pyrénées et les Alpes en août.

    A très vite,

    Julien

  • Le légende de Vietto va rouler cet été !

    Bonjour à tous,

    j'espère que vous allez bien. Je m'excuse tout d'abord de ce long silence mais j'ai été assez occupé ces derniers mois entre le tournage de mon premier court métrage et le Festival de Cannes où nous avons eu de bons contacts pour la suite. Un producteur nous a rejoint. Supermouche production fait maintenant partie de l'aventure avec ACIS Production et la Givemefiveminutesprod !

    Vietto se remet donc en route pour l'été. Le mois de juillet sera alpin avec un retour sur les traces de ses exploits dans le col de l'Izoard et du Galiber. Mais il sera aussi Pyrénéens avec les cols de Puymorens et du Portet d'Aspet pour retrouver les lieux où, en 1934, il donna sa roue puis son vélo à Antonin Magne afin qu'il puisse sauver son maillot jaune et la victoire finale.

    Est ce que ce muret qui recueillit la tristesse et les larmes de René Vietto existe encore ?

    Evidemment si je le retrouve, je vous enverrai la photo.

    Les mois d'août/septembre seront dédiés au tournage sur la Côte d'Azur, du col de Braus au massif de l'Esterel et aux derniers entretiens.

     

    Auparavant, durant le mois de juin, je vais certainement aller rencontrer le dessinateur Lax pour commencer à travailler avec lui sur sa participation dessinée sur le documentaire.

    Je vous quitte avec un petit cadeau. Début mai, j'ai pu interviewer deux acteurs qui m'ont parlé de René Vietto. Vous les connaissez. L'un est une légende et il avait, tout jeune, pour idôle Marcel Cerdan et... le roi Vietto.

    Sur ces belles nouvelles, je vous dis à très bientôt.

    Et vive le Roi René !

    Amitiés,

    Julien