BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Renaissance d'une librairie

Pour la renaissance d'une librairie dans le village d'Eyguières (Bouches-du-Rhône) !

À propos du projet

Nous lançons une campagne de financement participatif pour qu’une librairie renaisse dans notre village !

Le projet : faire renaître une librairie à Eyguières

Nous sommes situés au pied des Alpilles, à Eyguières, un village de 7 500 habitants. Notre association est gestionnaire d’une galerie d’art au coeur du village : les Ateliers Agora

Quand la dernière librairie du village, « Lire et Écrire », a fermé ses portes en juin 2015, plusieurs adhérents de l’association et habitants d’Eyguières sont spontanément venus nous solliciter pour tenter de trouver une solution et sauver la librairie. « Et si au milieu des sculptures et des peintures, on trouvait aussi des livres? »

Nous aimons les renaissances. Déjà, il y a sept ans, nous avions rouvert les portes de la galerie d’art associative, les Ateliers d’Agora. Depuis, expositions et évènements se succèdent au bonheur des artistes et des habitants d’Eyguières et des alentours. Pour l’anecdote, la galerie était autrefois une quincaillerie droguerie étonnante appelée « La Renaissance ». Ce nom serait-il annonciateur et prémonitoire de la renaissance d'une librairie dans le village ? C’est ce que nous allons essayer de faire : faire renaître la librairie du village dans les locaux des Ateliers Agora, un espace artistique et culturel reconnu sur son territoire. 

Nous relevons le défi ! 

Les Ateliers Agora ont un positionnement fort sur les champs de l’art et de la culture. La galerie est un acteur au coeur du village, un lieu de rencontres, d’animations et de lien social : ouvrir une librairie dans nos locaux contribuerait à créer une dynamique, permettrait l’organisation de nouvelles animations, des ateliers autour du livre et de la lecture, des rencontres d’auteurs, des séances de dédicaces… Nous sommes convaincus qu’il y a une réelle synergie entre le livre et les activités de la galerie, et qu’ouvrir une librairie dans un lieu culturel et dynamique comme le nôtre est une démarche pleine de sens. 

Un tel projet a trouvé une vraie résonance aux Ateliers Agora. En effet une activité autour du livre s’inscrit dans la continuité des objectifs que nous nous sommes fixés, à savoir l’ouverture à l’art et à la culture pour tous ; de plus, une librairie serait l’opportunité de s’ouvrir à un autre public et ainsi de créer de nouvelles passerelles. Enfin, l’engagement, la mission des Ateliers Agora de faire vivre la culture et l’art en particulier dans un village rural trouve tout son sens dans la sauvegarde d’un secteur en grande difficulté : le livre et la librairie…

Nous avons donc décidé de tenter l’aventure d’une librairie dans nos locaux ! Mais nous n’avons pas accepté de réaliser ce rêve sur un coup de tête. Avant de nous lancer dans cette aventure, nous avons fait toutes les démarches nécessaires pour être sûrs que notre projet avait une chance d’aboutir. Une étude de marché, différents échanges avec les professionnels du secteur et une formation de libraire à l’Agence Régionale du Livre sont venus confirmer la viabilité du projet et conforter notre décision de relever le challenge de faire renaître la librairie d’Eyguières. 

Une grande mobilisation locale et une marraine, Sigolène Vinson

Car les Eyguiérins désireux de voir renaitre cette librairie et les artistes des Ateliers Agora se sont vite pris au jeu et se sont remontés les manches : tous mettent leurs talents à contribution.En effet, les amis et bénévoles des Ateliers Agora ont immédiatement offert leurs talents afin de supporter la campagne de recherche de fonds. 

Un comité de soutien, passionné de lecture, fort d’une centaine de personnes, présidé par Sigrid Dubucq, travaille déjà à la fois sur la création de la librairie (choix des livres, du logiciel, agencement) mais aussi sur son animation (comité de lecture, etc.), tandis que des artistes proposent des évènements : création d’un livre photos/textes sur le thème de la renaissance de cette librairie par le photographe Jean-Paul Villegas et la présidente des Ateliers d’Agora Béatrice Hermesdorf ; un concert de l’Eyguiérin Jean-Noël Tomasi ; des lectures par Jean- François de Taevernier sur le thème du « livre qui a changé votre vie » et une représentation théâtrale avec la troupe de théâtre d'Eyguières ; et un dernier soutien plus inattendu : Agorix, mascotte et directeur de cette campagne, est une petite bouteille en plastique à laquelle Georges Stolf (artiste sculpteur) a donné vie. Vous le retrouverez tout au long de la campagne de Crowdfunding. 

