BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Je Recherche : HOMME

En Soutenant Ce Film, Vous Nous Emmènerez Très Loin ! OBJECTIF 250%

À propos du projet

OBJECTIF 250% : Nous avons la somme nécessaire pour tourner !!! Maintenant  objectif 250% pour avoir encore plus de matériel (Aputure V contrôle,.. : voir rubrique financement)

 

Rejoignez Nous Sur La Page Facebook !!!

https://www.facebook.com/pages/Je-Recherche-HOMME/244616279039666

Paul, 32 ans, est séropositif. Il rôde sur internet à la recherche d’hommes qu’il pourra contaminer. Conversation limitée et sexe rapide, Paul ne revoit jamais ses cybers rencontres. Il a été contaminé par son ancien compagnon : David. Ce dernier a trompé Paul avec un homme séropositif. Animé à la fois par la haine et un désir de vengeance, Paul transmet le VIH à toutes ses liaisons en perçant son préservatif avec une aiguille à coudre.

 

"Je recherche : Homme" est inspiré d’un fait divers qui s’est déroulé en Lorraine pendant l’année 2009.

M. X, un meusien quadragénaire, porte plainte pour empoisonnement. Ce dernier accuse l’un de ses partenaires sexuels de lui avoir transmis le virus du VIH. L’homme dont il avait fait la connaissance sur un site de  rencontre, aurait menti quant à son état de santé et l’aurait contaminé en utilisant un préservatif percé avec une aiguille.

En lisant ce fait divers, sur le site d’un quotidien d’informations régionales, l’interrogation s’est posée quant à ce qui pouvait animer cet homme à transmettre le VIH ; cette information n’ayant pas été indiquée dans l’article. Quels évènements de vie l’avaient-ils poussé à commettre cet acte ? Comment cet homme s’était-il transformé en assassin, pourquoi donnait-il la mort par le sexe ?

Le film prend donc le parti pris de dresser le portrait du bourreau et non celui de la victime. L’objectif est de retracer une journée de la vie de Paul, de révéler comment il en est arrivé à agir en tueur.

Il ne s’agit pas de décharger Paul de ses crimes, ni de justifier ces agissements, mais d’expliquer les raisons qui l’ont amené à ce passage à l’acte.

 

Notre équipe technique est composée d’une quinzaine de personnes, tous étudiants en dernière année d’arts du spectacle à Rennes II. Aguerri par notre expérience du court et du long métrage, nous formons une équipe compétente, soudée et très motivée.

Le réalisateur Quentin Kneife a le soutien et la collaboration appuyée d’un réalisateur professionnel Stefan Lelay : réalisateur de six courts métrages de cinéma et d'une cinquantaine de fictions pour la télévision (Canal +, M6, France 3...).

 

Ce film s’attaque à un sujet fort et sera traité de manière percutante. Notre ambition est de projeter ce film dans de nombreux festivals afin de toucher l’audience la plus large. Pour ce faire notre chargée de communication est en train de constituer les dossiers de presse.

Ayant la conviction que la réussite ne peut se faire qu’au prix d’un travail acharné, nous sommes un groupe très soudé qui ne demande qu’à concrétiser le fruit d’un travail long de plusieurs mois.

 

Nous avons la chance de disposer de notre propre matériel pour le tournage :

Un 5D Mark III pour le cadre

Un 7D qu’utilisera la photographe de plateau. 

Nous avons aussi à notre disposition une grue (non motorisée).

Nous avons le nécessaire pour la lumière, le son et la régie (cables, transport, housses, ...)

           

 

La chambre d'hôtel

       

 

L'hôpital

 

L'appartement (photos + dessins 3D une fois remeublé)

 

Le Bar

        

         

 

 

 

Guillaume Monfraix, notre rôle principal, PAUL.

 

Jean-Nicolas Gaitte, notre rôle secondaire, DAVID.

 

Johanna Rit, notre rôle secondaire, CLARA.

 

Renaud Duval, notre rôle de l'amant de l'hôtel.

 

A quoi va servir le financement ?

