Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Recharge sans fil de véhicules électriques

sans pertes et en continu même en roulant

À propos du projet

R&D en transmission d'énergie

Nous commençons par un système de recharge sans fil
pour véhicules électriques

 

Le fait de transmettre une énergie d'un point A vers un point B sans utiliser de câble est ce qu'on nomme la recharge sans fil dés lors que cette énergie est stockée au point B.

Le principe est simple. C'est une transformation dans un sens puis une restitution dans l'autre.

Lorsqu'un bobinage reçoit un courant électrique, il le transforme en champ magnétique. Si un second bobinage se présente dans ce champ, il le transforme à son tour en courant électrique, il s'agit dans ce cas de la recharge par induction magnétique.

 

Pour un véhicule, l'émetteur est au sol et parfois même à quelques centimètres sous le bitume. Le récepteur se trouve sous le bas de caisse du véhicule à une distance comprise entre 15 et 25 cm du sol le plus souvent.

La distance et le mauvais alignement entre l'émetteur et le récepteur provoquent des pertes d'énergie, ce qui augmente le temps de charge et la facture.

Nous avons donc cherché un moyen d'éviter ces pertes.

En permettant de recharger plus souvent, plus facilement et même en roulant, nous allons pouvoir réduire le volume des batteries dans les véhicules et limiter la pollution associée.

 

Plutôt que d'utiliser des bobinages créant des dômes magnétiques exigeant un alignement très précis, nous avons cherché un moyen d'utiliser des barres métalliques. Celles-ci peuvent émettre un champ magnétique sous forme de tunnel. Il est extrêmement plus aisé de se positionner en stationnement avec un tel procédé.

❤️  Il est possible aussi de se recharger en roulant avec l'induction magnétique. L'énergie est récupérée en continue avec des barres métalliques, contrairement aux bobinages qui chargent en "saut de puce".

La distance entre l'émetteur et le récepteur est inévitable et provoque des pertes néanmoins. Nous avons fait des recherches en essayant d'aller au plus simple. Cela à été fructueux puisque nous avons réussi à récupérer ces pertes tout en diminuant les coûts de fabrication. Le procédé va être breveté et ne peut encore être divulgué, mais c'est un peu comme si le champ magnétique non absorbé par le véhicule était récupéré par une "gouttière" afin d'être réinjecté.

L'énergie qui n'est pas absorbée par le véhicule n'étant plus perdue, la facture est maîtrisée.

 

Les barres métalliques peuvent être installées dans les garages des particuliers, dans les parkings d'entreprises ou de grandes surfaces ... pour une recharge en stationnement.

La RATP par exemple, à décidé de remplacer l'ensemble de ses bus thermiques par des bus électriques. Sur leurs dépôts, ils doivent se recharger pendant 6 heures et il est inconcevable que des bornes de recharge fassent obstacle dans leurs manœuvres. L'induction est une solution très intéressante à condition qu'il n'y ait pas de perte.

 

Installées sous le bitume de la route, les barres métalliques permettent de se recharger à tout type de véhicules en roulant. Les véhicules avec un tel procédé pourraient enfin faire des trajets de plusieurs milliers de kilomètres sans devoir s'arrêter.

Les poids lourds électriques, ayant pour la plupart la possibilité de rouler en automatique et pour certains sans chauffeur, pourraient alors rouler sans s'arrêter. En effet il est inconcevale pour VINCI par exemple d'avoir des milliers de ces véhicules en charge sur des parkings géants.

 

Les particuliers auraient aussi la possibilité de se recharger dans leurs garages via des "tapis" installés au sol ou en roulant sur des routes équipées.

 

Nos recherches se sont basées principalement sur l'étude des brevets de Nikola TESLA. Nous les avons étudiés les uns après les autres dans l'ordre, de façon à nous imprégner de la logique intellectuelle du scientifique. Cela a aussi permis de mieux comprendre les évolutions de la recherche de cette époque, les termes utilisés qui ont changé au fil du temps...


Certaines de nos découvertes ne sont en fait que des re-découvertes de Nikola TESLA lui même, mais d'autres assez exotiques sont apparues parrallèlement. Nous les avons mises de coté pour plus tard. Il était préférable de rester concentré sur un objectif pour l'atteindre.


C'est donc après de nombreuses années que nous avons compris que cette électricité singulière n'était pas enseignée alors qu'elle disposait de propriétés étonnantes susceptibles de permettre de grandes découvertes. En effet, en la poussant à ses extrémités nous avons découvert certaines choses qui ont permis d'envisager des rendements bien supérieurs. En combinant ces possibilités avec des astuces logiques et souvent bien plus simples qu'on ne l'imaginait, nous avons copié la nature et réussi à obtenir des effets au delà de ceux habituellement envisageables.


En utilisant un marché porteur, incité par l'économie, la politique, le bon sens,... nous avons réussi à trouver le moyen de recharger les véhicules sans pertes. Là où nos concurrents cherchent depuis des années un moyen d'éviter ces pertes par des technologies de plus en plus complexes, des matériaux de plus en plus rares et coûteux,... nous avons tout simplement étudié ce que la nature arrive à faire en s'économisant...

 

 

À quoi va servir le financement ?

  1. Dépôt d'un brevet Français (si 6 000 € récoltés)
  2. Récepteur induction installé sous une Renault Kangoo (si 9 000 € récoltés)
  3. Aménagement complémentaire du laboratoire (si 15 000 € récoltés)
  4. Récepteur induction installé sous une Tesla Model S (si 25 000 € récoltés)
  5. Installation panneaux solaires + module de stockage pour tests en forte puissance (si 65 000 € récoltés)
  6. Dépôt brevets internationaux (si 100 000 € récoltés)
  7. Barres à induction installées sur route réelle (si 150 000 € récoltés)

Image : brgfx et vectorpouch - fr.freepik.com

À propos du porteur de projet

Après 15 ans passés dans la recherche de l'autonomie, nous avons décidé de finaliser un projet en lien avec l'énergie. Nous voulions participer aux enjeux écologiques de la mobilité tout en augmentant le rayon d'action des véhicules. La recharge par induction sans pertes et dynamique est notre première technologie combinant deux principes novateurs et nous sommes très heureux de vous la présenter sur Ulule.

Notre challenge avec WAVEGYRE est très simple : apporter aux constructeurs de véhicules, aux équipementiers, aux utilisateurs professionnels et particuliers... une solution de recharge plus écologique, plus économique, plus sexy... Notre détermination a beau être totale, votre soutien est néamoins indispensable à la réussite de l'objectif.

Merci à tous pour votre aide !

Share Suivez-nous

FAQ

  • Votre système n'a aucune perte ?

    En effet il faut préciser un peu.

    Cela fait plaisir de voir que certains ont un esprit critique et de bonnes connaissances sur l'énergie. :-)

    En réalité, il y a bien quelques pertes liées aux composants électroniques, aux câbles,... excatement comme pour de l'induction classique, mais elles sont minimes et proche des pertes que pourraient avoir aussi la recharge par câble.

    Là où cela diffère est que les pertes liées à la distance et le mauvais alignement entre l'émetteur et le récepteur que l'on trouve en induction classique, sont éliminées grace à notre technologie. Il est donc possible de mêttre plus de puissance dans l'émetteur sans se soucier d'une facture qui augmenterait.

     

    Dernière mise à jour : il y a 5 mois, 3 semaines

  • Bonjour, pouvez vous m'expliquer la rentabilité de investissement svp merci et bon courage

    Si vous parlez de l'investissement du dépôt de brevet,
    nous avons un investisseur qui souhaite faire valider notre prototype par un expert avant d'investir. Nous savons que son avis sera positif, mais nous ne pouvons pas lui dévoiler le cœur de notre technologie avant le dépôt de brevet car lui même travaille dans un domaine de recharge de véhicules électriques. D'autres investisseurs sont en attente aussi et pourrons profiter de cette expertise. Donc la rentabilité se fait entre ce dépôt de brevet à 6 000€ et un investissement à plus de 3 millions qui en découle dans les mois suivants.
    Le dépôt évidement n'est pas optimisé à un tel tarif, mais nous avons un an pour le modifier (améliorer et étendre à l'international).

    Si vous parlez de l'intérêt du professionnel,
    en lui cédant une licence il va pouvoir s'imposer comme la référence en système de recharge sans fil.

    Si vous parlez du client final,
    en achetant un système wavegyre il va faire de réelles économies d'électricité par rapport à une charge par induction classique, mais même par rapport à une recharge par câble car par un procédé qui va être déposé en même temps, nous avons un effet "pompe à chaleur" dans notre technologie qui permet d'avoir un rendement de plus de 99% (alors que cela est d'environ 95% pour une recharge par câble)

    J'espère avoir répondu à votre question

    Dernière mise à jour : il y a 4 mois, 2 semaines