Le dynamisme des bénévoles s’est retrouvé renforcé lorsque la romancière Sigolène Vinson a accepté de devenir la marraine de la librairie. Egalement connue pour ses chroniques dans Charlie Hebdo et Causette, elle vient de publier « Courir après les ombres ». Elle a déjà rencontré aux Ateliers d’Agora quelques membres du comité de soutien et les a marqués par son implication immédiate dans le projet et sa gentillesse. 

Nous avons désormais le soutien, l’espace et les compétences nécessaires à la renaissance de la librairie. Il nous manque son financement.

La campagne Ulule : pour que notre village ne reste pas sans librairie

Décrocher la lune a un prix : pour assurer l’avenir de la librairie, constituer le fonds de livres, aménager le lieu, pour obtenir le logiciel de gestion et le matériel informatique… nous avons besoin de vous. Nous savons que le projet est soutenu par les habitants du village, mais savoir qu’il est soutenu au-delà des frontières d’Eyguières sera pour nous une vraie source d’énergie. 

Pour que les Eyguiérins ne perdent ni le plaisir, ni le sens des mots, nous faisons appel à vous. 

A quoi va servir le financement ?

Palier n°1 --> Avec 14 000 euros : constitution du fonds de livres de la librairie (50% littérature, 20 % livres pratiques, 30% jeunesse). Avec ce premier palier la librairie peut ouvrir ! 

Palier n°2 --> Avec 22 000 euros (+ 8 000) : avec 8 000 euros en plus, nous nous procurons tout le matériel nécessaire au bon fonctionnement de la librairie : la licence et le logiciel de gestion de librairie, l’abonnement à la base de données Dilicom, le matériel informatique (un écran, une imprimante ticket, un lecteur laser, et tout le mobilier (étagères, une banque de vente, un présentoir, des tables). En ce qui concerne le mobilier, un menuisier nous fait les plans gratuitement et l’équipe des Ateliers Agora, avec ses bénévoles, s’occupera de l’installation (aidée par Agorix bien entendu…). 

Palier n°3 --> Avec 32 000 euros (+ 10 000) : avec 10 000 euros de plus nous créons un emploi à temps partiel. Cet emploi permettra de dynamiser la librairie, de promouvoir les ouvrages, de développer notre activité et d’avoir une personne dédiée exclusivement à la librairie. 

Si nous atteignons le dernier palier la librairie est donc financée dans sa globalité : le fonds de livres est constitué, nous disposons du matériel et du mobilier pour fonctionner de manière optimale, et nous créons un emploi

À propos du porteur de projet

Agorix

Agorix est notre mascotte et le directeur de campagne ! C'est une petite bouteille en plastique à laquelle Georges Stolf (artiste sculpteur) a donné vie.  

Frédéric Baranger

Frédéric est le directeur des Ateliers Agora. Longtemps directeur d'une agence de communication, fondateur de l'association, il décide en 2010 de professionnaliser les Ateliers Agora. Plus qu'une décision, c'est un choix de vie. En effet passionné d'art et de culture, homme de projet, humaniste rêveur,  le challenge était de faire des Ateliers Agora un espace artistique et culturel incontournable sur le territoire. "L'association aujourd'hui reconnue, nous voila avec toute l'équipe prêts à relever un nouveau défi : la renaissance de la librairie sur notre village ! "

Béatrice Hermesdorf

Béatrice est la présidente des Ateliers Agora depuis leur création en 2008. Elle accueille artistes et invités les soirs de vernissage et accompagne activement le développement des projets de l’association. Passionnée d’art et de création, cette spécialiste des stratégies de communication met au service des artistes et des équipes une partie de son temps libre et de sa plume.  Elle défend avec passion et engagement cet espace de culture et d’expression. Complice de Frédéric, qu’elle connait depuis 2000 et avec lequel elle a monté de nombreux projets et évènements, elle entend bien réussir ce nouveau défi et attend avec impatience la renaissance de la librairie !

Pierre-Yves Enderlin

Débutant chevronné en informatique, Pierres-Yves passe son temps devant un écran d'ordinateur (oui, devant, parce que derrière c'est pas sexy). Infographiste, il s'occupe de la communication digitale et est préposé à la machine à café des Ateliers Agora.

Notre marraine : Sigolène Vinson

Sigolène Vinson a accepté d'être la marraine de la future librairie ! Elle est romancière et chroniqueuse chez Charlie Hebdo et Causette. Son dernier livre "Courir après les ombres" est publié chez Plon.Elle a reçu début février, le prix "Libr’à nous" Littérature francophone pour "Le caillou".

Site internet des Ateliers Agora : http://ateliers-agora.fr 

Page Facebook des Ateliers Agora : https://www.facebook.com/ateliers.agora/?fref=ts

Page Facebook dédiée à la future librairie : https://www.facebook.com/Ateliers.Agora.Librairie/?fref=ts