Pour nos demandes de subventions, nous sommes actuellement en association avec Scèn’art, le FSDIE, et en collaboration avec le FRIJ de la ville de Rennes.

 

Le financement servira :

Lors du tournage,

- Nous aurons besoin d'accessoires comme du matériel médical (seringue, garrot, médicaments, etc), pour la décoration de l'appartement de Paul, mais aussi du matériel pour la régie (maquillage, costumes, accessoires pour le matériel technique, etc)

- Nous aurons des frais pour la réservation d'un lieu de tournage : une chambre d'hôtel

- Nous aurons des frais dedéplacements (par exemple pour se rendre à l'hôpital, l'hôtel et à l'appartement de Paul)

 

Lors de la distribution,

Nous souhaitons cibler de nombreux festivals et optimiser le rayonnement du film à travers l’envoi de copies DVD et l’impression d'affiches.

- Pour des besoins de copies, nous aurons besoin d'un disque dur externe de 500 Go 

- Nous comptons aussi les frais Ulule

 

Notre objectif de 550€ est atteint, mais nous voulons aller plus loin ! 

 

 - Pour 180€ de + que la somme demandée, nous ferons l'achat d'un  Aputure V-Control, un appareil permettant à l'assistante opératrice d'être    autonome pour la mise au point avec le Canon EOS 5D Mark III

 

 

 

 

- Pour 380€ de + que la somme demandée, nous louerons un speed grip II afin de fixer la caméra en dehors de la voiture pour des champs / contre champs de meilleure qualité.

 

- Pour 550€ de + que la somme demandée, nous louerons un Steadycam pour une journée de tournage. Le réalisateur voulant une caméra mobile à certains moments, nous souhaitons réellement un mouvement très maitrisé.

 

- Pour 700€ de + que la somme demandée, nous louerons un Steadycam pour deux jours de tournage.

 

- Pour 1100€ de + que la somme demandée, nous ferons appel à un étalonneur professionnel  afin d’optimiser le rendu de l’image

 

- Pour 1500€ de + que la somme demandée,       nous  ferons appel à un professionnel pour la bande annonce du film !

 

 

À propos du porteur de projet

                       

  Passionné de cinéma depuis de nombreuses années,  je

  suis actuellement en troisième année d'arts du spectacle à

  Rennes II. J'ai été sélectionné à trois reprises, au cours de

  ma  formation, pour la qualité de mes scénarios par un jury

  d’enseignants universitaires. Je me lance dans l’écriture et la

  réalisation  d'un premier court-métrage, avec l’ardent  désir et

  l'ambition de porter mon projet le plus loin possible.

 

 

Shame (2011) de Steve McQueen

Notre projet présente plusieurs similitudes avec ce Shame. Si l’on considère le film dans son ensemble, on s’aperçoit qu’il montre seulement un intervalle de la vie du personnage principal, sans expliquer les causes de son addiction ni apporter de réponse. Cela se rapproche du cas de Paul puisque le but du court métrage est de mettre en scène une journée ordinaire de sa vie, sans chercher à la faire évoluer, en se contentant de montrer et non de juger.

 

La petite mort  (1995) de François Ozon

François Ozon met en scène un personnage qui en s’éloignant de sa famille et de son amant s’enfonce progressivement dans une situation d’isolement. Un retranchement qui fait écho à la condition du personnage principal de Je Recherche : Homme, qui entretient peu de contact avec les membres de sa famille, jusqu’à rejeter le soutien de sa sœur, dans le traitement de sa maladie.


Les Nuits fauves (1992) de Cyril Collard

Dans ce film autobiographique, Cyril Collard dessine le portrait d’un bisexuel de trente ans qui malgré sa séropositivité n’hésite pas à entretenir une liaison amoureuse avec une jeune femme et à draguer des jeunes hommes sous les ponts pour des étreintes furtives.

 

Nous avons besoin de vous !

Nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure de l'avancée du projet et rejoignez nous sur la page Facebook où chaque information supplémentaire sera publiée.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet