Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Rapport sur la pauvreté en France

par l'Observatoire des inégalités

À propos du projet

L’épidémie de coronavirus a fait plus de 30 000 morts en France. Pour se protéger, notre pays a dû mettre en pause son économie. La progression du chômage et du mal-emploi intensifient les difficultés sociales, en particulier pour ceux qui sont déjà les plus précaires. Les données officielles pour mesurer l’évolution récente de la pauvreté manquent, mais plusieurs centaines de milliers de personnes ont sans doute basculé sous le seuil de pauvreté.

L’Observatoire des inégalités prépare l’édition d’un rapport complet sur la pauvreté en France. La première publication de ce document, il y a deux ans, avait suscité un grand intérêt. Ce nouvel ouvrage offrira des données entièrement actualisées ainsi que de nouveaux éclairages. Mais nous ne pourrons éditer et diffuser largement ce document de référence que si vous nous y aidez.

© Kieferpix

Pourquoi cet ouvrage ?

Les éléments habituellement publiés – notamment par le service public – sont rédigés dans un langage qui les réserve à une minorité d’experts, seuls capables de décrypter l’information. Notre objectif est de fournir un document de référence, destiné à un large public.

Par ailleurs, le débat se résume trop souvent à une opposition entre ceux qui exagèrent la pauvreté et ceux qui, à l’inverse, refusent de voir en face les difficultés sociales de notre pays. Oui, la France reste l’un des meilleurs modèles sociaux au monde, qui protège mieux les plus modestes que dans la plupart des autres pays. Et non, cela ne veut pas dire que la situation n’est pas inquiétante. La pensée binaire, en noir et en blanc, permet de s’invectiver, de faire le « buzz », notamment sur les réseaux sociaux en jouant à qui hurle le plus fort, qui dramatise le plus. Nous voulons, à travers la nouvelle édition de notre Rapport sur la pauvreté en France proposer un contenu plus nuancé, qui nous semble davantage refléter la réalité sociale.

Ce qu’on y trouvera

L'ouvrage réunira des graphiques et tableaux de données commentés qui permettront de mesurer avec précision l’état de la pauvreté en France, d’évaluer les difficultés des plus démunis, de montrer ce qui s’améliore et ce qui se détériore. Le Rapport sur la pauvreté en France présentera notamment l’évolution du taux de pauvreté, du nombre de personnes pauvres, du seuil de pauvreté. Il donnera les principales caractéristiques (âge, sexe, diplôme, etc.) des personnes touchées. Dans cette édition, nous mettrons particulièrement l’accent sur la pauvreté des jeunes, les premiers touchés par le ralentissement économique.

Ce rapport rassemblera aussi un grand nombre d’éléments pour aider le lecteur à mieux comprendre le phénomène et ses indicateurs. On y trouvera, par exemple, des explications sur les différentes manières de mesurer et d’appréhender la pauvreté. Nous évaluerons le nombre des « invisibles », ceux qui échappent à toute statistique. Nous nous intéresserons aussi aux approches non monétaires de la pauvreté. Enfin, on y trouvera l'essentiel des données sur les territoires.

Pauvrete Observatoire des inegalites O O O O 5 millions O 5 millions de personnes O vivent avec moins de 855 euros par mois. Source Insee Donnees 2016. Rapport sur les inegalites en France 2019 - Observatoire des inegalites

À quoi va servir le financement ?

Ce rapport ne pourra être imprimé que si vous nous y aidez. Chaque contribution compte pour nous et fait l’objet d’une contrepartie. Pour 45 euros par exemple, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 29,70 euros si vous êtes imposable et nous vous enverrons le livre dès sa parution.

Pour 45 e Le rapport chez vous 2e edition RAPPORT SUR LA PAUVRETE EN FRANCE EDITION 2020 29,70E Observatoire des inegalites de reduction d'impot

Nous avons obtenu le minimum 10 000 euros pour engager les frais nécessaires à la fabrication du rapport : mise en page et impression. Avec ce montant, nous sommes en mesure de donner le feu vert à l’imprimeur !

En contribuant à notre projet, vous concourez à la diffusion d’une information claire et chiffrée. Nous voulons éditer ce rapport à au moins 1 500 exemplaires et le mettre en vente au prix le plus modique possible. Une version numérique du rapport sera également mise à disposition gratuitement sur notre site pour ceux qui n’auront pas les moyens de l’acheter.

Nous poursuivons notre appel à financement participatif avec un nouvel objectif de 20 000 euros. Les moyens supplémentaires que nous arriverons à dégager seront affectés à la rémunération de notre équipe de rédaction qui a déjà commencé à rédiger le rapport et y consacrera plusieurs mois de son temps de travail. Nous pourrons aussi consacrer plus de moyens internes à la diffusion du rapport et de ses conclusions.

À propos du porteur de projet

L’Observatoire des inégalités, 100 % indépendant

L'Observatoire des inégalités existe depuis plus de 17 ans grâce à de nombreux citoyens qui soutiennent notre travail. Votre aide nous est aussi indispensable que jamais.

Nous disposons de peu de subventions publiques et nous refusons toute publicité. Nous vivons pour l’essentiel de dons de particuliers et de nos propres actions (édition, formations, conférences, etc.). Nous ne dépendons d'aucune institution. Nous n'avons aucun lien avec des partis politiques, des organismes syndicaux ou religieux.

Le site inegalites.fr s’est imposé comme la référence en matière d’information sur les inégalités. En accès libre, il reçoit environ trois millions de visites par an. Sa lettre d'information gratuite est diffusée auprès de 15 000 abonnés.

Nos précédentes publications

RAPPORTSUR RAPPORT SURLES LES RICHES INEGALITES Qucfaire EN FRANCE LA PAUVRETE EN FRANCE EN FRANCE COMPRENDRE LES INEGALITES negalites Dcompas OEXPERTS 'ENGAGENT

Share Suivez-nous