BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Construction d'un puits pour Rajewadi en Inde.

Ensemble, agissons pour l’eau potable.

À propos du projet

ET SI VOUS ÉTIEZ LE HÉROS DE TOUT UN VILLAGE ?

Aujourd’hui encore, 663 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable.

Et si ensemble, nous construisions un puits pour que les 1200 habitants du village de Rajewadi,
situé au centre de l’Inde, puissent boire, manger et se laver ?

Offrons à Shilabai, Sumanbai, Abhishek, Sarika, Neeta et les autres… un meilleur futur. 

Êtes-vous prêts à rejoindre l’aventure ?

 

 

OBJECTIF 6000€ : APPROFONDIR UN PUITS DÉJÀ EXISTANT

Notre objectif de 6000 euros nous permettra d'approfondir un puits déjà existant. Les anciens du village ont remarqué qu'un puits ne tarissait jamais, même dans les pires périodes de sécheresse, comme celle que subit la région actuellement. Ils souhaitent que nous approfondissions ce puits afin que celui-ci puisse fournir davantage d'eau pour les besoins des villageois. 

OBJECTIF 8000€ : CONSTRUIRE UN NOUVEAU PUITS

Une récolte de 8000 euros nous permettra de créer un nouveau puits plus proche et plus performant dans le village de Rajewadi.

OBJECTIF 16 000€ : APPROFONDIR UN PUITS ET EN CONSTUIRE UN NOUVEAU.

Pour offrir de l’eau potable en continu à 1 200 personnes.

  Notre troisième objectif est de lever 16 000 euros. Grâce à ces fonds supplémentaires, nous construirons un deuxième puits dans un endroit où les anciens savent qu'il y a de l'eau en profondeur.

Ces deux puits permettraient de subvenir aux besoins du village de Rajewadi même pendant les pires périodes de sécheresse.

 

LE CONSTAT

Notre projet se déroule au centre du pays, dans la région du Marathwada
(au sein de l’état du Mahārāshtra), plus précisément dans le district de Beed, à Ambajogai. 

Depuis 4 mois, le village subit une forte période de sécheresse, les villageois doivent marcher 3 à 4 heures par jour pour aller chercher de l'eau dans un puits foré, qui ne leur appartient pas, situé à plusieurs kilomètres du village.

L’eau de ce puits n’est pas potable, elle est infestée de bactéries, ce qui amène à de nombreuses maladies.

Les personnes âgées ne peuvent pas aller chercher de l’eau car les bidons sont très lourds, environ 15 litres. Elles ne peuvent donc pas subvenir à leurs besoins vitaux, ni à ceux de leurs familles.

Les villages de notre projet ont été déclarés « Drought Prone Area » ,
(zones sujettes à la sécheresse)
par le gouvernement indien.

La baisse de la pluviométrie, associée à une irrigation importante, 
a conduit à l’épuisement des ressources hydriques.  

De nombreux villages doivent utiliser l’eau uniquement pour des besoins domestiques
et ne peuvent plus irriguer leurs champs.
 

En 2018 et 2019 le gouvernement a d’ailleurs déclaré l’état de sécheresse dans le district de Beed.

A quoi va servir le financement ?

NOTRE APPROCHE

Nos projets partent d'une demande communautaire.
Nous prenons le temps de comprendre les villageois et leurs besoins.
Ensemble, nous concevons et construisons la stratégie de mise en oeuvre.

L'eau est notre point d'entrée. 
Cependant, ayant une vision globale des enjeux du village, nous touchons à l'agriculture,
la plantation d'arbres et le développement de nouvelles sources de revenus, notamment pour les femmes.

Notre travail est terminé lorsque les communautés sont complètement autonomes.
Nous pouvons alors partager notre experience avec d'autres villages dans le besoin.
Afin d'enrichir notre action, nous établissons des ponts culturels entre l'Inde et la France.

A QUOI VA SERVIR LE FINANCEMENT ?

 

 

 

Construire des puits est seulement la moitié du travail, car mal entretenu, un puits ne peut plus servir voire être dangereux.


C'est pourquoi nous menons en parallèle des campagnes de sensibilisation pour rappeler aux villageois certaines pratiques de bon fonctionnement :

- Ne pas déféquer en amont du puits ou y laisser brouter les animaux, ce qui risque de contaminer l'eau sous-terraine.

- Modérer voire abolir l'usage d'intrants chimiques pour l'agriculture afin de préserver la qualité de la nappe phréatique.

- Ne pas laver son linge proche de l'ouverture pour qu'il n'y ait pas de contamination.

 

 

 

Finalement, certaines personnes seront formées à la maintenance du puits. Lorsqu'il y a trop d'impuretés à l'intérieur, il faut qu’une personne le nettoie (sceau qui tombe, habits etc.…). L'eau du puits peut être infectée par des bactéries, notamment lors de la saison des pluies ou la saison sèche. Il est alors nécessaire de chlorer l'eau du puits pour la purifier. Un responsable doit être formé pour ce travail.

L’eau c'est la vie et sans elle, aucune autre activité n’a de sens.

Une fois que la confiance des villageois est gagnée, nous étendons nos activités à la plantation d’arbres pour pérenniser les sources d’eau, à l’agriculture durable pour un usage plus modéré de cette précieuse ressource et l’accompagnement des femmes pour qu’elles développent de nouvelles activités génératrices de revenus.

À propos du porteur de projet

 

QUI SOMMES-NOUS ?

Alexis ROMAN - Fondateur & Directeur

Rain Drop a été créé par Alexis Roman. Alors étudiant, il part en Inde pour faire un stage. De rencontre en rencontre, il se retrouve dans les villages de Bargarh, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh. Les habitants, déjà dans une grande pauvreté, souffraient de 7 années de sécheresse. Désespérés, les agriculteurs lui expriment leur besoin d’aide. Dans un de ces villages, une dame âgée lui dit : « Aidez-nous, nous sommes en train de mourir !» c’est le déclic. 
A son retour en France, en mars 2010, il crée l’association Rain Drop et part pour Bargarh 6 mois plus tard pour mettre en place le premier projet de l’association !

Depuis notre équipe s'est agrandie et nous avons été rejoint par Emeline, Ashok, Bablu, Cédric, Komal, Ramesh et de nombreux autres partenaires et bénévoles qui nous ont aidé à concrétiser ces beaux projets. 
Rain Drop est une association française créée en 2010 afin de venir en aide aux populations rurales d'Inde souffrant de sécheresse. Nous œuvrons dans les domaines de la gestion de l'eau, la plantation d'arbres, l'agriculture durable et le développement économique des populations les plus pauvres, notamment les femmes et les jeunes agriculteurs.

Benjamin GRATTON - Président

Benjamin est entrepreneur… au sens d’entreprendre. Après avoir fondé OpinionWay en 2000 et y avoir développé la politique RSE et le lien avec l’économie social et solidaire, il a lancé en 2010 BeBetter&Co, cabinet conseil en performance économique et sociale. Il est aussi associé d’un label de musique et d’une maison d’édition culinaire et administrateur, instructeur et accompagnateur au sein de l’association Café de l’avenir. Il suit Rain Drop depuis ses débuts et à souhaite s’engager davantage dans la vie de l’association, en prenant le poste de président. 

Ashok SARWADE - Directeur Inde & Fondateur Rain Drop India

Ashok Sarwade vient de l’Etat du Maharastra, dans le sud de l’Inde. Né dans une ferme, il développe un intérêt pour le bien-être et les droits des populations rurales, spécialement les groupes tribaux et les basses castes. Après ses études, il veut mettre en pratique ses compétences dans les Etats les plus pauvres d’Inde. En 2009, il part ainsi en Uttar Pradesh rejoindre l’ONG Sarvodaya Sewa Ashram. En 2010, il rencontre Rain Drop et y travaille depuis.  

Emeline ROMAN - Directrice Adjointe

Très sensible depuis toujours aux questions de développement, d’aide humanitaire et de protection de l’environnement, Emeline Diaz est impliquée depuis 2008 auprès des pays africains dans les stratégies d’adaptation et de lutte contre le changement climatique. Le suivi des négociations internationales sur le changement climatique l’a amené à se pencher sur la nécessité de faire émerger de nouvelles voies de développement, à même de concilier protection de l’environnement, développement économique et social et lutte contre la pauvreté. 

COORDINATEURS DES PROJETS SUR PLACE

Komal PARDESHI - Coordinatrice de projet - Emancipation des femmes

Bablu PRASAD - Coordinateur de projet - Mobilisation communautaire

Ramesh CHANDRA - Coordinateur de Projet - Agriculture

 

 

POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR NOS ACTIONS :
www.rain-drop.org

 

Aveda, une marque de cosmétique pas comme les autres. Elle accompagne Rain Drop depuis 3 ans dans ses projets d’accessibilité à l’eau potable.

En général, la mission d’Aveda est de rendre à la société une partie de ce que nous en avons reçu. C’est pourquoi, depuis plus de 20 ans, la marque célèbre le mois de la terre et lance des campagnes qui ciblent principalement la crise mondiale de l’eau et donnent l’opportunité à Rain Drop de mener à bien ses projets.

Cette année, Aveda finance à hauteur de 2000€ ce beau projet dans le village de Rajewadi. La marque offre aussi son savoir-faire en mettant en place de nombreux évènements auxquels vous pouvez participer. L’intégralité des fonds sera reversée à Rain Drop.

 

POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR NOS ÉVÉNEMENTS

https://www.aveda.eu/fr/fr/

 

 

Share Suivez-nous